Trek de 4 jours entre Quilotoa et Sigchos

Après avoir passé 4 jours dans la petite ville de Baños, il est temps pour nous de refaire nos baluchons, pour remonter plus au nord, dans la ville de Latacunga.

L’échec de l’auberge

2 heures de bus plus tard, nous voilà débarqués en plein milieu d’une route, à quelques kilomètres de la ville. De là, on reprend un bus local (0,45$) pour arriver jusqu’à la gare routière, puis nous marchons à la recherche d’un abri pour la nuit. Nombreux étaient les blogs qui faisaient l’éloge de l’hostal cafe Tania, nous avions donc prévu d’y aller, surtout que nous avions vu qu’il était possible d’y laisser nos sacs (moyennant 1$ par jour et par sac) durant le trek de plusieurs jours que nous allions faire entre les villages de Quilotoa et Sigchos. C’est donc plein d’entrain que nous poussons la porte de cette guest house aux couleurs chaleureuses pour nous heurter assez vite à un « désolé, c’est tout complet »…. -_- On voit déjà s’envoler devant nous les bons petits déjeuners inclus dans la chambre qui étaient tant de fois vanté… Bon, bah ce sera pour une autre fois. On réserve donc pour les nuits de notre retour de trek en demandant s’il est tout de même possible de laisser nos sacs le lendemain matin et là, pas de problème, le prix passe juste à 1,5$ par jour…

Un peu blasé et surtout en mode « on est mort, il faut vite trouver un endroit où poser nos sacs », nous repartons en quête d’un toit pour la nuit. A quelques dizaines de mètres, nous tombons sur un hôtel qui sur le coup, ne paie pas de mine, mais qui, au final, s’avère plutôt bien. Pour le prix du dortoir à l’hostal cafe Tania (10$ par personne), nous nous retrouvons dans une chambre triple immense avec des matelas qui roulaient littéralement des patins à nos dos endoloris des nuits passées. Au final, ce fut un mal pour un bien et une très bonne surprise car pour couronner le tout, le personnel était hyper sympa et nous pouvions laisser nos sacs gratuitement pendant la durée de notre trek.

Une fois nos sacs posés, nous partons en ville faire nos courses pour les repas de midi des 4 prochains jours.

Départ pour Quilotoa

Le lendemain matin, on se lève vers 7h pour pouvoir prendre un bus assez tôt, direction le village de Zumbahua (environ 1h30 depuis Latacunga). On profite largement des superbes paysages qu’on croise sur notre route. Ça n’annonce que du bon pour la suite !!

Sur la route Sur la route Equateur

Une fois à Zumbahua il nous faut encore parcourir la quinzaine de kilomètres qui nous sépare de Quilotoa. On prend donc un pick-up (7,5$ pour 5 personnes après négociation) qui nous emmène au village où il faudra payer un droit d’entrée de 2$ par personne. On se trouve un petit hôtel à 15$ la nuit petit déjeuner et diner compris (les gérants voulaient nous la faire à l’envers en nous annonçant 20$ alors que les guides indiquaient 15, on s’est pas laissé faire :D ) et on prépare nos sacs pour faire une petite rando sur l’après-midi.

Ane Quilotoa Trek Quilotoa Sigchos

J1: Le tour de la lagune

Le village est situé à 4000 m d’altitude, juste à côté d’une lagune (lac au milieu d’un cratère). Il est possible soit d’y descendre, soit d’en faire le tour en passant par les lignes de crête. Nous avons opté pour la seconde option, voulant profiter à fond des paysages environnants. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que nous n’avons pas été déçus !!

Lagune Quilotoa Equateur

Lagune Quilotoa Equateur

Certes, en certains endroits le sentier est à la fois abrupte et plein de sable ou de caillasses, en gros vraiment pas agréable, mais les différentes vues sur la lagune d’un côté et l’immensité des paysages alentours de l’autre, valaient largement toutes ces peines. En tout, en comptant les différentes pauses photos et vidéo et l’indispensable pause casse-croûte, nous avons mis un peu moins de 5 heures pour en faire le tour.

