Nouvelle-Zélande: Une semaine dans l’île du Nord

De Coromandel au Tongariro en passant par Wai-o-Tapu

C’est donc après 7 mois passés en Asie que nous changeons pour la première fois depuis le début de notre voyage de continent, direction l’Océanie !! Mais avant ça, il nous faut passer 2 nuits dans l’aéroport de Kuala Lumpur telles deux pauvres âmes perdues en attendant notre correspondance pour la Nouvelle-Zélande.

Ade aéroport Adri aéroport

 Retrouvailles

Je ne sais pas si vous vous souvenez mais ma meilleure pote la Valoche nous avait rejoint au Népal. Etant inséparables et en manque l’une de l’autre, elle a décidé de nous rejoindre une 2ème fois lors de ce voyage. Mais cette fois-ci elle ne vient pas seule, elle est accompagnée de son chéri qui n’est autre que mon cousin Antoine :)

Durant nos trois premières semaines au pays du long nuage blanc, ils seront avec nous !! Imaginez mon état d’esprit. TROP Happy la fille !!!

Un van et c’est parti

La Nouvelle-Zélande sans moyen de transport, c’est un peu comme un repas sans fromage, ça n’a aucune saveur. :) Nous avions donc décidé de base de louer un van pour notre trip là-bas et en étant 4 au lieu de 2, notre budget était bien plus important, ce qui nous a permis d’opter pour la solution gros van aménagé en mode « self contained » (comprendre qu’il y a des toilettes et un réservoir d’eaux usées) ce qui nous offre la possibilité de dormir gratuitement dans pas mal d’endroits à travers le pays.

Au final, en divisant le tout, cela nous est revenu pratiquement au même prix de prendre ça plutôt qu’une voiture aménagée pour deux personnes (et pas self contained). Bref, c’était la meilleure solution pour nous. Une fois sortis de l’aéroport, Antoine et Valoche nous attendaient donc au volant de notre super van vert et violet pétant, le fameux van Jucy !! 

Van Jucy Nouvelle Zélande

Auckland ce sera pour plus tard

N’ayant « que » trois semaines de congés, Valérie et Antoine avaient déjà prévu un petit programme. Sachant que nous avions les mêmes envies et les mêmes goûts pour les randos et les beaux points de vue nous leur faisions entièrement confiance.

Ils n’avaient pas envie de s’attarder à Auckland et comme nous savions que nous y reviendrons à la fin du périple, nous décidons de ne pas nous y rester et traçons la route.

Direction Raglan

Après une petite nuit de sommeil sur le parking du Mac Do, à côté de l’aéroport, nous décidons de nous mettre en route malgré le temps pluvieux.

Mon cousin étant amateur de surf, nous avons mis le cap sur la plage de Raglan. Et gros coup de chance, ce jour-là il y avait une compétition à Walabay.

C’était chouette à voir et comme il dit il y avait de la « wave ». Bon par contre le temps n’était toujours pas avec nous, mais on ne peut pas tout avoir et puis on était tellement content de faire notre première journée en Nouvelle-Zélande tous ensemble qu’on n’y prêtait que très peu d’attention.

Nous sommes également partis un peu plus loin, à Manu Bay pour profiter de la côte néo-zélandaise et regarder les vagues s’écraser sur les rochers en contrebas.

En fin de journée, nous sommes remontés en direction de la péninsule de Coromandel et avons stationné sur le parking d’une station-service pour y passer notre seconde nuit.

Surfeur Raglan Nouvelle Zélande Raglan sous la pluie Nouvelle-Zélande

Paysages époustouflants à Coromandel

De bon matin, nous prenons la route 25 afin de passer par la ville de Thames et de longer la côte jusqu’à Coromandel. Nous en prenons plein les mirettes. Paysages, oiseaux, mer et arc-en-ciel nous régalent les yeux.

Quittant la côte, nous rentrons un petit peu dans les terres pour trouver la randonnée de Kaipawatrig. Après avoir traversés une forêt et grimpé un peu, nous avons été récompensés par un beau point de vue sur la baie de Coromandel avec toutes ses îles.

En fin d’après-midi nous reprenons la  route 25 direction Whitianga. Sur le chemin, nous tombons sur une plage, entre Matarangi et Kuaotunu où il est possible d’y poser son van self contained pour la nuit. Le lieu étant vraiment splendide, nous avons beaucoup hésité à nous poser ici, mais pensant qu’il y aurait certainement d’autres coins similaires par la suite, nous avons poursuivi notre route.

C’est finalement à Whitianga, face à la mer que nous avons stopper le moteur pour la journée. Gros plus de cet endroit : il y avait des douches de plage !! Certes, elles étaient froides, mais ça faisait quand même beaucoup de bien !!

