Du soleil, des siestes et une tortue à Gili air

Les îles Gili c’est quoi ?

Ce sont trois petites îles situées au nord ouest de Lombok.

Gili Meno: C’est la plus petite des trois et la plus tranquille. Elle n’est pas très peuplée et possède de superbes plages.

Gili Trawangan:  La plus festive avec ses bars et ses restaurants branchés. C’est la plus grande et la plus populaire.

Gili Air: C’est l’île la plus proche de Lombok et c’est l’entre deux : elle oscille entre le calme de Meno et la festivité de Trawangan. C’est sur cette île que nous avons élu domicile pour 4 jours.

Bateaux Gili air indonésie

Quitter Bali

Il est possible d’y accéder depuis Bali de plusieurs manière : par le ferry local (bon marché mais long et amenant au sud de Lombok ce qui nécessite ensuite de remonter au nord de l’île puis de reprendre une traversée vers l’une des trois îles) ou par le speed boat. Vous vous en doutez, cette solution est plus cher mais présentait pour nous l’avantage d’être rapide et surtout de partir directement d’Amed. Comme nous étions à Tulamben (20 minutes au nord de celle-là) c’était quand même bien pratique pour nous, sans compter qu’à Talumben, nous logions chez Dive Concept où nous pouvions acheter directement nos billet et après y avoir passer nos niveaux de plongée, ils nous ont offert la navette jusqu’à Amed.  ;)

C’est avec une petite boule au ventre que nous quittons Bali, ses rizières, ses habitants, ses plongées et ses panoramas. Vous l’aurez compris nous avons adoré toutes nos vadrouilles là-bas. 

En attendant on monte dans le speed boat et on regarde l’île s’éloigner, sous nos yeux toujours autant émerveillés par tant de beauté.

Panneaux Gili air indonésie

Un moment farniente en plein tour du monde

Nous avons décidé de ne pas faire grand chose sur l’île mis à part se reposer, bouquiner, siester… Le cadre s’y prête et ayant pas mal vadrouillé sur Bali les jours précédents, nous voulions tout simplement ne rien faire. Mettre les pieds en éventail sur la plage c’est pas mal aussi non ?

Internet ne fonctionnant quasiment pas sur l’île nous avons complètement mis de côté notre geekage quotidien. Ça aussi il y a des moments où on avoue que ça fait du bien. Certes on accumule du retard sur le blog mais au moins on lâche un peu nos ordis sur du long terme (4 jours oui tout est relatif!) et on repose nos cerveaux l’espace d’un instant.

Ade Gili air indonésie

Les activités sur Gili Air

C’est simple sur Gili vous ne serez pas en manque d’activités. On peut y faire de la plongée, du snorkeling, des excursions en bateau, aller voir se qui se passe sur les autres îles, faire du paddle ou tout simplement se balader sur l’île.

Notre choix c’est porté sur le snorkeling, la balade et la farniente sur la plage tout en douceur… On se réserve le paddle pour Tahiti :)

Ade Gili air 2 Adri Gili air 3
Adri Gili air indonésie 2 Ade gili air indonésie 2

Vous devez vous dire pourquoi pas de plongée ?

Tout simplement parce que la plongée c’est chouette, on adore ça reste quelque chose d’assez onéreux dans l’ensemble donc quand on choisit d’en faire on essaie de choisir des coins où ça vaut vraiment le coup d’oeil. En se renseignant à droite et à gauche on a souvent entendu la même chose à savoir : « Aux Gilis les coraux sont morts » « ce n’est pas exceptionnel » « Si vous allez à Komodo et Flores, gardez votre argent pour ces sites là qui sont certes plus chers mais vraiment magnifiques ». On savait déjà que notre voyage nous amènerait sur l’île de Flores, nous avons donc écouté ces conseils et gardé ces plongées pour plus tard. À l’heure où j’écris cet article nous avons fait trois plongées dans le parc de Komodo et c’était WAOUHHH donc aucun regrets :)

Petit bateau Bali

Le snorkeling

Étant une GRANDE FAN de tortue, j’avais entendu qu’il était possible d’en voir juste en snorkeling sur les trois îles, enfin surtout à Gili Meno et à Gili Trawangan, mais ça je l’ai appris une fois sur l’île :s . Mais bon, comme on dit, l’espoir fait vivre alors ni une ni deux, nous louons masques et tubas au petit matin mettant toutes les chances de notre coté car les tortues sont surtout visibles le matin et en fin de journée quand les bateaux ne circulent plus.

Un habitant de l’île nous a conseillé d’aller vers le port, car apparemment il est possible d’en voir de temps en temps le matin…Autant vous dire que nous avons couru, trop impatients d’en voir mais ce fut un ECHEC !!!

