La boucle de Thakhek en 4 jours

 

Escale à Ventiane

Ce fut très court, c’est à dire une journée et pas plus. Dès le départ, avec Adri on s’était mis d’accord pour ne pas y aller du tout, non pas que nous dénigrons cette ville, mais nous savions que notre temps était limité au Laos et nous voulions privilégier les petites villes à la capitale.

Le problème c’est que les bus de Vang-Vieng à Thakhek nous faisait arriver en pleine nuit… On avait déjà pas mal fait ça au Myanmar et nous ne voulions pas recommencer l’expérience. La seule solution qui s’offrait donc à nous était de faire Vang-Vieng – Ventiane, puis prendre un autre bus le lendemain pour rallier Thakhek.

On va être franc mis à part se balader dans la ville et le marché, nous n’avons rien fait de spécial là-bas, même pas la visite d’un temple où d’un musée, donc on ne vous racontera pas grand chose sur notre passage.

Arrivée à Thakhek

Nous sommes donc partis de Ventiane dès le lendemain matin et après 6h de bus, ponctué d’arrêts en bord de route pour charger une multitude de choses sur le toit, nous sommes arrivés en fin de journée à Thakhek. Comme assez souvent en Asie, la gare est excentrée du centre ville, mais à force nous avons pris l’habitude de marcher. C’est donc avec beaucoup de délicatesse que nous avons recaler tous les tuk-tuk de la gare pour ce servir de nos jambes (en même temps, ils nous proposaient tous 25 000 kips, soit 5 fois le tarifs normal… -_- ). Après avoir marché une heure, assisté à un beau coucher de soleil et être passé devant un milliard de stands de pastèques, nous sommes arrivés à notre Guest House.

Bus de pakse a Thakhek Bus pour Thakhek Laos

Que faire à Thakhek ??

J’ai envie de dire rien de spéciale, ce n’est pas une ville de folie et nous l’avons très vite compris dès le premier soir. C’est pour cette raison qu’à peine arrivé, nous avons décidé de partir dès le lendemain matin pour faire cette fameuse boucle.

Tuk-tuk Pastéque Thakhek Laos

La boucle de Thakhek c’est quoi ??

« The LOOP » , la boucle des Karsts, bref… beaucoup d’appellations pour une petite vadrouille en scooter sur généralement 4 jours, aux alentours de Thakhek. Elle compte en moyenne 450 km et permet de voir des grottes, des bassins d’eau turquoise, des formations karstiques et d’être LIBRE ON THE ROAD!!!

Adri étant cartographe, il s’est fait le plaisir de vous retracer tout notre trajet. Il a aussi fait une deuxième carte beaucoup plus complète à la fin de l’article ;)

carte Itinéraire Thakhek laos

La Location de scooter

C’est donc à la fraîche que nous avons décidé d’aller chercher notre meilleur amis pour les 4 prochains jours,  j’ai nommé le scooter semi automatique. D’après les blogs et le routard (oui pour une fois il est utile…), le meilleur rapport qualité/prix était chez Wang-Wang Motorbike. Effectivement nous n’avons pas été déçu. Un semi automatique sur 4 jours nous a coûté la modique sommes de 200 000 kips, soit 50 000 kips par jours.

Et en plus ils sont hyper sérieux. La fille de la location a fait le tour du scooter avec nous, freins, clignotants, phares, pneus… Et nous a même retendu la chaine qui faisait un peu la tronche.

