San Augustin et ses mystérieuses statues

Départ pour San Augustin

Une dernière nuit à Popayan et nous voilà de nouveau en train de faire nos sacs pour partir vers notre deuxième « vraie » étape en Colombie (Ipiales et Pasto n’était que des passages obligés). La veille, nous nous étions rendus au terminal de bus pour en savoir un peu plus sur les transports en direction de San Augustin. La seule agence ouverte nous avait dit que le prix normal était de 30 000 pesos par personne, mais qu’en arrivant le matin même elle pourrait nous avoir une petite réduction. Comme on n’allait pas cracher dessus, on y retourne et on commence à prendre des billets. Sauf que cette fois-ci, une autre agence juste à côté était également ouverte. A tout hasard, Adeline me demande d’aller vérifier si les prix étaient les mêmes et là, surprise, les tickets sont à 20 000 pesos (contre 25 000 pour l’autre avec la réduction) !!

On ne le dira donc jamais assez : il faut toujours bien comparer toutes les agences car les prix peuvent sacrément varier pour le même trajet.

On embarque donc et c’est parti pour 5 heures de bus. Celui-ci nous dépose à 5 km de la ville où un taxi nous récupère (la course en taxi est comprise dans le ticket de bus) et nous amène en plein centre-ville. De là, on marche, enfin on monte jusqu’à notre guest house située sur les hauteurs de la ville.

Vue de chez François San Augustin Colombie

La Casa de chez François

Après un petit quart d’heure à monter en plein canyar et chargés comme des mûles, nous arrivons dans ce petit havre de paix qu’est la Case de chez François, une guest house fondée et tenue par un français (je vous laisse deviner son prénom ;) ). C’est ici que nous passerons 5 jours, au milieu de ses arbres fruitiers ou allongés dans un des hamacs. Il porpose un bon resto apparemment, mais comme il mettait aussi à notre disposition une cuisine super bien équipée, on a préféré nous faire nos propres petits plats.

Bonne chose pour nous et notre budget, il propose des emplacements de camping !! N’ayant pas sorti notre tente depuis l’île de Pâques, nous sommes tout content de la déballer de nouveau !! Au passage d’ailleurs, une fois dedans, on se serait un peu cru de retour sur cette île pleine de mystères qui nous a tant plu.

Adri chez françois San Augustin Colombie

Visite du Parc Archéologique

La principale attraction touristique de la ville de San Augustin est un (et même plusieurs) site archéologique où ont été découvert bon nombre de statues de pierre datant pour les plus anciennes de -2 000 av. J.C. Comme sur l’île de Pâques, ce site soulève énormément de questions qui restent sans réponses quant à la civilisation qui a taillé ces blocs de pierre.

Il existe 3 sites principaux dans lesquels nous pouvons les voir. Le plus important se situant à 3 kilomètres du centre-ville, c’est celui-ci que nous décidons de visiter. Au départ, nous voulions le faire à la fraîcheur du matin, mais à force de papoter avec d’autres guest, on est finalement parti vers 11h … On speed donc un peu pour la marche à pied et 25 minutes plus tard, nous arrivons à l’entrée du parc.

Un achat presque raté pour les tickets…

Pour pouvoir entrer dans l’un des trois sites archéologiques de la zone, il faut acheter un petit passeport à 20 000 persos par personne. A Popayan, nous avions croisé un couple de voyageurs français qui revenait de San Augustin et qui n’avaient fait que les deux autres sites (et donc pas celui que nous voulions voir). Ils nous avaient alors proposé de leur acheter leur passeport moitié prix pour qu’on puisse aller voir celui qui reste. On leur demande à tout hasard s’il y a une date de validité et ils nous répondent qu’ils n’en savent rien mais qu’étant donné que certaines personnes restent presque une semaine sur les lieux, elle doit être d’environ 7 jours. On les prend donc contre 10 000 pesos, tout content de faire une bonne affaire.

