Côte Caraïbes:

Taganga, Tayrona et Palomino

À quatre heures de la ville de Carthagène et toujours sur la côte Caraïbes, nous arrivons dans le petit village de Taganga. Avec les quelques photos que nous en avions vu, on s’attendait à un petit village de pêcheur tout beau tout mignon un peu comme nous l’avions vu à Amed sur l’île de Bali (Indonésie). Sauf qu’une fois sur place, nous déchantons un peu… Les rues sont complètements défoncées, la poussière y est omniprésente et le seul coin animé du village, à savoir la plage, ne nous envoie pas non plus du rêve… Elle est sale et ne donne pas vraiment envie. Sur le coup, on avoue donc qu’on était un peu déçu par ce qu’on voyait. Rajoutez à ça le fait que les bars (et même certaines boulangeries !!) sortent les enceintes et les font cracher à plein volume si bien qu’on devient sourd en 10 minutes et vous aurez un petit aperçu de notre premier contact avec la ville.

 Taganga Colombie

 Taganga Colombie  Taganga Colombie

Taganga Colombie

 Taganga Colombie

 Taganga Colombie

En arrivant dans notre guest house, la personne de l’accueil nous explique le fonctionnement de l’auberge et de la ville. Pour cette dernière, elle sort un plan où elle entoure deux rues en nous disant « ces deux rues sont sûres à n’importe quelle heure, les autres n’y allez pas vous risquez de vous faire agresser… » Elle met des croix à chaque endroit où il ne faut pas aller et c’est vrai qu’on se rend compte qu’à part la route qui mène à la plage, nous n’irons pas très loin !!

4. carte Taganga Colombie

Convalescence à Casa Divanga

J’avais déjà fait le coup au bout de 6 mois de voyage à Ubud (Indonésie) où j’avais été malade pendant une bonne grosse semaine, je remet le couvert au bout d’un an à Taganga !! Là encore, aucune idée de ce que j’ai, je suis juste cloué au lit avec une forte fièvre. Heureusement pour moi, nous avions trouvé un vrai petit havre de paix dans le village : Casa Divanga. Nous y étions pratiquement tout seul, donc vraiment au calme. Cerise sur le gâteau, nous avions accès gratuitement à la piscine du Divanga B&B (quelques centaines de mètres plus loin) ce qui était franchement génial, surtout dans mon état. Il faut savoir qu’il fait très chaud ici et pouvoir se rafraîchir comme ça c’était vraiment top !! Non non, nous ne possédons pas de parts dans ces hôtels mais c’est vrai qu’on les recommande :)

 Hostel Divanga taganga Colombie
Départ pour le parc Tyrona

Taganga était pour nous le point de départ pour partir dans le parc Tayrona, à une bonne heure de route à l’est. Une fois de nouveau sur pied, nous préparons donc nos sacs pour trois jours, laissons le reste à Taganga et nous rendons à Santa Marta pour faire des provisions pour les jours à venir. Une fois sur place, tout sera cher et nous n’aurons pas grand choix, on préfère donc arriver biens équipés.

Boîtes de thon, mortadelle, moutarde, pain de mie et surtout 15L d’eau, nous sortons du magasin fin prêts !! Bon en fait, ça aura duré 20 secondes car très vite Adeline me dit « j’ai l’impression que quelque chose me coule dessus !! ». En y regardant de plus près, elle a effectivement les fesses mouillées… On se dit qu’il y a un soucis dans le sac, on l’ouvre donc et tada !! La poche de 6L que nous avions mis dedans est percée… De là, branle bas de combat, on prend vite le bidon vide qu’on avait pris avec nous et on rempli ses 5L… On boit le reste et nous pouvons enfin partir !!

