Le sud de Bali nous n’y reviendrons pas

Où est passée l’Indonésie qu’on connait ???

C’est presque 3 semaines après avoir quitté Bali que nous y retournons pour finir notre périple en Indonésie. Au départ, nous voulions enchainer avec Lombok pour faire l’ascenssion du volcan Rijiani, mais étant en tout début de saison sèche, celui-ci était constamment sous les nuages… On a donc préférer le garder pour une prochaine fois dans des conditions optimales (ah miiiiince, obligé de revenir en Indonésie ! :) ).

Ayant pas mal vadrouillé dans chaque île pendant près d’un mois et demi, nous voulions nous reposer avant la Nouvelle-Zélande. Nous avons donc décidé de passer nos 10 derniers jours dans le pays en mode farniente, à se prélasser dans une guest house sympa.

Planches de Surf Bali Kuta

Kuta, une Indonésie ultratouristique

Ne voulant pas trop nous éloigner de l’aéroport pour notre vol vers la Malaisie, nous choisissons de rester au sud de l’île dans la ville de Kuta. Sa réputation liée à la fête et au surf la précédait à grands pas et nous savions déjà que l’endroit n’allait pas forcément nous plaire. Le coté positif de cet afflux touristique (énormément d’australiens) est qu’on y trouve un très grand nombre d’hébergements très bon marché. Dès notre arrivée, on ne se sent plus du tout en Indonésie.

Fast food, magasins de marque de surf, boutiques tous les mètres et surtout des comportements que nous avions quitté il y a bien longtemps.

On se fait accoster sans cesse pour tel ou tel souvenir, taxi, scooter ou autres. Après Flores, le contraste est saisissant et on se sent vite envahi tant cela fourmille.

scooter Sud de Bali Kuta

Rencontre avec Marjorie et Bastien de Chronomundi

Plus nous voyageons, plus nous bloggons, et plus on se rend compte du nombre de bloggueurs tourdumondistes qu’il existe. Certains suivent des itinéraires plus ou moins proche du notre, ce qui donne parfois l’occasion de se rencontrer. À Bali, ce fut le cas avec Marjorie et Bastien du blog Chronomundi. Nous nous suivions depuis le début de notre voyage étant partis à une semaines les uns des autres. Après les avoir manqué en Chine, nos chemins se sont enfin croisés ici. Aimant les sushis et Game of Throne, on ne pouvait que bien s’entendre !!! :) C’est d’ailleurs avec eux qu’on a fêter le début de la saison 5 (on est fan ou on ne l’est pas) autour d’une montagne de sushis !!!

Profitant qu’ils aient pris un appartement avec cuisine et tutti quanti, nous nous sommes également fait une soirée pâtes avec eux. Mais des pâtes comme à la maison, pas celles qu’on mange depuis des mois et des mois en Asie, remplies d’huile !!! :)

soirée sushi avec chronomundi soirée pâtes avec chronomundi

Farniente autour de la piscine

Cette dizaine de jours à se poser nous a fait un bien fou !! Après avoir bien vadrouillé et avant d’enchainer la Nouvelle Zélande à un rythme soutenu (nous y rejoignons Valoche et Antoine, respectivement la meilleure pote et le cousin d’Adeline), on doit avouer qu’il nous fallait bien ça. Cela nous a également permis de commencer à rattraper un peu notre colossal retard accumulé sur le blog depuis le Myanmar (où internet ne passait pas ou si peu…). Nous avons d’ailleurs changé de Guest House au milieu de notre séjour car dans la première, le réseau était pratiquement inexistant. Oui, on devient un peu geek, on vous avait prévenu !!

Pour notre défense, la seconde était à 50 mètres de la première, moins cher et bien mieux !! Nos guest house se situaient à 5 minutes de la plage, mais nous n’y avons été que deux fois.

La raison ?? La première, nous étions à peine arrivés sur celle-ci que déjà 5 personnes se jetaient sur nous pour nous proposer des cours de surf, des boissons ou autres souvenirs…

On avait néanmoins profité de la longueur de la plage pour s’y balader et y admirer un beau coucher de soleil. Mais avec tout le monde qui s’y entassait, on se serait cru sur la côte d’azur en certains endroits… Pas trop ce qu’on préfère quoi. Un matin, nous avons retenté l’expérience en se disant « il est tôt, ce sera quand même plus tranquille » et sur ce point nous avons eu raison. Beaucoup moins de touristes, mais pour le coup nous étions beaucoup plus sollicité par les vendeurs ambulants parfois insistants qui se posent à coté de vous pendant parfois plusieurs minutes :/ On avait lancé les paris du nombre de vendeurs qui viendraient nous voir.