Lagune Quilotoa Equateur

Trek Quilotoa Equateur

Après une bonne grosse montée pendant laquelle on ressent bien l’altitude et le manque d’oxygène, nous arrivons au point culminant de cette petite balade, Monte Juyende, à 3 930 m. On se caille vraiment les meules à cette altitude et le vent qui y souffle en rafale n’arrange en rien les choses.

Lagune de Quilotoa Equateur

La grosse blague de l’auberge

On vous l’a dit, à notre arrivée dans l’auberge les gérants nous avaient annoncé 20$ la chambre par personne alors que le prix était normalement à 15$. Nous avions réussi assez vite à avoir le bon prix et ils nous avaient alors expliqué qu’une fois le diner pris, ils nous feraient le feu dans le poêle de la chambre pour chauffer un peu cette dernière (il caille vraiment aux alentours de 4 000 mètres la nuit). Sauf que le soir venu, au moment du repas, on se retrouve avec 4 autres personnes, un couple et deux filles. Lorsque nous arrivons autour de la table, ils sont en train de discuter du prix de leur chambre. Le couple a payé 20$ par personne alors que les deux filles ont payés, comme nous, seulement 15$… De là, l’incompréhension se fait sentir de la part du couple et lorsqu’ils demandent au gérant pourquoi cette différence, celui-ci répond tout simplement qu’eux, auront un feu dans le poêle et que les autres non… La grosse blague !! Et encore, notre cas n’est pas le pire car pour les deux filles, en plus de ne pas avoir de feu, elles n’ont pas non plus d’eau chaude dans la douche alors que la notre était brulante. Voyant que le dialogue n’est pas possible avec les gérants, je décide de tenter mon affaire car ils nous avaient déposé des buches dans la chambre. Ni une ni deux, je prends des serviettes en papier et tous les cure-dents que je peux trouver et j’essaie tant bien que mal de faire partir un feu. Au final, avec toutes les couvertures que nous avions ça n’était pas forcément utile, mais pour le principe, je veux mon feu !! Après quelques essais infructueux, les cure-dents prennent et les buches commencent à crépiter !! Victoire !! Bon, de courte durée puisqu’au bout d’une petite demi-heure, le semblant de feu qui avait réussi à prendre à fini par se faire souffler par les violentes bourrasques de vent qui s’engouffraient dans le conduit de cheminée… Au final un échec donc, mais les rires provoqués par la situation auront eu le mérite de nous réchauffer un peu :D .

Hotel Chukirawa Quilotoa Equateur Hotel Chukirawa Quilotoa Equateur

J2: De Quilotoa à Chugchilan

Le lendemain matin, on se lève vers 7 heures pour préparer nos sacs et pouvoir partir dès le petit-déjeuner pris. Un peu avant 9 heures, nous chaussons nos chaussures de marche et c’est dans la joie et la bonne humeur que l’on part pour 10km de marche afin de rejoindre le village de Chugchilan.

Trek Quilotoa-Chugchilan Equateur

Le début de la rando nous est familier puisqu’il s’agit du même chemin que nous avions pris la veille lors de notre tour de la lagune. Après quelques minutes de marche, nous arrivons devant un embranchement. À droite, le sentier que nous avons pris la veille qui descend, remonte, descend, etc… le tout avec des passages vraiment abrupts en certains endroits. Au milieu, le chemin de crête qui monte et à gauche un autre chemin qui semble suivre ce dernier mais en restant à la même hauteur. On se consulte et on opte pour cette dernière solution. Mais au bout de quelques centaines de mètres, on voit quelqu’un nous courir dessus. Il nous arrête nous expliquant que nous sommes sur le mauvais chemin, qu’il faut repartir en arrière. Sceptiques mais ne voulant pas risquer de devoir faire demi-tour plus loin on décide de rebrousser chemin. Sauf que cette fois nous n’étions plus tout seul. L’homme en question commence à nous suivre et à nous demander de l’argent. On s’agace un peu et après quelques minutes il finit par nous lâcher la grappe. De retour au croisement (un peu essoufflé parce qu’au final ça montait un peu et dans le sable ce n’est pas le plus facile), on prend finalement le chemin de crête qui nous fait de nouveau dominer la lagune à notre droite et les paysages grandioses sur notre gauche.

