Les manchots à Punta Tombo

Arrivée à Puerto Madryn

C’est après 18h de bus depuis El Calafate que nous arrivons dans la station balnéaire de Puerto Madryn. Le Terminal de bus étant situé en plein centre ville nous décidons de partir à pied jusqu’à notre auberge.

Une auberge franchement sympas

Une fois arrivé à bon port nous sommes agréablement surpris par notre hébergement pour les prochaines nuits car l’endroit est calme et propre. Sans oublier qu’il est très bien localisé car situé en front de mer. La cuisine est très bien équipée et le petit déjeuner compris est très copieux. Bref, on est plus que satisfait de notre choix !! C’est exactement un endroit comme celui-là qu’il nous fallait après toutes ces nuits en camping.

Puerto Madryn Argentine

Visiter Puerto Madryn

On ne va pas se mentir, à Puerto Madryn on a un peu fait nos larves… On a juste fait la promenade au bord de mer pour aller jusqu’à un mirador. Mis à part ça nous n’avons rien fait d’autre dans la ville elle-même. Ceci dit, ici mis à part se baigner, faire bronzette ou faire les magasins il n’y a pas énormément de choses à faire dans la ville. Les touristes (nous compris) viennent essentiellement à Puerto Madryn pour visiter les alentours comme la Péninsule de Valdes ou Punta Tombo.

Puerto Madryn Argentine

Pourquoi nous n’avons pas fait La péninsule de Valdes !

À la base la visite de la péninsule était au programme car je tenais absolument à y aller depuis longtemps. Pourquoi ? Parce qu’étant un peu madame 30 millions d’amis je savais qu’en allant sur cette péninsule il était possible de voir tout un tas d’animaux comme des autruches, des renards, des tatous, des lions de mer, des pingouins, des orques et surtout des baleines…

Le truc c’est que nous avons pris beaucoup de retard sur notre itinéraire et donc voyant qu’on allait peut être louper la saison des baleines en Argentine nous avons décidé d’aller les voir en Équateur car nous étions en plein dans la saison là-bas. Je les ai d’ailleurs vu à deux reprises depuis Puerto Lopez et j’en garde un très bon souvenir, l’un de mes plus beaux souvenirs de voyage. Pour ceux qui n’ont pas lu l’article et qui seraient fan de baleine comme moi je vous invite à le faire (La côte ouest de l’Équateur : de Canoa à Puerto Lopez)

La saison des baleines étant finie et celle des orques n’ayant pas encore commencé il nous reste à voir les lions de mer, les autruches, les petits renards…. Bref, un peu tout se que l’on a pu voir durant nos 24h de bus sur la Ruta 40.

On s’est alors demandé si ça valait vraiment la peine d’y aller en sachant qu’il fallait aussi payer l’entrée de la réserve et prendre soit une voiture de location soit une excursion organisée. Donc beaucoup de frais pour quelque chose qui ne nous emballait plus beaucoup.

Par contre nous sommes actuellement à la bonne période pour observer les manchots de Magellan, ces fameux petits manchots que je voulais tant voir en Terre de feu coté Chilien mais que je n’ai pas vu car nous ne sommes finalement pas descendus jusque là.

J’avoue que je ne m’étais pas trop renseigné sur les alentours de Puerto Madryn et que je ne savais pas qu’il y avait une colonie ici. Et pas n’importe laquelle. Il s’agirait de la plus importante colonie de manchot de Magellan au monde. C’est en feuilletant le Routard que j’ai lu ça donc ni une ni deux, je me suis dit BINGO, je vais finalement avoir la chance de pouvoir me faire un petit face à face avec eux !

On oublie donc totalement la Péninsule de Valdes et nous partons à la recherche d’informations pour savoir comment accéder au site de Punta Tombo car c’est là bas que se situe la colonie.

 Plage Argentine Patagonie

Comment aller à Punta Tombo ?

Il y a deux solutions, soit louer une voiture, soit prendre un tour organisé. 

