Week-end détente au Camp Canopée

A deux heures de pirogue de la première route, en pleine forêt amazonienne, sur les rives du fleuve Kourou, bienvenue au Camp Canopée !!

Le principe ici est une immersion totale dans la nature guyanaise, avec une équipe de passionnés qui nous fait vivre des moments inoubliables. Cela se passe sur deux jours minimum au cours desquels on est plongé dans la forêt, sans eau courante ni électricité bien sûr et où l’on part à la découverte de ce qui nous entoure. C’est parti pour l’adventuuuuuure !!!

Fleuve-2

Bon, quand on dit deux heures, c’est sans compter les petits aléas de parcours … L’équipe n’a jamais une tronçonneuse bien loin pour dégager le passage au cas où !!lou

On gare les pirogues et c’est parti pour la découverte du camp !Pirogue

Plusieurs carbets composent le site, tous sur pilotis reliés les uns aux autres par une sorte de ponton, bien pratique en pleine saison des pluies lorsque le fleuve envahit presque tout. Après avoir déchargé nos sacs, nous arrivons devant le premier carbet. C’est ici que l’on va tous se retrouver pour manger (beaucoup) et boire (encore plus). Pas de couchage ici donc, excepté pour la cuisinière et le gardien du camp.

Campement-2

Tablée

Juste derrière, on découvre celui qui va nous accueillir pour la nuit (et les siestes bien méritées). Perché à 16 mètres du sol au milieu des arbres on a l’impression de monter dans une cabane qu’on a fait avec des copains quand on était gosse … mais en mieux quoi :) .

Campement

Escalier-camp

Ici, tout est d’origine naturelle, pas question donc d’avoir un toit en taule comme la plupart des carbets de Guyane. C’est à la manière amérindienne qu’ils ont été réalisés. Ils sont tous tressés à la main (par des amérindiens d’ailleurs) avec des feuilles de palmier. On vous laisse imaginer le travail titanesque que cela représente…

Camp Canopée toit

Après avoir déposé notre paquetage là haut, on est accueillit par un apéro bien mérité ! Rhum arrangé, citronnade, pop-corn et chips de crevette, le tout fait sur place naturellement !! Ca commence bien !!

apero_bienvenue

Après le début des festivités, on se dirige dans le carbet principal pour la suite du programme. On fait la connaissance avec l’équipe de guide qui nous encadrera tout au long de notre adventure. Vu qu’on l’a fait plusieurs fois, 2 pour Adeline et 3 pour moi (comme quoi, on a vraiment bien aimé !!) on a pu voir tous les guides qui tournent à chaque séjour.

Présentation des guides:

lou2

 

 

Nous avons donc rencontré Lou (le brésilien qui connait la forêt comme sa poche),

 
Christophe

 

 

Christophe (un métro certes, mais qui a très vite quitté sa terre natale pour voyager à travers le monde et notamment en Amérique latine, où il a apprit à vivre dans la forêt en reconnaissant les plantes, les animaux, etc…, une vraie encyclopédie)

LEO

 

 

 

et Léo (le plus jeune arrivé au camp).

lionel2

 

 

Le dernier et pas des moindre, Lionel, le chef des lieux.

 

C’est cet amoureux de la nature qui construit lui même tout ce qui se trouve ici. Au départ, c’était censé être son carbet perso, puis devant l’insistance d’amis qui le poussaient à en faire profiter le public, il a ouvert le Camp Canopée quelques années plus tard. On aime ou on aime pas le personnage, mais on est obligé de constater qu’il a une vie complètement à part. Il aime la partager avec les touristes qu’il amène ici donc n’hésitez pas à lui poser des questions, il a la tête remplie d’anecdotes et d’histoires de vie toutes plus extraordinaires les unes que les autres.

Le programme du week-end:

Dans un premier temps, on se répartit en deux groupes. Les premiers partent en forêt faire une balade à la découverte des différentes espèces qui la peuplent, et les seconds font le « parcours canopée » à 36 mètres de haut. Petite précision; ces derniers vont pouvoir admirer le coucher du soleil depuis la cime des arbres, ce qui a donc beaucoup de charme… Un conseil donc si vous voulez y séjourner, ce qu’on vous recommande grandement, c’est de demander à faire parti du premier groupe. Mais bon, pour avoir fait les deux, on en prend quand même plein la vue !!

On va commencer par vous parler de la rando histoire de garder le meilleur (en tout cas c’est notre avis) pour la fin. Nous voilà donc partis pour une petite promenade de santé dans les bois. Plusieurs circuits sont accessibles et suivant ce que vous choisissez, elle durera de une à quatre heures. Notre guide nous fait faire des haltes tous les cent mètres pour nous montrer des espèces animales ou végétales particulières.

Comme d’habitude en Guyane, la nature qui nous entoure ne peut que nous émerveiller (pauvres européens que nous sommes) et on rencontre des espèces animales et végétales aux formes et aux couleurs splendides.