 Trek Quilotoa Equateur

Lagune Quilotao Equateur

Le vent y est très fort et lorsque le chemin est vraiment pentu, cela devient difficile de garder son équilibre dans ce sentier de sable et de caillasses. C’est le moment où nous sommes vraiment contents d’avoir nos bâtons de marche pour pouvoir profiter de deux points d’appuis supplémentaires. Pauline n’a pas cette chance et perd à plusieurs reprises l’équilibre, tombant notamment sur son sac et éclatant par la même occasion l’écran de sa tablette qui était à l’intérieur… :/ 

Quelques centaines de mètres plus loin, nous arrivons sur une zone où plusieurs chemins se rencontrent, … dont celui que nous avait fait quitter l’équatorien quelques minutes plus tôt… On continue donc notre route puis au bout d’une bonne heure de marche (en comptant le détour que nous avons fait au départ), nous arrivons devant un panneau nous indiquant le village de Chugchilan. De là, nous quittons le chemin de crête pour prendre un chemin bien plus large qui serpente le long du versant. Ici, beaucoup moins de vent et surtout on n’est pas obligé de regarder à chaque pas où nous mettons les pieds ce qui nous permet de profiter pleinement du paysage grandiose qui s’étend devant nous.

Trek Quilotoa Equateur

Trek Quilotoa

Suivant toujours le même chemin principal, nous arrivons au petit village de Guayama. Nous le traversons puis continuons jusqu’à arriver à un point de vue dominant un canyon. C’est le moment où la descente redevient un peu pénible. En plus d’être étroit et pentu, le sentier est recouvert de sable ce qui n’arrange rien. Heureusement, la vue qui nous est offerte est magnifique.

Trek Quilotoa Equateur

Trek Quilotoa Equateur

Arrivée en bas, petite pause casse-croûte avant de repartir vers le bas du canyon. Là, un petit pont en troncs d’arbres nous permet de passer de l’autre côté où nous attend une montée très raide et sablonneuse. A coup de dérapage plus ou moins contrôlés, on finit par arriver en haut de cette bute. Vu l’état de cette partie, on se doute qu’il y a souvent des glissements de terrain et que le sentier évolue beaucoup.

C’est alors que nous attaquons la partie montante plus agréable qui nous mène en un peu plus d’une heure au village de Chugchila.

En tout depuis Quilotoa nous avons mis 5 heures pour rejoindre la village de Chugchila en comptant les pauses photos et casse-croûte.

Trek Quilotoa Equateur

Trek Quilotoa Equateur Trek Quilotoa Equateur
Trek Quilotoa Equateur Trek Quilotoa arrivée à Chugchilan

Là, nous allons au Cloud Forest Hostal pour passer la fin de l’après-midi et la nuit. On nous avait recommandé cet hébergement et franchement nous n’avons pas été déçus !! Même si la chambre était un peu sombre, José, le proprio était aux petits soins avec nous. Le repas du soir était copieux et excellent et, fait rare pour être signalé, nous avons même droit à un dessert… José, embêté de nous avoir filé une vieille chambre vient vers nous pour nous dire que finalement il lui reste d’autres chambres plus récentes et plus claires donc si on veut on peut changer. Nous le remercions et lui disons que c’est bon, qu’on est bien installé et qu’il n’a pas de soucis à se faire. Il s’excuse encore une fois et nous offre du thé pour finir le repas ainsi qu’un GROS bol de pop-corn.

J3: De Chugchilan à Insilivi

Que dire du petit déjeuner « de l’espace » comme dirait Adeline ?? Pain, œuf, confiture, beurre, fromage, salade de fruit, yaourt et avoine !! Sans compter le chocolat chaud (ça faisait si longtemps !!). Un vrai p’tit dej’ de champion pour entamer cette troisième journée de marche.

Avant de partir, José fait le point avec nous sur l’itinéraire à prendre. Il nous donne un plan et nous explique tout, jusqu’aux différentes guest house qui se trouvent à l’arrivée. On part donc serein sur le chemin en direction du canyon que nous avions quitté la veille pour monter au village. On retrouve un peu le même type de sentier très sablonneux, donc poussiéreux et pas très stable.