Au départ nous pensions louer une voiture sur 24h pour être plus autonomes. Mais en faisant du porte-à-porte dans toutes les agences de locations on s’est vite rendu compte que la location de voiture nous reviendrai au même prix qu’une excursion organisée voir même un peu plus cher car il faut y ajouter l’essence. La voiture au final, c’est bien si on peut la partager avec deux autres personnes mais c’est à nouveau prendre le risque de la partager avec des gens qui n’ont pas les mêmes envies que nous… Ne voulant pas renouveler l’expérience de notre Road trip à Salta nous décidons finalement de nous diriger vers les agences qui proposent l’excursion à la journée. Au moins pour le même prix on aura un chauffeur, donc disons le clairement : on fera un peu nos fainéants en nous laissant guider.

Donc ça, c’est la deuxième option, maintenant il faut faire le tour de toutes les agences pour comparer les prix et voir ce qu’ils proposent.

Alors là croyez moi pour faire le tour, nous l’avons fait…. Je ne sais même plus dans combien d’agences nous sommes entrés, on s’est bien acharné et franchement on a eu raison car la dernière agence dans laquelle nous sommes entrés a été la bonne.

Toutes les autres agences où nous sommes entrés proposaient le même circuit ou presque.

Départ de Puerto Madryn, ensuite arrêt au bord de mer pour observer des dauphins (non inclus dans l’excursion, il faut payer en plus ou attendre dans le bus le temps que les autres fassent l’excursion), ensuite arrêt à Punta Tombo pour voir les manchots mais juste 1h ou 2h… Ensuite arrêt dans le petit village de Gaiman pour boire le thé et certains proposaient aussi un arrêt dans la ville de Trelew en fin de journée.

Alors comment vous dire ?

Payer pour l’excursion dauphins non merci, boire le thé dans la petite ville de Gaiman non merci et visiter la ville de Trelew encore une fois non merci. Nous, ce qu’on veut c’est plus de temps avec les manchots le reste on s’en fiche un peu. 

Bref, on commençait a désespérer quand tout d’un coup, nous entrons dans une énième agence où la dame nous dit « ici on ne fait pas le même circuit que tout le monde »….. Alors là elle a attiré notre attention tout de suite. Elle nous dit pas de dauphins, pas de visite de Trelew, pas de thé, juste des éléphants de mer et des manchots !

Elle nous explique qu’ici la journée ce compose en deux parties, le matin c’est ballade sur la plage pour partir à la rencontre des éléphants de mer, ce qu’aucune autre agence ne proposait il n’y a donc souvent personne et ensuite après-midi à observer les manchots à Punta Tombo.

C’est PARFAIT on veut, on prend, on achète !! Surtout que ce soit Adri ou moi, nous n’avons encore jamais vu d’éléphants de mer donc c’est l’occasion !!

Notre première rencontre avec les éléphants de mer

Le mini van vient nous chercher à 8h en bas de notre auberge et nous partons direction la route 1. Cette route est en réalité une piste en pleine pampa, le chauffeur et le guide on voulu prendre cette route car c’est ici que nous aurons le plus de chance d’observer des animaux. 

Le guide, ayant un œil de lynx à réussi à voir des animaux au loin. Alors je ne sais plus trop comment ça s’appel mais on aurait dit un énorme lapin avec une tête de Cabiaï !!! Ça vous aide ou pas ? Nous avons aussi croisé une autruche.

Après 1h30 de route nous arrivons au bord de l’océan, le soleil est là mais il y a un vent de fou qui rafraichi le tout. On enfile alors nos manteaux et partons nous balader sur la plage. Après seulement quelques mètres le guide nous dit qu’il y a deux éléphants de mer au loin. On s’ approche d’eux discrètement et on se pose sur le sable pour prendre des photos et les regarder.

eléphant de mer Argentine

Je ne pensais pas qu’un éléphant de mer c’était aussi gros. J’imaginais voir quelque chose de la taille des petits lions de mer que nous avions croisé au Pérou, en Nouvelle-Zélande, aux Galapagos ou encore au Chili. Mais là, ça n’a rien avoir, eux ils sont énormes, j’ai été impressionné par la taille de la bête.