Une heure de bus plus tard, nous arrivons donc à l’entrée du parc national. On s’acquitte du droit d’entrée (39 500 pesos/pers tout de même) et nous voilà en route jusqu’à la mer !! De là, nous avons le choix entre prendre un petit bus (3 000 pesos) ou marcher pendant une petite heure dans la forêt en suivant la route afin d’arriver au parking (point de départ de la marche pour rejoindre les plages). Pour nous bien sûr, c’est la deuxième solution et c’est sans regret puisque ça nous a permis de voir quelques singes sur le passage :)

Singe Tayrona Colombie

Arrivée à Arecifes

Après être arrivés au parking, nous continuons jusqu’à notre prochaine étape : Arecifes où nous avons prévu de poser notre tente !! Le sentier est vraiment bien balisé, il y a même des panneau qui nous indique le pourcentage de chemin parcouru !! Ca monte, ça descend, on passe dans le sable, on voit la mer, on retourne dans la forêt, …, bref, un petit parcours bien complet qui nous fait bien transpirer.

Le sentier a beau être sympa, dans la forêt et tout et tout, il n’empêche que je sens bien que je n’ai pas totalement récupéré de ma maladie. Nos sacs remplis de provisions (surtout l’eau qui pèse) n’aide pas trop, mais nous arrivons finalement à Arecifes au bout de 45 minutes de marche.

Adri Parc Tayrona Colombie

De là, il nous reste encore un petit quart d’heure de marche pour arriver à notre camping Don Pedro.

Ouf, nous y voilà enfin après deux heures de marche en tout depuis l’entrée du parc !!!

Le camping est situé dans la forêt à environ 15 minutes de marche de la mer. Il y en avait d’autre plus proche, mais celui-ci étant le plus économique il a fini par avoir notre préférence. On le trouve pas mal du tout. Des tables sont mises à disposition pour tout le monde, un petit restaurant propose des plats pas si cher que ça (entre 10 000 et 15 000 pesos) et il est possible d’y louer une tente ou un hamac. Bref, pas de soucis si vous n’êtes pas équipés, tout est disponible ici. Bon, nous on s’est trimballé notre tente, matelas de sol, etc, du coup on monte tout ça avant de prendre la direction de la plage.

 camping Don Pedro Parc tayrona Colombie

Arecifes notre première plage !!!

Le temps s’était couvert depuis le début de l’après midi, mais qu’à cela ne tienne, nous arrivons tout contents sur notre première plage, celle d’Arecifes !! Ici, trop de courant, la baignade est donc interdite mais on a trouvé l’endroit vraiment super beau. On sort de la forêt pour arriver sur cette belle étendu de sable. On pose donc nos serviettes sur le sable et on se repose face à une mer agitée en se disant que le lendemain sera sous le ciel bleu (on y croit, on y croit) et qu’on ira alors découvrir les autres plages.

Parc Tayrona Colombie

 Parc tayrona Colombie

Une rencontre inattendue

Alors que nous nous apprétions à rentrer au camping, nous croisons Camille et Anthony, deux français en voyage en Amérique latine avec qui nous avions parlé quelques minutes à Carthagène juste avant notre départ. On papote, on papote et au bout de quelques minutes Anthony, infirmier, nous dit qu’il a travaillé à Mayotte en 2014. De là, les connexions synaptiques se font quelques part dans mon cerveau et je demande à Adeline : »Attend, si ça se trouve il connait Sarah ou Amandine » (deux copines infirmières de Guyane qui étaient partis vivre là-bas à cette même période). Et truc de fou, il s’avère qu’Anthony les connaissait, même très bien pour Amandine !!! Le monde est décidément tout petit !!

rencontre Tayrona Colombie
Une vraie fournaise sous la tente

Le soir venu, nous rentrons au camping pour la nuit. Une fois notre repas pris, je me met dans le tente et au bout de 2 minutes j’entends Adeline crier : » #@$*%, je viens de cracher mon dentifrice sur un serpent !! » Je sors en trombe pour voir ça et effectivement, à quelques mètres de notre tente, un petit serpent avait élu domicile au pied d’un cocotier !! Rien de bien méchant, juste un petit boa de rien du tout, donc pas de venin, mais sur le coup on n’était pas super rassuré. Un des gars du camping est venu le prendre pour le mettre un peu plus loin ce qui nous a quand même un peu rassuré.