C’est donc en toute sécurité qu’Adri à commencé a apprivoiser la bête. Oui moi, mis à part avoir mal aux fesses derrière, je ne fais pas grand chose. Loin de moi l’idée d’essayer de conduire ce truc là en sachant que la dernière fois que j’ai voulu tenter l’affaire, j’ai fini dans un 4×4 stationné au bord de la route ! Bref ça aurai été dommage de devoir péter notre budget voyage à cause de moi :D

DCIM102GOPRO

Jour 1: de Thakhek à Thalang

Première chose à faire, mettre de l’essence bien évidemment et surtout ne pas oublier de prendre un petit bidon à mettre dans le coffre au cas où. Ca serait quand même dommage de tomber en panne au milieu de nul part donc vaut mieux être prévoyant. Nombreuses sont les petites échoppes qui vendent de l’essence sur le bord de la route mais croyez nous c’est de l’arnaque, le prix au litre est exagéré comparé aux prix à la station service. Le mieux est donc de s’y rendre avec une bouteille en plastique vide et de la faire remplir. Autre avantage, si jamais vous vous faites siphonner votre réservoir (ça arrive plus souvent qu’on l’aurait cru apparemment), vous serez bien contents d’avoir votre petite réserve perso :)

Ceci étant fait, nous pouvons ENFIN partir de Thakhek. Nous commençons à rouler tranquillement aux milieux de toutes ces montagnes karstiques, plus imposantes et belles les unes que les autres. Il fait frais mais le ciel est bleu ce qui donne encore plus de charme à la route.

Vaches sur la route Thakhek Laos

Boucle thakhek Laos

  • La source de Tha Falang

Après seulement quelques kilomètres de la sortie de la ville, sur notre gauche nous voyons un panneau nous indiquant un point d’eau. Nous voilà donc partis, empruntant un chemin un peu ensablé. Autant vous dire que ça n’a pas été de tout repos pour Adri, on s’est d’ailleurs fait une petite frayeur mais tout va bien. Et oui, rouler dans le sable ce n’est pas des plus simple, à deux et chargé de deux sac…

L’endroit est vraiment cool, on en a d’ailleurs profité pour prendre notre petit déjeuner mais par contre pas de baignade possible car il faisait trop frais pour ne pas dire un peu froid et il y avait du vent. On a donc troqué le maillot de bain contre la polaire. Oui, c’est tout de suite beaucoup moins exotique ! Et il est vrai qu’un petit plouf en plein soleil nous aurait fait plaisir :) Mais bon c’est comme ça… Quand Monsieur Météo veut pas bah…Il veut pas :(

Adri Tha Falang boucle thakhek Laos crique Tha Falang boucle thakhek

Attention !!!

Dernièrement à cette endroit il y a plusieurs vols de scooter, dont ceux de la location Wang-Wang. Les personnes les volent une fois que vous vous baignez et que vous n’êtes donc plus vigilants. Pour notre part, nous étions seuls et à coté du scooter, donc NO PROBLEMO !!!

  • Nang Aen cave…Ou pas

Une grotte qui s’est avérée payante. Avant de partir, on s’était mis d’accord avec Adri pour ne pas payer de grottes ou de cascades… Enfin, juste celle de KongLor. On commence à en avoir un peu marre de devoir payer pour tout et n’importe quoi et de toute manière, on n’est pas obligé de voir toutes les grottes et toutes les cascades.

Nous avons donc passé notre chemin. Nous savions qu’il y en avait une dont l’accès était gratuit, mais pas moyen de la trouver… On relit le plan et on se dit qu’on l’a peut être loupé sans faire gaffe et hop, demi tour. Pas manqué, quelques centaines de mètres plus loin, nous voyons une pancarte qui l’indique. BINGO ! Pour notre décharge, il n’y avait pas de panneau dans l’autre sens, donc normal qu’on ne l’ai pas vu la première fois :)

  • Pha In Cave

Nous entrons dans une grotte Boudhiste avec des drapeaux et un endroit où se recueillir. L’endroit appelle au calme et à la sérénité avec comme petit plus, un puit de lumière donnant sur un autre accès de la grotte. C’était juste MAGNIFIQUE !

