Le trek de Santa Cruz: 3 jours en autonomie

Depuis le début de notre Tour du Monde, nous voulions nous lancer dans un trek en totale autonomie. Ce moment tant attendu pour nous arrive enfin alors que nous arrivons dans la ville de Huaraz. Après s’être un peu acclimaté à l’altitude, (faut dire qu’ici c’est pas de la petite colline puisque les sommets frôlent les 6 500 mètres d’altitude dans la cordillère blanche !!), on se lance donc dans la préparation du trek de Santa Cruz !!

56. trek de Santa Cruz Pérou

Un trek en totale autonomie ça veut dire quoi ??

La plupart du temps, lorsqu’on veut faire un trek, on va gentiment voir une agence de trek qui s’occupe de tout pour nous de A à Z, du transport aller et retour, de la nourriture, des tentes, du guide, etc…, bref de tout quoi ! En gros, vous faites votre trek sans vous occuper de rien d’autre que de profiter du paysage en portant votre petit sac à dos. C’est par exemple ce qu’on avait fait pour notre premier trek de ce Tour du Monde dans la région du Langtang au Népal.

En totale autonomie, vous ne passez pas par une agence, vous vous occupez de tout comme des grands, de l’itinéraire, au transport, en passant par le point le moins négligeable dans tout ça : vous portez tout !! Il faut donc prévoir à manger pour toute la durée du trek, une tente et tout le matériel de camping qui va avec !! Ce qui fait que le point un peu négatif d’un trek en autonomie c’est que le sac pèse lourd et qu’il va falloir le porter tout du long…

Mais alors quel intérêt à faire ça tout seul si on doit s’occuper de tout et qu’en plus le sac est lourd ???

La première réponse qui me vient à l’esprit est : LA LIBERTE !! Car oui, si vous le faites tout seul, vous pourrez vous arrêter où vous voulez, avoir le rythme de marche que vous voulez sans vous dire que vous retardez un groupe ou au contraire que le groupe vous retarde, faire toutes les pauses photos, vidéos et pipi que vous voulez et de la durée que vous souhaitez. Bref, vous faites votre vie comme bon vous semble quoi. Vous profitez de tout et vous en profitez seul (oui, je sais c’est très égoïste mais c’est quand même tellement bien !!).

Deuxième argument et pas des moindres : LE PRIX! Ici, la plupart des agences vous proposent de faire le trek de Santa Cruz pour 120 USD voir même 190 USD pour certaines (oui, on ne vous parlera pas en monnaie locale mais en dollars…) soit entre 384 et 610 NS (entre 106 et 170€) !!!

Dans toutes les agences que nous avons rencontré, il faut rajouter en plus de ce prix l’entrée au parc (65 NS), ce qui nous fait tout de même la coquette somme de 449 NS minimum, soit 125€ environ. On précise d’ailleurs dans certaines agences que les pourboires pour les muletiers, cuisiniers et guides sont bien entendus à rajouter à tout cela…

Nous, tout compris (nourriture et transport), nous en avons eu en tout pour 59 NS/pers (environs 16€) et donc en rajoutant l’entrée au parc, cela nous aura coûté en tout 124 NS/pers (soit un peu plus de 34€)… Oui, ça fait quand même une sacrée différence…

Et puis aussi, il ne faut pas se mentir, il y a aussi une certaine fierté de réussir à faire un trek tout seul !!

Bref, les raisons sont multiples et je suis sûr qu’on pourrai en trouver un tas d’autres mais on ne va pas non plus trop s’éparpiller. 

Et du coup dans nos sacs, qu’est-ce qu’on a ??

préparation trek santa cruz Pérou

Le matériel de camping:

- Une tente 3 personnes (2,6 kg). On n’est que deux mais il nous faut aussi de la place pour mettre nos sacs.

- Deux duvets prévus pour les basses températures (1,4 kg). Ils sont lourds certes, mais ils ont une température de confort à -17°C et par ici les températures négatives la nuit sont monnaie courante.

- Deux matelas de sol en mousse qui se gonfle (0,78 kg). Ils se plient très facilement et prennent donc moins de place dans le sac.

- Un réchaud multicombustible qu’on rempli ici d’essence.

- Une popotte avec assiettes et couverts.