J’avais tablé sur 6, ils ont finalement été 10 en une demi heure de plage…

Pas forcément très tranquille quoi. Si l’on rajoute à ça le fait que l’eau n’est pas transparente et qu’elle contient pas mal de plastiques ou autres déchets au sol, on peut dire que notre expérience plage à Kuta n’a pas été très concluante…

Plage Kuta Bali

A la rencontre des temples en scooter

Pura Luhur Ulu watu

Bon, on n’est pas non plus toujours restés enfermé dans notre Guest House hein !! Pour partir à la découverte du sud de l’île de Bali, la péninsule de Bukit nous avons une fois de plus (et peut-être pour la dernière fois du voyage) loué un scooter !! Première étape, un temple à l’ouest de la presqu’île sud, le Ulu Watu.

Nous y sommes assez vite vu le bon état général des routes ici (ça contraste quand même beaucoup avec le réseau routier de Flores :) ). La particularité de ce temple est qu’il est construit sur les hauteurs de falaises qui surplombent l’océan. Le coin est sympa, mais pour être honnête, le temple en lui même n’a rien d’exceptionnel, sa partie centrale est d’ailleurs interdite aux non pratiquants.

falaise temples sud de Bali Indonésie

temple Sud Bali Indonésie Temple Sud bali Indonésie

Nusa Dua

Reprenant notre fidèle destrier, nous continuons en direction de l’est de la presqu’île cette fois. Nous tombons dans un endroit un peu particulier façon gated communities, où des vigiles arrêtent chaque véhicule pour une petite inspection… Nous entrons à Nusa Dua, un lieu coupé du reste de l’île réputé pour ses hôtels de luxe.

De là, on se retrouve dans un endroit totalement aseptisé avec belles plages, des belles pelouses, mais plus rien d’indonésien à par quelques statues ça et là… Pas de marchands ambulants, pas de warung, pas de foule ou de marchés.

Sud de Bali Indonésie

Tanah Lot

Quelques jours plus tard, nous avons de nouveau loué un scooter, mais avec Marjorie et Bastien cette fois-ci, pour aller voir le temple de Tanah Lot, le plus visité et photographié de Bali. Construit sur un rocher inaccessible à marée haute, il est assez particulier. Malheureusement pour nous, nous voulions y aller le matin pour éviter au maximum la foule, mais cela tombait pendant la marée basse. Nous n’avons donc pas eu droit au temple en mode isolé en pleine mer et pour le coup, il y avait quand même beaucoup de monde.

Temple Sud de Bali Indonésie DSC06022
Temple SU de Bali Sud de Bali Indonésie

Avis général sur le sud de Bali

On ne va pas passer par 4 chemins, nous n’avons pas beaucoup aimé ce coin là d’Indonésie. À dire vrai, nous n’avons pas trouvé beaucoup de ressemblances avec le reste du pays que nous avons sillonné. Le très grand nombre de touristes, la plupart venant pour faire la fête et du surf, a amené un certain nombre de comportements assez désagréables comme la sollicitation continuelle de la multitude de vendeurs que l’on trouve dans toutes les rues de Kuta. Sans parler de la véritable cohue qu’on trouve dans les rues et des embouteillages, même en scooter.

Nous avons d’ailleurs trouvé les Indonésiens beaucoup moins accueillants qu’ailleurs.

Certes, cet afflux touristique permet de trouver des hébergements et des restaurants bons marché et de plutôt meilleure qualité qu’ailleurs, mais mis à part dans nos guest house, nous n’avons pas trouvé l’endroit paisible…

DSC05857

Infos pratiques pour vous futurs voyageurs ;)

Hébergement:

Nom: Kedin’s II

Prix: 175 000 roupies

Petit déjeuner: inclus

Sanitaires: Dans la chambre eau froide

AC/Fan: Ventilateur

Internet: Wifi mais très faible et aléatoire

guest house Kuta Bali guest house Kuta Bali

Nom: Sari Bali Cottage

Prix: 150 000 IDR

Petit déjeuner: inclus

Sanitaires: Dans la chambre, eau froide

AC/FAN: ventilateur

Internet: Bon Wifi

guest house  Kuta Bali piscine guest house Kuta Bali

Où manger:

Nous avons trouvé notre cantine juste à coté de la guest house où nous étions. Un warung vraiment sympas avec des plats d’un bon rapport qualité/prix.

Nom: Gong Corner

Gong Corner Warung Kuta Bali Indonésie warung Kuta Bali Indonésie
DSC06041 DSC06043

Entrée temples:

Ulu Watu: 20 000 IDR

Tanah Lot: 30 000 IDR + 2 000 (parking)