La région d’Antioquia:

Guatapé, le rocher del Peñol et Santa Fé

Cap sur Guatapé

Si vous avez lu notre dernier article sur notre passage dans la ville de Medellín vous l’aurez compris, nous n’avons pas aimé cette grosse ville, si ce n’est pour ses magasins qui nous ont permis de refaire un peu notre garde-robe. Au bout de quelques jours passés là-bas, nous repartons donc sur la route, direction cette fois-ci Guatapé, un petit village coloré au nord-est de la ville, sur les bord d’une immense réserve d’eau del Penol.

EN arrivant à Guatape Colombie

Nos sacs sur le dos, nous prenons le métro jusqu’au terminal terrestre nord, d’où partent les bus pour le village. Une fois à bord, nous nous rendons compte que nous sommes les seuls à venir avec nos gros sacs à dos, les autres touristes faisant juste l’excursion pour la journée. Sauf qu’au bout d’une heure de trajet, donc à mi-parcours, le bus s’arrête, la route est coupée un peu plus loin. Commence alors une attente qui durera plus de deux heures et qui nous fait vraiment penser à celle que nous avions eu durant notre trip en scooter sur l’île de Flores en Indonésie. C’est le moment où on est vraiment super content d’avoir pris nos gros sacs car pour le coup, ceux qui faisaient la sortie juste sur la journée voyaient cette dernière sacrément réduite !!

En allant à Guatape Colombie

La désillusion du camping

Nous avions vu depuis quelques temps qu’il était possible de camper à Guatapé. Après avoir planté la tente 9 nuits à Salento juste avant, on avait hâte de recommencer car mine de rien on y dort vachement bien là-dedans, bien mieux que dans la majorité des lits que nous avons eut en tout cas !! Notre guide de voyage nous conseillait un camping qui semblait très bien et après avoir regardé sur le site internet de ce dernier les photos, nous n’avions qu’une envie : y arriver !! Une fois hors du bus, nous marchons donc hors du village pour nous y rendre et une fois devant, on avait encore plus envie d’y être !! Le cadre était juste splendide !! Vue sur le lac et sur le rocher de Peñol et surtout un coin qui semble vraiment tranquille. On rentre donc mais très vite, on se rend à l’évidence : il n’y a absolument personne à l’intérieur…En descendant un peu plus dans le jardin on se retrouve face à une pancarte « Propriété privée ».  On demande alors à un passant qui nous explique que l’établissement est fermé. Grosse désillusion pour nous qui nous voyions déjà dans ce petit havre de paix… On repart donc en sens inverse à la recherche d’un camping ou d’un hôtel, n’importe quoi mais on commence à en avoir plein le dos de nos sacs !! Au bout de quelques minutes, nous trouvons un petit hôtel bien propret dans lequel nous prenons une chambre. Le camping, ce sera donc pour plus tard.

Guatape Colombie

Premiers pas dans Guatapé

Le village de Guatapé est réputé pour être extrêmement coloré et en passant dans ses rues pour chercher le camping puis un hôtel, nous avions déjà eu un bref aperçu de toutes ces couleurs. Nous avions donc bien hâte d’aller en voir un peu plus !! Du coup, une fois les sacs posés, nous repartons illico pour arpenter les petites rues de la ville. Et là c’est que du bonheur pour moi qui adore les couleurs. Il y en a dans tous les sens, du jaune, du bleu, du vert, du rose… Bref une ville arc-en-ciel. J’arrêtais pas de dire à Adri « c’est dans une ville comme celle-là que je veux vivre plus tard ». Les rues sont plus belles les unes que les autres, on se serait cru dans un petit village de dessin animé où alors dans une maquette pour enfant. Les ruelles sont pavées, les balcons colorées et des lampadaires viennent conclure le charme de cette ville.

Tous les dessins et les frises colorées en bas-relief sur les murs de chaque maison font référence aux coutumes et aux légendes de la régions. On retrouve même par moment des dessins représentant les places de la villes et les moyens de transport.

 rue colorée Guatape Colombie

Guatape Colombie Guatape colombie

guatape Colombie

44. fenêtre Guatape Colombie
Guatape Colombie  maison Guatape Colombie

Guatape Colombie

immeuble Guatape Colombie

Colombie ruelle Guatape

En s’enfonçant dans dans certaines rues nous sommes tombées sur quelques pépites comme la petite fontaine avec la place la plus colorée du village. Alors ELLE croyez moi je ne me lassait pas d’y aller. Des maisons, des immeubles et même un escalier de toutes les couleurs…. Haaaaa je suis devenue complètement dingue à la vue de cette place qui en plus d’être très jolie était sacrément calme.