21. serpent Parc tayrona Colombie

Nous partons sereins nous coucher, je dis bien nous coucher et pas dormir !! Car une fois sous la tente, pas un brin d’air ne vient nous rafraîchir !! On ouvre tout en laissant simplement la moustiquaire histoire que des bestioles ne rentrent pas nous faire une petite visite nocturne. On était véritablement en nage et trouver le sommeil n’a pas été chose facile… Au final, nous n’avons que très peu dormi l’un et l’autre. Au départ, nous avions pris la tente car nous pensions que c’était moins cher (13 000 pesos/pers), mais au final, on s’est rendu compte qu’en hamac, le prix était le même et que pour le coup, on aurait eu moins chaud et on se serait beaucoup moins chargé sur le trajet !! On le saura pour la prochaine :)
Vers 5h30 du matin, Adeline, réveillée depuis belle lurette s’est d’ailleurs levée et en a profité pour voir tout un tas d’animaux dont de nombreux singes !!

Singe Tayrona Colombie

La plage d’Arecifes sous le soleil cette fois

On faisait bien d’y croire car à notre réveil, cette fois-ci le ciel bleu est de sortie !! Pour le coup, ça n’a rien à voir avec la veille, l’eau est bleue, le soleil brille et on est vraiment tranquille, il n’y a pratiquement personne !! Une petite lagune sépare la plage de la forêt en certains endroits, avec quelques oiseaux qui pataugent.

Lagune Tayrona plage d'Arecifes

 plage d'Arecife Parc tayrona Colombie

Plage d’Arenilla

A quelques centaines de mètres après la plage d’Arécifes, nous trouvons une petite crique abritée du courant où il est possible de faire trempette : la plage d’Arenilla. On ne se fait donc pas prier un instant et on se jette à l’eau !! Ici, même constat qu’à Playa Blanca, l’eau est bonne, mais rafraîchissante et c’est un pur bonheur car on crève vraiment de chaud ici !! Seul petit hic, il n’y a pas de coins d’ombre du coup, une fois sortis de l’eau, on chauffe assez vite :) .

 Plage Parc tayrona Colombie

 plage Tayrona

La piscina

Une fois rafraîchis, nous partons découvrir les autres plages du parc. Pour cela, rien de plus simple, on suit un sentier tout aussi bien balisé que celui qui nous a fait venir depuis le parking et on passe de plage en plage. On alterne entre sable, forêts, palmiers et rocher pour arriver à la Piscina. Ici, la baignade est possible, il n’y a pas trop de courant, mais la plage n’est pas bien large, on a donc assez peu de place pour s’y poser, on l’admire donc quelques minutes avant de repartir vers la prochaine.

La piscina Parc tayrona Colombie

Plage de Cabo San Juan

À nouveau, nous repassons par la forêt pour marcher jusqu’à la plage de Cabo San Juan. En tout, il nous aura fallut un petite heure pour y arriver depuis la plage d’Arecifes.

 parc tayrona Colombie

Cette plage est considérée comme l’une des plus belles du parc, comme nous le confirme d’ailleurs un couple de colombiens rencontré en chemin qui vont même jusqu’à nous dire qu’il s’agit de la plus belle du pays pour eux. C’est aussi eux qui nous explique que la plupart des gens préfère y dormir car c’est ici qu’arrivent les speed boat qui déposent les touristes. Au mois de décembre (vacances colombiennes), c’est apparemment complètement l’anarchie au niveau des tentes qui envahissent le moindre espace. On en trouve même parfois sur la plage, c’est dire !! 

Une fois arrivés sur place, nous ne pouvons que leur donner raison, les lieux sont magnifiques !! Nous y arrivons le matin, la plage est donc encore très calme, on en profite donc pour sortir l’appareil photo.

Plage Cabo Tayrona Colombie
Il y a d’ailleurs un petit mirador qui nous permet d’avoir un beau point de vue sur les deux criques qui s’étirent de part et d’autre.

tayrona Plage Cabo San Juan

tayrona

Plage Nudista

Un peu plus loin, à 5 minutes de marche, on peut trouver une autre plage, celle de nudista où là encore, la baignade est interdite en raison des trop forts courants qui ont fait de nombreux morts… Le lieu est magnifique en tout cas et c’est la dernière plage à laquelle on peut avoir accès par voie pédestre. Comme son nom l’indique, c’est aussi une plage naturiste. 

