Hpa-An et le nouvel an Karen

Et oui, comme on dit, toute bonne chose à une fin et celle du Myanmar s’approche de nous irrémédiablement… Dernière étape dans ce pays qui nous a réservé tant de bonnes surprises, la petite ville de Hpa-An, dans le sud-est, non loin de la frontière Thaïlandaise que nous allons traverser par vvoie terrestre.

Pagode perchée Hpa An Myanmar

Hpa-An

Nous avions pris un bateau pour relier Mawlamyine à Hpa-An (voir notre petit article sur Mawlamyine) et quatre heures de trajets plus tard, nous y voilà arrivés. Là encore, nous découvrons une petite ville vraiment calme sur les bords du fleuve. On tourne un peu pour trouver une Guest House (elles sont toutes pleines), mais on en trouve une qui finalement s’avère vraiment très bien. La gérante est une vraie mama, un peu spéciale aux premiers abords, mais d’une gentillesse extrême. Depuis le toit terrasse (où on prend le petit déjeuner), on a une superbe vue sur le fleuve et les environs…

Vue Guest house golden sky Hpa-an Myanmar Vue Guest golden sky Hpa-an Myanmar

La ville en elle-même n’est pas très grande et on est de ce fait, assez vite au marché !! Comme toujours, les lieux sont animés, pleins de couleurs et de senteurs. On retrouve les petites dinettes que nous avions perdu depuis quelques temps, avec leur sempiternelles (mais tellement bonnes) petites salades de nouilles ou de papaye :)

Adeline en profite d’ailleurs pour enfin se mettre à la mode locale avec le Thanaka !! Kezako ?? Bon, il me semble qu’on ne vous en n’a pas parlé jusqu’à présent, mais vous avez pu voir sur nos différentes photos que les birmans (surtout les birmanes et les enfants) s’enduisent le visage d’une pâte cosmétique qui, en séchant, devient ocre. Il s’agit du Thanaka qu’on obtient en réduisant en poudre certains arbres (les arbres à Thanaka) et qui, outre sa fonction cosmétique, offre une sensation rafraîchissante lorsqu’on se l’applique, protège la peau du soleil, lutte contre l’acné, etc… Depuis le début, elle voulait essayer mais l’occasion ne s’était jamais présentée. Cette fois-ci, on ne pouvait pas la louper !!!

Pate Tanaka Myanmar Préparation tanaka Myanmar
Bois Thanaka Myanmar Adeline Tanaka Myanmar

Visite des environs

Dans le hall de notre Guest House, nous tombons sur une affiche proposant un circuit en Pick Up pour visiter les différentes grottes et bouddha de la région. Croisant deux voyageuses qui l’ont fait la veille et nous le conseillent vivement, nous nous inscrivons à notre tour.

Le lendemain, le Pick Up nous attend donc devant la porte et nous partons avec un petit groupe de 6 personnes qu’on suit pratiquement depuis Mawlamyine et même depuis le trek Kalaw-Inle pour certaine !! Plus on écrit nos articles sur le Myanmar et plus on se rend compte qu’on le dit tout le temps, mais vraiment, les paysages traversés sont une fois de plus sublimes !!

Rizières 3 Hpa An Myanmar Rizière inondée Hpa An Myanmar
Montagne Hpa An Myanmar Rizières 2 Hpa An Myanmar

Des bouddhas, des grottes et des bouddhas dans des grottes !!

On commence la visite par un véritable champ de Bouddhas au milieu de nul part (on ne savait pas que ça pouvait pousser comme ça, mais apparemment, le sol de la campagne birmane doit être sacrément fertile !!!). Un peu plus loin, même décors. Des statues à pertes de vue… On se demande vraiment comment et pourquoi il y en a autant au même endroit !!

Champ de Bouddha Hpa-an Myanmar

Nous arrivons devant une première grotte sacrée. À son entrée, encore une curiosité du coin : un alignement à n’en plus finir de moines statufiés !!

L’intérieur de la grotte ne déroge pas à la règle : on y retrouve une nouvelle fois des bouddhas !! :) Mais là, chose nouvelle pour nous, en plus des statues « traditionnelles » du bouddha couché, debout, en position du lotus, qui fait le poirier ou danse la macarena, en levant les yeux au plafond, nous découvrons une multitude de bas reliefs (du bouddha bien sûr), taillés dans la roche. Le tout formant des dessins vus de loin.