La positive attitude étant souvent de mise pour nous, nous ne perdons pas espoirs et changeons d’endroit. Nous allons sur une autre plage où la veille quelqu’un en avait vu. On s’est dit qu’elle aurai peut être envie de revenir au même endroit si elle a aimé le coin. Oui on pense tortues, des fois ça nous arrive :p . On se glisse donc une nouvelle fois dans l’eau, on nage, on nage et on nage mais RIEN!! NADA, NOTHING…2ème échec. On a nagé environ 1heure avec beaucoup d’espoir mais on s’est fait une raison cette île ne regorge pas de tortue. :s On rebrousse donc chemin car 1h de nage nous attendait pour retourner vers nos affaires restées sur la plage. C’est précisément ce moment qu’a choisit Madame tortue pour montrer le bout de son nez. Quand je l’ai vu je n’en revenais pas, j’étais comme une dingue !! J’ai appelé Adri et nous l’avons suivit un petit moment. La seule tortue de la journée, on allait quand même pas la regarder juste 2 minutes non mais oh !!!!!

Certes elle n’était pas aussi grosse que celle de Tulamben et elle n’avait pas des couleurs de folies mais on s’en fou parce qu’on a pu en voir au moins une.

Capture d’écran 2015-05-14 à 16.52.38

Des tas et des tas de coraux mort

En plus de notre tortue nous avons vu pas mal de poissons que nous n’avions jamais vue don on était plutôt contents. Surtout qu’il nous en faut peu pour s’extasier. Par contre on a été hyper déçu par les coraux. En vie c’est super beau, mais là… Des coraux morts de partout autour de nous, ça nous faisait mal au cœur…

Il ne nous a même pas fallu deux minutes dans l’eau pour comprendre le pourquoi du comment. Et devinez qui est mis en cause ? Le touriste encore et toujours. Il y a des choses que je ne comprendrais jamais…La planète regorge de merveille et l’homme s’obstine à les piétiner au lieu de les préserver.

Même moi qui n’ai que deux neurones par moment je sais très bien qu’il est strictement interdit de toucher, casser ou écraser les coraux. Pendant notre séance de snorkeling je ne vous raconte pas le nombre de personnes qu’on a vu debout sur les coraux. Et vas y que je piétine tout avec mes palmes, que je m’agite dans tous les sens et que je casse tout sur mon passage ou alors tout simplement que je me pose dessus pour faire une photo hors de l’eau et « avoir pied ».

MAIS NAN….. POURQUOI ? Ce n’est même plus de la stupidité c’est carrément du je m’en foutisme.

À chaque fois je suis tellement énervée, blasée et catastrophée par ce que je vois. Il y a des claques qui se perdent par moment je vous jure. J’ai juste envie d’hurler « BANDE DE #@%*$£ !!! ». Je le fais pas, je prend sur moi, je fais juste quelques petites remarques désobligeantes par moment mais qu’est ce que ça m’agace ce genre de comportement…

tour de l'île Gili air indonésie

Faire le tour de l’île

C’est une chose très facile à faire car l’île n’est pas bien grande. Vous pouvez le faire en marchant ou en courant. Oui un matin j’ai pris la motive et je suis partie accompagné de mes petites baskets, Adri préférant rester au lit :) Ça fait une boucle de 5 km environ, en 30 minutes l’affaire était bouclée.

Nous l’avons fait une fois en marchant tous les deux, c’était sympa mais un peu chaud !! Nous avons décidé de faire ça après notre repas du midi pour digérer, ce qui n’est pas bête en soit…Mais en plein cagnar, ça, ce n’était pas très judicieux de notre part. La sieste aurait peut être était plus raisonnable!

Porte Gili air indonésie Areignée Gili air indonésie
Adri Gili air Indonésie plage gili air indonésie

Le tour est cool, il permet d’avoir une vue sur Lombok et Bali tout en découvrant l’île qui est remplie de petits bars et restaurants sur la plage. Tous ces petits endroits sont plus mignons les uns que les autres, avec des poufs sur le sable, des paillotes, des transats. Bref, comme une envie de se poser un peu partout. L’île est vraiment très calme, on se doute bien que c’est parce que nous sommes en saison des pluies mais il n’y avait quasiment personne. À tel point que nous avions de la peine pour les gérants des bar à l’autre bout de l’île car il n’y a pas beaucoup de touristes. Ils nous proposaient tous de venir boire un coup dans leurs bars, ils avaient l’air de tellement s’ennuyer … Alala, ça m’a fait de la peine pour eux.

Petit bonus: Notre rencontre avec Mr le Varan :)

Varan Gili air indonésie

Tiens en parlant de bar et de restaurant nous avons encore une fois trouvé notre petite « cantine » du moment. Juste derrière la Guest House il y a un petit Warung (resto local) où venaient principalement les ouvriers des différents chantiers en cours dans les alentours. La femme qui le tient est adorable, souriante et en plus elle fait de très bon mie Goreng ou Nassi Goreng. Les plats sont copieux et lorsque nous demandions un supplément d’oeuf elle ne le comptait pas :) Elle fait aussi des légumes qui pour une fois ne se résume pas à une assiette de choux !! Vous l’aurez compris nous avons souvent mangé au même endroit !