Fa in cave thakhek Laos Fa in cave thekhek Laos

Fa in cave thakhek Laos 2

Les autres grottes étant payantes nous avons roulé, roulé et roulé, passant par des paysages plus jolis les uns que les autres, avant d’arriver face à plusieurs troncs d’arbres morts, debout dans un lac. Il s’agit d’un lac artificiel créé par un barrage un peu plus loin et qui donne en certain endroit, un paysage lunaire…

Arbres boucle thakhek Laos

Arrivée au village de Thalang

Nous sommes arrivés à Thalang aux alentours de 15h et avons élu domicile à la Sabaidee guest house. Après avoir pris possession de notre petit bungalow et avoir manger des bons plats avec un appétit d’ogre, nous avons décidé d’aller nous dégourdir les jambes dans le village. Et là…. Grosse déception, non pas que le paysage ne soit pas sympas, bien au contraire, tous ces arbres morts dans le lac donne un certain charme à l’endroit, mais il n’y a aucune vie.

Sabaidee guest house Tha Lang boucle de Thakhek Laos

Village Tha lang Laos village Tha Lang Laos

Des maisons, des ruelles, mais personnes… Ah si, des poules :) Depuis notre arrivée au Laos nous avons du mal à voir ou connaitre la population et encore une fois, c’est un échec. Mis à part un jeune homme se promenant au bord du lac nous n’avons croisé personne. Après cette balade très peu vivante, nous décidons de revenir par chez nous pour profiter des derniers moments de la journée et assister au coucher du soleil.

ombre des Ad's Tha Lang Laos

coucher de soleil Tha LAng boucle de Thakhek Laos

Jour 2 : de Thalang à Konglor

Tout le monde nous avait parlé des croissants et pains au chocolat du Sabaidee guest house. Le patron lui-même nous en avait fair la promotion la veille au soir : « à demain matin pour les pains au chocolat… »  Gourmands comme nous sommes, on avait trop hâte de les manger. Mais après avoir mis un croc dans celui d’Abri je me suis résigné à ne pas en prendre… C’était tellement, mais tellement gras… De l’huile au chocolat en fait. :s Le yogourt, fruit et muesli était beaucoup plus à mon gout! :)

Adri Sabaidee guest house Tha Lang boucle de thakhek Laos

C’est donc le ventre bien rempli que nous repartons sur la route. Il fait à nouveau froid mais le ciel bleu est avec nous donc tout va bien. Nous savions que sur la boucle il y avait une partie pas tip top boum… Je veux dire par là que la route se transforme en piste avec des nids de poule, des cailloux et du sable. Nous appréhendions un peu la chose. Il faut dire aussi que nous sommes tombés sur les photos d’un blog qui montrait cette piste en saison des pluies et autant vous dire que ça ne donnait pas envie du tout, mais alors pas du tout!!!

piste boucle de Thakhek Laos

Adri étant assez à l’aise sur ces petites choses à 2 roues, je partais quand même plutôt confiante et j’avais raison… Il nous a fait ça Finger in the nose… Même pas peur le petit. Bon, par contre on ne vous cache pas que nous avons fini recouvert de poussière orange, grise, marron… Comment dire ??? On se sentait un peu dégueu. Il faut dire aussi que les camions ou les voitures sont sans pitié lorsqu’ils te doublent. Ils se foutent royalement de savoir que tu es a coté et ….BIM prend toi ce nuage de poussière dans la tronche !!! Je sais même pas comment Adri faisait pour conduire, malgré les lunettes de soleil je fermais les yeux dès que je voyais les nuages de poussières s’approcher.

oie boucle de thakhek Laos

cabane boucle de Thakhek Laos

La piste prend fin lorsque l’on approche de la ville de Laksao qui, au passage, nous a simplement permis de faire le plein d’essence car elle n’a pas d’intérêt particulier.

  • Cool Spring

Nous les avons trouvé par hasard en nous mélangeant les pinceaux car à la base nous cherchions des cascades qui elles étaient beaucoup plus loin.