- Deux couteaux

- Deux briquets.

- Une boussole

Ensuite, niveau équipement nous partons avec :

- Deux rouleaux de papier toilette

- Des lingettes histoire de ne pas trop embaumer non plus à la fin du trek.

- Nos liseuses pour bouquiner en fin de journée.

 – Une petite trousse de secours ( médicaments, pansements…)

- Des pastilles micropur pour purifier l’eau qu’on trouvera

- Une carte (celle donnée par l’office du tourisme suffit amplement pour ce trek)

 – Des bâtons de randonnée

Notre tenue pour la journée: ( nous avons gardé la même tenue pendant les 3 jours)

- Un T-shirt de sport

- Un T-shirt manches longues en laine mérinos

- Une veste polaire

- Une veste imperméable et respirante (type Gortex) en guise de troisième couche

- Un pantalon de randonnée

- Une brassière de sport (pour Adeline, moi ça ne se rempli pas assez :/ )

- Une cape de pluie au cas où pour faire une deuxième protection pour l’imperméable et le sac

- Une paire de chaussettes de randonnée

– Une paire de chaussures de marche 

Les accessoires froid/chaud: 

- Un bonnet

- Une casquette 

- Une paire de gants

- Un cache-cou

- Une paire de lunettes de soleil

Tenue pour la nuit:

- T-shirt à manches longues en laine mérinos

- Grosses chaussettes de randonnée bien chaudes

– Un legging pour Adeline, un sarouel pour moi

Et en change :

- Des culottes et des caleçons 

Histoire de rapporter un max de souvenirs on emporte également :

- Une GoPro

- Le caméscope avec batrie de rechange

- Un appareil photo

 – Un chargeur de batterie

Une fois tout ça préparé, il faut penser au plus important : LE MANGÉÉÉÉÉÉÉÉÉÉÉ. On doit prévoir les petits-déjeuners, les déjeuners et les dîners.

Adri prépare poche pour le trek

sachet d'avoine trek santa Cruz DSC01365

Petits déjeuners:

un mélange d’avoine, raisins secs, lait en poudre, sucre, canelle et chia auquel on rajoutera de l’eau chaude pour se faire une bonne bouillie bien consistante.

Nous avons préparé nos p’tits dej’ à l’avance dans des poches ziploc. Donc 6 poches en tout

Déjeuner:

- 6 boites de thons

- Du pain de mie pour les sandwichs du midi

- Une poche de moutarde refermable

Le diner:

De la Polenta. Nous avons pris un sachet de 500g 

Les snaks: On se la joue locale car moins cher que les barres de céréales

- Galette de Kiwicha (amarante)

- blé soufflé

- Maïs soufflé

- Des raisins secs

Une fois nos sacs fait, ils passent à l’étape de la balance pour voir un peu combien on emporte sur notre dos. Ce sera donc 15 kg pour Adeline et 16 kg pour moi.

trek Santa Cruz Pérou

Itinéraire

Le trek de Santa Cruz n’étant pas une boucle, il y a deux possibilités pour le commencer. Soit depuis le petit village (bon qui est plus un lieu dit vu le nombre de maisons) de Vaqueria, soit de celui de Cashapampa. Adeline avait déjà fait ce trek il y a 3 ans, mais en passant par une agence à l’époque et elle avait commencé par Cashapampa. Histoire de voir autre chose cette fois-ci, nous décidons de partir de Vaqueria. Il faut savoir que commencer dans ce sens là apporte deux avantages pour le trek. Premièrement, le dénivelé : on part de Vaqueria qui se situe à environ 3 800 m d’altitude, pour arriver à Cashapampa à un peu moins de 3 000. Il y aura donc pratiquement 800 m de dénivelé négatif en plus, c’est à dire plus de descente que de montée, ce qui, sur un trek de 3 ou 4 jours, n’est pas rien.

