L’oasis de Huacachina et les lignes de Nazca

Direction Huacachina

Après nos trois jours dans la réserve de Paracas nous avons décidé de partir en direction l’oasis de Huacachina.

Celui-ci est situé non loin de la ville d’Ica. Le problème ?? Et bien, tout comme Lima et Pisco, je n’avais pas aimé cette ville lors de mon séjour ici 3 ans plus tôt. Vous devez vous dire que je n’ai pas aimé grand chose mais si si si, c’est juste qu’avec certaines villes le feeling ne passe pas du tout. Dans mes souvenirs, Ica c’était beaucoup de circulations et beaucoup de klaxons. Adrien n’était pas forcément très emballé par la chose non plus on a donc décidé d’aller directement à l’Oasis de Huacachina sans passer par la ville.

De Paracas des navettes font le trajet directement pour 25 NS. Ce n’est peut être pas la manière la plus économique mais en tous cas elle évite bien des changements car sinon il aurait fallut reprendre un collectivo pour aller jusqu’au terminal terrestre de Pisco ensuite prendre un bus pour Ica et enfin prendre un taxi pour l’Oasis. Bref, si ça se trouve le cumule de tous ces transports revient au même prix. Mais bon, on ne s’est pas trop renseigné préférant la facilité.

Nous partons de Paracas aux alentours de 11h00, la route est complément désertique, Adri trouve ça fou car il n’imaginait pas forcément le Pérou avec des décors pareils. Le trajet n’est pas très long, il nous faudra juste 1h30 pour rejoindre Huacachina.

Huacachina Oasis Pérou

Arrivée à l’Oasis

C’est à l’heure de l’almuerzo que nous arrivons à l’oasis de Huacachina, lieu surprenant, original et très touristique situé au creux de hautes dunes.

Nous cherchons directement un logement juste pour une nuit et trouvons une chambre double assez rapidement que nous arrivons à négocier à 40 NS avec salle de bain privée. Les autres établissement demandant un prix hors budget pour nous.

Pour manger c’est un peu comme Paracas, le lieu étant très touristique nous n’avons pu trouver d’almuerzo en dessous de 12 NS mais c’était toujours mieux que la portion de pattes à 25 NS hein !! Pour trouver ces petites perles rares il faut bien évidemment s’éloigner de l’oasis et aller fouiner derrière dans les petites rues, là où mangent les péruviens.

Après s’être bien rempli le bidou nous décidons de faire le tour de l’Oasis. Autant vous le dire tout de suite, ça était vite fait car ce n’est vraiment pas grand. 

Beaucoup de péruviens viennent se reposer ici et profiter du décor. Beaucoup étaient en train de faire des pic-nique au bord de l’eau pendant que d’autres faisaient du pédalo sur l’Oasis ou sautaient dans l’eau.

On ne va pas se mentir, nous n’avons pas trouver l’oasis très folichon. Son eau est verte et croupissante, sans oublier que lorsque nous sommes descendus sur « la plage » les odeurs d’urines étaient omniprésentes. Pas très glamour tout ça !!!

Pour le reste Huacachina c’est surtout des restaurants et des échoppes de souvenirs. La plupart des gens viennent ici pour s’adonner à deux activités, le surf sur sable et le buggy et nous en faisons parti.

buggy Pérou Huacachina

Du surf et du Buggy sur les dunes

Il y a trois ans, j’avais fait cette activé avec mes copines, trouvant ça fun j’en ai parlé à Adri qui était bien motivé à tenter l’expérience. Voulant partir le lendemain pour Nazca nous décidons de réserver l’excursion pour la fin de journée afin de profiter en même temps du coucher du soleil.

Arrivé à l’agence, on nous propose l’excursion avec les planche simple (un gros morceau de contreplaqué bien épais et recourbé à ses deux extrémités) ou avec les planches « professionnelles » (comprendre des vrais planches de snowboard). Budget oblige, nous optons pour les premières. Il faut compter 30 NS par personne et 4 NS de taxe à payer dans un hostal avant de partir. Cette dernière a été mise en place par la municipalité pour permette de l’entretient du site. Mouais…. On en reparlera à la fin de l’article mais pour l’entretient du site on repassera vue le nombre de déchet que nous avons vu sur les dunes.

Nous partons à 16H30 de l’oasis à l’intérieur de cet engin tout-terrain  direction l’immensité du désert. La vue est magnifique, et les dunes sont plus belles les unes que les autres. C’est immense et les « waou c’est trop beau!!! » n’arrêtent pas de sortir de nos bouches. On imagine rarement ce genre de décor au Pérou.

