Trek au Langtang – Partie 1

Un trek ? Oui, mais lequel ?

Bon, on part au Népal pour y faire un trek, OK. C’est bien beau tout ça mais il faudrait peut être aussi qu’on sache lequel on va faire !! Parce que clairement, on l’a intégré deux mois avant de partir, du coup on n’avait pas du tout pris le temps de se renseigner sur tout ce qu’il est possible d’y faire. Comme beaucoup, on avait l’image en tête de longues marches dans les montagnes himalayennes, avec en ligne de mire, le massif Annapurna. Ma marraine partant chaque année pour un trek au Népal, je lui ai naturellement demandé conseil quant à la destination à choisir. Son verdict a été sans appel : « Les Annapurnas, c’est super beau, mais ultra-touristique, il n’y a même pas besoin de guide, il te suffit de suivre les autres… » Bon, autant dire que le coté « perdus dans la montagne avec des petits villages isolés et authentiques » en a pris un coup. :/

On a donc tout repris depuis le début en passant par l’agence qu’elle nous conseillait en leur expliquant nos souhaits. C’est ainsi qu’on s’est retrouvé, à notre plus grande joie, dans la région du LangTang pour faire un trek jusqu’aux lacs sacrés de Gosaikund !!

Encadrement du trek

Le fait de passer par une agence a fait qu’on ne s’est occupé de rien (et en étant en Inde au moment où on organisait tout ça, ça a été un gros plus !!). Ils nous ont trouvé deux porteurs (sherpas), un guide et se sont occupés de l’obtention des permis de trek et des droits d’entrée dans le parc national du LangTang. Après, c’est vrai que niveau budget c’est quand même un sacré trou (429€ par personne pour 9 jours, c’est pratiquement le double de ce qu’on a dépensé en Inde pour 24 jours !!!), mais bon, comme on ne savait pas à quoi s’attendre, ça nous a quand même rassuré.

Une nouvelle venue 

Pour la première fois depuis le début de notre voyage, nous avons un proche qui nous a rejoins. Pour cette fois, il s’agit de la meilleure amie d’Adeline, Valérie, dite, la Valoche !! Elle a partagé avec nous notre passage au Népal avec bien entendu le trek !!

À nous le LangTang !!!

Débout aux aurores pour partir de Katmandou, notre guide nous attend au bas de notre Guest House avec un taxi. Une fois nos gros sacs chargés, hop, direction la gare routière !! On commence le trek par … 4 heures de bus local, direction Melanchipul. Première étape et surtout, premier Dal Bat, plat typique népalais avec du riz, des lentilles et quelques légumes (sans oublier les sempiternelles épices qui arrachent la tronche sinon c’est pas marrant !! :) ).

Première ascension…

Histoire de bien se mettre en jambe, on attaque par une première étape de marche jusqu’au village de Kakani. Départ donc, de la ville de Melanchi à 870 m d’altitude.

Melanchi, Népal, LangtangDénivelé : 1126m…

Après presque deux heures de montée incessante, nous croisons un premier village et là, à travers les champs de millet en terrasse, nous découvrons nos premières neiges éternelles !!!

Champ de millet, Népal, Langtang

Népal, Langtang

Neiges éterenelles, Népal, Langtang Népal, Langtang

Autant dire que ça nous a sacrément motivé pour la suite !!

Au bout d’un peu plus de quatre heures de marche, nous arrivons enfin à notre lodge dans le village de Kakani juste à temps pour pouvoir admirer un superbe coucher de soleil dans les montagnes qui nous font face.

Coucher de soleil Kakani, Népal, Langtang

Coucher de soleil Kakani, Népal, Langtang

…et premier raté.

Lors de notre rencontre à l’agence, on nous avait présenté notre guide en nous expliquant rapidement qu’il avait arrêté quelques temps le métier de guide pour s’occuper de son fils, mais que ce trek étant facile, il n’y aurait aucun souci (il était guide depuis plus de 20 ans)… Au bout de deux virages, il s’arrête pour reprendre son souffle. Deux virages plus haut, rebelotte et ainsi de suite… On s’est amusé à compter le nombre de pauses qu’il faisait mais au bout de 2 heures, voyant que le compteur s’élevait déjà à 15, on a commencé à s’agacer un peu surtout que ça nous coupait tout notre rythme… Au final, on a fini par continuer sans lui (il n’y avait qu’un seul chemin donc pas de risque de se perdre) et on est arrivé juste avant le coucher du soleil à notre Lodge, 45 minutes avant notre « guide »…

Deuxième jour, ça grimpe toujours !! (ouai je sais, j’ai trouvé la rime tout seul, impressionnant non ??)

Debout à 5h30 pour voir un superbe lever de soleil sur les montagnes enneigées… mais en fait non, le temps était couvert du coup on n’a rien vu du tout :/

Lever de soleil Kakani, Népal, Langtang

On continue donc notre ascension comme la veille. Au bout de quelques minutes, nous passons devant d’anciennes petites stupas dédiés aux morts.

Stoupa Kanani, Népal, Langtang

Puis, tout au long du parcours, nous en croisons d’autres bien plus gros et qui nous font déjà rêver avec tous leurs drapeaux de prières !!! Chaque couleur de drapeau correspond à un élément.

Drapeaux de prière, Népal Stupa, Népal
Drapeaux de prière, Népal Drapeaux de prière, Népal

Au bout de 4 heures et de nouveau 1000 mètres de dénivelé, nous arrivons à notre seconde étape : Shemartang.

Shemartang, Népal, Langtang Shemartang, Népal, Langtang

Ça a été pour nous l’occasion de faire la connaissance du fromage de Yak !!! Et franchement, on adore !! Adeline n’a pas arrêté d’en réclamer !!! :)

Adeline et Valoche

Inquiétude face au guide…

Une fois de plus, notre guide était épuisé au moindre effort. C’est le moment où on a sacrément commencé à flipper car si à 2500 mètres d’altitude il commence déjà à flancher, qu’est ce que ce sera à 4600 ?!! On décide donc d’aller le voir pour poser les choses avec lui mais il ne semble pas comprendre notre inquiétude… Au final, les jours suivant lui ont donné raison mais sur le coup on ne faisait pas trop les fiers !!

Le déluge en pleine montagne

Durant la nuit, il ne s’est pas arrêté une seule fois de pleuvoir des trombes d’eau accompagnées de bon gros coups de tonnerre. Coup de bol pour nous, le calme revient juste pour notre départ de marche.

Népal, Langtang

Népal, Langtang

Au final, la pluie reprendra quelques centaines de mètres avant notre arrivée à Tarkeghyang. Plutôt synchro quoi :)

Bon par contre, après ça, il ne s’est jamais arrêter de pleuvoir de la journée et de la nuit…

Melanchigaon

Surprise ce matin là : un grand ciel bleu nous attend !!

Népal, Langtang Népal
Népal Népal

Au bout de quelques minutes, on se fait même encourager par une colonie de singes, tous agglutiné dans un seul et même arbres !!

Singes, Népal

Ça nous met trop en forme pour cette journée et c’est parti !!

Arrivés à mi parcours, on traverse un beau petit torrent de montagne :)

IMG_3507 IMG_3495
IMG_3490 IMG_3473

Une fois de plus, la rando dure environ 4 heures et nous amène jusqu’à Melanchigaon, à 2530 mètres d’altitudes. Les nuits commencent à se faire froides !! Le village en lui même est vraiment super mignon et l’on y flâne facilement pour se remettre de la journée passée.

Melanchigaon

Prochaine étape : la montée, la vraie !!!