Medellín, on n’a pas tellement accroché 

Au bout de 9 jours passés dans la région cafetière, à Salento plus exactement, il était temps pour nous de replier la tente pour reprendre le voyage. Direction donc Medellin. Après 6 heures de bus (41 000 pesos/pers) nous arrivons bien crevés au terminal sud de la ville. De là, fidèles à nous-mêmes, nous nous rendons à notre guest house à pied. Il nous faudra un peu moins d’une heure pour arriver dans le quartier touristique de la ville dit Poblado où sont concentrées bon nombre de petits hôtels. Nous entrons dans l’un des premiers en vu et nous y installons vite, pas mécontents de retirer nos sacs à dos.

Street art Medellin

Un centre ville mort le dimanche

Le lendemain matin on ne se lève pas trop tard pour profiter de la matinée et aller visiter le centre-ville. On prend donc le métro (2 000 pesos le ticket) et on remonte jusqu’au centre-ville. Une fois sortie du métro, nous nous dirigeons vers la place Botero, l’une des plus touristiques de la ville. Pour y arriver, nous passons sous la ligne de métro aérien et nous découvrons un quartier qui fait penser aux puces. Le sol est rempli de petits vendeurs qui exposent tout et n’importe quoi. Vêtements, fruits, légumes, électronique d’un autre âge, téléphone portable (avec écran brisé ou non pour donner encore plus de choix aux clients !!), etc… Rajoutez à ça la forte odeur d’urine qui nous aguiche les narines à de nombreux endroits ainsi qu’un nombre important de crackés complètement perchés et le tableau sera complet.

Papaye Medellin

Au bout d’un moment, nous arrivons finalement à la place Botero. Celle-ci est parsemée de statues en bronze aux traits tout arrondis. L’artiste a pleinement joué sur les rondeurs de ses personnages aux proportions saugrenues. Des chats, des chiens, des chevaux et des humains, on y trouve de tout ! Perso, on adore.

10. statue Medellin Colombie

 statue Medellin  statue Medellin Colombie Statue Médellin Colombie

statue Medellin Colombie

La place est également bordée par le Palacio de la Cultura à l’architecture particulière avec ses façades en pierres de différentes couleurs qui font penser à un damier.

medellin

De là, nous rejoignons d’autres places de la ville, à commencer par le Parque Bolivar où nous avions lu qu’il était possible de venir voir jouer un orchestre tous les dimanches matins !! Génial, ça tombe bien, nous sommes dimanche !! Bon, sauf qu’une fois sur place, aucune trace de ce fameux orchestre… Nous sommes fin août, on se dit donc qu’ils doivent être encore en vacance. Tanpis pour nous. Bon, on n’est pas non plus venu pour rien car c’est aussi ici que nous pouvons voir la Catedral Metropolitana toute de briques construite. Il en aura fallu plus de 1 200 000 pour l’ériger, ce qui en fait selon certains, la plus importante structure en brique du monde.

Eglise place Bolivar Medellin Colombie

Nous nous dirigeons ensuite vers l’église de la Veracruz qui figure dans notre plan de la ville et on s’en étonne une fois arrivés devant tant l’édifice nous parait petit en comparaison d’autres monuments religieux que nous avons croisés.

De là, nous partons bien à l’ouest pour rejoindre le Monumento de la Vida, sculpture immense qui symbolise le dynamisme de la ville. A chaque fois, pour rejoindre ces points, nous traversons des quartiers au faciès franchement laid et on a vraiment l’impression que les monuments intéressants de la ville sont tels des oasis perdus au milieu d’un désert de laideur…

 Sculpture mmonumento a la vida Medellin Colombie

Bien que la ville commence à nous déplaire, nous nous accrochons en nous disant que la prochaine étape sera mieux. Direction donc el Parque de San Antonio où nous nous attendons à trouver une place animée. Mais là encore, même si l’architecture est intéressante, la place est morte et les quelques personnes que nous croisons ont souvent un air patibulaires et nous dévisagent d’une drôle de façon…

torse parc san Antonio Medellin Colombie

Sculpture Parc San Antonio Medellin  Sculpture parc San antonio Medellin

Eglise parc San antonio Medellin Colombie

A nouveau la place ne nous charme pas temps que ça et nous sommes confronté à pas mal de drogués. On assiste même à des scènes un peu choquante, le genre de truc où tu te dis « Qu’est-ce que je vous là » :) C’est d’ailleurs exactement ce que je disais quand Adeline m’a pris en photo sur ce pont.

