De Amed à Tulamben

Partant d’Ubud après y avoir passé 10 jours, nous nous rendons sur le littoral Est de l’île dans la ville d’Amed, réputée pour ses spots de snorkelling.

Baie de Amed Bali indonésie

Une coin de l’île très pluvieux

Le volcan Agung dominant la zone, il crée un climat un peu plus pluvieux ici qu’ailleurs sur l’île. D’un coté, c’est chouette car tout est d’un vert éclatant, mais de l’autre, baaaahhh, il pleut quoi. Et pas qu’un peu en plus !! Deux heures après notre arrivée dans la ville, la pluie tombe en trombe alors que nous sommes en train de manger dans un petit warung. Une vingtaine de minutes plus tard, alors que nous voulons rentrer dans notre guest house, nous sommes bloqués à 10 mètres de celle-ci par une rivière qui s’est formée et qui coupe la route. Alors que nous étions passés au sec quelques minutes plus tôt, la route est complètement inondé. Un petit embouteillage se forme à cause de la route coupée puis petit à petit, certains scooter s’y risquent. Certains s’en sorte, certains restent bloqués au milieu, le moteur noyé, d’autres encore font appel à l’esprit de solidarité et à 3 ou 4, portent le scooter au dessus de l’eau. Au bout d’un moment on se décide à traverser et bien figurez vous que ce n’était pas si facile. L’eau étant boueuse, on ne voyait pas du tout où on mettait les pieds et il y avait quand même un petit courant qui rendait les choses encore moins aisées.

Amed sous la pluie

2.Ade sous la pluie Amed Bali 1.Adri sous la pluie Amed Bali
Amed sous la pluie Bali 2 Amed sous la pluie Bali

 Petite rando dans les environs

En manque de marche, dès le lendemain matin nous décidons de monter sur les reliefs qui dominent le coin. C’est le moment où je me rend compte que je ne suis pas complètement remis de ma maladie car très vite, je cherche mon souffle, je transpire à grosses goutte, bref, j’ai l’impression de donner ma vie pour une simple balade qui, certes monte un petit peu, mais rien de bien méchant non plus. Je me sens faible et je ressens bien les kilos que j’ai encore perdu ces derniers jours (j’en avait déjà perdu 12 depuis le début du voyage et avec mon état j’en avais laisser filer quelques autres… ). On ne fait donc que deux petites heures de marche et nous revenons à notre Guest House.

Ade Jump Amed Bali Adri Rando Amed Bali
Adri rando Amed Bali 2 Ade Rando Amed Bali

Snorkelling à Jemeluk

À Ubud, nous avions dit au revoir à Mélanie, Anthony, Marie et Pierre qui étaient allé à Tulamben pour faire de la plongée quelques jours plus tôt. Ils nous avaient vivement conseillé la plongée sur une épave là bas en nous donnant les prix du club français par lequel ils passaient. Une fois à Amed, on cherche donc une structure pour plonger le lendemain et nous trouvons quelqu’un qui parle français. Alors qu’on ne venait que pour des renseignements, quelques minutes plus tard le mec nous demande nos tailles et nous dit « bon bah vous plongez demain matin, etc… ». Sur le coup on ne réagit pas trop, on donne des arrhes et il nous prête du matériel de snorkelling pour profiter de la plage Jemeluk. Sauf que quelques minutes plus tard, les connexions se font là haut et je me souviens vaguement des prix que m’avaient donné nos 4 compères… Je vérifie sur leur mail et effectivement, les plongées sont deux fois plus cher là où nous venons de réserver !!! Ni une ni deux, on retourne les voir pour annuler car la différence est vraiment trop énorme (ils justifiaient ça par le coût de l’essence pour nous emmener sur le site qui se situe à 20 minutes…). On fini par annuler mais on leur laisse les arrhes pour pouvoir garder le matériel de snorkelling et c’est vrai que les fonds valaient vraiment le coup d’œil !!

Ade snorkeling Amed Bali

Capture d’écran 2015-04-16 à 15.16.56 Capture d’écran 2015-04-16 à 15.19.19

Capture d’écran 2015-04-16 à 15.17.24

Le gang des tongs !!!

Comme souvent en Asie, lorsque l’on rentre dans un restaurant, une épicerie ou autre, on se déchausse à l’entrée et on laisse nos tongs sur les marches. 6 mois d’Asie et jamais aucun soucis avec ça. Et là, bam, on va manger dans un petit warung (restaurant local) où il n’y a que trois table d’occupés et lorsque nous voulons partir, impossible de mettre la main sur les tongs d’Adeline !!! La touriste juste à coté de nous (la seule qui est partie depuis notre arrivée) est partie avec, en laissant les siennes toutes pourries, même pas à sa taille… On pense à une simple erreur et elle rentre donc pieds nus en le signalant au gérant du restaurant pour qu’il soit au courant si jamais la personne venait refaire l’échange. On laisse passer la nuit et on va voir si elles sont revenues et là, grosse désillusion, toujours pas de tongs… Adeline en râle encore…

