Katmandou du Pour et du Contre

Après l’Inde, quand on arrive à Katmandou on trouve que c’est CALME :) mais cela est de courte durée, surtout quand on décide de résider dans le quartier de Thamel. Certes c’est moins bruyant que l’Inde mais quand même…

Thamel c’est quoi ?

C’est un quartier au nord de la ville, très touristique et très bruyant et où l’on peut trouver tout ce dont on a besoin. Les échoppes et magasins divers et variés ne manquent pas à l’appel. Boutiques de souvenirs, vêtements, équipement pour un trek, agence de trekking, boulangerie bien touristique, thés, pashminas ou des nuits en guest housse… On y trouve tout on vous a dit !! :)

Attention ceci dit pour l’équipement, car tous les magasins possèdent énormément de contre-façon de la marque « THE NORTH FACE ».  Certaines sont mieux que d’autres mais prudence quand même car les vestes qui ne sont finalement plus étanche après 3 jours de trek ça peut faire mal et surtout froid. En revanche, il y a certains magasin officiel pour des marques de haute montagne (The North Face justement, Millet, etc…), mais là, autant acheter votre matos en France, le prix ne bougera pas beaucoup…

On ne va pas se mentir, nous n’avons pas forcément été très emballés par Thamel, au point de déserter le quartier pour une ville plus calme par la suite.

Katmandou-népal-1024x768

Marché Katmandou népal

IMG_2886

Cables électriques Katmandou

Se perdre dans les ruelles entre Thamel et Dubar Square

ruelle dans Katmandou

Bien sur la chose que nous faisons le mieux depuis le début, c’est marcher alors on ne va pas changer une équipe qui gagne et c’est parti pour la découverte de Katmandou à pied. Une fois n’est pas coutume, nous nous sommes encore perdus dans les ruelles étroites, passer par des « passages secrets » et mélangé à la population.

Nous avons atterris dans des petites cours qui cachaient beaucoup de trésors, tels des temples, des sanctuaires,des sculptures ou encore des habitations très anciennes. Un vrai régal pour les yeux qui nous a également permit de découvrir la vie népalaise.

népal katmandou

Ruelle de Katmandou Népal

temple Katmandou

Le stupa de Bodnath, le plus grand d’Asie

Alors lui, il en impose avec tous ces drapeaux de prières multicolores. On ne pouvait définitivement pas passer à coté de lui sans lui faire un petit coucou. Lui qui est si grand si majestueux et qui te regarde où que tu sois et qui te tu sois, pèlerins, touristes, personnes ne peut échapper à son regard.

C’est ici pour la première fois que l’on s’est rendu compte qu’il y avait un sens de passage pour les stupas. Le rituel veut que tout le monde tourne autour en commençant par la gauche.

Toute une petite ville gravite autour de ce stupa, si vous en avez l’envie, vous pouvez même dormir là bas sans problème vue le nombre de Guest House à l’horizon.

Quel est la signification du Stupa ?

La base symbolise la terre, le kumbha (le dôme) l’eau, l’harmika (tour carrée) le feu, la flêche l’air et l’ombrelle tout en haut, le vide qui s’étend au delà de l’espace. Les 13 niveaux de la flêche représentent les 13 stades par lequel l’homme doit passer pour attendre le nirvana. Quand aux yeux dessinés dessus, il s’agit de la représentation de Bouddah.

Stupa de bodnath Katmandou Népal

Ad's Stupa bodnath katmandou Népal

Stupa Bodnath Katmandou Népal

Rue du Stupa bodnath Katmandou Népal

 Durbar Square 

C’est une impressionnante place au coeur de la vieille ville de Katmandou qui est remplie de temples et de gradins où l’on vient flâner, profiter, visiter ou juste regarder toute l’animation qui se déroule sous nos yeux. C’est aussi ici que ce dresse l’ancien palais où les rois étaient couronnés.

