Le Tour de l’île de Pâques en scooter

Fidèle à nous même, on a une fois de plus loué un scooter pour partir à la découverte des alentours !! Bon, au départ on avait prévu de faire les sportifs et de louer des vélos, mais le prix de deux vélos équivalent au prix d’un scooter (sans l’essence), on n’a pas hésité non plus trop longtemps. :D Attention toutefois, si vous voulez en louer un vous aussi, il faudra que vous ayez sur vous votre permis moto gros cube. Pour ceux qui ne l’ont pas, vous pouvez aussi louer une voiture. C’est plus cher mais bien pratique aussi.

Ad's Ahu Tongariki île de Pâques

En tout, nous avons loué deux fois un scooter et si le temps avait été plus clément, je pense qu’on ne se serait pas arrêté là tellement on a aimé sillonner cette île. On enfile donc nos beaux casques bol façon Joe Bar Team et nous voilà partis sur les routes de l’île !

On the road île de Pâques

Pour l’itinéraire, on ne croulait pas sous les possibilités étant donné qu’il n’y a qu’une seule route et que celle-ci fait une boucle dans l’île.

On part donc au nord de l’île en direction de la plage d’Anakena, l’une des plus belles de l’île.

Carte Road Trip île de Pâques

Plage d’Anakena

A notre arrivée, on est vraiment étonné d’y trouver une plage de sable blanc qui se jette dans une eau bleue turquoise avec des cocotiers qui font vraiment penser à un paysage de Polynésie française que l’on venait de quitter. D’après les recherches archéologiques, c’est aussi le premier lieu de colonisation de l’île. C’est vrai qu’il y a pire comme endroit pour commencer. :D 

Lorsqu’il faut plus chaud, on peut même se baigner ici !! Bon, il faisait beau quand on y était, mais vu la température de l’eau on n’a pas voulu tenter l’affaire.

Plage D'Akena île de Pâques

Toujours sur la plage, on peut également y admirer l’ahu Nau-nau (certainement en référence à un certain Arnaud… OK, je sors) avec ses Moaï dont certains ont encore leurs chapeaux !!

C’est aussi ici que nous rencontrons une Rapa Nui (habitante de l’île) qui parle français et nous en apprend beaucoup sur l’Histoire de l’île et sur leurs croyances.

Moaïs Plage D'Akena île de Pâques

Moaï Plage d'Akena île de Pâques

Ahu Te Pito Kura

A partir de là, la route longe la côte nord en direction de l’est. Tout le long de celle-là, on peut voir quelques ahu, mais aucun n’ayant de Moaï debout. Les guerres tribales qui ont secouées l’île au XVIIème siècle les ont tous renversé. On peut d’ailleurs voir le Moaï le plus gros jamais levé sur un Ahu (9,80m sans son chapeau) à l’ahu Te Pito Kura.

Juste à côté, un petit muret entoure une pierre toute ronde et bien polie. Certains disent qu’il s’agit d’une sorte d’œuf symbolisant la naissance et qu’il représente le nombril du Monde. On nous avaient dit qu’il s’agissait d’un point magnétique de l’île sur lequel beaucoup de monde venaient se recueillir et puiser l’énergie. Que si on y posait une boussole dessus elle s’emballait complètement. Ayant une boussole sur nous, on décide de voir par nous-même ce fameux point d’énergie. Bon, autant vous le dire tout de suite, soit la boussole ne fonctionnait pas comme les autres (pourtant elle indique bien toujours le nord) soit c’est un mythe mais poser ma boussole sur le caillou a eu autant d’effet que quand je la pose sur mon ventre, mon nez ou même sur mon pied (on s’amuse comme on peut…).

 Oeuf île de Pâques

Papa Vaka

Un plus loin, nous tombons sur le site de Papa Vaka où de nombreux pétroglyphes (comprendre des gravures sur des roches) sont observables. Il y a des panneaux explicatifs pour nous montrer ce qu’il faut voir et autant vous dire que parfois c’est nécessaire parce que sans une imagination débordante on ne voit pas très bien à quoi ça correspond.

 Pyoétroroglyphe île de Pâques

Ahu Tongariki

Une fois arrivée à l’est de l’île, au pied du volcan Poike, la route bifurque pour le sud et nous amène directement sur le site de l’Ahu Tongariki, l’un des plus célèbres de l’île et on comprend vite pourquoi. En arrivant, on ne peut qu’être émerveillé par cet alignement de 15 Moaï sur 200 mètres de long qui ont été remis debout dans les années 1990 par des équipes menées par deux archéologues. Grâce à eux, on peut donc contempler ce magnifique spectacle. Lors de la belle saison, on peut venir y admirer le lever du soleil et son coucher pour profiter des belles couleurs et du calme du moment. Bon, vu le temps pluvieux qu’on s’est tapé, on n’a pas tenté l’expérience…

 Ahu tongariki île de Pâques 3

Ahu Tongariki île de Pâques

On peut aussi voir ici quelques pétroglyphes, mais là encore, ils sont en partie effacés ce qui n’aide pas trop…

 Ahu Tongariki île de Pâques

Rano Raraku, la carrière de Moaï

Juste en amont de l’Ahu Tongariki, on trouve le volcan Rano Raraku qui domine ce premier. C’est là, dans sa roche (le tuf) qu’ont été taillés et extrait la plupart des Moaï de l’île. Les flancs du volcan sont d’ailleurs remplis de Moaï (397 au total) en attente de transport, d’autres ne sont même pas fini d’être taillé, certains sont d’ailleurs à peine commencés.