Sauf que le jour J, avant de partir, on apprend qu’ils ne sont valables que 48h !!! Un peu blasé, on y va en se disant qu’on essayera de négocier avec les gardes. Qui ne tente rien n’a rien. Au final, une fois sur place, personne ne nous contrôle, on a du tomber pendant la brèche du jour !! On en profite donc pour le début de la visite.

Parc archéologique de San Augustin

Le site se divise en plusieurs zones (Mesita A, B et C) sur lesquelles on peut observer ces différentes statues au style bien particulier. Comme pour tout, on a notre petite chouchoutte : une grosse tête triangulaire qu’on trouve vraiment marrante.

Les statues sont également accompagnées de grosses stèles qui font un peu (et même carrément) aux dolmens qu’on trouve en Bretagne. Ce qui nous fait forcément penser qu’il devait y avoir un Obélix précolombien et de là à penser qu’il était accompagné d’un petit chien (ou un cochon d’inde qui ferait quand même beaucoup plus local) et d’un fidèle ami malin, il n’y a qu’un pas.

Statues parc archéologique San Augustin Colombie

Statue parc Archéologique San Augustin Colombie tête de Statue San Augustin Colombie

 Satue site archéologique San Augustin Colombie

Tombaux site archéologique San Augustin Colombie

Statues parc archéologique San Augustin Colombie

Site de « rivière gravée »

Un peu plus loin dans le site, nous arrivons devant un cours d’eau qui coule sur une surface qui a été en partie sculptée par cette civilisation passée. Un pont en bambou permet de se positionner pile en face et de pouvoir voir tout le travail effectué. Çà et là on peut voir des sortes de petits canaux creusés dans la roche dans lesquels s’écoule l’eau. Ailleurs se sont des petits bassins rectangulaires sur les faces desquels on peut voir des personnages similaires aux statues vues plus haut.

cascade parc archéologique San Augustin Colombie

Point de vue sur la vallée de San Augustin

Continuant notre visite, on grimpe, on grimpe, jusqu’à arriver au sommet d’une colline bien dégagée qui offre une vue imprenable sur la vallée de San Augustin. On en profite pour faire notre pause casse-croûte face à ce beau panorama.

Ade pont de vue San Augustin Colombie

C’est ici aussi qu’on peut voir les statues les plus anciennes qui ont été découvertes ici. Celles-ci datent de –2 000 av. J.C.

 sattues parc Archéologique San Augustin Colombie

Le musée

Une fois notre petite visite terminée, nous décidons de nous rendre au musée situé juste à l’entrée en espérant que cette fois encore, nous pourrons passer au travers. Sauf que cette fois-ci, c’est râpé. Le garde nous appel nous demandant notre passeport d’entrée et lorsqu’il voit la date (le 9 août alors que nous sommes le 13), il nous dit qu’il n’est plus valable et qu’il nous faut donc repayer un ticket complet pour la visite. C’est alors qu’Adeline se la joue regard de chat malheureux et aux bout de quelques secondes, le contrôleur craque et nous tamponne notre passeport avec la date de la veille. Pour vous imaginer la scène, le regard d’Adeline ressemblait à peu de choses près à ça :

le-chat-potte-2-5515807de0efd

 De là, nous entrons donc dans le musée qui nous donne quelques informations supplémentaires sur les fouilles archéologiques du lieu.

 Statues musée San Augustin Colombie

A la sortie de celui-là, nous découvrons un petit chemin que nous n’avions pas vu et qui nous mène dans la forêt, où ont été exposées d’autres statues. On suit donc ce petit sentier qui serpente dans la jungle. Cela nous prend encore quelques minutes d’admirer ces statues, puis nous reprenons le chemin de la ville.

Statue San Augustin Colombie statue San Augustin Colombie

L’échec de la sortie à cheval

Après cette belle journée passée tout ou presque sous le soleil, nous décidons de réserver une sortie à cheval qui nous amènera sur d’autres sites archéologiques de la région. Sauf qu’une fois la nuit tombée, le déluge commence à s’abattre sur nous et celui-ci durera jusqu’au matin. Au réveil, le temps est toujours très couvert et menaçant. Il y a même quelques petites gouttes qui tombent par-ci par-là. Il n’en faut pas plus pour nous décider à annuler la balade, ne voulant pas la faire sous le mauvais temps. Nous passons donc la matinée tranquille, à profiter de la quiétude de la Casa de François.

