Quelques jours de repos au lac Inle

La découverte du lac

Seconde grande attraction touristique du Myanmar, le lac Inle et ses fameux pêcheurs restent une destination assez incontournable dans les circuits de visite du pays. Après un trek de 3 jours qui nous a fait rejoindre le lac depuis Kalaw et en passant par les campagnes environnantes (voir notre article sur ce trek), nous voici arrivés sur ses rives.

Lac Inle 2 Myanmar

Nous montons dans une pirogue qui nous emmène à Nyaung Shwe (où nous avions réservé notre Guest House) et on en profite pour faire connaissance avec le lac et ses habitants. On emprunte tout d’abord un canal bordé par des champs et autres maisons sur pilotis qui nous mettent bien dans l’ambiance :)

Un peu plus loin, on double une drôle d’embarcation, mélange de radeau et de transport en commun. On vous présente le bus local du lac Inle :)

Villageois Lac Inle Myanmar

Habitants Lac Inle Myanmar

Peu à peu, le décor s’ouvre et nous voilà sortis du canal pour entrer pleinement sur le lac !! Avec les montagnes au loin, le paysage nous émerveille une fois de plus.

C’est le moment que choisissent des mouettes pour venir voler à nos cotés. Bon, on doit bien vous avouer un truc. Elles ne sont pas non plus venues pour rien, puisque notre guide du trek leur lançait des morceaux de gâteaux pour les attirer… Mais ça nous a quand même permis d’en profiter :)

Mouettes Lac Inle Myanmar Mouettes 2 Lac Inle Myanmar

Arrivés à destination, nous prenons notre chambre dans la Guest House et c’est parti pour la bonne douche chaude tant attendue !!! On ne va pas vous mentir, après notre trek on était quand même bien crevés et on a fait que buller. :) Le choix de notre cantine (qui s’est finalement révélé être judicieux), juste en face de notre Guest, témoigne de notre motivation extrême à découvrir la ville tout de suite !!! Adeline et le Pancake Lac Inle Myanmar

Le lendemain, on y a quand même fait un tour et une chose nous y a frappé. L’abondance d’hébergements !! Il y en a pour tous les goûts et tous les budgets. On sent vraiment qu’on est dans un lieu très touristique. Un petit tour au marché local nous replonge quand même dans l’ambiance birmane que nous connaissons et que nous aimons. Des sourires, de la joie, des couleurs, des senteurs… On y fait nos petites emplettes pour se préparer une bonne salade d’avocats (ils sont à tomber !!) sans la sauce cacahuète qu’on voit de partout. Certes, c’est très bon, mais au bout de plusieurs semaines on en est un peu écœuré et on a envie d’une salade toute simple. Comme on n’est jamais mieux servis que par soi-même, on décide de s’y employer :)

Marchande grains Lac Inle Myanmar Marché Lac Inle Myanmar
Adri Marché Lac Inle Myanmar Marchande de tomates Lac Inle Myanmar

 Les environs en vélo

Moyen simple et économique pour se déplacer dans les environs (1500 khiats la journée), le vélo nous permet de partir à la découverte des bords du lac Inle. Au programme, des paysages une fois de plus magnifiques, une vie champêtre à observer et un peu d’exercices pour nos petites fesses !!

Adri vélo Lac Inle Myanmar

Route Lac Inle Myanmar Champ  Lac Inle Myanmar
Champ Lac Inle Myanmar Lac Inle, Myanmar

Dégustation de vin

Tout ça nous amène petit à petit à une pancarte indiquant un vignoble. Ayant lu qu’on pouvait y faire des dégustations, on va s’y remémorer nos racines française ;) Après avoir passé les vignes, nous arrivons sur un point de vue sur le lac et ses environs. Le coin parfait pour une dégustation. Le vin n’est pas exceptionnel (surtout le rouge) mais les rosés et blancs fruités passent plutôt bien à la lappée !! Pour tout vous avouer, on s’y sentait tellement bien qu’on y a passé une bonne partie de l’après midi :)

Vignoble  Lac Inle Myanmar Vins Lac Inle Myanmar
Dégustation de vin Lac Inle Myanmar Vigne2 Lac Inle Myanmar