Nous savons que beaucoup n’arrivent pas à trouver les cool spring et pour cause, ce n’est pas indiqué. Alors si on peut vous aidez sachez que nous avons tourné juste après ce panneau dans le sens Laksao-Konglor.

Panneau indicateur pour aller aux cool spring Laos

Elles valent le coup d’oeil, c’est un endroit vraiment isolé , au calme et l’eau turquoise donne juste envie de faire un plouf dedans. Malheureusement pour nous il faisait toujours aussi froid donc toujours pas de maillot de bain :(

Re ATTENTION: ici aussi plusieurs vols de scooter on eu lieu dernièrement, soyez vigilant.

cool spring boucle de Thakhek Laos

En parlant de ça, nous avons vue beaucoup de scooters de location sur les chantiers ou dans les villages que nous avons traversé (ils avaient encore les autocollants de location…). Au moins on sait où ils finissent !!!

Nous avons ensuite trouvé les fameuses cascades que nous cherchions, mais il fallait là encore mettre la main au porte monnaie donc nous avons tracé notre route car les cascades on se les réserve pour le plateau des Bolovens.

Ayant très mal aux fesses disons le clairement et ayant très faim nous avons décidé de nous arrêter pour manger dans le village de Kuon Kham. C’est ici qu’à la base que nous avions prévu de dormir mais la journée n’étant pas fini et Konglor n’étant qu’à 40 km nous avons décidé de continuer jusque là bas.

Montagnes boucle de Thakhek Laos 6

Autant vous dire que nous avons pas mal tourné pour trouver une guest house. Nous, nous attendions à en voir plusieurs dans le village mais que nenni, rien, nada. Nous en avons finalement trouvé une qui avait des petits bungalows. Bon par contre pas d’eau chaude… C’est dommage vu qu’on a eu froid toute la journée, on se serait bien réchauffé un peu. À la place d’une bonne douche chaude nous partons nous dégourdir les jambes et découvrir un peu le village, et dans des moments comme ça le mot un peu n’est peu dire… Facilement vingts minutes après il a commençait à pleuvoir. Imaginez la tête des Ad’s trop HAPPY :( !

À part ça, le cadre est vraiment sympa : cabane en bambou sur pilotis avec 4 chambres, juste à coté d’un petit cours d’eau. Lorsqu’il fait beau et chaud ce doit être génial. Bon, par contre, petite précision sur les chambres, l’isolation phonique est inexistante et si vos voisins décident d’enfiler des perles, vous en profiterez vous aussi surtout s’ils sont aussi peu discret que les notre… Ajoutez à ça le fait que, qui dit pilotis en bambou dit stabilité un peu élastique, vous serez partis pour un tremblement de terre qui durera le temps de la performance. Plus d’une demi heure pour nous… On avait un bon poulain à coté qui a fait durer le plaisir plus de la moitié d’un épisode d’Alias (c’est une unité temporelle comme une autre :) ).

enfants Laos Konglor

Jour 3 : De Konglor à Kuon Kham (ça, c’était pas prévu au programme…)

Ayant entendue une bonne saucée toute la nuit nous, nous levons très peu confiant sur la météo. Après un bon petit déjeuner, (banane dans du lait de coco chaud, huuummm je vous laisse imaginer…) c’est sous un ciel gris et menaçant que nous partons à la rencontre de la grotte de KongLor.

Grotte de Konglor Laos

Après avoir mis 3 ou 4 fois la main au porte feuille pour l’entrée du parc, le scooter, le guide et la pirogue (on se serait cru en Chine) et avoir revêtu de charmantes petites tongs, de super frontales de l’espace et des gilets de sauvetages d’un orange très tendance, nous attaquons la visite.