Pour le reste de la grotte, pas de grande surprise. Des statues, des offrandes et des bouddhistes.

Bouddha Grotte Hpa An Myanmar Bouddhas sculptés
Minis Bouddhas Sculptés Hpa An Myanmar Minis Bouddhas Hpa An Myanmar

Traversée d’une grotte

La seconde grotte nous change déjà plus. Ici, on garde nos tongs à la main (au lieu de les laisser à l’entrée) et une fois passés dans la partie sanctuaire, nous continuons dans les entrailles de la montagne… On commence à voir de belles sculptures de la nature.

Grotte Hpa An Myanmar Colonne Hpa An Myanmar
Adeline Pierrafeu Hpa An Myanmar IMG_8343

Après quelques minutes, nous arrivons à un trou de lumière, nous indiquant une autre sortie. Une fois de l’autre coté de la montagne, des barques nous attendent pour nous ramener de l’autre coté. On embarque donc et c’est parti pour 20 minutes sur les eaux (à la rame bien sûr), en passant par une grotte inondée qui nous ramène à notre point de départ.

Tunnel sous grotte Hpa An Myanmar Traversée Grotte Hpa An Myanmar
Pirogue Hpa An Myanmar Barques Hpa An Myanmar

Entre temps, nous traversons également des rizières inondées avec de beaux panoramas sur les environs.

Une pause repas et c’est repartis !!!

C’est le moment où nos ventres commencent à sonner creux et qu’on s’en va pour une pause bien méritée. On se pose dans un lieu bien animé avec beaucoup de jeunes qui font la fête en plein milieu de la journée, autour d’une piscine extérieure (comprendre une retenue d’eau en béton, alimentée par une source naturelle). Nous tombons pile pendant le nouvelle an Karen (la région dans laquelle nous sommes), d’où le monde.

Piscine Hpa An Myanmar Discothèque extérieure Hpa An Myanmar

Après cette courte, mais bienvenue, pause, on se remet en route. Nous faisons à peine quelques centaines de mètres et là, le chauffeur s’arrête sur le bord de la route, près d’une maison. Il nous explique que ce sont des amis et que vu que c’est le nouvel an, la coutume veut qu’ils se fassent des cadeaux. On voit donc arriver deux jeunes filles avec un gros sac et on se dit « tiens, elles doivent amener des gâteaux ou ce genre de choses » (oui, toujours nos estomacs qui parlent :) ), mais au lieu de ça, elles en sortent plein de bières fraîches !! Cadeau pour tout le pick up !! On repart quelques minutes plus tard pour un autre champ de bouddha et pour la petite histoire, le chauffeur nous y a déposé en nous disant qu’il repasserai d’ici une demi-heure. Entre temps, il est retourné chez son ami et est revenu complètement pété !! :)

Fillettes Hpa An Myanmar

L’envol des chauves-souris

La journée passant (les grottes et les bouddhas aussi) nous décidons tous de ne pas faire la dernière grotte, car d’une, on a notre dose pour la journée et de deux, c’est la seule qui est payante et nous n’avions pas envie de payer pour voir une grotte de plus… Nous allons donc directement au dernier spot de la journée qui est une grotte proche du fleuve. À la tombée du jour, il s’y produit un phénomène assez impressionnant : l’envol d’un nombre incalculable de chauves-souris !! Quand on dit incalculable, ça veut dire que le flux est continu pendant plus de 30 minutes !!! On se demande comment une grotte peut en contenir autant !!! C’était vraiment impressionnant !!

Chauve-souris Hpa An Myanmar

Le nouvel an Karen

Gros coup de chance pour nous, lors de notre arrivée à Hpa-An, la mama de notre guest nous annonce qu’il va y avoir le nouvel an Karen et que ce sera donc la fête de partout dans les villages alentours et dans la ville !! Alors qu’on avait prévu de ne rester que deux jours à Hpa-An, on décide donc de prolonger pour pouvoir y assister. Les festivités commençaient le jour de notre petit tour des environs, nous nous sommes donc arrêté dans plusieurs villages pour voir tout ça. Dans le premier, nous tombons sur une « course pénienne », si on peut l’appeler ainsi !! Des jeunes garçons accrochent de gros radis blancs (enfin, il me semble que c’était cela) autour de leur taille et doivent faire avancer une petite balle en tapant dedans avec leur appendice !! On les voit donc donner de grands coup de hanche et de rein dans des postures improbables.

