A la recherche du coq-de-roche

Coq nouveau

 Qui est-il?

Ce nom ne vous dit rien ?? Bon j’imagine que son petit nom latin de Rupicola rupicola encore moins. Et pourtant, c’est l’une des espèces animales endogènes de la Guyane qui nous a le plus charmé. On recense 12 sites de nidification dans tout le département et coup de chance pour nous, l’un d’entre eux se situe sur la route de Kaw, à environ une heure de Cayenne.

Sur la route nous n’avons pas été seul … Comme souvent en Guyane nous avons eu la chance de croiser un très joli Serpent . Il vous passe le bonjour dans la vidéo qui va suivre ;)

 

Juste avant la scierie, on se gare sur le bas coté pour commencer une marche d’approche d’environ 15 minutes jusqu’aux différents points d’observation. Le coin est des plus sauvages, d’autant plus qu’il s’agit d’une espèce protégée, ce qui inclut également son milieu de vie. Si vous voulez pouvoir en apercevoir, il va falloir vous y rendre aux périodes de nidification pour maximiser vos chances, car ce drôle d’oiseau se fait rare. Ici, elle a lieu de fin octobre à fin décembre.

Trajet

Leurs lieux de prédilection sont des endroits troglodytes où ils aiment se réfugier pour la ponte. Au bout du sentier que nous descendons, nous arrivons vers un premier observatoire aménagé par des barrières qui délimitent le périmètre. Juste en face de nous, une sorte de caverne dans laquelle s’écoule un cours d’eau. D’ici, il est possible, avec un peu de chance, d’en voir quelques uns. Mais c’est en nous rendant au second observatoire, un peu plus haut, que nous sommes le plus proche d’eux.

Le meilleur moment pour les observer

Nous sommes parti le matin pour les apercevoir. Pas à la fraîche non plus mais aux alentours de 9h. Nous étions seuls sur le sentier ce qui nous a ravi car moins il y a de bruits et mieux on peut en observer. On a vraiment pas été déçu :D


Coq Adri