INDE : BUDGET ET BILAN

Bilan de l'Inde

Itinéraire:

Carte Inde

Transports :

Nous avons pris:

- 10 Raickshaw

- 4 trains de nuit en classe SL

- 4 train de jour en classe SL et un en second classe (la classe la plus populaire)

- 1 bus de nuit

- 6 bus de jour de courte durée

- 6 métros à Delhi

 

Varanasi à l'aube train Inde

Nous avons bien sûr favorisé les trajets de nuit pour éviter de payer un hébergement en plus, résultat, 5 nuits d’économisées ;)

Pour vous donner un ordre d’idée le train se compose de plusieurs classes un peu comme chez nous il y la 1ère 2ème et 3ème classe avec air conditionné et ensuite vient la classe Sleeper (SL), celle que nous avons pris quasiment à tous les trajets avec des banquettes qui se transforment en lit, pas d’air conditionné mais des ventilateurs et des cabines ouvertes sur le couloir. Normalement on compte 6 personnes par cabines, oui j’ai bien dit NORMALEMENT .

La dernière classe est la second class, la plus populaire, celle ou tout le monde reste assis ou debout, serré comme des sardines. La fois où nous l’avons pris nous n’avions jamais autant transpiré de toute notre vie dans un train. Souvenir mémorable. En plus le train à eu 2 heures de retard, on a bien cru qu’on ne sortirait jamais de ce wagon !!

Et bien évidemment nous avons surtout utiliser nos jambes, on ne compte plus le nombre de kilomètres parcourus à pied.

train Inde

 Hébergement

Vous devez le savoir nous voyageons vraiment en mode petit budget. On est des routards ou on ne l’est pas :). Nous préférons avoir une chambre par moment un peu miteuse mais ce faire plaisir à coté pour certaines activités.

Nous avons dormi essentiellement en Guest Housse. Cherchant toujours à prendre la moins cher sur internet, tout en regardant quand même certains avis d’internautes. ;)

Pour les budgets plus élevés si vous voulez vous faire plaisir, il y a du choix surtout dans le Rajasthan, ou certaine chambre ont un décor de milles et unes nuits.

 Qu’est ce qu’on a mangé ?

On mange majoritairement végétarien en Inde. Vous pourrez voir le mot Veg. un peu partout en vous baladant. Pour notre part ça à vraiment été du 100% veg au grand désarrois d’Adri (un sacré viandard !!).

Adri et son Thali Pakora Inde

Si vous avez lu nos articles et vu nos vidéos vous devez déjà savoir que nous avons mangé essentiellement dans les « boui-boui » de rue. De temps en temps il nous arrivait de nous faire plaisir en allant dans des petits restaurants, oui j’ai bien dit petits restos, on ne faisait pas de folies.

Il nous est arrivé de faire les marchés pour tous ce qui est fruits et légumes, tel les pommes, bananes, grenades, tomates, concombres ou citrons.

Notre curiosité culinaire nous a permis de goûter de nouvelles saveurs chaque jours et nous avons rarement été déçus.

On retiendra que la réputation de la nourriture épicé et bien présente, PAS DE SOUCIS, nos bouches s’en souviennent encore. Aïe Aïe Aïe qu’est ce qu’on a pu tomber sur des plats affreusement piquants par moment. On s’en rappelera longtemps, avoir les larmes aux yeux en mangeant des nouilles dans la rue à Jaipur. Même quand on demandait des plats sans épices et bien on avait quand même la bouche en feu.

Comme plats, on a adoré les Thalis, les pakoras, les omelettes veg, les wraps veg, les pommes de terres avec du miel et des légumes. Et encore pleins d’autres plats qe nous avons mangé sur le pouce mais dont on ne connait pas le nom.

Wrap Inde

Qu’est ce qu’on a bu ?

On a fait une partie eau dans notre budget car on en achetait très régulièrement de 4 à 5 bouteilles de 2L par jours. Il faisait tellement chaud…Et nous ne voulions pas utiliser des pastille type micropure tous les jours.

Nous avons aussi bu des jus de fruits  frais dans la rue, des Milk Shakes et des Lassis (voir notre article sur Udaipur) ils sont tous beaucoup moins chers que dans les restaurants et tellement bons.

Nous avons adoré, voir carrément méga trop aimé, le chaï, une sorte de thé avec du lait et du sucre. Il va faloir qu’on chope la recette pour le retour parce qu’on a vraiment été séduit par cette boisson locale.

Vous verrez beaucoup d’échoppes dans la rue avec des fruits qui pendouillent, alors n’hésitez pas, foncez c’est délicieux et n’oubliez pas de demander sans eau et sans glaçons pour préserver votre estomac, normalement il n’y aura pas de soucis ;) .

Chaï Inde Jus de fruit en Inde

 

jus de fruit Inde

BUDGET

Alors là on est plutôt content de nous car on s’est fait plaisir tout en faisant attention. Nous avons tenu nos comptes minutieusement chaque jour afin de s’y retrouver plus facilement.

24 jours en Inde pour 2 personnes ça donne la liste suivante:

Bilan de l'IndeSoit un total de 529 euros pour 2 soit 263,5 euros par personne pour 24 jours.