Trek Quilotoa Equateur

 Trek Quilotoa- Insilivi Equateur Trek Quilotoa- Insilivi Equateur

Au bout d’une bonne heure de marche, nous arrivons dans le fond de la vallée et suivons le cours d’eau qui s’y écoule. Ici, le chemin est beaucoup plus agréable ce qui nous permet d’en profiter pleinement. Les paysages sont complètement différents de la veille mais tout aussi beaux. Au bout d’un moment nous finissons par traverser la rivière sur un gros tronc d’arbre (ne pas prendre le pont suspendu mais continuer jusqu’à trouver ce pont de fortune). De là, nous longeons de nouveau le cours d’eau avant d’entreprendre la montée du versant.

Au début tout va bien, mais au bout d’un petit moment, nous retrouvons ce terrain sableux et pentu que nous commençons à bien connaitre. Les quelques averses passées avaient même transformé certaines parties en champs de boue.

Nous finissons par arriver sur un petit plateau qui offre une vue dominante sur toute la vallée. C’est là que nous décidons de faire la pause ravitaillement des ventres en famine devant ce paysage splendide !!

Trek Quilotoa

Trek Quilotoa Equateur Trek Quilotoa Equateur

On sent que nous ne sommes plus très loin d’Insilivi et une petite heure plus tard, nous arrivons effectivement au village. De là, nous nous dirigeons vers l’hostal Taita Cristobal, l’une des deux guest house recommandée par José. Effectivement, nous avons bien fait de lui faire confiance car nous y trouvons une petite chambre toute mignonne pour nous trois (14$).

En tout nous avons marché 4h30 pour rejoindre le village d’Insilivi en comptant les pauses photos et le miam-miam.

Etant arrivé à 14h donc assez tôt, nous décidons de visiter le village. La ballade aura été de courte durée car celui-ci est vraiment petit et mis à par une église faite en briques rouges il n’y a pas grand chose à voir. Sans parler du temps qui commençait à fortement se couvrir et devenir menaçant. Finalement la suite de la journée sera plus en mode film, lecture et sieste. 

Eglise Insilivi Trek Quilotoa Sigchos

Le soir venu, une fois de plus, nous sommes ravis de trouver un repas très copieux et excellent avec une fois de plus un dessert !! Le gâteau à la banane était tellement bon que nous en avons redemandé et le patron était tout heureux de nous resservir. Que voulez-vous il faut bien prendre des forces pour le lendemain non ? :)

Trek Quilotoa eqauteur

J4: D’Insilivi à Sigchos

Le lendemain matin, après un petit déjeuner d’ogre, nous prenons les explications du gérant pour la suite de la marche. L’un de ses enfants nous accompagne même gentiment jusqu’au début du chemin que nous devons suivre. Pour cette dernière journée de trek, nous partons sous un ciel bleu magnifique qui donne aux paysages toute leur splendeur.

Trek Quilotoa

Trek Quilotoa

Après avoir jonglé entre sentier et route, nous attaquons enfin la descente dans le canyon (toujours le même depuis 3 jours). Sauf qu’au bout d’un moment, nous arrivons effectivement au bord de la rivière, mais plus aucune trace d’une quelconque petite sente et encore moins d’un pont pour traverser cette première… On remonte donc en sens inverse jusqu’à retrouver le bon chemin qui nous mène cette fois-ci sur la « route principale », comprendre un chemin en terre battue et nous permet de traverser la rivière.

De là, la montée vers Sigchos commence. Elle durera pratiquement 1h30 avant que nous n’arrivions vers les premières maisons de cette petite ville dans la montagne.

En tout nous avons marché 4h30 pour atteindre la ville de Sigchos en nous perdant. Oui ça aurait été moins fun sinon !

Trek Quilotoa Sigchos Equateur

Une fois à la gare de bus, nous prenons nos tickets pour rentrer sur Latacunga, à 2 heures de route de là. En attendant ce dernier, on se pose dans un petit parc du centre-ville pour prendre notre dernier pic-nique du trek.

Nos impressions sur ce trek

Ces 4 jours de trek dans la cordillère des Andes, fut notre première grosse rando en Amérique latine, on en attendait donc beaucoup !! Et le moins que l’on puisse dire, c’est que nous avons été ravis !! Les paysages étaient vraiment magnifiques et, mise à part pour la première auberge à Quilotoa, nous avons beaucoup aimé les gens que nous avons rencontré sur la route.