Il faut quand même savoir qu’ils peuvent peser jusqu’à près de 4 tonnes ! 

Eléphant de mer Patagonie ARgentine

Au bout de plusieurs minutes à les admirer, on voit une tête qui sort et qui se rebaisse au loin, il y en a un troisième qui joue à cache-cache. Il nous a bien fait marrer celui-là en mode « j’te vois, j’te vois plus, j’te vois, j’te vois plus…. »

Il fini par sortir de sa planque et rejoint les deux autres.

éléphant de mer Argentine

Longue ballade sur la plage pour voir plus d’éléphants de mer

Après les avoir admiré un bon moment le guide se relève, je pensais qu’il allait dire « Et bien voilà vous en avez vu on repart » Mais nan, nan, nan, il nous dit plutôt « On peut en voir d’autres plus loin si ça vous intéresse de continuer et pour ceux qui ne veulent pas marcher vous pouvez rester dans le coin ». Autant dire que nous on était bien motivé pour en voir plus donc on a suivit le guide.

Nous avons bien fait de continuer plus loin car nous on avons vu plusieurs par la suite, il y en avait PARTOUT et des gros, des très gros. C’était vraiment fou, certains étaient vraiment impressionnants par leur taille.

Eléphant de mer Patagonie Argentine

éléphant de mer Argentine

 Eléphants de mer Patagonie Argentine

On en a aussi vu sortir de l’eau, d’autres y entrer et autant vous dire que leur démarche de gros patapoufs nous a vendu du rêve !

Par contre il faut savoir qu’une fois sur le sable, un éléphant de mer ne fait pas grand chose. Ils dorment, ils bronzent, il muent…Bref, ça se la coule douce !

En tout, nous avons passé 3h à marcher sur la plage et l’air marin nous a fait un bien fou !

Elephant de mer Argentine

Direction Punta Tumbo

Nous reprenons la navette et une trentaine de minutes plus tard nous arrivons au musée de Punta Tumbo

Il relate la vie des manchots de Magellan de manière interactive avec des dessins, des photos, des films et des maquettes. Nous avions 30 minutes pour faire la visite du musée et ensuite acheter nos billets d’entrée pour le site.

Une fois tout ça fait, nous reprenons la navette pour quelques minutes et là… À NOUS LES MANCHOTS !!!!

Manchots de MAgellan Argentine Punta Tombo

Différence entre pingouin et manchot

Vous l’aurez remarquez, depuis tout à l’heure on vous parle de manchots et pas de pingouins. Moi la première pourtant, je parlais de pingouins pour ces petites bestioles mais en fait j’avais tout faux !! Les pingouins sont des oiseaux qui volent et qu’on ne trouve que dans l’hémisphère nord. Les manchots, eux, vivent dans l’hémisphère sud et s’ils sont également des oiseaux, ils n’en volent pas pour autant, leurs ailes leur servant uniquement à nager. Bon, j’ai quand même des circonstances atténuantes pour cette faute de vocabulaire car anglais et espagnols ne font pas cette distinction et parlent respectivement de pinguin et pingüino… Vu que c’est écrit de partout, j’ai fait la bêtise :) . Voilà je me suis couchée moins bête et peut-être même que je vous ai appris quelque chose aujourd’hui!

Manchots de MAgellan Punta Tombo ARgentine

La plus grande colonie de manchots de Magellan au monde

Il s’agit de la plus grande colonie continentale de manchots de Magellan au monde !!! Les mâles arrivent à la fin du mois d’août et aménagent le même nid familial, utilisé année après année. En octobre, les femelles pondent deux œufs (oui, elles pondent toutes deux oeufs, c’est fou !) qu’elles surveillent avec leurs conjoints pendant 40 jours de couvaison.

Les animaux évoluent en totale liberté dans cette réserve et lorsqu’ils sont tous présents, on estime leur nombre à un million!