Pour ce qui est de la distance, bien qu’il n’y ai qu’un seul sentier tout le long du trek, il existe aussi quelques variantes pour aller voir des lagunes ou des points de vue. En général on marche environ 45 km pour les parcours les plus courts et pratiquement 55 pour les plus longs. Voulant inclure la lagune d’Arhueycocha ainsi qu’un mirador, on sait que nous allons marcher un peu plus de 50 km. Et en effet, lors du calcul de notre itinéraire, nous en avons parcouru un peu plus de 52 :)

Carte Santa Cruz

Départ de Huaraz

Nous avions vu plusieurs possibilités pour nous rendre au départ du trek. Soit passer par une agence et ne payer que le prix du transport, soit le faire par nous même avec des collectivos. Pour cette dernière solution, nous devons d’abord nous rendre à Yungay (facile, il y a plein de collectivos qui le font toute la journée) et une fois là-bas, on doit rejoindre Vaqueria avec un autre collectivo. Seul problème, il n’y en a qu’un seul par jour et il part à 7h du matin !! On décide tout de même de tenter notre chance pour le lendemain.

4h45, le réveil sonne, c’est l’heure pour nous d’émerger, plus motivés que jamais !!

Une fois le reste de nos affaires déposé en lieu sûr pour la durée du trek, nous marchons jusqu’à une petite gare routière d’où partent des collectivo pour Yungay. Il est 5h45 lorsque nous partons et nous mettrons une petite heure pour arriver à destination (5 NS /pers). De là, tout s’enchaîne parfaitement bien puisqu’à peine sorti du bus, deux collectivo nous proposent leurs services. On embarque donc et la petite boule d’angoisse de rester coincé à Yungay s’envole :) . De là, il nous faudra encore 3h de route (15 NS/pers), ou plutôt de piste défoncée, pour arriver à Vaqueria, le point de départ du trek. Même si la route est bien pourrie et que ça bouge pas mal, on profite du paysage qui est déjà fabuleux. Des lagunes bleues turquoises, des sommets enneigés, bref, la montagne comme on l’aime !!Sur la route de Vaqueria PérouJPG

Sur la route de Vaqueria Pérou

Premier jour de trek : De Vaqueria au pied du Punat Union

- 15 km en 6h15 de marche, dénivelé positif : 1 000 m, dénivelé négatif : 350 m.

Il est 10h du matin lorsqu’on nous dépose enfin. Une fois sortis du bus, on vérifie une dernière fois nos sacs, déplions nos batons de marche, regardons notre montre (10h15) et en avant pour l’ad-venture !! Le sentier commence juste derrière un petit kiosque qui vend des boissons et descend dans la vallée. Si jamais vous ne trouvez pas, il y aura toujours quelqu’un pour vous l’indiquer. Au bout de quelques minutes de marche, un panneau nous indique le trek de Santa Cruz, on est bons !!

village trek de Santa cruz Pérou

La première partie se fait donc tout en douceur et en descente jusqu’à un petit cours d’eau qu’on traverse avant d’arriver vers de premières habitations. De là, nous continuons notre chemin jusqu’au petit village de Colcabamba. Une fois le pont traversé, on monte quelques dizaines de mètres puis arrivons à une intersection où nous prenons à gauche pour la suite de la marche. De manière général, il n’y a qu’un seul sentier pour ce trek, mais vers certaines zones habitées il peut y en avoir d’autres. Prenez toujours le plus emprunté (le plus large) et dans le doute, demandez aux locaux votre route.

village trek de Santa Cruz Pérou

Au bout d’une heure de marche, la civilisation s’efface peu à peu et nous nous retrouvons dans des espaces sans aucune construction. On sent qu’on ne va pas tarder à rentrer dans le parc et effectivement, après une autre petite heure, nous arrivons à un panneau nous en indiquant l’entrée. C’est ici qu’on trouve le point de contrôle où un agent vérifie nos tickets achetés quelques jours plus tôt pour la lagune 69. Etant donné que normalement il est interdit de camper dans le parc sans guide, nous nous attendions à galérer un peu au check point, mais au final, on a sorti nos photocopies de passeport et nos ticket et en deux minutes, après s’être enregistré, nous étions de nouveau en route.

 Ad's trek de Santa cruz Pérou

Nous traversons alors la vallée de Huaripampa où paissent moutons et vaches qui semblent en totale liberté. Au dessus de nos têtes, le temps se gâte un peu et au bout d’un moment, les premières gouttes commencent à tomber. La pluie n’est pas très forte, mais très vite elle se transforme en une petite grêle fine. Au check point, l’agent nous avait dit qu’il allait bien pleuvoir à partir de 13 ou 15h, on pense donc qu’on en aura pour toute l’après midi mais au bout de quelques minutes, tout s’arrête.

