Côte caraïbes: Entre Cartagena et la Playa Blanca

Prendre son temps pendant un Tour du Monde, ça fait du bien, mais au bout d’un moment on a quand même envie que le voyage reprenne !! Au bout d’un mois en Colombie, nous n’avions fait que la moitié de ce que nous voulions faire dans le pays !! Du coup on reprend un rythme de croisière et nous voilà partis pour la côte Caraïbes du pays avec la ville de Cartagena.

59. tableaux Carthagène Colombie

Premier bus de nuit en Colombie

Après 2 jours passés à Santafé de Antioquia nous retournons donc à Medellin pour y prendre un bus de nuit. Au total, 13h de trajet qu’on appréhendait pas mal après les transports de nuit que nous avions fait pendant ce voyage. Mais au final, avec un bus aussi confortable que celui que nous avions, nous avons même pu dormir quelques heures et ne pas arriver en mode zombie au terminal terrestre. À peine sortis du car que nous étouffons déjà sous la chaleur. De là, on doit encore prendre un taxi pendant 45 minutes pour arriver dans le centre-ville. Sauf que bien sûr, quand tu n’as pas besoin de taxi tout le monde te saute dessus pour t’en proposer un et que lorsque tu en veux un, il faut le chercher à droite à gauche :/

Le quartier Getsami

Une fois arrivés dans notre guest house, nous partons faire un petit tour dans la ville. Le constat est toujours le même, la chaleur nous plombe complètement, nous ne sommes plus habitués mais malgré notre nuit de transport, nous tenons le coup. À quelques centaines de mètres de nous se trouve la forteresse San Felipe de Barajas, on décide donc d’aller y faire un tour nous voyant déjà arpenter ses remparts. Sauf qu’une fois devant, l’entrée payante nous refroidi et nous décidons de n’en faire que le tour.

Forteresse Carthagène Colombie
De retour dans notre quartier on a un peu la même sensation qu’à Medellin dans certaines zones : le nombre de personnes complètement perchées à l’alcool ou autre substance illicite est vraiment impressionnant ici. Ça déambule en hurlant des choses incompréhensibles, ça marche pieds nus, ça crache ou pisse n’importe où. Bref, on ne se sent pas forcément à l’aise à tous les coins de rue… Nous savons que le quartier de Getsami était réputé pour la fête et les bars mais nous savions aussi que c’était là que les auberges étaient le moins cher donc voilà pourquoi nous avons atterrit ici et puis ce n’est vraiment pas loin du centre historique donc c’était le bon compromis. Après il y a aussi du bon dans le quartier, les petites rues colorées, une place animée et le théâtre de Cartagena nous ont vite fait oublier cette ambiance un peu glauque. 

carthagène Colombie

Eglise Quartier Getsami Colombie street Art Carthagène Colombie

Bar Carthagène Colombie

 ruelle Carthagène Colombie

Le centre historique

Le centre historique de Cartagena a très bonne réputation, tout le monde dit que les ruelles sont jolies et pleines de charme nous sommes donc partis voir ça de nos propres yeux.

À à peine quelques centaines de mètres de notre Guest House, nous arrivons sur des décors complètements différents et une population elle aussi complètement différente.
Une fois la tour de l’horloge passée, l’athmosphère change radicalement. On se retrouve face à une place avec des batiments colorés, des petits cafés et des arcades sous lesquelles nous retrouvons des vendeurs de douceurs colombiennes à base de panela, de coco, de cacahuètes… Pour en avoir gouté quelques unes on peut vous garantir que tout est 100% hyper sucré.

Carthagène Colombie

 carthagène Colombie Sucreries Carthagène Colombie

carthagène Colombie

carthagène Colombie

L’architecture coloniale a gardé toute sa splendeur. Les couleurs des façades, les balcons fleuris, sans oublier bien sûr les églises ou cathédrales tout aussi belles. On est par contre parfois un peu frustré d’être dans de petites rues car, même si elles ont beaucoup de charme, elles ne permettent pas d’avoir assez de recul pour pouvoir admirer les belles façade dans leur intégralité.

Carthagène Colombie

carthagène Colombie carthagène Colombie

eglise Carthagène Colombie

55. carthagène Colombie

place Carthagène Colombie Carthagène Colombie

ruelle Carthagène Colombie

Un petit concert au sortir d’une cathédrale

Au détour d’une ruelle nous entendons de la musique pas très loin. Nous approchant, nous arrivons sur le parvis d’une cathédrale où tout un attrouppement est rassemblé. Au centre, des musiciens de tous les âges et quelques chanteurs dont une soliste qui donnent de la voix. On a vraiment adoré ce petit concert inatendu en en plein milieu de la ville.