jeunes balinaise indonésie

Aller à Tulamben

Ayant toujours autant envie de faire de la plongée sur l’épave à Tulamben, nous endossons nos sacs et nous voilà parti à la recherche d’un Bémo (petit taxi-van local) qui voudra bien nous y emmener. Petite précision, toutes les agences d’Amed nous proposait le trajet entre 75 000 et 100 000 IDR pour 20 minutes de trajet !!! Par comparaison, nous avions payé 90 000 IDR pour 4 heures de trajet entre Pemuteran et Ubud en prenant 3 transports différents… Tout le monde nous disait qu’aucun Bémo ne passaient pas Amed et qu’on devait soit marcher jusqu’à la route principale (30 à 40 minutes à pied) soit passer par ces bus super cher !! On décide de quand même tenter notre chance et finalement, on trouve un Bémo au bout de 2 minutes qui, après moulte négociation, accepte la course pour 25 000 IDR par personne !!  Sachant que les locaux payent 20 000 IDR, on était plutôt content :)

Une fois à Tulamben, le Bémo nous dépose à coté de Dive Concept, le club français de plongée qu’on nous avait recommandé et où nous pouvons également loger.

Route Bali indonésie

Un open water advanced Tulamben

On voit avec eux pour plonger sur l’épave l’après midi même et on en profite pour acheter nos billets de la traversée entre Amed et Gili Air (petite île au nord de Lombok). L’équipe est vraiment super sympa et les prix sont les moins cher que nous ayons trouvé de tout notre voyage : 250 000 IDR la plongée, soit environ 17€ avec le taux de change du moment !! On s’équipe donc, et on marche les 5 minutes qui nous séparent de la plage d’où nous allons partir. On enfile les palmes, les masques, vérifions que tout le monde est OK et c’est parti pour notre première plongée en Indonésie !

Avec Mélodie Dive concept Tulamben Bali

Bon, on va vous le dire tout de suite, nous avions adoré les plongées en Thaïlande (Koh Phangan et Koh Tao) où nous trouvions l’eau vraiment claire), mais là, c’est vraiment un tout autre niveau !! Un véritable aquarium… Non seulement l’eau est cristalline et offre une visibilité parfaite, mais les poissons et coraux sont sans commune mesure avec ce que nous connaissions !! Un vrai régal !! L’épave est celle du Liberty USAT, un bâtiment de transport de matériel militaire américain de la seconde guerre mondiale. Pour la petite histoire, il s’était fait endommager par l’armée japonaise, mais n’avait pas coulé et avait pu se mettre à l’abris tant bien que mal à proximité de Tulamben. Sauf que quelques années plus tard, une éruption volcanique a touché le bâtiment qui mouillait toujours au même endroit et l’a envoyer par le fond en le ravageant complètement. D’ailleurs, une fois sous l’eau, mis à part quelques éléments reconnaissables, on a bien du mal à se dire qu’il s’agit d’un bateau !!

Cela ne nous a pas empêché d’être complètement fans, tant et si bien qu’une fois hors de l’eau et de retour au club, il nous a fallut à peine 10 minutes pour se décider à rester pour passer notre niveau 2 de plongée. Le club propose des chambre pour 125 000 IDR, ce qui nous arrange bien pour rester sur place.. On repousse donc notre traversée et c’est parti pour 5 nouvelles plongées :

  • une sur épave à 30 mètres de fond,
  • une dans un jardin de corail,
  • une autre sur l’épave du Liberty,
  • une plongée de nuit (sur l’épave du Liberty également) et
  • une petite dernière sur un mur de corail. 

On en a pris plein les yeux!!

Plongée Tulamben bali

plongée Tulamben Bali Plongée tulamben Bali
Tortue plongée Tulamben Bali Plongée Tulamben Bali

Notre avis sur le niveau 2 de plongée

Tout comme pour le niveau 1 PADI (Open Water), ce niveau 2 (Open Water Advanced) nous a vraiment semblé trop facile à avoir.

En fait, on se demande même s’il est possible de le rater puisqu’il n’y a aucun examen théorique ou pratique à passer. Sur nos 5 plongées, nous n’avons fait des exercices que pour une seule et le reste du temps, il s’agissait de plongées loisir mais en contexte particulier (sur épave, de nuit, à 30 mètres de profondeur, etc…). Certes, cela nous permet d’aller dans plus d’endroit qu’avec Open Water et surtout (et c’est loin d’être négligeable), en général les plongées se répartissant en groupe du même niveau, on se retrouve plus facilement tout seuls maintenant car les Open Water Advanced sont moins nombreux que les Open Water. En revanche, on trouve que l’attribution de ces niveaux de plongées, qui soit dit en passant sont censés nous rendre complètement autonomes sur des sites dans lesquels nous avons déjà plongé (en gros on peut venir louer du matos de plongée et partir tout seul sur un site qu’on connait…), est vraiment trop facile…

On a clairement conscience que les écoles de plongée du système français, pour ne citer qu’elles, dispensent un apprentissage beaucoup plus complet et permette une réelle autonomie. En discutant avec des diplômés de ces écoles, on sent le fossé qui nous sépare. En résumé, nous l’avons passé pour pouvoir évoluer dans la plongée et pouvoir faire plus de chose, mais nous restons pleinement conscients du niveau que nous avons et nous ne nous risquerions pas à des plongées autonomes.