9. trek de Santa cruz Pérou

A 13h30, soit au bout de 3h15 de marche, nous arrivons au premier camping : Paria, situé à l’intersection des vallée de Huaripampa et Paria, nous donnant vue sur les glaciers au fond de cette dernière. C’est l’heure pour nous de la pause casse-croûte devant des sommets enneigés qui se découvrent peu à peu. On englouti donc nos sandwish thons moutarde face à un beau spectacle qui en annonce bien d’autres !!

11. Adri Santa cruz Pérou

Après 45 minutes de pause, nous relevons le camp pour la suite de la journée. On s’enfonce toujours plus dans la vallée de Huaripampa et le dénivelé positif commence à être un peu plus important qu’au début, mais malgré nos 15 et 16 kg sur le dos, on ne ressent pas de gêne particulière. Nous longeons pendant un bon moment un petit cours d’eau dans un paysage qui fait un peu penser à un monde de hobbits :)

58. trek de Santa Cruz Pérou

trek de Santa Cruz Pérou

Une heure plus tard, nous quittons le fond de la vallée et remontons peu à peu le versant. Face à nous, des sommets enneigés qui nous font répéter sans cesse « non mais c’est vraiment trop beau !! ». Nous ne sommes que le premier jour et nous en prenons déjà plein les yeux !!

 Ade trek de Santa Cruz Pérou

Vers 16h, nous arrivons à un bon spot de camping, mais comme il est encore tôt et que nous ne sommes pas fatigués, nous continuons encore jusqu’à croiser un groupe de 3 randonneurs venant en sens inverse et qui nous indiquent qu’il y a un bon endroit pour poser la tente à environ une heure de marche. On poursuit donc et à 17h15, nous arrivons dans un endroit sublime, à côté des lagunes de Morococha. D’un coté, un petit lac bordé de terrain plat où nous pourrons camper, de l’autre, des sommets magnifiques enneigés et dégagés. Nous sommes seuls au monde face à un décor digne de la couvertue d’un magazine de trek.

23.Bivouac Trek de Santa Cruz Pérou

Premier campement

Une fois nos sacs posés, on ne perd pas de temps et nous montons la tente en 5 minutes chrono. Nous sommes à un peu plus de 4 400 mètres d’altitude, il commence donc à faire froid car le soleil se cache assez vite derrière les montagnes. Du coup, répartition des tâches, pendant qu’Adeline installe nos affaires dans la tente, je pars chasser du gibier pour notre souper. Le problème est qu’à cette altitude, il se fait rare. Très vite je trouve donc une alternative, prend le réchaud à essence et fait bouillir de l’eau du lac pour préparer de la polenta. :)
La nuit tombe et si nous avions prévu au départ de manger sur des rochers face aux montagnes, la température extérieure nous incite à manger notre ration de polenta au chaud dans la tente.

Adri trek de Santa Cruz Pérou

Un repos bien mérité

Après cette journée, nous dressons un premier bilan. Nous avons marché ….. en 6h45 et grimpé de 1 000 mètres. Nous appréhendions un peu le poids de nos sacs à dos, mais au final, nous les avons très bien supporté. C’est l’heure pour nous de nous coucher dans nos gros duvets bien chauds et de récupérer pour la prochaine journée.

Ad's Trek de Santa Cruz Pérou

2ème jour: Du pied du Punta Union à la Lagune

- 14 km en 5h30 de marche, dénivelé positif : 600 m, dénivelé négatif : 560 m

Un ciel complètement dégagé

Le lendemain matin, après une bonne nuit de sommeil nous nous réveillons au milieu d’un décor grandiose. « Heu attends, c’est pas le même que la veille ? » Si si, mais n’on arrive toujours pas à s’en remettre tellement nous trouvons ça beau. Il n’y a aucun nuage à l’horizon et les pics enneigés ressortent vraiment bien !!