Plage nudista Parc Tayrona Colombie

Pueblito …ou pas

Au départ, nous avions prévu d’aller faire un tour avec Camille et Thibault dans le petit village de Pueblito, situé à environ 1h30 de marche de la plage de Cabo. Mais une fois sur la plage, notre motivation s’est fait la malle et nous les avons lâchement abandonné pour un moment farniente. D’après eux, nous n’avons pas loupé grand chose, la marche était sympa mais ils y ont eu super chaud et une fois sur place, ils n’ont trouvé que des petites huttes abandonnées.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Un an de voyage

Et oui, mine de rien le temps passe sacrément vite !! Le 15 septembre 2015, nous fêtions nos 1 an de voyage autour du monde !!! Bon, pas de resto ou quoi que ce soit pour l’occasion, mais un décors simplement magnifique dont on gardera un très bon souvenir !! Quand on repense qu’il y a un an, nous prenions l’avion en direction de New Delhi (Inde) avec un mélange d’appréhension et d’excitation, on trouve ça vraiment loin !! Que de chemin parcouru depuis !!

Pour la peine, Adeline a succombé à son nouveau péché mignon : une noix de coco tout juste tombée de son perchoir !!

34. Plage de Cabo San juan Parc tayrona Colombie

Adri Parc tayrona plage de Cabo Colombie Ade et sa noix de coco parc tayrona Colombie

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Des animaux en veux-tu en voilà 

Des singes, dont des singes hurleurs la nuits, des aigrettes, des serpents, des grenouilles (dendrobattes) des lézard, des iguanes, des fourmis…. Bref, nous n’avons pas était en manque de bêbêtes pour notre plus grand bonheur, la plupart nous offrant d’ailleurs de merveilleuses couleurs !

6.Lézard Tayrona

dendrobate Colombie parc tayrona .Aigrette Parc tayrona Colombie

46. écureuil Parc tayrona colombie

38. Fourmies parc Tayrona Colombie

40. iguane Parc Tayrona Colombie

Départ du parc

En tout, nous aurons passé 3 jours dans le parc Tyrona et franchement ce n’était pas de trop !! Certes, la chaleur y était vraiment pesante, mais le charme des paysages valait bien tout ça !! Après deux nuits passées là-bas, nous replions donc bagages et repartons pour l’entrée du parc où nous reprendrons un bus pour Santa Marta. Pour le coup, le retour s’est vraiment fait beaucoup plus facilement car ayant bu toute l’eau (on était d’ailleurs en manque pour le trajet du retour) et mangé une bonne partie de nos provisions, nous étions vraiment beaucoup moins chargés que pour l’aller !!
En tout cas, nous sommes unanimes, nous avons adoré le Parc Tayrona et nous le conseillons à quiconque met les pieds en Colombie.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Du tubbing à Palomino

Au départ, nous avions prévu d’enchainer tout de suite avec un bus de nuit direction San Gil, mais après avoir discuté avec deux voyageuses à Tayrona, nous avons été tenté d’aller faire la descente d’un cours d’eau sur une grosse bouée (tubbing) à Palomino. Adeline m’en avait parlé mais ensuite elle s’est dit que si la descente durait seulement 10 minutes ça valait pas trop le coup de faire le détour. Mais les deux jeunes filles l’ayant fait nous ont dit que c’était vraiment chouette et que la descente durait 1h30. De plus il y a quelques mois, lors de notre passage par le Laos, nous voulions faire cette activité à Vang Vieng, mais après notre agression, nous étions partis de là sans nous mettre sur une bouée. Aujourd’hui, on ne veut pas laisser passer cette occasion. Une fois de retour à Taganga, on prend donc une nuit de plus et le lendemain matin, nous voilà reparti pour Santa Marta afin de reprendre le même bus que pour Tayrona, mais cette fois jusqu’à la ville de Palomino.

palomino

Deux heures de bus plus tard nous arrivons donc dans cette petite bourgade le long d’une route. A peine sortis du bus, nous trouvons une agence qui organise cette activité et quelques minutes plus tard, nous montons derrière deux motards qui nous emmènent, nous et nos bouées, quelques kilomètres plus loin, à l’entrée d’un petit sentier. De là, il nous faut marcher une trentaines de minutes jusqu’à arriver au bord du cours d’eau que nous allons descendre. je vous l’accorde marcher en tongue avec la bouée sur un sentier qui monte et qui descend c’est tout sauf pratique.