Mis à part les monuments extérieur de Dubar Square, nous n’avons rien visité car les visites (comme trop très souvent à Katmandou) sont payantes et pas forcément données (en tout cas pour deux tourdumondistes ;) )

Un grand marché fait face au palais où l’on peut trouver bijoux, statuettes, couteaux, …, la place aux souvenirs quoi.

Dubar-square-katmandou-1024x768 copie

Durbar Square Katmandou Népal

Durbar square Népal 

Le jardin des rêves

Oulala, alors là on ne va vraiment pas s’étendre sur le sujet vue à quel point on a été déçu. On s’attendait à un grand jardin, car quand c’est payant, on se dit souvent que ça va envoyer du grand, du beau, du WAOUUU. Quelle n’a pas était notre déception à l’arrivée dans ce soit disant lieu magique de Katmandou. Alors oui, quand on réside à Thamel ce lieu est tout de suite plus calme loin des klaxons (quoique, on les entend quand même un peu), mais nous avons cherché des passages à droite et à gauche en pensant que le jardin ne pouvait définitivement pas se résumer à cet sorte de parc tout petit et remplie de monde.

Et bien SI!!! Mon mode râleuse compulsive c’est mis en route tout de suite et ça donnait à peut prêt ça :  » NAN MAIS C’EST QUOI CE JARDIN TOUT PETIT ET TOUT POURRI, EN FRANCE ON TE DEMANDE PAS DE PAYER POUR TE REPOSER DANS UN PARC ET POURTANT ILS SONT PLUS JOLIS ». Bon OK le mot pourrit étai peut être un peu fort mais quand même quelle déception. Piouffff 200 roupies pour 10 minutes. WAOUUUU, le jardin de mes cauchemars oui.

jardin des rêves katmandou

Pashupatinath 

C’est ici que ce trouve le temple hindou le plus important du Népal, au bord de la rivière de Bagmati. Pas de chance pour nous le temple principal est interdit aux non-hinous nous avons juste pu jeter un coup d’oeil rapide à travers les portes. Après cette déception nous sommes partis voir tout le reste c’est à dire les sanctuaires et les ghats où on lieu les crémations… Comme une impression d’Inde, mais en moins grandiose que Varanasi tout de même… Là encore, on était sacrément blasés d’avoir dû payer 1 000 roupies par personnes pour ça… Sachant que les locaux et les ressortissants des pays voisins payent bien moins cher et qu’ils ont en général accès à l’ensemble du site, on a trouvé ça abusé. En Inde, on payait certes plus bien plus cher que les indiens, mais on pouvait tout voir !! 

Le reste du site est assez vaste et on y trouve un peu partout des petits sanctuaires dans lesquels des singes ont élu domicile.

pashupatinath Katmandou Népal

pashupatinath Katmandou Népal 2

Swayambunath

Accés à swayambunath à Katmandou NépalPour notre dernière après-midi à Katmandou, nous sommes allés au stupa de Swayambunath , à l’ouest de la ville. Première impression : il faut vraiment le mériter, car avec toutes les marches d’escalier qu’il faut prendre avant d’y arriver, on a l’impression de repartir en trek :) Mais une fois en haut, whaaou !! Ça vaut bien les efforts donnés !! On domine Katmandou et ses environs, ce qui offre une vue panoramique vraiment superbe. Quant au stupa, même si il n’est pas aussi grand que celui de Bodnath, il en impose et est vraiment magnifique !! 

On a vraiment été content de finir sur cette note notre passage au Népal avant de devoir une fois de plus faire nos sacs pour de nouvelles ad-ventures !!