Ad's avec open water advanced Tulamben Bali

Les alentours de Tulamben

Les environs sont plutôt sympa aussi. Juste derrière Dive Concept, nous avions une superbe vue sur le volcan Agung, enfin surtout le matin car l’après midi, tout se couvrait. Il est d’ailleurs possible d’en faire l’ascension, mais en saison sèche c’est quand même mieux. 

À quelques centaines de mètres, en contrebas de la Guest House, on tombe sur la plage depuis laquelle nous partons pour faire nos plongées sur l’épave du USAT Liberty. En elle-même, elle n’a rien d’exceptionnelle car on n’y trouve pas de sable mais de gros galets noirs, en revanche, si vous êtes matinaux et que vous vous réveillez avant 6 heures, c’est un spot génial pour voir le lever de soleil sur la mer !!

Mont Agung Tulamben Bali

Coucher de soleil tulamben Bali 2

Road trip dans l’est balinais

Une fois nos nouvelles cartes de plongée en poche, on s’octroie une journée avant de partir de Bali. C’est l’occasion pour nous de louer un scooter et d’aller découvrir les environs. 

Amed-Tulamben

On vous l’a dit tout à l’heure, cette région de Bali est plus pluvieuse que les autres et le résultat est un paysage verdoyant au possible !! On ne va pas vous rappeler à quel point nous aimons les rizières, mais une fois de plus nous avons été sous le charme.

Rizières Bali indonésie

Le Pura Lempuyang…Ou pas!

La premièr étape que nous avions programmé était le Pura Lempuyang, un temple en haut d’une montagne qui donne accès à une vue magnifique sur la région. Mais bon, ça c’est quand le temps est dégagé… Ce jour là, plus nous nous rapprochions, plus le ciel devenait noir et bas au dessus de nous… Arrivée à l’entrée du site, nous avons fait demi tour car les temples se trouvaient sous les nuages… :/

Mais c’est pas grave car en redescendant et en passant sur l’autre versant nous retombons sur des rizières encore une fois magnifiques. D’ailleurs Adeline est trop drôle car depuis notre arrivée à Bali dès qu’elle voit des rizières elle a le même discours « Nan mais c’est trop beau, j’en peux plus tellement c’est beau ».

Ade rizières Bali indonsie

Tirta Ganga et son Water Palace

De là, nous continuons notre chemin jusqu’au water palace de Tirta Ganga. On retrouve pleinement l’architecture balinaise qui nous plait tant. Des sculptures en tous genres, des fontaines, des bassins. Bref, un lieu magique et reposant. Il est même possible de se baigner dans certaines parties du site.

Xater palace Bali indonésie jardin du Water palace Bali
Water palace Bali indonésie 2 Statue water palace Bali

Tarman Ujung

Une fois rassasiés de ces jolies choses, nous poursuivons notre petite boucle pour arriver au Tarman Ujung, un autre temple, sur la côte. Nous n’y rentrons pas, car nous le voyons très bien de l’extérieur. On ne veut donc pas payer un billet pour rien. Les Ad’s sont discount aujourd’hui :)

Temple Taman Ujurig Bali Temple Taman Ujurig Bali

Reprise donc du scooter et c’est reparti pour une petite route tortillant le long du littoral qui nous donne de beaux points de vue sur des baies remplies de bateaux de pêche.

Bateaux de pâcheur Bali indonésie 2

Arrivée non loin d’Amed, la météo qui était menaçante depuis quelques temps se déchaine sur nous, nous offrant la plus grosse drachée que nous ayons pris !! Nous étions trempés !! On profite de notre passage ici pour retourner dans le restaurant voir si les tongs d’Adeline sont revenues, mais pas de miracle pour elle qui repart en pestant.

C’est donc bien crevés que nous rentrons à Tulamben pour notre dernière nuit sur Bali. Le lendemain matin, on vient nous prendre directement au club de plongée pour nous emmener au port d’Amed, direction Gili Air.

Balinaise indonésie rizière

Infos pratiques pour vous futurs voyageurs ;)

Bus Ubud-Amed : 135 000 IDR/pers 

Trajet: 2 heures de trajet. Possibilité de le faire en Bémo pour beaucoup moins cher.

Hébergement :

Amed  

Guest House: Bali Relax

Prix: 150 000 IDR la nuit

Petit déjeuner: inclu

Sanitaires: Dans la chambre, eau froide 

ventilateur

Bali Relax café Amed Chambre Amed guest house

Tulamben :

Guest house: Dive Concept

Prix: 125 000 IDR la nuit

Petit déjeuner: non inclus

sanitaires: Dans la chambre, eau froide

ventilateur

Dive concept Tulamben bali Adri et Fredy dive concept Bali indonésie

Plongée :

Avec Dive concept :

250 000 IDR pour la fun dive 

2 800 000 IDR pour l’Open Water Advanced 

Location de scooter:

Prix: 60 000 IDR la journée.

Visites:

Water Palace : 20 000 IDR/pers

Parking : 1 000 IDR pour le scooter