Péninsule,de Coromandel Nouvelle Zélande

arc en Ciel Nouvelle Zélande oiseaux Nouvelle Zélande

Vue rando péninsule de Coromandel Nouvelle Zélande

Direction Cathedral Cove

Se réveiller face à la mer avec son chéri, sa pote et son cousin ça n’a pas de prix. C’est quand même plus sympa que les parkings dans lesquels nous avions élu domicile les premières nuits.

Après un bon petit déj’ nous décidons de reprendre la route direction Cathédrale Cove. Nous posons donc notre van sur la plage de Hahei et commençons la balade. On monte ensuite dans une petite forêt qui nous amène à un point de vue. Comme d’habitude les « Oh c’est magnifique » sortent de toutes les bouches. Nous continuons le sentier et arrivons à Cathedral Cove. C’est sur cette plage qu’a été tournée une scène du film Narnia. Bon, n’ayant pas vu le film ça ne nous parle pas trop mais c’était vraiment superbe !!

Cette plage est réputée pour la forte présence de touristes mais étant en basse saison, nous n’avons pas été gênés par un trop grand nombre de touristes. A marée basse, il est possible de passer sous les rochers pour atteindre une autre plage où des rochers, sortent de l’eau. Le soleil, la mer, la tranquillité…Bref un cadre très apaisant.

De retour près de notre cher Jucy, nous ne pouvons pas résister à l’attrait de l’océan et piquons une petite tête histoire de se rafraîchir un peu.

Cathédrale Cove Nouvelle zélande

EN route vers Cathédrale Cove Nouvelle Zélande Tous les 4 à la plage Coromandel Nouvelle Zélande.

Péninsule de Coromandel

Hot Water beach

Plus au sud, nous avions vu qu’il existait un lieu où, en creusant le sable sur la plage, on tombait sur de l’eau chaude dans laquelle nous pouvions nous baigner. L’eau est en fait chauffée par des poches de magma (l’île du nord est très volcanique) qui se trouvent sous terre.On se rend donc sur place pour voir ça par nous-même.

Mais une fois arrivé, première désillusion, le site est noir de monde…

Ensuite, lorsqu’on essaye de creuser pour avoir un peu d’eau chaude, on se rend compte que la zone où l’eau chauffe, est vraiment toute petite (quelques mètres carré) et que la majorité des gens qui ont creusé et qui sont sur place, sont en fait dans de l’eau froide… Lorsqu’on a pu approcher un petit bassin d’eau chaude, celle-ci était en fait brulante (impossible de garder les pieds dedans plus de quelques secondes !!). Il faut donc mêler eau chaude et eau froide pour trouver le juste milieu, mais vu la monde, cela n’était pas facile de trouver une place… Nous n’y avons finalement passé que peu de temps. En revanche, le reste de la plage est très sympa mais le courant étant très fort, elle reste assez dangereuse comme en témoignent les accidents qui s’y déroulent assez souvent.

Hot Water spring Nouvelle ZélandeJPG

Coromandel c’est fini

Après cette petite pause à la plage nous décidons de reprendre la route et nous avancer pour le lendemain. Direction donc Rotorua via de grands espaces débordants de moutons et de vaches. Mais mis à part cela, nous sommes réellement surpris par le très faible nombre d’habitations que nous croisons, pratiquement pas âmes qui vivent à l’horizon.

Merci Monsieur le policier !!!

Arrivés dans la ville de Rotorua, nous ne savions pas où dormir. Voyant une voiture de police stationnée, nous allons lui demander s’il existe des endroits pour dormir gratuitement en tant que self contained dans le coin. Le policier, super sympa et patient face à notre niveau d’anglais, nous dit qu’il y a bien un endroit, commence à nous expliquer, s’arrête puis nous dit finalement de nous suivre, il va nous y escorter. La classe ;) Il nous dit de nous installer sur les bords du lac, avec en prime des toilettes juste à coté !!

Wai-o-Tapu Thermal Wonderland

Nous nous réveillons le matin suivant au bord du lac avec une forte odeur de soufre :) La ville jouit d’une activité géothermique qui lui permet d’avoir un grand nombre de spas, thermes, etc… L’inconvénient est cette désagréable odeur d’œuf pourri.

Mais nous ne prenons pas le temps de nous y attarder car nous avions prévu d’aller au parc de Wai-o-Tapu. Nous avions lu qu’un geyser pouvait être observé à 10h15. Vous vous doutez bien que pour que l’horaire soit aussi précis c’est qu’il ne s’agit pas d’un phénomène naturel, nous n’étions donc pas forcément trop tentés au départ mais en y réfléchissant, c’était quand même notre premier geyser donc tant qu’à y être, autant le voir.

