Bilan et Budget de la Colombie

« Quoi, tu vas en Colombie ??!! Mais t’es fou, ça craint vachement comme pays !! Faites vraiment bien attention là-bas ! »

Voilà à peu près ce qu’on entendait lorsqu’on disait qu’on avait pour projet d’aller visiter ce pays charnière entre l’Amérique latine et l’Amérique centrale. Curieusement, ce discours venait invariablement de personnes qui n’y avaient jamais mis les pieds et qui se basaient sur le passé de plaque tournante de la drogue dans le continent notamment avec le trafic de cocaïne ou encore avec la guerilla opposant le pouvoir en place à des groupes armés tels les FARC.

Mais lors de notre passage en Equateur, nous avons commencé à rencontrer d’autres voyageurs qui eux, y étaient allés et leurs ressentis étaient aux antipodes de ces discours qui font peur. Pas d’insécurité, une population hyper accueillante et un pays plein de potentiel pour tous types de touristes, du backpacker au plus classique.

C’est donc plutôt confiants que nous avons passé la frontière entre l’Equateur et la Colombie pour le début de notre périple dans ce nouveau pays.

Colombie Carthagène

Une boucle dans le pays, ou presque…

Côté itinéraire, comme toujours, il y a des choix à faire car même si nous ne nous étions pas donné précisément de temps pour notre parcours, on ne peut bien évidemment pas tout voir. Au départ, nous avions prévu de faire une boucle depuis Ipiales (la ville frontière avec l’Equateur), en remontant au nord vers la côte Caraïbes puis en repartant dans les terres vers Bogota avant de repartir vers l’Equateur, en faire le sud et passer au Pérou pour la suite du voyage. Seulement voilà, ce parcours nous posait deux problèmes. Premièrement, cela nous faisait repartir en Equateur et donc repasser du temps dans ce pays alors que nous avions déjà pris beaucoup de retard sur notre itinéraire de Tour du Monde. Ensuite, et là c’était plus embêtant, le passeport d’Adeline n’a quasiment plus de pages libres alors qu’il nous reste encore à visiter le Pérou, la Bolivie, le Chili, l’Argentine et enfin le Brésil !! Repasser en Equateur signifiait donc deux tampons de plus qui n’auraient pas laisser de place pour les autres…

Bref, après mûre réflexion, nous avons décidé de nous arrêter à Bogota pour y prendre un vol en direction du Pérou.

En tout, nous sommes donc restés 53 jours dans ce pays en passant par un peu tous les paysages.

Des montagnes au désert en passant pas des plages paradisiaques à l’eau turquoise.

Carte Colombie

Un budget vraiment petit

Une bonne surprise pour nous en arrivant dans le pays fut le taux de change du peso colombien qui était extrêmement avantageux pour nous comparativement aux années voir aux mois précédents.

Durant notre périple là-bas, 1€ valait en moyenne 3 400 pesos quant il en valait 2 500 pesos l’année précédente par exemple…

Autre bonne nouvelle nous concernant, nous avons trouvé pas mal d’endroits où il était possible de camper pour des tarifs vraiment dérisoire parfois (6 000 pesos / pers dans le désert de Tatacoa par exemple, soit moins de 2€ la nuit !!). Si on rajoute à ça le fait que la grande majorité des guest house que nous trouvions étaient équipées d’une cuisine, nous avons vraiment pu faire beaucoup d’économies ce qui nous a conduit à un budget digne d’un pays asiatique !!

bilan Colombie copie

Alors insécurité ou pas insécurité ??

C’est la question qu’on nous a souvent posé lorsque nous voyagions là-bas. Et pour cause, le pays pâtis d’un très mauvaise réputation sur le plan sécuritaire, stigmate des années 80-90 où il était sous la pression des barons de la drogues comme le célèbre Pablo Escobar qui terrorrisaient, tuaient, enlevaient bon nombre de personne pour leur trafic. On rajoute à ça la guérilla avec des groupes armés comme les Farc et le tableau dressé n’est pour sûr pas très reluisant.

Sauf que désormais, ces sombres années sont derrière le pays. Le gouvernement à mis les moyens pour se débarasser des traficants de drogues et il ne persistent que dans quelques zones reculées où les touristes ne s’aventurent de toute manière que très peu. Concernant les Farcs, les conflits ne sont plus aussi violents qu’avant et les revendications semblent plutôt se passer par des discussions directes avec le gouvernement.