grotte de Konglor Laos 2

Elle débute dans une ambiance très humide et très sombre. Moins d’une minute après le départ, nous sommes déjà dans le noir le plus total et le piroguier avance à la lumière de sa frontale. Au bout de quelques minutes, nous faisons une escale. Non, ce n’est pas une croisière, mais le mot escale j’aime bien. Trêve de plaisanteries, nous descendons de la pirogue pour observer la grotte de plus près. Et pour une fois elle est très bien aménagée avec de très beaux jeux de lumières mettant en avant stalactites, stalagmites et autres colonnes. Après cette petite ballade nous remontons dans la pirogue et comprenons très vite pourquoi on nous a filé des tongs. A deux reprises nous avons du descendre car le niveau d’eau était trop bas et elle ne pouvait plus avancer.

pirogue grotte de Konglor LAos Grotte de Konglor LAos 9
grotte Pha In cave Thakhek Laos pieds Ade grotte de KongLor Laos

La suite de la visite n’a rien de très palpitant car on nous dépose dans un soit disant « village authentique » qui se résume vite à un attrape touriste. Je veux dire par là qu’il y a 3 stands qui vendent des boisons et chips plus cher que la moyenne et il y a une femme qui tisse des écharpes mais qui pour le coup semble plutôt posée là pour les photos que pour autre chose…

Bref, la pirogue dans le noir, on a beaucoup aimé, la grotte était jolie, mais le village ne nous laissera pas un souvenir transcendant.

arrivée à Konglor Laos

La météo : notre pire ennemi

À la base, nous devions passer la journée sur Konglor à profiter du village et pourquoi pas se baigner un peu dans le cours d’eau, mais ça, c’était sans compter sur le facteur météo. Grrrrr !!!!

La région étant proche du Vietnam nous avons eu le droit (très beau cadeau de leurs part au passage) à toutes leurs intempéries : pluie, vent et j’en passe… Le temps étant gris et l’air plutôt froid, nous avons préféré reprendre la route plutôt que de rester à se congeler dans notre petit bungalow.

Mais après seulement 40 km, impossible d’aller plus loin. Le vent et le froid nous frigorifiait le visage, les mains et même les pieds (oui nous n’étions pas en chaussures de marche juste en petite basket) mais le pire ça a bien été l’arrivée de la pluie qui nous fouettait le visage. Quand j’y repense je me dis encore que c’était HORRIBLE. Même les animaux devenaient fous. Adri a évité à plusieurs reprises des chiens, des chats, des poules, des cochons, vache et j’en passe… Même des enfants s’y mettaient parfois !!! Ils couraient tous dans tous les sens. Pour l’annecdote, mon appareil photo a sauté du scooter… :/ Il est bien amoché mais fonctionne encore. Enfin le flash ne fonctionne plus, c’est fâcheux !

boucle de Thakhek Laos 5

Ne pouvant aller plus loin, nous avons décidé de nous réfugier à la guest house où nous avions mangé la veille dans le ville de Kuon Kham. Heureusement pour nous il leur restait des chambres de libres. Des chambres avec des gros courants d’air certes mais à la vue de notre état nous ne pouvions vraiment pas chipoter ou même aller plus loin. Et puis le détail qui a fais briller nos yeux et nous a remis le sourire direct : L’EAU CHAUDE DANS LA DOUCHE !!! J’ai quand même attendu 2 heures que mes doigts se réchauffent et ne me fassent plus mal aux extrémités et croyez moi 2 heures c’est long.

Heureusement que nous ne sommes pas allé plus loin car la suite de la journée s’est transformée en DELUGE à l’état pure. Des trombes d’eau tombaient du ciel. Qu’est ce qu’on a fait ??? Bah comme un dimanche quand il fait moche en France, on a matté des séries au chaud sous la couette. :) C’est dans ces moments là où tu es content d’avoir un ordinateur avec toi :D

Jour 4: de Kuon Kham à Thakhek

ALLELUIA!!!!! IL FAIT BEAU ET PRESQUE CHAUD.

Première journée où nous n’avons pas froid, c’est balo c’est la dernière journée de la boucle ^^. Autant vous dire que c’est que du Bonheur. On roule sans avoir froid, on passe devant des paysages magnifiques, le ciel est bleu, les oiseaux chantent, on est heureux, jeunes, fous, amoureux et nous roulons cheveux aux vent… Une vraie scène de film made in Laos.