Place Guatape Colombie

Ade Guatape Colombie Adri Guatape Colombie

49. Adri Guatape Colombie

53. Ade Guatape Colombie

fontaine guatapé

Des moyens de transports tout aussi colororés

Toutes les motos-taxi , Shivas et autre bus sont aux couleurs de la ville, au moins ça ne dénote pas. Ici beaucoup de personnes utilisent la moto-taxi pour aller d’un point A à un point B. Nous avons rencontré une colombiennne qui vit en France maintenant qui nous expliquait que les colombiens n’aimaient pas spécialement marcher longtemps donc même pour une petite course ils vont prendre le bus ou la moto-taxi.

moto-taxi Guatape Colombie voiturette Guatape Colombie

Shiva Guatape

29.shiva Guatape 2

Au bord de la réserve d’eau

Guatapé, ce n’est pas simplement un beau petit village tout coloré, il y a aussi beaucoup d’activités qui gravitent autour du lac artificiel qui le borde. Outre les nombreux restaurants qui jouissent de la vue sur le plan d’eau, dont certains sont carrément situés sur des bateaux et qui proposent bien sûr la fameuse truite de la région, on retrouve également une grande animation sur ses bords, surtout le dimanche. Les étals de souvenirs, friandises, boissons et nourriture en tous genres, fleurissent sur la voie piétonne qui longe le lac. On vous proposera également des balades en bateau, mais aussi des sports un peu extrêmes comme la location de jetski, une tyrolienne passant au-dessus de l’eau ou encore du pédalo !!! Bon d’accord, le pédalo c’est pas ce qu’il y a de plus extrême mais avec un bon coup de pédale je suis sûr que ça peut le devenir !! :)

réserve d'eau Guatape Colombie

Guatapé une ville de Sportifs

Le premier soir nous avons été surpris par la tenue vestimentaire des jeunes du village car ils étaient tous en tenue de sport que ce soit filles ou garçons. Nous avons ensuite compris que nous étions face à une jeunesse très sportive car tous les soirs des matchs de football masculin et féminin se disputaient sur le terrain et plusieurs matchs de basket se jouaient aussi. Et croyez moi les suporters sont bien présent pour soutenir leurs équipes, les acclamations se faisaient entendre dans toute la ville.

Du foot, du basket mais pas que… En se baladant dans les rues de la ville nous avons pu apercevoir des matchs de tennis de table qui se déroulaient dans une grande salle pendant que des petites filles en tutu attendaient sagement que leur cours de danse commence.

Sans oublier les footing matinaux à 7h ou les courses de rollers le week-end.

Bref, Guatapé est une ville qui bouge.

Match basket Guatape Colombie Foot Guatape Colombie

Et la truite dans tout ça

En arrivant à Guatapé nous pensions trouver tout un tas de petits magasins de souvenirs comme à Salento mais finalement il n’y en a que deux trois qui se battent en duel dans la ville. Par contre pour trouver à manger il n’y a pas de soucis on trouve de tout, du restaurant végétarien, au snak en passant par la fameuse truite. On ne compte plus les restaurants qui se sont établis face à la réserve d’eau, il faut dire que la vue est plutôt sympa quand on mange ici. On s’est d’ailleurs fait un petit plaisir en testant la truite de Guatapé et ce fut un succès car elle était vraiment bonne, plus petite qu’à Salento mais les accompagnements ont satisfait nos petits bidous. Et cette fois-ci la patacon (banane plantin écrasée et frie) se présente sous forme de galette et non sous forme de chips comme à Salento, on a largement préféré et ça nous rappel d’ailleurs les bananes pesées de Guyane.

Et sinon pour manger pas cher il y a toujours notre fidèle Almuerzo avec tout ce mélange de féculents comme ils savent si bien le faire ici :)

Pour tout ceux qui envoient des messages à Adri en lui disant de manger car il maigrit, je vous rassure il se fait plaisir!! Huuumm la bonne gaufre… Mais bon, il a beau engloutir toutes ces cochonneries, rien n’y fait…

Adri gauffre Guatape

truite Guatape Colombie Almuerzo Guatape Colombie

Le rocher Del Peñol

Autre intérêt touristique de la région et pas des moindres, le rocher Del Peñol situé à environ 5 km de Guatapé. On peut s’y rendre soit en moto-taxi, soit pour les plus motivés avec vos petits petons. Pour nous bien sûr, c’était la seconde solution histoire de se mettre en jambes avant de monter en haut de ce gros cailloux. 

 El Peñol Colombie

Au bout d’un peu moins d’une heure de chemin pas très palpitant (on suit la route et on doit parfois marcher sur son bord tant le sentier est envahi de ronces) nous arrivions au pied de ce gros cailloux de 200 mètres de haut. On monte jusqu’au parking où la vue sur les environs et plus particulièrement le lac, est déjà vraiment sympa.