33. Vue du Punta Union trek de Santa Cruz

lagune Trek de Santa Cruz Pérou

Par contre, en mettant le nez dehors, on se rend compte qu’il a vraiment fait froid durant la nuit. Le sol et la tente sont couverts de givre et le lac à gelé… Pour le coup, nos gros duvets ont pleinement joué leur rôle et nous avons dormis bien au chaud !!
C’est l’heure pour nous de prendre notre premier petit déjeuner face au montagne. Au menu, notre bonne bouillasse d’avoine, raisin, lait, sucre et chia, le tout accompagné d’une demi banane qu’il nous restait. Adeline mange ça depuis l’Equateur et elle ne faisait que me dire qu’elle adorait ça. Après y avoir gouté, je ne peux que lui donner raison !!

Ad's trek de Santa cruz Pérou

Départ pour Punta Union

Une fois le ventre plein et le campement replié, on se met en marche pour cette seconde journée de trek. Il est 8h, nous sommes au pied du col de Punta Union, point culminant de notre parcours, lorsque nous partons. La pente est toujours assez importante mais se fait tout de même assez facilement. En certains endroits, nous passons sur de gros blocs de roche où le sentier n’est donc plus visible. Il nous suffit alors de suivre les nombreux crottins de mules laissés par les tours organisés pour se repérer sans problème. C’est d’ici qu’en nous retournant pour admirer le paysage, nous remarquons que nous avons dormis à côté d’un lac en forme de coeur. Si c’est pas choupinet tout ça !! Bon d’accord, j’arrête les niaiseries…

 Adri Trek de Santa Cruz Pérou

 lagune coeur trek de Santa Cruz Pérou

Arrivée à 4 750 mètres d’altitude

Au bout d’1h15 d’ascension, nous arrivons enfin aux dernières marches avant Punta Union. Le ciel est complètement dégagé et nous sommes seul au monde une fois de plus !! Face à nous, le Tauliraju avec ses 5830 mètres de hauteur domine la lagune de Taullicocha, d’un bleu turquoise.
On prend bien sûr le temps de faire une bonne séance photo avec le fameux panneau « Punta Union, 4750 m » et on reste là à contempler le paysage.

`35. trek de Santa Cruz Punta Union Pérou

30. Ade Punta Union trek de Santa Cruz Pérou 38. trek santa Cruz Pérou

33. Vue du Punta Union trek de Santa Cruz

31. Adri  punta union trek de Santa Cruz Pérou

41. Lagune au Punta Union Trek Santa Cruz Pérou

Un panorama à 360°

Il est aussi possible de remonter un peu, derrière pour avoir un panorama à 360° sur ce qui nous entoure. Juste magnifique !!
Ce n’est qu’environ une heure plus tard que le premier groupe arrive à son tour.

Arrivée à Punta union Trek de Santa Cruz Pérou

trek de Santa Cruz Pérou

En ayant bien profité, on remet nos sacs et nous reprenons le chemin pour la vallée de Santa Cruz. Ici, c’est de la descente tout le long donc il n’y a pas de réelle difficulté, mais le chemin est remplis rochers qui ne rendent pas la marche très agréable. Avec le poids du sac, on s’est fait quelques frayeurs en se faisant facilement déséquilibrer.

Ade trek de Santa Cruz Pérou
En 1h30 nous voilà arrivés dans la vallée, au camping de Taullipampa il n’est que 11h45, on ne s’y attarde donc pas et nous marchons vers un point de vue qui nous permet de voir l’Artesonraju, montagne que l’on retrouve au début de chaque film du studio Paramount entourée d’étoile.

montagne paramount trek santa cruz Pérou
On ne s’y attarde pas (en tout 20 minutes depuis le camping) et on se remet en route en direction de la lagune d’Arhueycocha où nous voulons pic-niquer. Pour y accéder, il y a deux chemins, l’un pour l’aller, l’autre pour le retour. Le premier n’est indiqué par aucun panneau, il y a juste un sentier qui part sur la droite et qui monte le flanc de la montagne.
De là, c’est parti pour la grimpette. Le sentier monte en pente relativement douce jusqu’à se diviser en deux. D’un coté, ça descend un peu, de l’autre ça monte mais le sentier semble beaucoup moins emprunté que le premier. Qu’à cela ne tienne, on le prend quand même et au final ce fut un mauvais choix. Alors que le premier était complètement dégagé et bien tracé, celui-ci est beaucoup moins praticable… Si on ajoute à ça le fait que les deux sentiers se rejoignent au bout de quelques centaines de mètres, ça ne vaut pas le coût de s’embêter… Bref, un conseil, prenez le plus gros des deux :)
Arrivés en haut, nous débouchons sur une petite vallée où nous nous arrêtons quelques instant pour prendre une portion de raisins secs et reprendre des forces. Mais à peine nous sommes-nous remis en marche que nous croisons deux trekkeurs nous indiquant que la lagune se trouve à encore 1h de marche… Nos ventres criant déjà famine, on s’arrête donc pour pic-niquer, tant pis pour la lagune, on y prendra le goûter :) Et puis au final, nous mangeons face à l’Alpamayo, ce qui est loin d’être désagréable.

