Excursion au mont Huashan

Situé à 120 kilomètres à l’est de Xian, nous vous emmenons aujourd’hui à la découverte du mont Huashan.

Départ de Xian

Debouts aux aurores afin de pouvoir prendre le premier bus de 7h, nous commençons la journée par chercher et chercher encore le bus numéro 1 comme indiqué dans notre guide… nous le cherchons d’ailleurs toujours… :’(

Agacés de perdre du temps, nous finissons par prendre un bus touristique, un peu plus cher que prévu (de quelques yuans, ouf !!) et nous embarquons finalement.

Deux heures de car pour arriver à destination, ou presque… Il nous faudra encore prendre un taxi pour 10 yuans pour enfin y parvenir, augmentant notre agacement du matin !! La journée commence bien !!

Une fois les tickets d’entrée pris, hop, nous montons dans les petits bus (oui encore un :) ) qui nous emmènent au pied de la montagne. De là, deux alternatives s’offrent à nous. Le téléphérique qui nous permet de monter les 700 mètres de dénivelé en 10 minutes ou bien le petit escalier qui serpente à flanc de falaise et qui nous fait faire tout ça à la force de nos guiboles. Devinez lequel on a choisi ?? :)

Mont Huashan

Petit plan du mont pour que vous puissiez bien visualiser la bête (attention, le sud est en haut de la carte !!).

Carte Mont Hua

L’ascension

C’est donc parti pour l’ascension !! Étant donné que nous avions perdu du temps à la gare routière le matin, on se met la pression car tous les blogs parlant des lieux indiquent qu’il faut bien toute la journée pour en faire le tour, voir plus ! Ah oui, autre précision, le bus que nous avons pris a son dernier retour à 18h quand celui que nous aurions voulu rentrait pour 19h30… En gros, il va falloir speeder sur la montée !! :S 

Mont Huashan

Si déjà les premières centaines de mètres se font bien ressentir, ce n’est rien en comparaison de ce qui nous attend à partir de la moitié de la première montée !! Un mur de plus en plus pentu dans lequel sont taillées des marches à même la roche !! Élément indispensable si l’on ne veut pas se retrouver aplati comme une crêpe quelques dizaines (voir plus) de mètres plus bas : la chaine qui fait office de barrière !! On serre les fesses et on avance à pas comptés le plus surement possible. On comprend vite le sens des pancartes que l’on croise ça et là et sur lesquels on peut lire « Regarder le paysage, ne marchez pas, marchez, ne regardez pas le paysage »… Bon, pas de panique pour ceux qui ont le vertige, les passages difficiles ont toujours leur alternative beaucoup moins raide. 

Mont Huashan

Mont Huashan

Une vue magnifique sur ce qui nous entoure

Si le vertige ne vous incommode pas trop, vous pouvez jeter un coup d’œil aux magnifiques paysages qui vous entourent déjà. 

Mont Huashan

Mont Huashan

Mont Huashan

On a soudain beaucoup de respect pour les premiers moines qui virent s’y installer avec des escaliers qui n’avaient alors pas la même allure, mais qui ressemblaient plutôt à de petites niches dans lesquelles on pouvait mettre ses pieds…

Mont Huashan

Arrivée au North Peak

Après une heure et quart de montée non-stop, nous arrivons enfin au premier pallier, North Peak. Passage obligé pour tous ceux qui viennent ici car les télécabines s’y arrêtent, il est le premier (et le moins haut) des peaks à visiter. 700 mètres de dénivelé dans les pattes, je vous garanti qu’on n’aura pas besoin d’une séance de step de sitôt !!! 

Mont Huashan

Mont Huashan

À partir de là, les chemins se font moins pentus. N’allez tout de même pas croire que ça ne monte plus hein, les sommets les plus élevés sont encore situés 600m au dessus… 

Point de passage obligé : central Peak

On grimpe, on grimpe, on grimpe, on ne fait décidément que ça aujourd’hui !! Nous enchainons d’abord par Central Peak, passage obligé pour nous rendre sur les différents Peaks. C’est ici que nous découvrons une tradition qui en rappelle une des notre en France : on achète un cadenas gravé que l’on vient accrocher à la chaine servant de barrière, le tout, agrémenté d’un petit ruban rouge qui va flotter au gré du vent. Petite pensée pour le pont des arts de Paris…

Mont Huashan Mont Huashan
Mont Huashan Mont Huashan

Mont HuashanPanorama en haut de l’East Peak

On monte encore et toujours (on ne change pas une équipe qui gagne), cette fois en direction de l’East Peak où nous attends un magnifique panorama sur les sommets environnants. On en reste bouche bée. On aperçoit également la ville d’où nous venons en contrebas et on se rend un peu plus compte d’où vient la petite crispation dans nos mollets !!