Dune Huacachina Pérou

Huacachina Pérou

Dune Huacachina Pérou

Les chauffeurs n’offrent pas forcément une ballade de tout repos par ici car leur but est de nous donner des sensations fortes. C’est alors parti pour quelques hurlements, surtout de ma part lors de descentes assez raides sur les dunes.

Après quelques virages  le chauffeur arrête le buggy et sort les planche de Sandbord pour que nous puissions dévaler les dunes.

Adri étant branché snowboard en France décide de se mettre debout dessus. Oui, le snow lui manque énormément donc c’était l’occasion. Quant à moi je décide de me mettre allongée dessus la tête en avant telle une petite enfant.

Ade huacachina

Adri Huacachina Pérou

Normalement nous étions sensé dévaler la dune les uns après les autres pour éviter les accidents mais notre chauffeur n’en avait rien à faire et laissait tout le monde faire ce qu’il voulait. Au bout de 10 secondes à peine, il y avait déjà deux australiens qui se percutaient au milieu de la descente. Bref, la sécurité il s’en fichait royalement. 

En tout nous avons dévalé six dunes, les trois premières étaient les plus petites et la dernière était la plus grande. Quand je dis grande je veux dire par là que j’ai sorti mes pieds de la planche pour freiner et Adri idem car avec le dénivelé nous descendions à toute vitesse. Il y a d’ailleurs une fille du groupe qui nous a fait un beau roulé-boulé dans le sable.

Dune Huacachina Pérou

Un chauffeur vraiment pas agréable

Après tout ça le chauffeur décide de descendre vers l’oasis, on se dit que c’est cool on aura une vue d’en haut. A l’aller nous avons vu beaucoup de buggys s’arrêter au point de vue mais notre chauffeur n’en n’a pas fait autant. On a donc pensé que ce serait pour après. Tu parles… Il s’arrête finalement à un endroit assez moche où nous avons vue sur quelques bâtisses qui entourent l’oasis mais pas sur l’oasis même et il nous dit que c’est ici que nous allons regarder le coucher du soleil. 

On se regarde tous un peu déçus de l’endroit choisit et une espagnole fini par lui dire qu’à la base l’excursion durait 2 heures et que nous avions droit à encore une heure donc qu’il pouvait très bien remonter les dunes pour qu’on puisse jouir d’un meilleur panorama pour cette fin de journée. Après avoir bougonné bien 5 minutes il remet le moteur et part à toute vitesse sans même attendre que nous rattachions nos ceintures. Malgré les « un momento señor » il partait à vive allure, sans se preocuper de nous.

Un peu en colère il nous a finalement déposé dans un coin vraiment joli, où nous avons pu voir le soleil se cacher derrière les dunes. Le moment était vraiment magnifique, avec Adri on s’est un peu écarté du groupe et de notre chauffeur bouguon pour profiter du moment et faire une petite séance photo.

Ade Huacachina Pérou

coucher du soleil Huacachina Pérou

20. Adri Huacachina Pérou

Par contre il ne fallait pas croire au Père Noël non plus car à peine le soleil est passé dernière les dunes que le chauffeur s’est mis à crier « VAMOS ». Bon, je crois définitivement que nous sommes tombé sur le plus casse bonbon de Huacachina. 

Nous aurons fait au final 1h30 de ballade à la place de 2 heures. On avoue l’avoir un peu eut mauvaise car lorsque tu paies une prestation tu t’attends à ce que l’agence tienne ses engagements. Mais bon on en a bien profité quand même donc c’est l’essentiel.

Nous deux Huacachina Pérou

Une dernière vue sur l’oasis

Le lendemain matin avant de partir on décide de monter une des dunes entourant l’oasis pour avoir la vue que finalement nous n’avons pas eu la veille.

Qu’on se le dise, grimper une dune c’est tout sauf facile, au bout de 5 minutes nous transpirions déjà. Tout ça pour finalement être un peu déçus car plus nous montions et plus nous étions entourés de déchets en tous genres. Sac plastique, gobelet, cartons… Une vrai petite déchèterie, c’est pour ça que la taxe de 4 NS pour l’entretien de l’oasis nous a doucement fait rire.

Un peu salle la dune nan ? Grrrrr….

Huacachina Pérou  Huacachina Pérou

Quand à la vue, oui c’est chouette on voit bien l’oasis mais on a aussi vu sur tous les toits des bâtisses qui l’entourent et rien n’étant fini où alors fini un peu à l’arrache on ne peut pas dire que ce soit extraordinaire.