La Chakira et el Tablon

En début d’après-midi, le temps commence finalement à se lever un peu et nous décidons de sortir nous promener jusqu’aux sites archéologiques les plus proches que nous devions aller voir le matin-même à cheval. Après presque deux kilomètres de route, nous quittons cette dernière pour emprunter le chemin jusqu’au premier site : La Chakira.

Bon, autant vous le dire tout de suite, on n’a vraiment pas regretté un seul instant d’avoir chaussé nos chaussures de marche car il y avait de la boue de partout !!

Adri San Augustin Colombie

Après une petite demi-heure de marche (dans la gadoue, on n’avance pas très vite), nous arrivons donc à bon port. Un point de vue magnifique sur la vallée en contrebas, au fond de laquelle s’écoule un cours d’eau bouillonnant. Les versants alentours comptent quelques cascades qui rajoutent encore du charme au lieu.

Sur la paroi le long de laquelle nous descendons, on peut observer des roches sculptées de visages et autres bonshommes qui font face à la vallée.

Chaquira San Augustin Colombie

Adri Chaquira San Augustin Colombie Cascade San Augustin Colombie

Cascade San Augustin Colombie

Ade San Augustin Colombie

Gravure San Augustin Chaquira Colombie

Prenant le chemin du retour, nous nous arrêtons sur le site El Tablon, où l’on peut voir un petit alignement de statues, du même style que celles observées la veille.

L’entrée pour ces deux sites étant gratuit et pas très éloignés de la ville (3 km seulement), on ne regrette pas d’avoir finalement annulé le cheval du matin, car en plus de ça, nous avons pu les faire sous le beau temps !!

Statue El tablon San Augustin Colombie

La Pelota

La nuit suivante n’est pas moins pluvieuse, mais cette fois-ci, la matinée venu, il fait meilleur que la veille. Voulant en profiter, une fois le petit dej’ pris, nous partons de nouveau en balade pour aller cette fois au second site archéologique au programme de la balade à cheval, mais toujours à pied. Nous reprenons donc la même route que la veille puis bifurquons sur un chemin qui, contrairement à la veille, n’est pas plein de boue et où il est très agréable de se promener.

san Augustin Colombie

Au bout d’une bonne heure de marche (6 km), nous arrivons donc au site de La Pelota, le seul où il est possible de voir des statues qui ont gardés leurs couleurs d’origine. Le terrain étant privé, une droit d’entrée (4 000 pesos/pers) est demandé pour y accéder. Il n’est pas compris dans le passeport qu’on nous distribue aux sites principaux.

Il n’y a là que deux abris où sont exposées des statues, dont le second est celui où l’on peut voir les couleurs. Deux statues seulement sont bariolées et d’après les dire des locaux, elles représenteraient le sacrifice d’un nouveau-né… En effet, quand on regarde celle de gauche, on voit qu’elle tient dans une main un couteau et dans l’autre ce qui ressemble à un bébé. Un peu morbide tout ça. Néanmoins, il est vraiment impressionnant de voir l’état de conservation des pigments qui ont traversés des dizaines de siècles.

Statue colorée San Augustin Colombie

statue colorée San Augustin Colombie Satue avec couleurs San Augustin Colombie

Ad's sous la pluie San augustin Colombie

La pluie, notre meilleure amie depuis plusieurs jours, nous a encore fait le plaisir de sa présence. C’est donc en mode imperméables et capuches sur la caboche que nous avons fini notre ballade.

Le sol  étant devenu glissant, ce qui devait arriver, arriva… Adeline nous a fait un petit vol plané comme elle sait si bien le faire.

Ade San Augustin Colombie

Carnaval pour le 15 août

Hasard du calendrier, nous étions à San Augustin pour l’Assomption (15 août). Etant dans un pays très pratiquant, on se doutait bien qu’il allait y avoir des manifestations dans la ville en ce jour saint. Et pas manqué, une fois la nuit tombée, un petit carnaval a défilé dans les rues de la ville. Ça nous a bien sûr rappelé avec nostalgie, ceux que l’on voyait en Guyane française, en plus petit bien sûr, mais l’ambiance était bien festive.