Jeu radis Nouvel An Hpa An Myanmar

Plus loin, un morceau de bambou (bien 4m quand même) est enduit d’huile et on place à son sommet une coquette somme. Le but pour les enfants est de monter tout en haut afin d’empocher le jackpot !! Vous imaginez bien qu’aucun ne dépassait la moitié mais glissait tout du long en efforçant de serrer au maximum !! :) Tout le monde était hilare.

Jeu nouvel an Hpa An Myanmar Jeu Nouvel An 2 Hpa An Myanmar
Fillettes 2 Hpa An Myanmar Enfants Hpa An Myanmar

Dans le village suivant, une courses est organisée avec un plat en osier sur la tête. D’abord les femmes, puis les hommes. Certaines ont vraiment la technique, d’autres moins et là encore, les rires et la bonne humeur sont de mise tout autour de nous.

Course panier sur la tête Hpa An Myanmar Course de panier Hpa An Myanmar
Public de villageois Hpa An Myanmar Femme au panier Hpa An Myanmar

Le soir venu, nous nous rendons tous à une grande fête où des spectacles de danses traditionnels, combats de boxe et démonstrations de jongle nous attendent.

Nouvel An Myanmar Nouvel An Hpa An Myanmar
Danse Nouvel An Hpa An Myanmar Sticky Rice Bamboo Myanmar

La fête se finissant vers 23h00, nous rentrons à la Guest House pour une bonne nuit de sommeil.

La fin du Myanmar

La frontière terrestre entre le Myanmar et la Thaïlande (par Mae Sot) n’étant ouverte qu’un jour sur deux (un pour chaque sens), nous passons notre dernière journée dans le pays à flâner dans le marché et à profiter de la vue depuis notre Guest House, en attendant qu’on soit dans le bon jour.

Le lendemain matin, c’est le grand départ. Notre taxico vient nous chercher devant notre Guest House et c’est parti pour de nouveaux horizons !!!

Statues moines Hpa An Myanmar

 

Infos pratiques pour vous futurs voyageurs ;)

Hébergement :

Nous étions à la Golden Sky Guest House qui propose des chambres double à 15 000 khiats la nuit (salle de bain privative). Rajoutez 2 000 khiats de plus pour avoir le petit déjeuner. Nous ne l’avons jamais demandé mais la mama qui tient la guest voulait à tout prix qu’on mange quelque chose et nous l’a offert quelques fois. :)

Visite des environs :

Notre Guest House proposait des excursions en pick up pour découvrir les environs. Le pick-up coûte 25 000 khiats qu’on réparti donc en fonction du nombre. Nous avons payé 5 000 par personne pour toute la journée. Si vous n’en avez pas marre des grottes à la fin de la journée, vous pouvez faire celle qui est payante (3 000 khiats), mais les retours qu’on en a eut ne nous ont pas fait regretter notre choix de la zapper.

Arriver et partir de Hpa-An :

On va se répéter, mais comme d’habitude au Myanmar, le moyen le plus simple est le bus. Vous pouvez aussi choisir le bateau pour aller jusqu’à Mawlamyine (voir notre article de notre escale dans cette ville). Nous avons payé 7 000 khiats par personne pour le faire dans l’autre sens mais étant donné que là, vous descendez le courant, c’est moins long et donc, peut être moins cher. À vérifier.

Si comme nous, vous souhaiter passer en Thaïlande par voie terrestre, sachez que vous pouvez le faire depuis Hpa-An. La Guest House Soe Brother propose des taxicos pour 10 000 khiats par personne. Attention, calculez bien votre coup, la frontière n’est ouverte qu’un jour sur deux !! Enfin, un jour dans un sens et le lendemain dans l’autre. Nous, ça tombais les jours impaires pour le sens Myanmar – Thaïlande, mais cela change peut-être. Pensez donc bien à vous renseigner. Une fois dans la voiture, vous n’avez plus qu’à vous laisser conduire (c’est assez long et la route est pourrie) et à passer la frontière le plus simplement du monde. Un coup de tampon, une photo sur leur webcam et vous voilà sorti !!