38. Chanteuse Carthagène Colombie

petites chanteuses Carthagène Colombie musicien Carthagène Colombie

37. Petit musicien Carthagène Colombie

Sur cette même place, mais plus tard, une fois vidée de son public, on a pu voir tout un tas de sculptures en métal représentant des scènes de la vie de tous les jours. On a vraiment beaucoup aimé.

 Sculpture Carthagène  sculture Carthagène

sculpture Carthagène Colombie

Sculpture Carthagène Colombie

Nos premières cartes postales de Colombie !!!

Fait rare pour être souligné, c’est ici que nous avons trouvé nos premières cartes postales dans le pays !! Ailleurs, même dans les endroits touristiques commes Salento ou Guatapé, c’était mission impossible !! Adeline a donc sauté sur l’occasion pour s’en prendre un paire pour sa grand-mère et son père (petit rituel, une carte par pays) et vite les poster, car nous n’avons pas non plus croisé beaucoup de boîtes aux lettres depuis le début…

En plus des cartes postales ceux qui voudront revenir avec des souvenirs ne seront pas en reste. Il y a certes les magasins pour trouver son bonheur mais il y a aussi beaucoup de petits vendeurs ambulants dans les rues où sur les grandes places qui vendent en règle générale les fameux sac, chapeaux et tableaux typiquement colombiens. Le tout haut en couleurs bien sûr!!

chapeaux Colombie

 carthagène Colombie

Sac Carthagène Colombie

Bocagrande

Au sud du quartier historique, on trouve le quartier de Bocagrande, sorte de langue en forme de L entourée par la mer. C’est un peu le quartier neuf de la ville. Les immeubles sont flambant neufs pour la plupart donnant un aspect ultra-moderne aux lieux. C’est aussi là qu’on peut trouver des plages pour se baigner mais avec la certitude de se faire enquiquiner toutes les deux minutes par des vendeurs de tout et n’importe quoi. Et franchement, lorsqu’on a vu les plages que c’était, ça ne nous a pas tellement donné envie… L’eau n’était pas très propres, quelques petits déchets flottaient et à peine marchait-on sur le sable qu’on nous proposait 12 massages, 5 crabes, 7 huitres et qu’on nous promettait 37 fois les meilleurs plats de la ville…
Nous avons fait le tour à pied de ce quartier, mais nous n’en sommes pas sortis plus emballés que ça. Mis à part des centres  commerciaux flambant neufs, de luxueux hôtels et de gros immeubles impeccablement blancs et aux larges fenêtres bleutées, il n’y avait pas grand chose à y voir…

Quartier Bocagrande Carthagène

Bocagrande Carthagène  quartier Bocagrande Carthagène

Sculpture Carthagène
Playa blanca

À 45 minutes de bateau de Cartagena, il est possible de se rendre sur une belle plage de sable blanc et à l’eau turquoise, j’ai nommé : Playa Blanca !! On en avait entendu parler depuis quelques temps déjà et on avait bien hâte de voir ça par nous même. La question pour nous était de savoir si nous n’y passions qu’une journée ou si nous y allions aussi pour y dormir et profiter des heures sans touristes. Sachant que nous allions camper dans le parc de Tyrona (qui a aussi de superbes plages) quelques jours plus tard, nous avons opté pour la première solution.

Passer par l’auberge, la fausse bonne idée

Depuis le début de notre voyage, on ne passe jamais par un intermédiaire lorsqu’on peut faire autrement. Mais là, allez savoir pourquoi, enfin si peut être par flemme de se renseigner plus (on est un peu mou depuis notre arrivé en Colombie, l’année de voyage nous tombe dessus) on décide de passer par notre guest house pour réserver cette excursion sur la journée. Prix : 50 000 pesos/pers, almuerzo inclu (ils insistent bien dessus, comme pour dire que ça va être un truc vraiment balèze !!). Sauf qu’une fois le jour venu, on vient nous chercher et on nous guide (à pied) jusqu’au port où nous payons nos entrées pour le parc (13 500 pesos/pers) et où notre guide nous laisse en nous disant : « vous êtes enregistrés, dans 30 minutes, on va vous appeler pour prendre le bateau ». Ensuite, on ne l’a pas revu de la journée. On a alors demandé aux guichets le prix de l’excursion : 40 000 pesos/pers avec l’almuerzo … En gros, on aurait du se débrouiller par nous même comme toujours. 