On prend deux, trois photos et on redescend beaucoup plus vite que nous sommes montées, ça c’était plutôt fun.

22. Oasis Huacachina Pérou

Direction Nazca

Après avoir pris un taxi (6 NS) pour rejoindre la ville d’Ica nous décidons de prendre directement un bus pour Nazca avec la compagnie Péru Bus (Soyuz).

C’est parti pour 3 heures de routes à nouveau assez désertique, où nous ne croisons pas beaucoup de villages sur le chemin. 

A peine arrivés au terminal de bus, nous trouvons rapidement une chambre double dans une auberge qui se situe juste à côté. Encore une fois nous négocions le prix de la chambre et ça marche, ça à du bon d’être hors saison au Pérou.

Les lignes de Nazcas c’est quoi ?

On va faire un petit résumé parce que pour plus d’information google et wikipédia seront vos amis car un copier coller n’est pas forcément très utile :)

En gros les lignes de Nazca sont un vaste réseau de géoglyphes tracés il y a fort longtemps dans la pampa entre Nazca et Palpa sur plus de 450 km2. Ceux-ci sont une grande énigme pour l’archéologie car tout comme celui de Paracas, personne ne sait qui les a fait, pourquoi et comment. Il y a tout un tas de questionnements autour de ces lignes. Est-ce que ces lignes et ces géoglyphes sont liés à l’astronomie ? Est-ce qu’ils sont liés à la religion ? à l’agriculture? Le mystère reste entier mais ce qui est sur c’est que bien des hypothèses circulent, des plus sérieuses aux plus farfelues. Une allemande, Maria Reiche, passera d’ailleurs la majorité de sa vie (50 ans) à étudier ces lignes sans jamais en percer le mystère. Sa maison fait maintenant office de musée et son portrait se retrouve sur tous les billets d’avion des lignes. 

Visible seulement du ciel ces dessins géants représentent des animaux, des végétaux ou des formes géométriques. On peut alors observer un singe, une baleine, un colibri, une araignée, un condor, des mains, un arbre… Et encore beaucoup d’autres. On compte en tout 300 figures souvent traversées par des lignes droites qui s’entrecroisent dans tous les sens.

Encore une fois tout comme le géoglyphe de Paracas l’absence de pluie sur ce plateau fait que les dessins sont très bien conservés.

Pour pouvoir observer tout ça, il faut réserver un petit coucou pour les survoler. Il existe aussi l’option mirador, mais ceux-ci ne donne pas un point de vu sur l’ensemble.

Survol des lignes de Nazca Pérou

Réservation pour le survol des lignes 

Ayant déjà effectué le vol des lignes de Nazca il y a trois ans et ayant vomi au dernier dessin je n’avais pas franchement envie de renouveler l’expérience, sans oublier que cette excursion est assez chère. On décide alors qu’Adri la fera seul et on commence à se renseigner sur les prix. En fouinant sur les blogs nous avions vu qu’un couple de globe trotteur avaient fait le tour des agences il n’y avait pas si longtemps que ça et avait réussit a trouver des billets pour 75 dollars US après négociations. On se dit que c’est vraiment Top car à la base la fourchette annoncé par les guide est entre 95 et 130 dollars US. 

L’auberge faisant l’excursion on demande à combien on pourrait faire le vol. Il nous annonce alors 90 dollars pour le petit avion ( 4 places) et 80 dollars pour le gros (12 places), en sachant que à l’intérieur de celui-ci il y a une rangée au milieu. Adri explique alors au mec que la rangée du milieu étant loin des hublots n’est pas vraiment top pour voir les dessins et qu’il ne veut pas prendre le risque de se retrouver dans cet avion. Notre interlocuteur nous dit alors de prendre le petit avion pour 90 dollars, on se dit alors que certes c’est moins cher que les autres prix annoncés mais on veut quand même essayer de négocier le même prix que les blogueurs.

On lui dit alors que nous voulons le vol pour 75 dollars, il hésite un peu alors on lui dit que c’est pas grave nous allons voir d’autres agences pour trouver un autre tarif et là tout d’un coup il nous dit d’accord pour 75 dollars soit 250 NS pour un petit coucou de 4 places avec aller-retour à l’aérodrome compris, belle réduction!!

Avion Nazca Pérou

A la découverte des géoglyphes

J’ai accompagné Adri jusqu’à l’aérodrome, le mec de l’office m’a dit que je pouvais profiter du transport gratuitement étant une fille discount j’ai profité de l’occasion ! 

Dans le collectivo il y avait aussi deux belges avec qui nous avons tout de suite sympathisé. C’est aux alentours de 9h30 qu’ils ont pris leur envol.