Adri Medellin Colombie

Derniers espoirs pour nous, la Plaza Cisneros et l’Edificio Carré. Ce dernier ayant été réalisé par Charles Emile Carré, à qui on doit notamment le Sacré Cœur de Montmartre, on s’attendait à un beau bâtiment. Mais pour le coup, l’édifice en brique qui ressemble à un gros cube ne nous a pas vraiment séduis. Tout comme la place à laquelle il est accolé, il vaut apparemment mieux les voir la nuit car un jeu de lumière vient sublimer les lieux. Pas de bol, il est 11h du matin et le soleil n’est pas près de se coucher…

Place cisneros Médellin Colombie  PEdifice Carré Medellin

Cette fois c’est décidé, nous n’arriverons pas à nous réconcilier avec cette ville aujourd’hui. Nous prenons donc le chemin du retour sans même nous arrêter au dernier spot que nous avions décidé de voir, à savoir Cerro Nutibara Pueblito Paisa. C’est donc vraiment déçus pas cette première visite de la ville que nous rentrons. Après tout, nous sommes dimanche, on se dit que sera peut-être un peu plus vivant le lendemain.

Medellin Colombie

Visite de la ville : essai numéro 2… Le téléphérique

Ne voulant pas rester sur une mauvaise impression, nous décidons d’en voir un peu plus sur la ville et repartons le lendemain pour découvrir un autre quartier. Cette fois, on est lundi et ça se sent tout de suite avec des rues qui sont bien plus animées que la veille. Cap donc au nord de la ville, à l’arrêt de métro Acevedo d’où nous prenons un téléphérique (inclue dans le billet de métro) pour monter sur les hauteur de la ville et ainsi en avoir une belle vue. Ce dernier fut construit pour désenclaver ce quartier du reste de la ville.  On s’arrête au dernier arrêt, celui où il est possible d’aller jusqu’à la bibliothèque, on ne peut pas la louper elle ressemble à trois gros cubes noirs qui vont tomber dans le vide. C’est vrai qu’une fois là haut, on domine vraiment tout et on peut voir l’immensité de cette ville. Mais très vite, on ne se sent pas super à l’aise non plus ici. Dès notre arrivée, des jeunes étaient venus nous demander de l’argent et on a l’impression que tout le monde nous regarde bizarrement. Effet parano ? Surement, mais après l’agression d’Adeline lors de son dernier voyage au Pérou on avoue qu’on est un peu sur le qui-vive sans cesse. Du coup, on ne fait pas long feu et on reprend le téléphérique pour retourner en ville.

Pour ceux qui en voudraient plus après le terminus du téléphérique il est possible d’en prendre un deuxième, plus touristique cette fois-ci afin de rejoindre le parc Arivi .

 Téléphérique Medellin

favelas Médellin Colombie

vue du téléphérique Médellin

Le jardin botanique et c’est tout…

Direction cette fois le jardin botanique pour un peu de verdure. Après avoir trouvé l’entrée nous entrons dans ce petit havre de paix où gazouillent les oiseaux. Nous croisons des étudiants avec leurs professeurs en train de faire cours au beau milieu des plantes tropicales. Plutôt sympa comme cadre d’étude, on les envierait presque… Non on ne pas aller aussi loin non plus :)

Arrivant près d’un petit cours d’eau nous pouvons voir tortues et iguanes faire bronzette sur des rochers. Ces derniers nous font d’ailleurs de petites chorégraphies en secouant la tête de-ci de-là. Une vraie parade.

Au détour d’un chemin, nous arrivons à une volière à papillons dans laquelle il est possible d’entrer pour évoluer au milieu de ces beaux insectes. Ca nous fait bien penser à celle du musée des insectes de Cacao, en Guyane (voir notre article là-dessus), mais c’est vrai qu’on aime moyennement voir des animaux enfermés…

En sortant de là, nous avions prévu de visiter un autre quartier de la ville mais devant le peu d’engouement qu’avait créer les premiers à notre égards, nous décidons de faire une croix dessus et de rentrer…

Ad's jardin botanique Medellin Colombie

papillon jardin botanique Medellin Colombie iguane Jardin Botanique Medellin Colombie

 Tortue Médellin jardin botanique Colombie

tortues jardin Botanique Colombie

jardin botanique Medellin Colombie

Un troisième jour à Medellìn ??