On se promène donc parmi ces grosses statues à moitié enterrées dont ne sortent que la tête et une partie du buste et qui semble attendre d’être emmené quelque part. On a un sentiment un peu étrange lorsqu’on arpente les sentiers du site qui semble avoir été abandonné du jour au lendemain et reste figé pour l’éternité.

Au détour d’un chemin, on tombe sur un Moaï inachevé qui nous impressionne par sa taille, 21,60m tout de même, qui en aurait fait le plus grand sculpté jamais découvert.

 Rano raraku Carrière de Moaïs île de Pâques

Adri Moaï île de Pâques Carrière de Moaï île de Pâques 4
Carrière de Moaï île de Pâques 2  Ade Carrière de Maoï île de Pâques

Rano raraku Carière de Moaï île de Pâques 3

Au fond du sentier, nous découvrons également une autre statue qui nous interpelle non pas par sa taille cette fois mais par sa forme. Alors que les Moaï ont habituellement une tête longue et une posture debout, celui-ci a une tête beaucoup plus ronde qui fait penser à certaines statues marquisiennes (de l’archipel des Marquises en Polynésie française) et surtout à une posture agenouillée. C’est aussi de là qu’on a une superbe vue sur l’Ahu Tongariki en contrebas.

 Moaï assi île de Pâques

Le centre du cratère

Il est possible d’entrer à l’intérieur du cratère du volcan dans lequel des Moaï ont également été sculptés. Un petit lac se trouve en son centre et des arbres en fleurs offrent un paysage bien différent de l’extérieur.

Cratère Carière de Moaï

 cratère carrière de Moaï île de Pâques 2

Cratère carrière de Moaï île de Pâques

La côte sud de l’île

Reprenant la route en direction du sud-ouest de l’île, on passe devant un enchainement d’ahu vides de Moaï, ces derniers étant renversés à leurs pieds. On doit avouer qu’au bout de quelques-uns, on ne s’arrêtait plus à tous car au final il n’y avait que des statues brisées sur le sol. En revanche, on en a profité pour admirer cette côte sud déchirée où viennent s’écraser les vagues de l’océan. On adore !!! Au bout d’un moment, on arrive à une sorte de point de contrôle où les voitures sont arrêtées. Apparemment, si on y passe le matin en voiture, on se fait arrêter et on nous demande de prendre un guide pour pouvoir poursuivre. Le gérant du camping nous avait donc prévenu de ne pas y passer, d’où notre choix de commencer par le nord de l’île. Lorsque nous y arrivons, l’après-midi est bien entamée et on ne nous demande rien. On ne sait donc pas trop si c’est à cause de l’heure ou bien parce qu’en scooter on ne peut pas transporter de guide avec nous.

Le littoral île de Pâques 2

Lle littoral île de Pâques

Ahu Vinapu

Au sud-est de l’île, nous arrivons à l’Ahu Vinapu. Là encore les Moaï et leurs chapeaux sont à terre voir brisés pour certains, mais la particularité du site est l’Ahu en lui-même. En effet, sur la face regardant vers la mer, le mur construit a de très fortes similitudes avec ce qu’on peut observer à Cuzco et au Machu Picchu (Pérou). Ces similitudes ont d’ailleurs poussé nombre d’archéologues à imaginer des liens entre les civilisations pascuanes et incas.

Ahu Vinapu

Ahu Vinapu Mur comme cuzco île de Pâques

Ressenti sur ces balades à scooter

Une fois de plus, nous avons adoré nous évader et partir à la découverte des environs. Le temps n’a pas été tout le temps clément et on s’est ramassé d’ailleurs quelques saucées, suivis de route boueuses qui nous ont bien colorés, mais ça en valait clairement la peine. L’île à un coté sauvage qui nous a beaucoup plu. On a croisé pas mal de chevaux en liberté sur les différents sites que nous avons traversé ce qui ajoutait encore du charme aux lieux. On se dit qu’à la bonne période, cela doit être encore plus chouette de s’y balader !! Qui sait, peut-être pour une prochaine fois ;)

 Chevaux île de Pâques

 Paysages île de Pâques

 chevaux sauvages île de Pâques

Un bon bain de boue pour finir la journée, c’est bon pour la peau à ce qu’il parait. 

 Ad's scooter île de Pâques

Infos pratiques pour vous futurs voyageurs ;)

Hébergement:

Nom: Tipanie Moana

Type: Camping

Prix: 10 000 pesos/nuit avec notre propre tente

Sanitaires: Propres, eau chaudes

Cuisine: Très bien équipée

Wifi: Oui mais très faible débit

Camping Tipani Moana île de Pâques Camping Tipanie Moana île de pâques
Camping Tipanie Moana île de Pâques Camping Tipanie Moana île de Pâques

Location d’un scooter :

Prix : 20 000 pesos pour 24h sans l’essence (nous en avons eu en général pour 3 000 pesos d’essence par jour)

ATTENTION : Les scooters ont une cylindrée de plus de 50 cm³, un permis moto gros cube est donc demandé.

Location d’un vélo :

Prix : 10 000 pesos pour 24h