47. trek de Santa Cruz Pérou

La lagune de Arhueycocha

Une fois repus de nos légendaires sandwichs thon-moutarde, nous repartons en direction de la lagune d’Arhueycocha que nous atteignons en un peu moins de 45 minutes. Une fois de plus, nous sommes charmés de la couleur bleue turquoise de son eau. Les sommets enneigés qui la surplombe nous enchantent eux aussi.
Le petit plus de cette lagune est qu’ici, un glacier se jette dedans. On ne peut s’empêcher de penser au Mont Cook en Nouvelle-Zélande, les icebergs en moins. :)
Comme promis, on s’occtroie une petite pause goûter en profitant du spectacle. Au menu, des gallette de Kiwicha, une sorte de Quinoa soufflé et mélangé à du miel. Parfait pour refaire le plein d’énergie !!

Trek de santa cruz Lagune Pérou

Ade Trek de Santa Cruz Lagune Pérou Adri trek de Santa Cuz Lagune Pérou

57. trek de satnta cruz Pérou

Second bivouac hors camping

A quelques centaines de mètres en contrebas de la lagune, se trouve le camping de arhuaycocha. Il est encore tôt (15h50) mais comme nous avons replié la tente pleine de givre ce matin, elle est mouillée et on veut profiter des derniers rayons du soleil pour la faire sécher. Sauf qu’une fois sur place, non seulement le terrain n’est pas plats du tout, mais il est en plus miné de bouse en tous genres… Pour le coup, nous n’avons pas trop compris pourquoi ils avaient installé un camping à cet endroit…
On redescend donc un peu dans la vallée jusqu’à trouver un emplacement correct. Certes, le champ de mine est toujours là, mais au moins c’est plat !! Il est 16h15 et la journée de marche s’arrête pour nous. Une fois de plus, nous dormirons donc hors d’une zone de camping et à plus de 4 200 mètres d’altitude…

 trek de Santa Cruz Pérou

Une bonne Polenta et au dodo!!!

21. Ade Trek de Santa Cruz Pérou

3ème Jour: Du bas de la Lagune à Cochabamba

- 23 km en 7h30 de marche, dénivelé positif : 0, dénivelé négatif : 1 450 m

Un réveil face aux montagnes une fois de plus

Une fois de plus, nous avons vraiment bien dormi sous notre petite maison portative et c’est frais comme des gardons que nous attaquons cette troisième journée. Il faut dire aussi que le réveil face au montagne nous a mis de très bonne humeur. Il suffit d’ouvrir le zip de la tente pour avoir un spectacle magnifique dès le petit matin. Après un bon petit dej’, on replis la tente et nous voilà de nouveau à faire fonctionner nos guiboles.

trek de Santa Cruz Pérou

 trek de Santa cruz Pérou

La traversée du désert

Il est 7h40 lorsque nous levons le camp et commençons la descente vers la vallée de Santa Cruz. Au bout d’un moment, nous arrivons à une intersection : d’un côté le chemin que nous avons pris la veille pour monter, de l’autre, un chemin qui zigzag jusque dans la vallée. Cette fois, c’est donc ce second que l’on emprunte et au bout d’une heure de marche, nous voilà arrivés au panneau indiquant la lagune. Devant nous, s’étend une plaine alluviale remplie de sable. Ca a un petit coté désertique qui dénote complètement avec le reste mais cela fait des paysages en plus :)

Trek de Santa Cruz Pérou
Nous la traversons pendant près d’une heure, toujours en suivant les traces laissées par les déjections des mules, jusqu’à remarquer un sentier qui longe la vallée sur notre gauche. Nous l’empruntons donc jusqu’à arriver à la lagune de Jatuncocha. Une fois de plus, nous adorons sa couleur turquoise.