El peñol Colombie

Une fois les tickets pris (12 000 pesos/pers) on attaque les escaliers jusqu’au sommet. En tout, 740 marche jusqu’au point culminant. N’étant pas en mode ultra-sportif ces derniers temps, on s’attendait à subir quelque peu cette ascension, mais à notre bonne surprise, c’est frais comme des gardons que nous sommes arrivés en haut !! :)

 Adri El Peñol Colombie

Ade El Peñol Colombie

De là, nous jouissons d’une vue à 360° sur un paysage magnifique. Le lac artificiel est de partout autour de nous et forme une multitude d’îlots. En tout nous sommes restés une bonne heure devant ce spectacle grandiose avant que le vent ne se mette à souffler trop fort et commence à nous donner des frissons. Il faut dire aussi que nous sommes restés aussi longtemps car nous étions seuls ou presque la plupart du temps. En redescendant, nous n’avons d’ailleurs pas regretté d’être partis relativement tôt (8h) car une fois en bas, 4 cars déversaient un flot de touristes que nous avons été ravis d’éviter.

El Peñol Colombie

El Peñol Colombie  el peñol Colombie

9. El peñol Colombie

Pas facil de partir…

En tout nous avons passé cinq jours à Guatapé alors que ce n’est qu’une toute petite ville dont on fait facilement le tour en quelques heures. Mais je suis vraiment tombée sous le charme de ce village coloré et chaque soir je disais à Adri « on reste encore demain ? « .

40. Ade Guatape Colombie

Santa Fé de Antioquia

Après quelques jours passés à Guatapé, nous décidons de rejoindre un autre village dans les environs de Medellín, cap à l’ouest cette fois-ci pour découvrir Santa Fé de Antioquia. On se lève donc tôt et à peine sur la route, un bus nous prend pour Medellín, il est 6h30 du matin !! Deux heures plus tard, nous arrivons donc au terminal nord de la ville et chose bien faite pour nous, c’est aussi d’ici que partent les bus pour Santafé. Il nous faudra encore 1h30 de trajet pour arriver dans cette petite ville coloniale, ancienne capitale du département d’Antioquia. Première constatation en descendant du bus : il fait beaucoup plus chaud qu’à Guatapé !! Quelques minutes de marche nous suffisent pour trouver une guest house et y déposer nos sacs avant de faire un petit tour dans la ville. De là, deuxième constatation pour nous : les couleurs multicolores que j’avais tant aimé à Guatapé sont ici remplacées par des façades blanches éclatantes. Le style est donc complètement différent mais une fois de plus j’adore.

Ruelle Santafé de Antioquia Colombie

Dans les ruelles de Santa Fé

On passe de place en place par des ruelles étroites et pavées qui ont toutes un point commun : façades blanches et balcon de bois, peints de couleurs différentes et qui ressortent bien. On commence notre visite par la place Mayor Simon Bolivar sur laquelle on admire la cathédrale Metropolitana. C’est aussi là que nous trouvons plein de vendeurs de confiseries et souvenirs en tous genres. La spécialité de la région étant le tamarin, gourmande comme je suis, je voulais absolument y goûter. Problème : aucun stand n’en proposait de friandise à l’unité, mais ne sachant pas si nous aimions nous ne voulions pas en prendre trop. Un vendeur nous a gentiment fait goûter un petit morceau. Verdict : j’aime toujours autant le tamarin, mais pour le coup, en friandise, c’est vraiment trop sucré.

Eglise Plaza Bolivar Santafé de Antioquia Colombie

L’après-midi, cette place s’anime un peu plus avec des vendeurs de jus de fruits frais, de glace (miam-miam) et de bons empanadas baignant dans l’huile…

1 - Plaza Bolivar Santafé

Des églises, des églises et un cimetière

N’ayant pas beaucoup d’informations sur la ville, nous nous sommes rendus à l’office du tourisme sur cette même place pour en ressortir armés d’un plan. Première surprise, ou pas, la quasi totalité des monuments qui y sont indiqués, sont des églises !! On commence par l’Iglesia de Jesus Nazareno. Cette fois-ci, la place sur laquelle nous arrivons est beaucoup plus petite et sans animation. Seuls des bancs et une fontaine sans eau l’habitent.

Adri Santafé de Antioquia Colombie

De là, voyant un joli bâtiment qui n’apparaissait pas sur notre plan, nous nous rendons à l’Iglesia Nuestra Señora de Carmen. Belle également et avec un peu de couleur. Au départ, nous ne voulions pas y rentrer car ma tenue n’était pas vraiment appropriée (string porte-jartelle bien sûr), mais c’était sans compter l’insistance d’un petit papi qui se trouvait là et qui m’a dit que je pouvais voir l’intérieur malgré mon short et mon débardeur. Il me tire par le bras et insiste pour que nous allions voir le cimetière juste derrière.