Manchots de Magellan Argentine Punta Tombo

L’entrée dans la réserve 

Arrivé à l’entrée le guide nous explique que nous pouvons tous nous séparer, et que nous avons 2 heures pour nous balader.

L’endroit est très bien aménagé il y a un large passage pour les visiteurs qui est délimité par des cordes pour ne pas qu’on dérange les manchots mais ces derniers étant très curieux et se foutant royalement du touriste du coin, passent sous les cordes et se retrouvent assez facilement à nos pieds.

En arrivant j’étais comme une dingue, je disais à Adri « oh, regarde il y en à un là, et puis là et encore là ». Bon j’ai très vite arrêté parce que plus loin il y a avait PARTOUT !!

Un truc de dingue, ou de débile je sais pas… Ça grouillait dans tous les sens, ça remuait du popotin un peu partout, oui j’ai beaucoup aimé leur petit déhanché droite-gauche.

Manchots de Magellan Argentine  Punta Tombo

Les nids et les bébés

Il y avait des trous de partout, enfin je veux dire des nids… Certains étaient vides et d’autres occupés par les adultes ou les bébés.

En plus de voir les manchots adultes, nous avons la chance de voir les bébés avec leur duvet encore tout doux. Là j’ai complètement craqué on aurait dit des petites peluches toutes mimis. Ça y est j’ai l’impression de me revoir en Chine quand je parlais des pandas :s !!

J’avais du mal à m’en remettre tellement j’ai trouvé ça hors du commun tous ces manchots autour de moi. Pour la fan que je suis j’ai été servi, c’était la fête dans ma tête, un vrai festival avec des petits singes qui font des cymbales.

En un mot un FABULEUX SPECTACLE !!!

Manchot de Magellan Argentine Punta Tombo

bébés manchots de Magellan Argentine

Monchot de Magellan Punta Tombo Argentine

Vers la plage

Après avoir déambulé au milieu des terriers on se dirige vers la plage pour voir le panorama mais aussi pour voir nos amis se baigner ou aller pêcher.

On en prend décidément plein les yeux encore une fois de part les manchots et le panorama que nous offre la réserve.

Les 2 heures de visite sont passées extrêmement vite, on aurait pu facilement y rester encore 1 ou 2 heures pour les regarder.  

punta Tombo Argentine

Plage Punta Tombo Argentine Patagonie

Notre ressenti sur ce dernier passage en Patagonie

Voilà, la Patagonie c’est fini… Puerto Madryn était notre dernière étape dans cette très belle région de l’Argentine. Après avoir vu tous ces manchots nous repartons pour enchainer directement avec un bus de nuit direction Buenos Aires, encore un trajet de 18h pour nous!

Ça nous met un petit pincement au coeur, on réalise que nous avons vu des paysages magnifiques ces derniers jours et avons vécus des choses hors du commun. Notre rêve de traverser la Ruta 40 et de visiter la Patagonie s’est réalisé et on est franchement heureux de l’avoir fait.

La région nous a véritablement charmé… Et nous a donné encore plus envie de découvrir la Patagonie chilienne une autre fois.

Ad's ARgentine

Infos pratiques pour vous futurs voyageurs ;)

En Janvier 2016 1 euros= 15 pesos argentin

Hébergement:

Nom: Che Patagonia

Prix: 650 pesos/nuit pour une chambre double (là-bas les prix étaient très élevés!)

Sanitaires: Communs, eau chaude

Petit déjeuner: Inclus

Cuisine: Oui

Wifi: Oui

Transport:

  • Bus d’El Calafate – Puerto Madryn

Prix: 1 620 pesos/pers

Durée: 24 heures

  • Bus Puerto Madryn – Buenos Aires

Prix: 1 325 pesos/pers

Durée: 18 heures

Excursion Punta Tombo:

Nom de l’agence: 

Prix: 800 pesos/pers repas non inclus et entrée à Punta Tombo non inclus

Durée: De 8h à 19h

Entrée de la réserve: 180 pesos/pers