Pour faire « marcher » le geyser, on se sert d’une réaction chimique en insérant dans sa cheminée un sac de savon et au bout de 5 minutes, celle-ci crache mousse et eau. Pas très naturel c’est sûr, mais en attendant d’en voir de vrais à Yellowstone ou ailleurs, c’est un début.

Geyser Wai-o-Tapu Nouvelle Zélande Geyser wai-O-Tapu Nouvelle zélande 2 Geyser wai-o-Tapu Nouvelle Zélande 3

 

Par la suite, nous rentrons dans le parc à proprement parlé (le geyser était un peu plus loin) où nous découvrons un enchaînement de bassins aux couleurs invraisemblables !! En tout, 25 points à voir dans le parc, entre bassin, cascades et autres fumeroles. Le tout guidé par un petit dépliant explicatif traduit en français. :)

Nous avons vraiment adoré nous promener dans ces lieux qui nous donnent l’impression d’être sur une autre planète.

Wai-o-tapu piscine de Champagne Nouvelle Zélande

bain de boue wai-o-tapu Nouvelle Zélande

Lac d'Arsenic Wai-o-Tapu ouvelle Zélande

La Rainbow Vallée

Le casse-croûte englouti, nous reprenons la route pour une petite rando sur la Rainbow Mountain (ou Maungakakarameo pour les intimes), où nous attend un magnifique panorama en son sommet. Plaines et collines verdoyantes à perte de vue, forêt de sapin gigantesque et une vue dégagée sur le parc national du Tongariro, avec sa montagne solitaire (après Game of Thrones, on se plonge dans l’univers du Seigneur des Anneaux dont nous sommes également fans !!). Le tableau est parfait.

Le Tongario, c’est justement notre prochaine étape ici, nous nous en rapprochons donc le plus possible, tout en longeant l’immense lac de Taupo. Le soir, après avoir galéré en vain pour trouver un endroit où dormir gratuitement, nous nous rabattons sur un Camping DOC (camping peu cher où il n’y a que des toilettes mais dans des coins plus que sympas). Ce qui nous a le plus plu là-dedans, c’est le système de paiement. Un panneau indique le prix à payer par personne, on prend une enveloppe et un formulaire à remplir dans une sorte de placard, on met la somme exacte dans une urne et on va se coucher bien tranquillement. Un ranger passe ensuite récupérer tout ça au petit matin. On a trouvé ce système basé sur la confiance, vraiment top.

rainbow vallé Nouvelle Zélande 2

Rainbow vallée Nouvelle Zélande

Tongario national park

Après un réveil à 6h du matin, nous reprenons la route quelques kilomètres pour faire le Crossing Tongario, une randonnée de 19 km d’un point à un autre. Une fois arrivé au bout, il nous faut prendre une navette (30 $ par personne tout de même) pour revenir à notre point de départ.

A 8h du matin, la gomme de nos semelles s’active et nous voilà partis sur la route de Frodon et Sam. Le sentier est extrêmement bien balisé au point même qu’il y a parfois des passerelles pour canaliser les randonneurs et protéger ainsi la faune et la flore. Les fans de randonnée en pleine nature n’apprécieront pas forcément, mais sur la randonnée la plus empruntée du pays, on arrive à comprendre ce type d’aménagement.

Après une première montée, nous atterrissons au milieu d’une plaine volcanique au paysage lunaire. A notre droite, le mont Ngauruhoe qui culmine à 2 287m et nous domine de toute sa taille. Nous continuons la marche et une seconde montée plus tard, nous arrivons au Red Crater. Le temps commence à tourner et la purée de pois s’installe peu à peu. C’est là que nous devrions normalement voir des lacs de couleurs différentes mais rien n’est visible. On en profite pour faire une petite pause miam-miam. Au bout de quelques temps, une petite éclaircie arrive et nous permet d’avoir une superbe vue sur les trois lacs en contrebas !! Le temps de faire quelques photos mais déjà la brume revient.
Volcan Tongariro Nouvelle Zélande

Tous les 4 devant le Tongariro Nouvelle Zélande Tongariro Nouvelle Zélande
cratère rouge tongariro Nouvelle Zélande Ade ADri Tongariro Nouvelle Zélande

Sachant qu’il y a un dernier lac à quelques centaines de mètres de là, nous continuons la balade pour arriver à son bord. A cet instant, il nous reste en théorie 3 heures de marche jusqu’au parking. On regarde notre montre et on se dit qu’au final, on va rebrousser chemin pour éviter d’avoir à payer la navette ou de faire du stop.