Un escroc au lac

L’une des particularités de ce lac est sans conteste la technique de pêche des pêcheurs qui tiennent leur rame avec la jambe afin d’avoir les deux mains libres pour remonter leur filet. Il existe des circuits organisés pour partir à la découverte du lac et des activités qui s’y déroulent, mais cela dure plusieurs heures et cela fait passer par des coins très touristiques que nous voulions éviter. Le dernier jour, on part donc à la recherche d’un pêcheur ou d’un piroguier qui voudra bien juste nous amener voir les pêcheurs. On se dirige donc vers un village de pêcheurs en vélo et sur la route, on se fait rattraper par un birman qui nous propose de nous emmener sur le lac. Quand on lui demande s’il est possible en une heure d’aller voir des pêcheurs sur le lac il nous répond qu’il n’y a aucun soucis. Quant au prix : « Si vous aimez vous payez, si vous n’aimez pas, vous ne payez pas ». Bon, on insiste un peu pour savoir le tarif : 3$ l’heure (3 000 khiats). Sur ce, on le suit et c’est parti pour la balade… Sauf qu’au bout d’une demi heure, toujours pas de lac à l’horizon… On commence à sentir l’arnaque et on lui demande quand est-ce qu’on y arrive et soudain, une heure se transforme en trois et donc 9$ pour la balade !! (par comparaison, il est possible de négocier un bateau qui fait tout le tour du lac à 13$ pour 6 heures…) On lui demande donc de faire demi tour et on rentre vers nos vélos où il nous réclame son argent. Sachant qu’on avait strictement rien vu à part des hautes herbes, on lui remémore à son bon souvenir son fameux « Si tu n’aimes pas, tu ne paies pas ». Après nous avoir suivi sur quelques centaines de mètres, il a fini par partir. C’est un peu le point noir de l’afflux touristique de la zone. Autant, dans tous les autres coins que nous avons visités au Myanmar nous n’avons jamais eu ce genre de comportement (plus honnête que le birman tu meurs), autant Bagan et Inle nous semble habités d’une toute autre atmosphère…

Maison Village Lac Inle Myanmar Monastère sur l'eau Lac Inle Myanmar
 Escroc Lac Inle Myanmar  Barque Lac Inle Myanmar

Les vrais pêcheurs du lac Inle

On précise bien « vrais pêcheurs » car sur le lac Inle, on voit beaucoup de figurants qui sont juste là pour amuser les touristes et tapent des poses photos. On en avait croisé pas mal lors de notre traversée du lac et on avait pas vraiment envie de revoir ça. Cette fois, on se dit qu’on va aller directement à un débarcadère pour trouver ce que l’on souhaite. Quelques coups de pédales plus tard, nous voilà arrivés dans un vrai village de pêcheurs. On accède au lac via un ponton en bois, duquel on peut déjà voir la vie lacustre des habitants. On négocie avec un piroguier et nous voilà partis pour une heure de pirogue sur le lac. On passe d’abord parmi les maisons sur pilotis avant de déboucher sur celui-là.

Pont Lac Inle Myanmar Maison sur pilotis Lac Inle Myanmar
Village Lac Inle Myanmar Adri bateau Lac Inle Myanmar

Une fois les fameux pêcheurs en vue, on coupe le moteur et on se laisse dériver tout en les observant. Une danse. C’est vraiment l’impression qu’on a en les voyant. Une danse sur l’eau. C’en est poétique de les voir manier leur art. Pas un bruit autour de nous, juste le clapotis des vaguelettes qui viennent s’écraser sur notre pirogue. On passe de longues minutes là à être émerveillés par tout cela. On reste assez loin d’eux pour ne pas les déranger, d’ailleurs, le piroguier lui-même ne voulait pas avancer plus. On joue donc avec notre gros zoom pour les avoir et nous n’avons d’ailleurs croisé aucun autre bateau touristique.