Même si la visite d’un cimetière ne nous enchantait pas trop, on doit bien dire que celui-ci était atypique, du moins pour nous. Ici, pas de rangées de tombes ornées de croix, mais un mur en arc de cercle, rempli de casiers. Bon, nous ne nous y sommes pas non plus trop attardés car au bout d’un moment nous n’étions pas vraiment très à l’aise dans cet endroit.

Eglise Santafé de Antioquia Colombie

Cimetière Santafé de Antioquia Colombie Cimetière Santafé de Antioquia Colombie

Prochaine étape sur notre carte, je vous le donne en mille….. roulement de tambours…. : une autre église !! (oui je sais, vous étiez à bout avec un suspens pareil !!) Son petit nom : Santa Bárbara aussi surnommée « la grand mère » (des églises du département d’Antioquia), car construite en 1738. On avoue que c’est à cet endroit même que nous avons commencé à décéder sous le poids de la chaleur. L’effet pervers de ce genre de petite ville c’est qu’elle regorge de petit hôtel de charme avec piscine dans les cours intérieur, que nous avions bien en vue en passant devant, histoire de nous achever un peu plus.

Ade Santafé de Antioquia Colombie

Dernière étape de notre plan, tiens, une église, quelle surprise. Celle de Nuestra Señora de Chiquinquira. Ici, la place n’est pas bien grande, mais agréable et nous fait penser à un petit village du sud de la France façon Pagnol.

Nous avons ainsi fini la visite de cette ville, certes pas très grande, mais dont le style colonial nous a charmé.

église santafé colombie

El Puente de Occidente

Tout comme Guatapé a son rocher du Peñol, Santafé à son Puente de Occidente. Situé à 6 kilomètres au nord de la ville, ce pont suspendu de 291 mètres et datant de plus d’un siècle passe au dessus du Rio Cauca permettant de rejoindre la ville de Olaya. Il a été créé entre autre par l’ingénieur Jose Maria Villa à qui l’on doit également le pont de Brooklyn à New York. Fidèle à nous même, c’est avec nos guiboles que nous nous y rendons en un peu moins d’une heure. La encore, ce n’était pas la balade de notre vie car nous étions tout le long sur la route. Après un dernier virage, nous avons un beau point de vue sur lui et on avoue qu’il est quand même impressionnant.

Puente de Occidente Santafé Colombie

Une fois dessus, ce qui nous saute aux yeux c’est son impeccable entretien. Les cables sont bien peints et le bois sur lequel nous marchons ou dont sont faites les barrières semble presque neuf. Le paysage tout ouvert de la vallée est également très beau.

Après l’avoir traversé dans les deux sens, nous repartons vers la ville en faisant tout de même un arrêt pour l’admirer une dernière fois.

7 - Punte de Occidente Santafé Colombie

Nos impressions sur ces deux villes aux environs de Medellín

Guatapé et Santa Fé de Antioquia, deux villes complètement différentes mais au charme certain où il fait bon se balader. À l’est, la colorée Guatapé et à l’ouest la coloniale Santafé, deux endroits calmes où nous avons aimé passer du temps. N’étant pas pressés par le temps, nous avons choisi d’y dormir, mais sachez qu’il est tout à fait possible d’y faire des excursions à la journée depuis Medellín. Guatapé a tout de même eu ma préférence, déjà pour ses couleurs (oui je suis une grande fan !!) mais également pour ses températures beaucoup plus agréables qu’à Santafé.

Nous deux Guatape Colombie

Infos pratiques pour vous futurs voyageurs ;)

En septembre 2015 1€ = 3480 pesos

Transports :

Le départ pour Guatapé et Santafé se font du Terminal nord de Medellín

Bus Medellín -> Guatapé :

Prix : 12 500 pesos/pers

Durée : 2h

Bus Medellín -> Santa Fé :

Prix : 9 000 pesos/pers

Durée : 1h30

Hébergement :

Guatapé :

Près du bord du lac, on ne se souvient plus du nom (chez Bertha peut-être bien).

Prix : 50 000 la chambre double

Sanitaires : Dans la chambre, eau chaude

Wifi : Oui

Petit plus : Matelas super confortable

Santa Fé :

Nom : El Méson de la Abuela

Prix : 40 000 la chambre double

Sanitaires : Dans la chambre, eau froide

Wifi : Oui mais en fait non (aucun accès à internet pour nous…)

Visite :

Rocher du Peñol :

Prix : 12 000 pesos/pers