Adri Palomino Colombie

Ade Palomino Colombie

Une descente tout en douceur

On se tartine de crème solaire parce qu’en plein soleil on risque de vite cramer,on s’installe sur nos grosses chambres à air et on se lance sur el río. De là, on « pagaie » comme on peut avec nos mains pour arriver à se mettre dans le courant et c’est parti !!!
Bon, autant vous le dire tout de suite, ça n’a rien d’une descente de bouée à Walibi, il n’y a pas de gros rapides et tout et tout, mais c’est vraiment hyper agréable de se laisser glisser sur l’eau en admirant le paysage. Les quelques petits « rapides » que nous franchissons nous envoient un peu sur les bords et on doit ramer pour éviter (ou pas) les branchages qu’on trouve sur les bord. Bref, une bonne partie de rigolade en certains endroits !!

Ade Palomino

Adri Palomino Colombie

Au bout d’une heure et demi de descente, nous arrivons à un pont (le seul) signe pour nous de la fin du parcours. On se dirige alors sur le bord avant d’entamer une petite marche de 10 minutes pour rejoindre le village et rendre nos bouées. Si vous voulez, vous pouvez tout aussi bien continuer après le pont pour rejoindre l’embouchure et ainsi profiter de la plage, cela vous prendra une petite heure de bouée en plus.

Départ de la côte caribéenne

Après s’être rassasié d’un bon almuerzo, nous reprenons un bus direction Santa Marta puis Taganga où nous récupérons nos sacs. Nous serions bien restés plus longtemps à Palomino notamment pour profiter de sa plage, mais le temps s’étant sacrément gâté vers la fin de notre descente en bouée, on a préféré rentrer. Et heureusement, après quelques minutes de bus, la pluie a fait son apparition !

Une fois nos affaires récupérées, nous reprenons un bus pour Santa Marta d’où nous rejoindrons en taxi la gare routière pour la suite de notre périple. Prochaine destination : San Gil, à 12h de bus.

Ade Palomino Colombie

Infos pratiques pour vous futurs voyageurs ;)

En septembre 2015 1€ = 3 480 pesos colombiens

Transports :

Cartagena – Taganga : 

Avec le Puerta-puerta (bus qui vous prend à votre guest house d’origine et vous dépose directement à votre guest house à destination)

Durée : 4h

Prix: 43 000 pesos/pers
Bus Taganga – Santa Marta (et inversement) :

Prix : 1 400 pesos /pers

Durée : 10 minutes

Bus Santa Marta – Tayrona :

Prix : 6 000 pesos/pers

Durée : 1h

Bus Santa Marta – Palomino :

Prix : 8 000 pesos/pers

Durée : 2h

Activité/Visite

Parc Tayrona :

Prix: 39 500 pesos/pers l’entrée au parc
Location de bouée à Palomino (Tubbing) :

Prix: 15 000 pesos/pers (transport en moto compris)

Hébergements :

Taganga :

Nom : Casa Divanga

Prix : 50 000 pesos la chambre double avec ventilateur

Wifi : oui

Petit-déjeuner : non-inclus

Cuisine: Oui, Bien équipée

Sanitaires : Communs, eau froide (pas besoin d’eau chaude de toute façon)

Petits plus : eau potable gratuite et à disposition et accès gratuit à la piscine de Divanga B&B

 Hostel Divanga Taganga Colombie

Chambre Casa Divanga Taganga Colombie  Hostel casa Divanga taganga Colombie

Camping Tayrona :

Nom : Don Pedro à Arrecifes

Prix : 13 000 pesos/pers en tente (avec votre propre tente) 15 000 pesos/pers location de tente Et 13 000 pesos le hamac

Wifi : non

Petit-déjeuner : non-inclus

Sanitaires : Communs, eau froide. L’eau n’est pas ouverte toute la journée, se renseigner sur les horraires. Fermeture à 22h de l’eau et de l’électricité

Restaurant: Oui mais nous n’avons rien pris préférant nous faire des sandwichs pour des raisons d’économies.

23. tente parc Tayrona Colombie camping Don Pedro