Bref, sur le papier, c’est donc devenu un pays plutôt calme, alors qu’en avons nous pensé ?? Et bien on ne peut que vous dire la même chose. A aucun moment nous ne nous sommes senti en insécurité dans le pays. Dans certaines grosses villes comme Medellin, nous voyions bien que ce n’était pas non plus le pays des bisounours mais le fait de voir des policiers en uniforme à tous les coins de rue à de quoi rassurer les plus craintifs.

Et nos rapports avec la population alors ??

Là, pareil, il n’y a rien à redire. Les colombiens sont vraiment extrêmement accueillants. Ils viennent d’eux même pour parler avec nous, nous demander d’où on vient etc, sans jamais rien nous demander en retour. Ils sont juste contents de voir des touristes venir chez eux. On sent qu’ils veulent vraiment redorer l’image ternie de leur pays et pour notre part, c’était plus que réussi !! On n’a d’ailleurs jamais eu à se plaindre d’arnaques comme dans d’autres pays.

Bon, par contre, nous avons tout de même senti une grosse différence entre la côte Caraïbes, très touristique et le reste du pays. Lorsque nous étions à Cartagena, nous nous sommes de nouveau un peu senti envahi sur certaines plages par des vendeurs en tous genres parfois insistants. Mais mis à part cette exception, les colombiens étaient vraiment adorables !!

Colombie Salento

Les transports

Ici, comme souvent en Amérique latine, c’est le bus qui est le plus utilisé. Du mini-bus pour les trajets de quelques heures aux gros bus climatisés (il y fait même très froid !!) avec TV, wifi et tout le tralala pour les trajets plus longs comme les bus de nuit, il y a de tout. Mais de manière générale, se déplacer en Colombie ne coûte vraiment pas très cher (en tout cas avec le taux de change du moment) et il est très facile de trouver des places dans un bus sans avoir besoin de la réserver à l’avance.

Le côté gourmand

Alors là, pour le coup, nous avons été ravis de découvrir à quel point les colombiens étaient gourmands !! Les villes et villages regorgent de boulangeries qui proposent des pâtisseries en tous genres ainsi que des petits en-cas salés qui ont fait notre bonheur !! Gâteaux, pains fourrés, frians aux fromages, etc…, on ne compte plus tous les plaisirs qu’on s’est fait là-bas !! C’est bien simple, il ne se passait pas un jour sans qu’on ne rentre dans l’une de ces boutiques paradis !!

Palmito Colombie

DSC07134 DSC07330

Les Almuerzos et lait d’avoine

Concernant les repas, Amérique latine oblige, on retrouve de copieux almuerzos pour trois fois rien qui nous tenaient au ventre toute la journée !! Et petit changement par rapport à l’Equateur, ici la boisson vous est resservie autant de fois que vous voulez. L’une d’entre elle nous a d’ailleurs particulièrement plu, le lait d’avoine !! On ne connaissait pas et on doit dire qu’on en est devenu complètement fan !!!! Ici ils en boivent tout le temps et on peut en trouver partout !

Ade Almuerzo Colombie

La Trucha

Pour varier les plaisirs, nous avons également goûté (et plutôt deux fois qu’une !!) la truite, spécialité de plusieurs régions du pays. Là encore, un vrai régal.

Truite Colombie

La panella

En guise de goûter, on trouve également énormément d’agua panela con queso. La panela, nous l’avions découvert en Equateur, cette pâte sucrée à base de sucre de canne. Et bien ici, on la mélange à de l’eau chaude, on y rajoute des morceau de fromage et le tour est joué ! Il existe aussi la variante avec du chocolat qui remplace la panela et le résultat nous a tout autant ravi les papilles !! :)

Panela Colombie

Chocolate con queso Colombie Panela con queso Colombie

Les Arepas

Autre spécialité du pays, les arepas. Ce sont des galettes à base de farine de maïs que l’on fait cuire et que l’on mange sur le pouce. Ce qui nous a étonné, c’est que d’une région et même d’une ville à l’autre, les arepas n’avaient rien à voir entre eux. Certains était épais et mi-cuit agrémentés de fromage, d’autre beaucoup plus fins, d’autres encore mélangés à de l’oeuf ou fourrés à la viande bref, il y en avait pour tous les goûts !! Notre préférence ira tout de même à ceux que l’on trouvait dans le marché de San Gil et que nous prenions au petit déjeuner !!