Mont Huashan

Mont Huashan Mont Huashan
Mont Huashan Mont Huashan

Mont Huashan

Mont Huashan Mont Huashan

Un petit tour et puis s’en vont

Après s’être émerveillés du point de vue, nous passons au South Peak, mais en sommes plutôt déçus car la vue n’est pas aussi bien dégagée que sur l’East Peak. On y voit d’ailleurs le West Peak qui nous donne la même impression. Voyant l’heure tourner et surtout sachant que notre super bus touristique avait son dernier départ pour 18h, on s’est finalement résigné à prendre le chemin de la descente et de ne pas nous arrêter au dernier. En route, nous recroisons une vielle amie que nous n’avions vu depuis le Népal : la neige !! (quand on vous dit qu’on est monté haut !!)Mont Huashan

Si la montée nous avait bien tiré les mollets, la descente s’est chargée de nos genoux !! Imaginez 1300 mètres d’escalier à descendre, sachant qu’aucune marche n’est comme la précédente et qu’elles peuvent être inclinées (dans le sens de la pente sinon c’est moins drôle) et parfois très étroite (surtout lorsqu’il s’agit d’un mur).

On arrive finalement au pied de la montagne en marchant comme deux cowboys mais trop heureux de ce qu’on vient de voir en une journée !!! On a juste le temps de prendre le bus, un taxi puis hop, re-le bus direction Xian.

Infos pratiques pour vous, futurs voyageurs ;)

Comment s’y rendre

Depuis la gare routière de Xian (à l’est sur le parvis de la gare ferroviaire) prendre le bus numéro 1…si vous le trouvez. On ne peut pas vous dire exactement son tarif puisqu’on ne l’a pas déniché mais normalement il est d’envions 20-25 Yuans par personne pour un allé. Si comme nous vous séchez sur celui-ci, il en existe d’autres, plus touristiques, qui vous y amènent aussi. L’aller est à 36 Yuans par personne, mais si vous prenez un aller-retour, le prix passe à 60 par personne, soit 30 par trajet (impressionnant en calcul mental hein ??!!). Petit hic avec cette seconde possibilité, contrairement au bus numéro 1, ce bus ne vous emmène pas sur le parking où vous allez prendre vos billets pour le parc mais à peine à deux kilomètres, que vous devrez parcourir avec un taxi (10 Yuans), ou à pied. C’est un peu de l’arnaque mais bon, on n’avait pas trop le choix. Attention par contre le soir, le bus n’attend pas au même endroit qu’il vous a déposé !! Difficile donc de vous y rendre à pied. Nous avons pris de nouveau un taxi mais là, il a fallut négocier car le prix était subitement passé à 20 Yuans… 

L’entrée dans le parc

Comme pour la majorité des visites en Chine, le prix est vraiment élevé. Ici, il vous en coutera 180 Yuans par personne, auxquels vous en rajouterez 20 autres pour le bus qui vous amène de l’entrée du parc au pied de la montagne et 20 autres pour ce même bus au retour.

Un équipement particulier à prévoir ??

De ce coté là, on a croisé de tout ce jour là !! Pour notre part, on s’attendait à de la marche, on a donc chaussé nos grosses chaussures de rando histoire d’être bien dedans. Mais bon, autant vous le dire tout de suite, si vous avez de bonnes baskets, ça passe tout aussi bien, c’est juste bon d’avoir de bonne semelles car les marches sont parfois glissantes (surtout sur après le North Peak) à force d’avoir été polie par les millions de touristes qui s’y pressent. Si vous décidez de prendre le télécabine pour monter jusqu’à là haut, « venez comme vous êtes », pour ne pas reprendre un slogan ;) On a d’ailleurs croisé plusieurs femmes en talons et tailleur… Tout dépend donc de la montée que vous voulez faire ;)