Boucle de Thakhek Laos 7

route boucle de Thakhek Laos

boucle de Thakhek LAos 8

Pour la suite à la base nous devions nous arrêter à un lac mais nous avons changé nos plans et avons roulé directement jusqu’à Thakhek pour rendre le scooter avant la fin de la journée et essayer de choper un bus de nuit pour les 4000 îles.

Nous avions rencontré quelqu’un sur la boucle qui nous avait dit qu’il y avait un bus par jour pour les 4000 îles le soir, donc si on s’arrêtait au lac, ça voulait dire rendre le scooter plus tard et ne pas avoir le temps de récupérer nos sacs et d’aller à la gare et par la suite rester une journée de plus à glandouiller à Thakhek ce que nous ne voulions pas du tout.

On a donc filé droit sans s’arrêter car de toutes façons, cette dernière partie n’est vraiment pas palpitante pour deux sous (beaucoup de circulation).

Si vous voulez voir plus de choses que nous, on vous a même fait une carte un peu plus détaillée que la première (si c’est pas miiignon !! :) ) histoire que vous puissiez choisir au mieux votre parcours.

Carte boucle de Takkek Laos

Infos pratiques pour vous futurs voyageurs ;)

Trajet de Ventiane à Thakhek:

Nous avons pris nos billets de bus dans l’agence juste à coté de notre guest house pour 80 000 kips par personne.

Hébergement :

  • A Ventiane

Nous avons logé à la Mixay guest house pour 80 000 kips la nuit avec salle de bain et toilette à l’extérieure de la chambre. Petit déjeuner inclus.

Mixay guest house ventiane

  • À Thakhek

Nous étions à la Phonepadidh Guest House, pour 80 000 kips la nuit. La chambre paraissait propre, mais après s’est couché, Adri a vu un petit truc gigoter près de lui. Après examen de la bête, il s’agissait de notre première puce de lit du voyage … -_- On en a vue qu’une, donc rien de grave et aucun boutons à l’horizon. À par ça, si vous avez besoin de leur laisser une partie de vos sacs à dos, ils vous les gardent gratuitement pour la durée de votre boucle.

  • À Thalang

C’est la Sabaidi Guest House qui nous a ouvert ses portes pour 50 000 kips la nuits dans un petit bungalow. La douche est chaude et l’ambiance des lieux vraiment chouette. Si on avait eu plus de temps on y serait vraiment resté plus.

Sabaidee guest house tha lang boucle de thakhek Laos 2 Sabaidee guest house Tha LAng Laos
  • À Konglor

Nous étions à la Sala Guest House pour 60 000 kips. Cabane en bambou sur pilotis qui contient 4 chambres. Confort sommaire et pas d’eau chaude. En prime, vous entendrez tout ce qu’il se passe dans les chambres de vos voisins, j’ai bien dit tout !! :)

Sala guest house Konglor Laos Sala guest house Konglor Laos 2
  • À Khoun Kham

Nous étions à la Xokxaikham pour 50 000 kips la nuit (bien moins cher qu’indiqué dans le routard d’ailleurs…). Le personnel est très sympa et le restaurant pas mal du tout. Les chambres ont l’eau chaude 

Xokxaikham guest house Laos

Location de scooter

Wang Wang propose des locations de scooters semi automatique pour 50 000 kips par jour. Ils sont sérieux et pas prise de tête.

On vous le répète mais mieux vaut que ça rentre :) : Faites bien attention aux vols de scooter. Lorsque vous arrivez à un endroit, demandez bien l’endroit sûr pour vous garer (la plupart des guest house et restaurant en ont).

Prévoyez une bouteille vide pour la faire remplir en même temps que vous faites le plein. Ça vous servira en cas de panne ou de siphonnage.