C’était aussi l’occasion pour nous de voir comment nous arrivions à supporter le poids de nos gros sacs pendant plusieurs jours de marche. Adeline s’était volontairement chargée pour s’entrainer avec un sac à 18 kg, quant à moi, je suis parti avec un peu plus de 17kg le premier jour. Au final, on est vraiment bien content d’avoir tenu aussi bien, malgré quelques courbatures aux fesses pour Adeline, on était bien fiers de nous !!

Bon, bien sûr, on relativise un peu car il s’agissait d’un trek tout confort puisque nous dormions tous les soirs en auberge et que nos petits-déjeuners et dîner étaient compris, mais pour un premier trek, on était plutôt content. On a désormais qu’une hâte : faire un trek en totale autonomie avec tente, réchaud et bouffe pour plusieurs jours !!!

Trek Quilotoa Equateur

 

Infos pratiques pour vous futurs voyageurs ;)

Aller à Latacunga depuis Baños:

Bus: Prendre celui qui va direction Quito à la Gare routière

Prix: 2,25$ par personne

Durée: 2h de trajet

Arrêt: Il nous arrête à quelques kilomètres de la ville, il faut donc prendre un autre bus (toutes les 10 minutes) pour aller à la station de bus de Latacunga pour 0,45$/pers.

Aller à Quilotoa:

Deux options: 

1. Bus direct pour Quilotoa depuis la gare routière à 9h30 pour 3$/pers et 2 heures de trajet.

2. Un bus pour Zumbahua, les départs se font régulièrement dès 6h du matin (2$/pers) puis prendre une camionnette jusqu’à Quilotoa (10$ pour la camionnette en temps normal mais nous avons réussi à la négocier à 7,5$ le tout divisé par le nombre de personne qui sont à l’intérieur. Nous étions cinq en tout.).

En arrivant à Quilotoa, on vous demandera de payer un droit d’entrée de 2$ par personne.

Revenir sur Latacunga après le trek:

Bus: Départ à 14h30 et 16h30 du lundi au vendredi. Le samedi un seul départ à 14h30. C’est celui que nous avons pris.

Prix: 2,30$/pers

Durée: Pour 2 heures de trajet.

Hébergements :

A Latacunga:

Nom: Hostal Central

Prix: 10$ par personne pour une chambre triple (bien grande et propre).

Petit déjeuner: non inclus.

Sanitaires: Dans la chambre, eau chaude (et même bien chaude).

Wifi: Bon débit

Consigne pour garder les sacs durant le trek: Gratuite

Hotel central  Latacunga equateur

A Quilotoa:

Nom: Hostal Chukirawa 

Prix: 15$ la nuit par personne pour une chambre triple

Sanitaires: dans la chambre, eau chaude

Diner et petit déjeuner: Inclus

Wifi: Non

Attention, les gérants nous ont d’abord annoncé 20$ par personne mais dès que nous avons dit que dans les guides le prix était à 15, ils l’ont tout de suite baissé. Pensez bien par contre à demander si le feu dans la chambre est compris dans le prix.

Hotel Chukirawa Quilotoa Equateur

A Chugchila:

Nom: Cloud Forest Hostal

Prix: 15$/pers pour une chambre triple

Sanitaires: A l’extérieur de la chambre, eau chaude.

Diner et Petit déjeuner: inclus

Pièce commune: Oui

Wifi: Oui, mais très faible

Le propriétaire José et vraiment hyper sympas.

Cloud forest Hostal Chugchilan Trek Quilotoa Sigchos

Cloud forest hostal Chugchilan Trek Quilotoa Equateur Cloud forest hostal Chugchilan Trek Quilotoa Sigchos

A Insilivi:

Nom: Hostal Taita Cristobal

Prix: 14$/pers pour une chambre triple

Sanitaires: Dans la chambre, eau chaude et serviettes

Diner et petit déjeuner: Inclus

Pièce commune: Oui

Wifi: Non

Personnel très accueillant

Hotel taita Cristobal à Insilivi Trek Quilotoa Equateur Hotel Taita Cristobal à Insilivi trek Quilotoa Equateur