 Playa Blanca Colombie

Direction la plage !!

Une fois sur le bateau, on précise que nous voulons simplement aller à Playa Blanca et pas faire le tour des îles Rosario car nous voulons vraiment profiter de la plage et pas passer notre journée dans le bateau. 45 minutes plus tard, nous débarquons donc juste tous les deux pendant que les autres partent faire les îles.
Le temps n’est pas fou-fou, mais une fois sur place on doit bien dire que ça fait quand même décors de carte postale. Mais très vite, cette vision est perturbée par l’incessant balet de vendeurs en tous genres qui viennent et reviennent nous proposer des massages, des huitres, des jus, etc… On s’éloigne un peu de la foule mais pas assez pour être tranquille. On profite tout de même de la plage mais c’est vrai qu’on n’arrive pas vraiment à être tranquile et c’est ce qu’on trouve un peu dommage… Allé, on se laisse pas abattre et ON FILE A L’EAUUUUU !!!! Franchement là, c’est que du bonheur !!! L’eau a beau être très bonne elle reste quand même bien rafrachissante et c’est vrai que depuis notre arrivée sur la côte Caraïbes, on subissait un peu la chaleur. On est donc ravi :)

7. Ade Playa Blanca

Playa Blanca Colombie

15. Playa Blanca Colombie 9. Adri Playa Blanca

Une plage bondée en début d’après midi

Midi ayant sonné, on part prendre notre almuerzo qui se compose de poisson, riz et patacon (un tantinet léger quand même…) et c’est l’heure où tous les speeds boats déboulent sur la plage pour déverser un flots de touristes. La plage qui était jusqu’alors relativement calme est vite envahie. Et encore, nous sommes en semaine, on imagine ce que ça doit donner le week-end !! Bon, il est toujours possible de se retrouver relativement seul en s’éloignant de quelques centaines de mètres des bateaux, il faut juste marcher un peu.
On se raffrachi de nouveau puis il est vite l’heure de reprendre le bateau en direction de la ville.

Playa Blanca Colombie

Nos impressions sur Playa Blanca

On ne va pas cracher dans la soupe, c’est une très jolie plage où il est bon de venir passer un peu de temps pour se rafrachir de la chaleur qui règne à Cartagena. Le sable blanc, l’eau turquoise et bonne offrent un cadre de carte postale. Mais à côté de ça, vous êtes sûr de vous faire accoster un peu sans arrêt ce qui est, à la longue, un peu saoulant et surtout, on a trouvé ça un peu cher. A 53 500 pesos/pers (40 000 pour la traversée si vous ne passez pas par votre guest et 13 500 pour l’entrée au parc), on est au dessus de ce qu’on paie pour le parc Tayrona qui pour le coup offre des plages plus belles et franchement bien plus calmes. N’y ayant pas passé de nuit, on ne peut pas vous en dire plus, mais des retours que nous en avons eu c’est tout de même bien agréable d’en profiter sans tous les touristes et les surtout les rabatteurs.

Ad's Playa Blanca Colombie

Départ pour Taganga

Après 3 jours passés à Carthagène, il est temps pour nous de remettre les voiles et de nous diriger plus à l’est, à Taganga qui sera notre point de départ pour le parc Tayrona. Nous avons vraiment beaucoup aimé le centre historique de cette belle ville coloniale, mais nous y avons aussi quelque peu subi la chaleur.

27. street Art Carthagène Colombie

Infos pratiques pour vous futurs voyageurs ;)

En septembre 2015 1€ = 3 480 pesos colombiens

Hébergement :

Nom : Casa Viena

Prix : 50 000 pesos en chambre double avec ventilateur

Sanitaires : commun, eau froide

Wifi : oui

Cusine: Oui

Eau potable: Oui

Hostel Casa viena hostel Casa Viena Cartagena Colombie

Transports :

Bus Medellin – Carthagène

Prix : 115 000 pesos/pers

Durée : 13 heures

Playa Blanca :

Prix : 40 000 pesos/pers, almuerzo compris (50 000 si vous passez par un tiers)

Départ : 8h30 de la guest house, mais 9h30 du port

Retour : 16h