Arepa Adri Colombie

Arepa viande Colombie Arepas Colombie

Les glaces

Aussi fréquent que des boulangeries, les vendeurs de glaces font également un véritable carton ici !! A toute heure du jour on croise des gens en train de lécher leur cône dans la rue. De vrais gourmands on vous dit !! Et puis il y en a pour tous les goûts, des glaces les plus softs aux plus chimiques et colorées !! 

glace Colombie

Les fruits

Un côté qui nous a aussi bien plus ici c’est le goût de leurs fruits !! Gouteux, juteux et sucrés à souhait ! On croise parfois des vendeurs de rues qui nous proposent des petites salades de fruits bien fraîches qui passent toute seules.

Salade de fruit Colombie Salade de fruit de rue Colombie

Les obleas

Elles font également beaucoup d’heureux dans les rues en Colombie, les obleas sont de deux fine crêpes sèches que l’on fourre avec de la confiture de lait, du coulis de fruits, du fromage râpé ainsi que de petites boules de sucre colorées.

obleas Colombie Obleas Colombie

Les empanadas

La palme des en-cas sur le pouce revient naturellement aux empanadas. Ces pâtes fourrées à la viande, au fromage, etc…, puis fris se retrouvent un peu partout dans le pays. 

Empanadas empanadas Colombie

De la Mantequilla PARTOUT

Pour finir cette (longue) partie gastronomique, un constat qui nous a autant étonné qu’ecoeuré : les colombiens adorent le beurre !! Mais quand je dis qu’ils adorent ça c’est qu’ils en mettent vraiment de partout !! La plupart des pains que vous trouverez en boulangerie sentiront le beurre à plein nez, ils en mettaient aussi beaucoup dans le riz. Et ce n’est pas tout ! Il faut bien faire attention à ce que vous achetez en magasin car le « goût beurre » est présent sur tout et n’importe quoi. Pain de mie, pâtes en  passant par les chips, on en vois de partout !!  Oui Adeline s’est fait avoir avec les chips et autant vous dire qu’elle n’est pas fan des chips au beurre !!

Colombie

Assez peu de marchés en règle générale

On reste dans le domaine de la nourriture pour dire aussi que contrairement à l’Equateur, on ne retrouve que très peu de marché de fruits et légumes en Colombie. L’essentiel des courses se fait dans les supermarchés ou les petites supérettes. On en a bien sûr croisé quelques uns comme à San Augustin ou à San Gil, mais cela restait relativement marginal.

marché Colombie

Et le café dans tout ça ??

Oui, oui, on sait, la Colombie c’est le pays du bon café (comme quoi elle n’a pas qu’une réputation liée à la drogue ;) ). Mais n’étant l’un comme l’autre pas de grands amateurs de ce brevage, nous n’en avons que très peu pris. En fait, la seule fois que nous en avons goûté, c’était lors de la visite d’une finca (ferme à café) à Salento dans la région cafetière du pays. Du coup, on ne pourra pas vous dire s’il était bon ou pas, mais aux dires des autres voyageurs, il était excellent !

Une préférence pour les petits villages tranquilles

Plus le voyage passe et plus on s’aperçoit que nous préférons de loin les petits coins tranquiles aux grosses agglomérations. La Colombie n’a pas fait exception à la règle puisque nous avons passé la majorité de notre temps dans des petits villages tout tranquiles tout mignons, colorés ou au contraire aux façades coloniales immaculées !!

Guatape Colombie

Des vacances pendant ce Tour du Monde

On ne va pas y aller par quatre chemins, nous avons réellement adoré ce pays !!

Tant les gens que les paysages ou la nourriture nous ont plu. Si bien qu’on y a d’ailleurs pris un rythme vraiment pépère en s’occtroyant des vacances en plein Tour du Monde. 9 jours à Salento (petit village au milieu des montagnes), 5 à Guatapé (encore plus petit), on s’est vraiment laissé vivre ici. On s’y sentait bien et on ne voulait plus en partir. Si bien que c’est avec un réelle boule au ventre que nous avons tout les deux embarqué dans notre avion en partance pour le Pérou à la fin du séjour. A la rédaction de cet article et donc à peine deux semaines après notre départ, on se dit souvent que le pays nous manque et que nous aimerions beaucoup y retourner pour y faire des choses que nous n’avons pas encore découvert comme la côte Pacifique du pays par exemple…

On n’y retrouvait certes, pas du tout le coté andin que nous avions en Equateur et que nous allions retrouver au Pérou ou encore en Bolivie, avec tous ces marchés, ces costumes traditionnels, etc, mais plutôt un côté moderne avec des magasins biens tenus, etc…, mais nous avons trouvé énormément de charme à ce pays.

Une chose est sûr, il est loin de nous avoir laissé indifférent et on le recommande vivement à toute personne qui projetterai un voyage dans le continent. A n’en point douter, un gros coup de coeur pour nous !!

Colombie