Le parcours est toujours le même, on peut d’ailleurs le voir sur beaucoup de mur ou d’agence à l’intérieur de la ville. L’avion décolle est passe devant la première figure qui est la baleine, ensuite s’enchaine l’astronaute, le singe, le chien, le condor, l’araignée, le colibri, le flamant rose, le peroquet, les mains, l’arbres, le lézard.

Le vol dure en moyenne entre 35 et 40 minutes

Lignes de Nazca Pérou baleine

La baleine

Les mains ligne de Nazca Pérou

Les mains

ligne de Nazca Pérou Colibri

Le colibri

Attention au vomito

Durant le vol, l’avion enchaîne virages secs, se penche pour que tout le monde puisse voir les dessins et tangue parfois à cause des turbulences. Donc les estomacs et les coeurs fragiles peuvent avoir du fil à retordre.

D’ailleurs Adri et les belges sont revenus tout pâles vers moi. Ils ont dit avoir adoré le vol mais étaient bien barbouillés.

Pour le petit souvenir il est possible de faire tamponner son passeport à l’aérodrome, ayant oublié de le faire il y a 3 ans j’ai rectifié le tir.

 tampon ligne de ?azca Pérou

La ville de Nazca

La ville de Nazca elle même n’a pas grand intêrét à notre sens mis à part la place des armes, le reste n’est pas très palpitant.

place des armes à Nazca Pérou

Ahhh si que suis-je bête il y a le meilleur ceviche discount du Pérou là-bas. En nous ballant nous sommes tombés sur une petite cevicheria péruvienne, la cevicheria de Mary qui faisait des ceviches seulement pour 5 NS et autant vous dire qu’ils étaient délicieux. La quantité n’est pas très grosse mais à 5 NS on a pu en prendre deux et quand on voit le prix dans les restaurants touristique il y a de quoi devenir fou.

ceviche Nazca Pérou

Trois ans et deux pisco sour

Le 22 Octobre nous avons fêté nos 3 ans d’amoureux alors pour l’occasion nous avons pris notre premier Pisco Sour du voyage.

Ça fait déjà 14 mois que nous voyageons et que nous ne buvons quasiment plus d’alcool pour des raisons de budget et parce que nous n’en éprouvons pas non plus le besoin. C’est tellement rare qu’on se souvient de chaque endroit où nous avons pris un cocktail ou une bière durant ce tour du monde. Tout ça pour vous dire que n’étant plus habitués à ces petites boissons alcoolisées nous sommes vite devenus très guais avec la tête qui tourne. Oui, il nous en faut peu maintenant !!! Mais c’était vraiment bon!

 Ad's pisco Sour Pérou

Direction Arequipa 

Ne voulant faire que les lignes de Nazca ici nous avons pris un billet de bus de nuit dans la foulée pour descendre le soir même un peu plus au Sud, direction la ville blanche d’Aréquipa.

En faisant la tournée des agences nous avons trouvé les billets les moins cher possible avec la compagnie Civa soit 50 NS/pers.

Infos pratiques pour vous futurs voyageurs ;)

En octobre 2015, 1 euros = 3,50 NS

Transport:

  • De Paracas à Huacachina

Prix: 25 NS/pers

Durée: 1h30

  • Taxi de Huacachina à Ica

Prix: 7 NS

Durée: 15 minutes

  • Bus de Ica à Nazca

Compagnie: Péru Bus

Prix: 10 NS/pers

Durée:  3 heures

Hébergement:

  • A Huacachina

Nom: Hospedaje Rocha

Prix: 40 NS la chambre double après négociations (50 NS à la base)

Sanitaires: Dans la chambre, eau chaude

Cuisine: non

Petit déjeuner: Non inclus

Piscine: Oui

Wifi: Oui

hospedaje rocha huacachina Pérou Hospedaje Rocha Pérou
hospedaje Rocha Pérou hospedaje Rocha Pérou
  • A Nazca

Nom: Hostal Posada Guadalupe

Prix: 35 NS la chambre double après négociations (40 à la base)

Sanitaires: Dans la chambre, eau chaude

Cuisine: Non

Petit déjeuner: non inclus

Piéce commune: Oui à l’extérieur

Wifi: Oui

posada guadalupe Nazca

Activitées:

  • Buggy et Sandbord à Huacachina

Prix: 30 NS/pers

Durée: 2 heures normalement

  • Survol des lignes à Nazca

Prix: 250 NS ( 75 dollars US)

Durée: 35-40 minutes