Adri MI goreng Warung Gili air

Lever et coucher de soleil

L’île n’étant pas très grande il est très facile de voir le lever du soleil sur l’île de Lombok et le coucher du soleil sur l’île de Bali.

Si vous vous levez très tôt vous pourrez assister à un spectacle plus que surprenant qui m’a un peu choqué. Je m’explique, en arrivant sur la plage nous avons l’agréable surprise de voir beaucoup de personne ratisser tout un tas de choses sur le sable. Des algues, des bouteilles de plastiques, du carton…Bref, on se dit que c’est trop bien, pour une fois en Asie les gens font en sorte de garder l’environnement propre. Oui, mais ça c’était avant de voir la deuxième étape… En fait après avoir ratissé tout ça ils forment des gros tas sur la plage et se mettent à creuser des trous dans le sable. Pourquoi ?? Et bien tout simplement pour mettre tous les déchets dans les trous et les recouvrir de sable, comme ça ni vu ni connu. En gros Mesdames Messieurs si vous allez à Gili Air sachez que vous déposerez votre serviette sur une poubelle géante bien camouflée par le sable.

Cela mis à part, les lever et coucher de soleil sont sublimes et on prend grand plaisir à les admirer les fesses dans le sable.

Lever de Soleil Gili air Indonésie Déchets mis dans le sable Gili air indonésie
coucher de soleil gili air coucher de soleil Gili air Indonésie

Se renseigner pour la suite… île de Lombok ou pas ???

Après  Gili Air nous voulions nous rendre sur l’île de Lombok, elle n’est vraiment pas loin et nous avions comme projet de faire un trek de 3 jours pour atteindre ce grand volcan qu’est le Rinjani. On attendait ça avec impatience mais nous savions aussi qu’en saison des pluies le trek peut s’avérer difficile. Nous sommes donc partis à la pêche aux infos et là… BIM, coup de massue on nous apprend que le Rinjani est fermé jusqu’au 1er Avril car la saison n’est vraiment pas favorable. Huum Huum nous sommes aux alentours du 20 Mars c’est Balot!!!

Le mec de l’organisme où l’on se renseigne nous dit aussi qu’il ouvrira le 1er Avril mais que les conditions seront encore difficiles. C’est à dire mauvaises visibilité, pluies, froid la nuit, boue… La totale quoi :s

Le faire dans ces conditions on avoue que ça n’envoie pas du rêve et étant juste en face de Lombok on a vite vue que l’île était tous les jours sous les orages et les sommets des volcans étaient tout le temps sous les nuages.

Le point positif dans tout ça ?? Et bien quand il fait moche à Lombok ça créé des couleurs de fou sur l’île de Gili. Ce ciel noir ça dégage quelque chose… Une foie de plus les photos parlent plus que les mots, alors regardez ce qui suit, c’est magnifique non ?!! C’est comme pour les rizières de Bali encore une fois on remercie la saison des pluies pour ce joli spectacle.

Orage sur Gili air indonésie

Gili air orage

Alors où aller ??? Que faire pour la suite du voyage ??

Aller sur l’île de Flores pour faire de la plongée nous est tout de suite venue en tête. Mais comment y aller? C’est là qu’intervient une pote à moi Manu qui a été en Indonésie l’année dernière et qui m’avait parlé du Komodo trip. Le principe ? Rejoindre l’île de Flores en partant de Lombok et en passant par toutes les autres petites îles dont Komodo et Rinca pour voir les dragons. Bon compromis non ? 4 jours de bateaux tout inclus avec en prime rando, snorkelling, dragons et bien d’autres choses encore !!

On n’a pas réfléchit longtemps, après négociation du prix nous avons acheté nos tickets, mais ça, c’est une autre adventures ;)

Ade Jump Gili air indonésie

Infos pratiques pour vous futurs voyageurs ;)

Quitter Bali :

Nous avons pris le speed boat à Amed, il s’arrête d’abord à Gili Trawagan et ensuite à Gili air.

Prix: 250 000 roupies/pers

Hébergement : 

Mawar guest house Gili air

Nom: Mawar Bungalow

Prix: 150 000 roupies le bungalow

Petit déjeuner: Inclus

Sanitaires: Dans le bungalow, eau froide

Ac/Fan: Ventilateur

guest house Mawar Gili air indonésie Chambre Mawar guest house Gili air

Location Masque Tubas :

Où: Un peu partout autour de l’île mais attention les tarifs ne sont pas les mêmes partout. 

Prix: 20 000 roupies masque + tuba/pers sans palmes.

Où manger :

On a mangé la plupart du temps au même Warung juste à coté de notre logement.

Warung gili air indonésie Miw vegetable warung gili air

Quitter Gili air :

La pirogue entre Gili air et Lombok était comprise dans notre billet du Komodo tour.