Pour notre dernier jour dans la ville, nous décidons d’aller faire quelques magasins car celle-ci possède de grands centres commerciaux et on doit dire qu’au bout de presque un an de voyage à porter les mêmes fringues, nous avions envie d’un peu de changement de garde-robe. Cette fois-ci, pas besoin de prendre le métro puisqu’un mall se trouve à quelques dizaines de minutes de marche de notre guest house, toujours dans le quartier El Poblado.

Le contraste avec les quartiers visités les autres jours est total. Celui-ci est flambant neuf et parsemé de tours modernes. La population aussi est bien différente. Ici, on croise principalement des costumes-cravate et femme en tailleur. On se sent même en mode pouilleux à côté d’eux. 

Quartir Poblado Médellin Colombie Quartier El poblado Medellin ColombieJPG

Une fois arrivés dans la galerie marchande, celle-ci nous impressionne par sa démesure. Plusieurs bâtiments s’articulent autour d’une petite cours central où jaillissent des fontaines. Les différents étages regorgent de magasins et nous nous en donnons à cœur joie !! Pas de folies non plus, juste quelques t-shirt ou débardeur et un short, mais vous ne pouvez pas savoir à quel point ça fait du bien d’avoir quelque chose d’autre à se mettre sur le dos que nos habits qui nous accompagnent depuis le début ou presque de notre Tour du Monde. Délavés, détendus, qui puent (oui, on a beau les laver, au bout d’un moment ça reste…), bref, on ne peut plus le voir !! C’est vrai qu’en préparant nos sacs il y a un an de ça, nous privilégiions les vêtements techniques, mais au bout d’un moment, on a envie de changement et de se sentir à nouveau bien dans de nouvelles tenues.

 Centre commercial Médellin

Résultat des courses: 2 tee-shirt pour Adeline et 3 tee-shirt ainsi qu’un short pour Adrien

Achats Ad's Medellin

Point positif de Medellin : les almuerzo qu’on y mange !!!

Bon, tout n’était pas non plus négatif à Medellin, par exemple les Almuerzo que nous mangions pas très loin de la Gueset House étaient vraiment géniaux !!!! Bah quoi ?? On veut quand même trouver des points positifs :) Et le lait d’avoine était à tomber par terre!! Adeline est devenue une grande fan de cette petite boisson.

Ade et son almuerzo Medellin

Un premier aperçu de la ville qui ne nous plait pas trop

Vous l’aurez compris, nous n’avons pas franchement été fans de notre visite dans la ville de Medellin. C’était la première grosse agglomération que nous faisions dans le pays d’où le petit choc que nous y avons ressenti. Mis à part quelques bâtiments, des églises pour la plupart, nous ne lui avons pas trouvé beaucoup de charme. La population également était vraiment différente de celle que nous avions rencontré jusqu’ici, notamment avec un nombre important de personnes complètement crackés, perchés, shootés, tout ce que vous voulez, mais la drogue laisse ici de nombreux stigmates. La faute certainement au cartel qui sévissait ici il y a quelques décennies encore et à la tête duquel on retrouvait l’un des plus célèbres barons de la drogue du monde des années 1980, Pablo Escobar.

Le contraste entre les quartiers au centre et au nord de la ville avec ceux plus au sud, vers notre Guest House était vraiment saisissant. On a certes, pu retrouver dans ce dernier des repères qui nous n’avions plus depuis bien longtemps et qui mine de rien nous manquaient un peu, mais au bout de quelques jours ici, nous avions vraiment hâte de partir vers d’autres horizons.

Prochaine destination pour nous, le village de Guatapé, au nord-est de la ville, qui s’annonce beaucoup plus à notre goût.

medellin

Infos pratiques pour vous futurs voyageurs ;)

Transports :

Bus Salento – Medellin :

Prix : 41 000 pesos/pers

Durée : 6h

Métro dans Medellin :

Prix : 2 000 pesos/ticket

Téléphérique :

Prix : Compris dans celui du ticket de métro.

Stations : Il y a 3 stations où l’on peut descendre. La meilleure vue est naturellement à la troisième et dernière.

Hébergement :

Nom : Tiger Paw Hostel

Adresse : Quartier Poblado carera 10 calle 36

Prix : 50 000 pesos pour une chambre double

Wifi : oui (et il dépote vraiment !!)

Sanitaire : Commun, eau chaude.

Cuisine : Oui, mais petite.

Piéce commune: Oui, billard, télé, bar..

tiger paw hostel Medellin Chambre guest housse Tiger Medellin