Carnaval san Augustin Colombie

 carnaval San Augustin Colombie Carnaval san Augustin Colombie

 Carnaval San Augustin Colombie

Le marché de San Augustin

Lors de nos premiers jours dans la ville, lorsque nous demandions où il était possible d’acheter des fruits et légumes, on nous rabattait invariablement vers des supermarchés. Mais ayant appris l’existence d’un marché couvert, nous sommes partis à sa recherche. Et effectivement, on était bien content de le trouvé car le choix des produits et leur prix étaient vraiment très intéressants. On a par exemple pu refaire le plein de Quinoa, que nous n’avions pas retrouvé depuis notre départ de l’Equateur.

Marché San Augustin Colombie

Marché San Augustin Colombie Marché San Augustin Colombie

 Petite minute gourmande

Les colombiens sont très gourmands et on peut vous dire que San Augustin ne manque pas de pâtisseries ou de petits stands ambulants pour notre plus grand plaisir :) 

Après le Chocolate con Queso nous avons testé El Agua panela con Queso et à nouveau nous avons adoré. Nous avons aussi testé des crêpes sucrées-salées (les Obleas), des pâtisseries à base de Dulce de leche (confiture de lait) ou des pâtisseries complètement kitch. Sans oublier les boules de cacahuètes et les almuerzos qui sont tout aussi copieux et bons qu’en Equateur.

 Adri test crêpe San Augustin Colombie

Cacahuette San Augustin Colombie  Almuerzo San Augustin Colombie

Crêpe San Augustin Colombie

Patisserie San Augustin Colombie

 Agua panela San Augustin Colombie Pâte San augustin Colombie

test pâtisserie San Augustin Colombie

Infos pratiques pour vous futurs voyageurs ;)

ARGENT:

En Août 2015: 1euros = 3 300 pesos 

Transports :

Bus Popayan -> San Augustin :

Prix : 20 000 pesos/pers (pensez bien à comparer les agences !!)

Durée : 5 heures

Précision : le bus vous arrête à 5 km de San Augustin, mais un taxi vous emmène jusqu’en centre-ville. Le prix du taxi est inclus dans le billet de bus.

Hébergement :

Nom: Casa de François 

Prix : 10 000/pers en tente 

Petit déjeuner: Non inclus

Cuisine équipée: Oui

Sanitaire : Propres et en extérieur. Eau chaude

Wifi : Oui

Restaurant: Oui

François propose aussi des dortoirs, des chambres et des petites cabanes

Casa de François San Augustin Colombie

58. Casa de François San Augustin ColombieJPG 59. Casa de François San Augustin ColombieJPG

tente San Augustin Colombie

60. Casa de François San Augustin Colombie

Visites :

- Sites archéologiques 

Pour y aller, prendre la Calle 5 en direction de l’ouest et continuer sur 3 km. A pied cela se fait facilement, mais il est aussi possible de prendre un petit bus (1 000 pesos/pers) sur la route ou une moto-taxi.

Prix : 20 000 pesos/pers, valable 48h

- La Pelota 

Pour vous y rendre, suivre la Carrera 14 pendant 2 km, puis prenez le chemin sur votre gauche. Continuez sur celui-ci jusqu’à la première intersection (prendre tout droit) puis une fois arrivé à une petite fabrique de jus de canne, prendre le chemin qui descend sur la droite. Au bout d’un peu plus d’un kilomètre, vous arriverez sur le site.

Prix : 4 000 pesos/pers

- La Chakira 

Pour vous y rendre, remonter la Carrera 14 sur 1,5 km depuis la ville puis prenez un chemin sur la droite (indiqué La Chakira et El Tablon). De là, La Chakira est encore à 1,5km

Entrée : Gratuite

- El Tablon 

Sur le chemin de La Chakira, un petit panneau l’indique sur votre gauche

Entrée : Gratuite