65. trek de Santa Cruz Pérou

trek Santa Cruz Pérou  trek de Santa cruz Pérou

 Adri trek de Santa Cruz Pérou

Lagune Trek de Santa Cruz Pérou

Trek de Santa Cruz Pérou

Continuant notre chemin, nous passons des décors magnifiques où de nombreuses vaches et chevaux brouttent en toute tranquilité.

Au bout d’une heure de marche, nous nous arrêtons pour une petite pause séchage de duvet, car après une nuit en tente, la condensation les mouillés à quelques endroits. Nous sommes le troisième jour et nous avons pas mal d’avance sur notre itinéraire prévu sur 4, nous nous autorisons donc cette pause d’une petite demi-heure au bord d’un cours d’eau. On adore le coin et on aimerai bien s’en trouver un semblable pour manger notre repas du midi. Mais bon, il est à peine 11h, on peut encore marcher surtout que sur notre carte, il y a indiqué une seconde lagune un peu plus loin. On se dit qu’on y sera bien et on se remet en route.
Sauf qu’au bout d’un moment nous arrivons devant un panneau indiquant cette fameuse lagune mais celle-ci est complètement à sec !! On a vu mieux comme cadre qu’un grand champ de boue…

72. Trek Santa Cruz Pérou

trek Santa Cruz Pérou

Les ânes qui ne nous lâchent pas

On décide donc de marcher jusqu’au camping de …….. où nous avions prévu de passer la nuit. Nous y arrivons à 12h30. Le cadre est une fois de plus génial et on se voit bien se réveiller là-dedans. On pose donc les sacs et on s’apprête à prendre notre repas lorsqu’on voit débouler 4 ânes vers nous. Sur le coup on les trouve trop mimi et tout sauf que très vite on voit bien qu’ils n’en n’ont rien à carrer de nous et qu’ils attendent surtout qu’on leur file de la bouffe. Ils reniflent les sacs dans tous les sens et on doit se mettre sur des gros rochers pour avoir la paix. En fait, ce camping est très fréquenté, notamment par les tours organisés et on imagine facilement que beaucoup de monde nourrissent ces animaux. Du coup, dès qu’ils voient quelqu’un, il veulent casser la croûte !!

77. Ade Trek Santa Cruz Pérou

Adri Trek Santa Cruz Pérou

Le trek de Santa Cruz en 4 jours…. ou pas

Durant la pause repas on réfléchi (comme quoi tout arrive) et on se dit qu’on n’est plus qu’à deux ou trois heures de la fin du trek, du coup, étant donnée l’heure (13h30) on peut largement le finir aujourd’hui et le boucler en 3 jours au lieu de 4. On recharge donc nos sacs sur nos dos et c’est reparti !!!

Petite sélection 30 millions d’amis!!

50. cheval trek de Santa Cruz Pérou

 âne trek de Santa Cruz Pérou 49. vache trek de Santa Cruz Pérou

 trek Santa Cruz Pérou

Une fin de trek vraiment pas agréable

Nous savions que la dernière partie du trek était essentiellement constiuée de descente, on pensait donc faire ça pépère. Sauf que ce qu’on ne savait pas, c’est que cette descente était pratiquement intégralement jonchée de caillasses !! Déjà que la descente c’est pas tellement ça pour les genoux, mais alors là avec les cailloux de partout, on arrêtait pas de pester tout les deux pour que ça se termine !!! En tout, il nous aura fallut 3h pour finir ce trek par la partie que nous avons trouvé la moins intéressante.

 trek Santa Cruz Pérou

Partira, partira pas ?

A 16h30 nous arrivons donc dans le village de Cashapampa où nous allons essayer de prendre un collectivo jusqu’à Caraz. En chemin, nous rencontrons un habitant qui nous explique que l’après midi, il est difficile d’en trouver un, qu’il y en a beaucoup plus le matin. Il nous indique où attendre en nous disant que si jamais nous n’avions rien, nous pouvions revenir chez lui pour y planter la tente gratuitement !! Vraiment adorable.