Vue sur Katmandou, Népal

Stupa de swayambunath Katmandou Népal

Infos pratiques pour vous, futurs voyageurs ;)

Hébergement

Une fois de plus, qui dit grosse ville, dit hébergement cher et pas forcément super… On a pu en tester 3 pour vous, toutes dans le quartier de Thamel :)

Khangsar Guest House offre des chambre double pour 900 roupies népalaises. De prime abord, le personnel est super sympa et serviable, mais ils nous ont assez vite agacé au final car rien n’avançait avec eux. Tu veux une chambre que tu as réservé une semaine plus tôt : il ne l’ont pas et t’envoi dans un autre hôtel. Tu veux changer de l’argent : ils prennent le tient et te disent de repasser le lendemain alors qu’ils ont la caisse devant eux et qu’il suffit d’insister pour avoir le change tout de suite au final. Tu veux récupérer ton sac après 9 jours de trek ? Ils vont d’abord passer 10 minutes à savoir quelle chambre tu veux pour la nuit alors que tu n’en veut pas… Les chambres sont assez propres mais l’eau dans la salle de bain a un gout de fer et une odeur super désagréable (pour le brossage des dents c’est un bonheur :) )

On a oublié le nom de la seconde, mais elle se trouve juste à l’étage de Crazy Burger. C’est ici que nous a envoyé Khangsar Guest House à notre arrivée. Là, le personnel est très sympa et réactif. Les chambre sont propres, mais un peu sombres. Les prix pour une chambre double : 1200 roupies et 1500 pour une triple. Par contre, elle est située dans une partie de Thamel dans laquelle on trouve pas mal de bar où se produisent des concerts. Du coup, c’est bruyant la nuit…

L’Hôtel Nana, juste à coté de la précédente, est notre préféré. On n’y a pourtant pas passé de nuit mais on y a accompagné la copine d’Adeline pour son dernier soir. On a donc pu y passer un peu de temps. Les chambres sont propres, au même tarif que la précédente, mais les tarifs sont négociables très facilement. Il y a des petits patios avec des coussins par terre pour ceux qui veulent un peu sortir de la chambre, un toit terrasse bien agréable. Par contre, qui dit proximité avec la précédente, dit également quartier bruyant la nuit…

Visite de Dubar Square

Lorsque vous allez vous diriger vers Dubar Square, vous allez tomber sur un « péage ». On peut vous y demander jusqu’à 750 roupies mais cela inclu l’entrée dans les parties payantes du palais. Vous devez même vous acquitter du droit de passage pour simplement traverser les quelques dizaines de mètres pour rejoindre le sud du quartier… Toutefois, il est possible d’éviter le péage. Lorsqu’on vient de Thamel (donc du nord) et qu’on descend sur Dubar Square, il y a une petite rue sur la gauche juste avant le péage. Si vous l’empruntez, magie, personne ne vous demande rien et vous arrivez sur la place.

Se restaurer

Quand on sort d’Inde où on est habitué à manger chez les vendeurs ambulants dans la rue, on est assez déconcertés en arrivant ici… Il n’y a rien ou presque et ils font tous la même chose pratiquement (des espèces de wrap avec une omelette et des légumes. C’est super bon au passage ;) ). Beaucoup nous avaient vivement conseillé le OR2K, on s’y est donc rendu pour notre dernier soir. Et une fois qu’on a ouvert le menu, on en est vite parti :) Certe, l’ambiance à l’air vraiment sympa et les plats font bien envie, mais cela reste environ 2 à 3 fois plus cher que ce que nous avons pu trouver ailleurs et la population est uniquement touristique. Encore une fois, le prix n’est pas cher en soit si on le compare à la France, mais quand on voyage pour un an et qu’on a l’habitude de manger dehors, ce n’est pas la même :) De manière général les restaurant de Thamel sont chers et on vous conseille vivement de vous en éloigner si vous avez un petit budget. On a très facilement trouver des momos pour 50 roupies dans les quartiers non touristiques contre 225 pour ceux de lOR2K… Il ne faut juste pas avoir peur de se retrouver seul européen parmi tous les locaux, mais c’est justement ce qui nous intéresse :)

Si jamais vous avez un petit creux le soir dans votre Guest House de Thamel et que vous ne voulez pas courir trop loin, sachez que certaines boulangeries font – 50 % sur leur prix passé une certaines heures (8h la plus tôt et 21h30 pour la plus tard que nous ayons croisé. Ça peut valoir le coût :) )