Bon d’accord, celui-ci ne fait pas forcément rêver, mais en même temps un grage ….

Grage

Celui-ci non plus d’ailleurs !!Grage-2

Petit serpent liane. Complètement inoffensif mais aux superbes couleurs.Serpent

Un petit colibri dans son nid.Nid-colibri

Tityus cambridgei, ou scorpion petites pinces. Pas super cool celui-là.

Scorpion

On a même eu droit à un varan qui venait faire sa star devant le carbet principal.IMG_0768

Et à la nuit tombée, on a pu observer un petit caïman rouge !!

caiman rouge

Durant toute la balade, nous remarquons le nombre impressionant de lianes qui nous entourent. Soit elle s’enroulent autour des troncs, soit elles descendent des arbres en donnant l’impression que leurs formes sont le pur fruit de l’imagination d’un artiste.

Lianes

Après cette bonne petite marche, nous voilà arrivés sur les bords du Kourou, en amont du camp. Nous y attendent des petits canoës sculptés dans un tronc d’arbre tout plein de charme … et de fuites aussi si comme moi vous tombez sur le mauvais.

IMG_6021Petit-canoë

On nous laisse le choix pour rejoindre le camp. Soit en ramant, soit à la nage. Pour la première fois j’ai décidé de rester au sec mais les deux suivantes, j’ai plongé la tête la première dans le fleuve en me laissant porter par le courant.

Allé, maintenant, place au clou du spectacle !! C’est parti pour l’expédition au dessus de la canopée !! Pour ceux qui l’ignore, la canopée c’est le couvert végétale le plus haut dans une forêt, donc le feuillage des arbres les plus grands. Certains étant plus hauts que d’autres, en peut passer au dessus de cette canopée en grimpant au sommet de ceux-là. Mais avant de pouvoir admirer le paysage, il faut le mériter !! On commence donc par s’équiper en matériel d’escalade sur le toit de notre carbet couchette. Ensuite, on démarre par une tyrolienne qui va nous amener au pied de l’arbre en haut duquel Lionel à construit une plate-forme observatoire. Hop hop hop, 36 mètres à remonter sur une corde fixe !! Bon, on vous rassure tout de suite, le système mis en place fait qu’on pousse sur les jambes pour pouvoir se hisser et non en tirant sur les bras, du coup, c’est beaucoup plus facile qu’il n’y parait.

Ad

Ca fait quand même bien haut ….

Cordes

Une fois arrivé sur la plate-forme, on domine tous les arbres alentour ce qui nous donne une vision panoramique sublime.

Canopée

En tout, il y a pour l’instant deux plate-formes d’observation qui sont reliées par un pont suspendu. Ca fait très Indiana Jones vous ne trouvez pas ?

Pont  copieLà encore on peut observer les animaux qui nous entourent.

IMG_0909

On a même eu la chance de pouvoir admirer un couple de Aras en plein vol !! Bon la photo n’est pas tip top mais on arrive à voir ce que c’est quoi :)

IMG_4911

Naturellement, une fois de plus, on nous sert à boire et à manger même à la cime des arbres. Citronnade et acras encore chauds !! On se laisse vivre en écoutant la nature qui nous entoure puis vient la fin du jour avec son fameux coucher de soleil.

coucher_soleil

Bon, une fois dans le noir total, on s’équipe de nos frontales et on entame la redescente au camp qui s’achève par une deuxième tyrolienne.

De retour, on prend une bonne douche bien méritée (à l’eau de pluie stockée dans des réservoirs bien sûr) et on découvre les hamacs qui ont été installés pendant notre absence.

Hamac

En notre absence le camp s’est illuminé de milles chandelles…

IMG_6035

L’apéro peut commencer !!! (parce en plus de beaucoup manger, on boit aussi pas mal il faut bien le dire !!). Le repas est servi, là encore très copieux et toujours aussi bon. Si vous avez la chance d’être avec Lionel il prendra la guitare, sa flûte de pan et vous fera un petit concert privé avec des musiques qu’il a joué lorsqu’il vivait dans les différents pays d’Amérique latine où il a posé ses valises.

LIONEL

Lorsque les paupières commencent à se faire lourdes, nous montons nous installer dans nos hamacs respectifs armés de nos frontales pour bouquiner un petit peu avant de finalement s’abandonner dans les bras de morphée.

Le lendemain, après un copieux petit déjeuner (crêpes, tartines et compagnies) les groupes de la veille échangent d’activité. Une fois de retour, un nouveau repas nous attend, suivi d’une sieste et voilà déjà le séjour qui se termine avec des images plein la tête !!

infos utiles :

Comptez 180 euros/pers. pour le week-end. Cela inclue la traversée en pirogue, les repas, le couchage, les activités.

On a même le droit à un arc-en-ciel pour finir ;) Ils ont vraiment la classe au Camp Canopée !!

Arc en ciel