L’heure passe très vite et nous voilà déjà de retour sur la terre ferme à se dépêcher de rentrer pour faire nos sacs…

Pecheurs Lac Inle Myanmar

Pecheur 2 Lac Inle Myanmar

Pecheur 8 Lac Inle Myanmar

Pecheur 4 Lac Inle Myanmar

Nos impressions sur le lac

Nous repartons de là avec un avis plutôt mitigée sur l’endroit on doit bien l’avouer. Certes, la quiétude des lieux qui invite au repos et à la détente nous ont fait beaucoup de bien et les paysages y étaient une fois de plus magnifique. En revanche, lieu hautement touristique oblige, les rapports avec la population locale n’a rien de commun avec ce qu’on a pu connaître précédemment. Les prix des excursions sont très cher en comparaison avec le reste du pays et aucune négociation n’est possible. Notre heure de pirogue nous est par exemple revenue à 5 000 khiats (5$) dans un pays où l’on mange dans la rue facilement pour 200…

Pecheur 6 Lac Inle Myanmar

Infos pratiques pour vous futurs voyageurs ;)

Hébergement :

Comme on vous l’a dit, Inle est un lieu hautement touristique. Vous n’aurez donc pas de mal à y trouver un hébergement. Les prix sont en général assez élevés mais on arrive tout de même à trouver des Guest House à 20 000 khiats la chambre double avec eau chaude. Pour nous, c’était la Nawng Kham Guest House à 20 000 khiats la nuit avec petit déjeuner . L’eau y était chaude et franchement, après trois jours de trek où nous n’avions que de l’eau glacée, c’est bien tout ce qu’on lui demandait !!

Cantine :

Niveau miam miam, nous avons trouvé notre petit bonheur juste en face de notre Guest House. Le Red Star Restaurant propose des plats copieux, frais (le jus d’avocat est un vrai régal !!) et pas très cher (entre 1 000 et 2 000 khiats). En plus de ça, ils sont super sympas. Le premier soir, on a eu droit à une salade gratuite et des petites chips en apéro :) (ils savent comment nous tenir !!).

Location de vélo Lac Inle Myanmar Repas Lac Inle Myanmar

 Location de vélos 

Si vous voulez visiter les environs facilement en faisant un peu d’exercice, on vous le conseil vraiment. Vous trouverez des locations de vélos un peu partout. Le Red Star Restaurant (on ne change pas une équipe qui gagne) les loue pour 1 500 khiats la journée (et ils sont nettement plus confortables qu’à Bagan !!).

Visite du lac :

Pour ça, vous avez plusieurs possibilités. Soit vous prenez un bateau (les prix se négocient entre 20 000 et 13 000 khiats par bateau, a vous de vous trouver des compatriotes pour partager tout ça) qui vous emmène faire une sorte de circuit avec arrêts dans les fabriques de cigares, de bijoux, etc… et bien sûr passage près des pêcheurs, enfin… Il y en a un qui est là que pour la photo :s . C’est un bon moyen de faire le tour mais c’est quand même très touristique. Étant donné que nous avions déjà fait pas mal de bateau sur le lac à la fin du trek, on a simplement voulu aller voir les pêcheurs. Pour vous y rendre, en sortant de la dégustation de vin, prenez à gauche sur l’axe principal puis continuez toujours tout droit. Au bout d’environ 20 minutes une demi heure, on vous l’indiquera à coup sûr (beaucoup de villageois sont postés à une intersection et vous montrerons le ponton). Ça nous a couté 5 000 khiats l’heure mais on a pu les voir de près et c’était de vrais pêcheurs, pas des figurants comme on peut en voir certains près du débarcadère de Nyaung Shwe.

Faites attention aux rabatteurs qui vous promettent monts et merveilles pour au final vous embobiner complètement.

Dégustation de vin :

À 2 kilomètres de Nyaung Shwe vous trouverez le Red Mountain Estate qui fait des dégustations de vin local. Il est même possible de visiter l’exploitation avec ou sans guide. Pour une dégustation de 4 vins, comptez 2 000 khiats.

Arriver et partir :

Nous sommes arrivé en faisant un trek de trois jours depuis Kalaw et sachez qu’il est également possible de faire ce trek dans l’autre sens. Pour le reste, on peut bien sûr arriver en bus depuis la plupart des grandes villes du pays et on peut également se rendre dans celles-ci depuis le lac Inle.