Mais à partir de cet instant, il s’est mis à pleuvoir et ce, jusqu’à la fin de la randonnée… 2h30 sous une pluie incessante nous auront trempé jusqu’aux os. Ma veste, qui était censée être imperméable tip-top boom, ne l’a finalement pas été du tout et nos sacs, malgré la protection, ont aussi été trempés…

C’est donc complètement frigorifiés et après 7h de marche au total, que nous sommes arrivés au van. On met donc nos fringues trempées dans des sacs et les chaussettes et chaussures, devant, sur la ventilation pour sécher plus vite. Je vous laisse imaginer l’odeur dans la cabine lorsqu’on s’est mis à rouler !!

Après quelques heures, nous nous arrêtons dans la ville de Whanganui pour y passer la nuit. N’ayant plus d’eau dans notre réservoir, nous demandons à une station-service l’endroit le plus proche pour le remplir. Une fois de plus en Nouvelle-Zélande, nous tombons sur un mec super sympa qui nous dit « pas la peine d’aller chercher de l’eau ce soir, venez à l’arrière de la boutique je vais vous en donner assez pour que vous puissiez faire la cuisine. » Un vrai monde des bisounours ce pays !!

Les 3 lacs du Tongariro Nouvelle Zélande

Lacs Tongariro Nouvelle Zélande Lac du Tongariro Nouvelle Zélande

Direction Wellington

Après une bonne nuit de sommeil et un réveil au bord du cours d’eau, nous allons au site d’information pour réserver nos places dans le ferry pour le lendemain avant de prendre la route de Wellington.

En chemin, on trouve une plage pour prendre notre repas du midi. Un repas face à la mer, au soleil il y a pire non ??

île du Nord Nouvelle Zélande

 

On en profite pour faire sécher nos affaires de la veille sur l’herbe et autant vous dire qu’il y en avait pas mal. Oui, c’est aussi ça le voyage :D

Fringues qui séchant Nouvelle Zélande

 

Arrivés à Wellington en fin de journée, on se ballade dans la ville qu’on trouve vraiment sympas et on en profite pour refaire notre culture au Musée, Te papa. Celui-ci est IMMENSE, on peut facilement y passer la journée. C’était le moment pour nous d’en apprendre un peu plus sur l’Histoire de ce pays vraiment tout neuf.

Musée Te papa wellington Nouvelle Zélande musée te papa wellington Nouvelle Zélande

 

Notre ferry pour l’île du sud partant le lendemain matin (bien dommage car nous aurions volontiers visité plus de choses à Wellington) et la ville ne possédant pas de zone gratuite pour les self contained à notre connaissance, nous optons pour la solution parking payant à 200 mètres du débarcadère, avec électricité, douche et sanitaires.

Après presque une semaine sans douche, nos corps nous ont dit merci !!

Wellington Nouvelle Zélande

 

Petit récapitulatif de cette semaine bien chargée dans l’île du nord

île du nord

Infos pratiques pour vous futurs voyageurs ;)

Randonnées :

Nom : Kaipawatrig

Situation : sur la N25, entre Coromandel et Tererenga.

Durée : 3h aller-retour

Niveau : Facile

—————————–

Nom : Cathedral Cove

Situation : Départ de la plage d’Hahei

Niveau : Facile

Durée : 2h aller-retour, pauses photos inclues

—————————–

Nom : Tongariro Alpine Crossing

Situation : Départ du parking de Mangatepopo Road, arrivée Parking de Ketetahi Road. Navette possible entre les deux sites pour 30$ par personne. Pensez à réserver les places en haute saison.

Niveau : Randonnée alpine, donc bonne condition physique nécessaire.

Durée : Environ 8h selon le rythme. 19 km.

—————————–

Nom : Rainbow Mountain

Situation : Sur la route 5, à quelques kilomètres au sud du croisement entre la route 5 et la route 38

Niveau : Facile (monte quand même)

Durée : 2h30 aller-retour

Carpark Wellington

prix: 50 dollars par véhicule, peu importe le nombre d’occupants.

Sanitaires: douche avec eau chaude !!!!!

électricité: inclus

Hot Water 

Venir 2h avant ou après la marée basse pour pouvoir en profiter. Location de pelle possible sur place pour 5$ mais vu le nombre de trous déjà creusés, ce n’est pas forcément nécessaire.

Wai-o-Tapu Thermal Wonderland 

Prix : 33$ par personne (il y a des tickets avec des promos pour l’entrée au parc dans les magasines d’infos touristiques que l’on peut trouver dans les i-site ou à l’aéroport )

Horaires : 8h30 – 17h. Le geyser est déclenché à 10h15

Traversée en Ferry

Prix: 325$ pour 4 plus un Van (ce prix inclut la commission du i-Site, vous pourrez donc trouver moins cher en allant directement au port ou sur internet).

Musée Te Papa

 Le musée est gratuit et il est ouvert jusqu’à 21h.