Une fois à « l’arrêt du bus », nous déposons nos sacs et attendons. Une dame vient nous voir en nous disant elle aussi que si nous ne trouvions rien pour rentrer, nous pourrions camper chez elle gratuitement.

Un vrai monde de bisounours ce village !!

Effectivement, il y a très peu de passage sur la route à part quelques taxis qui nous proposent de nous emmener pour 40 NS. Le trajet en collectivo étant entre 8 et 10 NS nous refusons poliment expliquant qu’on préfère attendre.

Finalement, à 17h30, soit une heure après notre arrivée au village, un des taxis que nous avions vu plus tôt s’arrête et nous explique qu’il y a d’autres personnes dans son taxi, il se transforme donc en collectivo et ne nous demande donc que 10 NS chacun. Nous montons donc pour une heure de transport sur une route à fleur de ravin où nous nous arrêtons ça et là pour prendre des passagers supplémentaires. Au bout de quelques minutes, nous nous retrouvons à 9 dans une voiture prévue pour 5. J’ai la chance d’être devant avec le chauffeur, mais Adeline qui était derrière a vu ses genoux accueillir une péruvienne :) Un trajet bien folklorique.

80. trek Santa Cruz Pérou

Retour sur Huaraz

Une fois à Caraz, on nous dépose au terminal de transport où nous montons tout de suite dans un collectivo en partance pour Huaraz. 1h30 plus tard, c’est complètement lessivés que nous revenons dans la ville que nous avions quitté deux jours plus tôt avec de belles images plein la tête !!

26. Ade Trek de Santa Cruz Pérou

Nos impressions sur le trek de Santa Cruz

Il s’agissait pour nous de notre premier trek en totale autonomie, nous ne savions donc pas tellement comment nous allions réagir au poids du sac sur toute la durée du parcours. Au final, nous avons eu la bonne surprise de ne ressentir ni le poids du sac, ni le mal de l’altitude alros que la majorité du trek s’est passé au dessus des 4 000 m. Pour ce dernier point nous avions fait deux sorties à la journée pour une acclimatation les jours précédents. Quant au poids du sac, c’est vrai que depuis le début de notre Tour du Monde, il y a plus d’un an maintenant, nous sommes habitués à porter nos gros sacs à dos plus nos petits lorsque nous arrivons ou que nous partons d’une ville. Le trajet dure parfois plus d’une heure avec pour ma part 27 kg sur le dos (20kg pour le gros, 7kg pour le petit). De ce fait, je pense que nous nous sommes complètement habitués à plus lourd que nos 15 et 16 kg du trek et que nous n’avons pas ressenti de peine à les porter.

6. Ad's trek de Santa cruz Pérou

Concernant le trek en lui-même, il est accessible à qui a une bonne condition physique. Le sentier est assez bien balisé et ne nécessite à notre sens pas de guide, la carte distribuée à l’office du tourisme suffit amplement. Si vous voulez plus d’indication, il est possible de trouver une carte topo au 1:100 000 dans différents magasins de Huaraz, mais ceux-ci la vendent entre 80 et 85 NS alors qu’il est possible de la trouvé en France ou sur internet pour deux fois moins cher…

En tout cas, ce fut pour nous une superbe première expérience qui nous a vraiment donné envie de réitérer, chose que nous allons faire quelques jours plus tard avec le trek de l’Alpamayo, toujours dans la cordillère blanche, mais on vous racontera tout ça dans notre prochain article ;)

34. Ad's Punta Union trek de Santa Cruz

Infos pratiques pour vous futurs voyageurs ;)

En octobre 2015, 1€ = 3,6 NS

Transport :

Collectivo Huaraz – Yungay : 5 NS/pers (1h)

Collectivo Yungay – Vaqueria : 15 NS/pers (3h). Attention, il n’y en a à priori qu’un le matin qui part aux alentours de 7h, prévoyez vous donc un peu de marge.

Collectivo Cashapampa – Caraz : Entre 8 et 10 NS/pers (1h)

Collectivo Caraz – Huaraz : 6 NS/pers (1h30)

Parc Huascaran:

Entrée: 65 NS/pers valable 21 jours