Bus Inde

Et alors l’Inde on l’a aimé ou on la détesté ? 

Telle est la question… et il parait que c’est soit l’un, soit l’autre.

Pour notre part, nous sommes entre les deux et oui !!! On ne peut définitivement pas trancher!

Nous l’avons aimé car :

- C’est un dépaysement total

- Elle a beaucoup de choses à offrir, un patrimoine énorme, une culture très complexe

- Elle a des monuments, des temples et des palais plus beaux les uns que les autres

- Nous avons rencontré des gens formidables, comme la famille à Agra ou encore des personnes qui nous on offert Chaï et gâteaux dans le train pour Varanassi, des personnes qui nous ont aidé à nous orienter dans certaine ville sans arrière pensée.

- Nous avons goûté à une cuisine complètement inconnue.

- On a adoré se perdre dans des ruelles étroites

- Être complétement dépaysé

Inde pushkar

Nous l’avons détesté car :

- C’est une arnaque de tous les jours, nous devions faire attention à tous ce qu’on payait et à la monnaie qu’on nous rendait quand on voulait bien nous la rendre.

Je m’explique, à trois reprises quand il fallait nous rendre 5 roupies les vendeurs d’échoppes nous rendait un paquet de gâteaux ou un paquet de chips d’une valeure de 5 roupies, or nous voulions de la monnaie. Ils expliquent qu’ils n’ont pas de monnaie et ne peuvent pas faire autrement mais bizarrement une fois qu’on haussait un peu plus le ton il nous rendaient nos 5 roupies.

- Les raickshaws qui sont à deux doigts de t’écraser pour que tu monte dedans en te demandant des prix inimaginables.

- Les klaxons qui ne s’arrêtent JAMAIS, et ce n’est pas du petit klaxon, nan nan nan. C’est le truc ou tu te dis que forcément tu vas  finir sourd à la fin de la journée.

- Galérer des heures pour obtenir des billets de trains et batailler des heures dans le train pour récupérer nos places qui ont été prise par d’autres…

- Les enfants ou autres personnes qui venaient nous réclamer de l’argent constamment de manière très très très insistantes pour certains.

- Ne jamais être tranquille que tous les deux

- La pollution et les gens qui jettent leurs déchets partout et nul part. Haaaaaaa ça nous a rendu DINGUES.

En gros c’est très épuisant psychologiquement à la longue.

Y retournerons-nous ??

À cette question, la réponse est sans hésitation oui, car nous nous sommes bien rendu compte de l’immensité de ce pays qui ne se découvre pas en un seul mois. On a très envie désormais de découvrir le sud, ainsi que le nord-est, avec la région de Darjeeling qui regorge de treks !!

La mendicité c’est compliqué 

Les enfants sont rarement seuls donc si on donne à un il faut donner à tous les autres derrières et on ne pouvaient définitivement pas donner à manger à tout le monde. Donc on ne donnait rien au risque de paraitre très cruels.

A savoir aussi que si vous donnez quelques choses vaut mieux donner de la nourriture que de l’argent car ils n’en voient souvent pas la couleur en le donnant directement à la personne au dessus d’eux.

Et puis il y a ceux qui choisissent ce qu’ils veulent. Je m’explique, à Varanassi un enfant est venu vers nous en réclamant du chocolat, chose que nous n’avions pas sur nous mais il nous restait 3 gâteaux sec achetés un peu plus tôt. Ni une ni deux on lui donne et bien tenez vous bien il les a refusé car il n’y avait pas de chocolat. Heuuuuu à un moment je dis que si tu as vraiment faim tu ne fais pas ton difficile. Bref, nous sommes reparti avec nos gâteaux.

Attention aussi aux mamans qui vous demandent d’acheter du lait pour leurs bébés car très souvent une fois que vous êtes partie elles viennent le rendre au magasin pour récupérer de l’argent et le magasin touche lui aussi une commission dessus.

Est ce que nous avons donné quelque chose à quelqu’un ?

La réponse est oui. Dans la gare de Budhgaya il y avait un homme maigre, mais tellemnt maigre qu’il nous faisait mal rien qu’à le regarder. Il n’était vêtu que d’un morceau de drap blanc qui ne le recouvrait même pas entièrement. Nous lui avons donné des espéces de pâtes de fruits que nous avions sur nous et lui avons offert nos sarouels. Il nous a remercié et nous sommes partis.

La photo défis

Pour notre fête de départ le week-end du 6 septembre 2014, nos amis et familles nous on fait une petite surprise, il nous ont concocté des défis photos à faire lors de notre TDM

Pour l’Inde il fallait faire la photo avec un dauphin. Nous avons trouvé plusieurs petits dauphins l’air de rien.

Un en plastique à Delhi, plusieurs sur les murs de la salle de bains de la famille rencontrée à Agra et enfin un sur un paquet de cigarette. Attention après les Malboros, on vous présente les Dolfins ;) . Merci au Monsieur de l’échoppe de nous avoir permis de faire la photo avec ce paquet car nous ne fumons pas ni l’un ni l’autre donc on ne comptait pas l’acheter.

Photo défis Inde