Le village de Bajawa, 2ème étape sur l’île de Flores

Bye Bye Ruteng

Après avoir profité des alentours de Ruteng, nous nous remettons en route direction notre prochaine étape : le village de Bajawa.

À nouveau les paysages sont à couper le souffle et nous passons par des paysages complètements différents. On choisit même un cadre plutôt sympa pour se faire notre petit casse-croute. Des rizières de plusieurs couleurs avec un cours d’eau juste à coté qui donne vue sur la mer. Pas mal nan ?? ;)

île de Flores. Sur la route de Bajawa

Après avoir roulé à nouveau pendant un bon moment nous décidons de faire une petite pause entre les villages de Mborong et Aimere pour reposer nos fesses qui sont littéralement en compote. À nouveau, nous choisissons un coin plutôt sympa, une plage avec vue sur le volcan Inerie.

Plage île de Flores direction Bajawa Indonésie

L’heure commence à tourner et la météo commence à être menaçante. Nous reprenons la route et bien sur, ce qui devait arriver arriva. On se prend une grosse drachée sur la tronche. Il n’arrête pas de pleuvoir mais étant à 17 km du village nous ne voulons pas nous arrêter car il se fait tard et nous ne voulons pas finir la route de nuit sous la pluie.

C’est donc trempés jusqu’aux os que nous arrivons bien gentiment à Bajawa.

Bajawa île de Flores Indonésie

Homestay Marcelino

La pluie a cessé peu avant notre arrivé mais étant trempés et congelés, nous décidons de nous arrêter dans le premier hôtel venu. Nous, nous faisons recaler car il est plein et nous auto-recalons d’un deuxième hôtel car la chambre est vraiment sale (fenêtre cassée, papillons morts sur le sol et sur les lits, murs sales) et pourtant nous avons déjà dormi dans des trucs très craspouille !!

Pendant que je déclinais l’offre de l’hôtel Adri s’est fait accoster dans la rue. Un mec lui indique qu’il a un pote qui a un homestay. Sur le coup on est un peu méfiant du « j’ai un pote qui » mais au final, qui ne tente rien n’a rien, au pire on refusera. On lui dit donc que ça peut nous intéresser et il nous amène voir ce fameux ami du nom de Marcelino. Un mec sympa avec des petites loks qui nous dit de voir la chambre et que si on n’aime pas il n’y a pas de soucis on peut voir ailleurs mais il nous précise que généralement les backpackers aiment venir chez lui.

On entre dans la maison qui se compose de trois chambres, un salon et un autre lit dans un renfoncement. Il nous indique que le thé et le café sont gratuits et à volonté… Un bon point ;) Il nous dit ensuite que le petit déjeuner est inclus et nous montre la carte du petit dej’ qui est plutôt royale pour un homestay…. 2ème bon point et il finit par nous donner pleins d’informations sur ce qu’il y a à faire et à voir dans les alentours… 3ème bon point. Il nous montre la chambre qui n’a rien d’exceptionnelle mais propre, c’est tout ce qu’on lui demande…. 4ème bon point. Bref, on a voté pour… Et devinez quoi ??? Marcelino nous a offert deux grands jus d’avocat frais en guise bienvenue. C’est le moment où nous sommes tombés sous le charme de cet homestay. Ha nan j’oubliais, le soir il nous a fait des Mie Goreng, les plus gros qu’on ai jamais mangé.

Le lendemain matin au petit déjeuner nous avons pris les « fried noodle » avec une salade de fruit et on a eu droit au plat de la veille au soir. Imaginez le petit dej de fou :)

Haaaaa les Ad’s et la bouffe… Une grande histoire d’amour!!!

Alors oui on vend complètement La Marcelino Homestay mais elle nous a beaucoup plu. C’est le premier endroit où on retrouve une petite ambiance auberge de jeunesse avec un salon commun et surtout pleins d’infos et de cartes sur les alentours. Marcelino nous a même filé une de ces cartes qu’il a photocopié pour qu’on puisse se repérer le lendemain autour de Bajawa.

Adri jus d'Avocat Bajawa île de Flores indonésie Mie Goreng île de Flores Bajawa indonésie

Départ ou pas …

À la base nous devions partir pour Moni après notre nuit à Bajawa, qui ne devait être qu’une étape avant d’accéder au Kelimutu. Mais la veille au soir Marcelino nous à tellement indiqué de choses à faire dans la région qu’il a eu raison de nous et nous avons décidé de rester un jour de plus. Au final, on a tellement aimé qu’on a même rallongé de deux jours :)

Il est vrai que Bajawa regorge d’activités, il est possible de voir des volcans, des cascades, des sources chaudes, des villages authentiques, des points de vue. Bref, on ne s’ennuie pas dans les alentours de ce petit village perché à 1 100 mètres d’altitude.

coucher de Soleil Bajawa île de Flores Indonésie

Le Wawo Muda ou le petit Kélimutu

Après un bon petit dej’ nous voilà parti direction le Wawo Muda (1 753 m), dernier volcan de Flores à être entré en éruption (2001). Depuis deux petits lacs de couleurs différentes se forment dans les cratères, c’est d’ailleurs pour cette raison qu’ils l’appellent le petit Kélimutu.

Pour nous indiquer le chemin à prendre pour s’y rendre, au lieu de se perdre en explication, Marcelino a pris son scooter et nous a montrer la route à suivre. Une fois arrivé sur l’axe principal il nous donne encore deux, trois explications pour ne pas qu’on se perde et nous indique où laisser le scooter.  Adorable non ???

Après quelques minutes de route nous arrivons en bas du sentier qui mène au Wawo Muda. En saison sèche il est possible de continuer plus loin en scooter mais en saison des pluies le chemin est vraiment trop boueux. Nous laissons le scooter derrière une maison et empruntons le chemin.

Adri randonné Bajawa île de Flores Indonésie Ade île de Flores Indonésie Bajawa

Nous passons par des paysages une fois de plus magnifiques et très vallonnés. Par contre le temps est assez nuageux par moments et ce matin nous n’avons pas la chance de pouvoir admirer le volcan Inerie.

Au bout d’une heure de marche et après s’être perdus à deux reprises (on ne nous refera pas !!!), nous trouvons enfin le bon chemin et pouvons profiter du spectacle que la nature nous offre. Nous voilà face au Wawo Muda, et coup de chance, les lacs sont encore présents, il y en a un grand de couleur un peu verte et l’autre plus petit est jaune. Coup de chance car plus la saison sèche arrive et plus il s’assèchent jusqu’à disparaitre.

Volacan Wawo Muda île de Flores Indonésie

Le pont de vue est vraiment bien dégagé et nous ne sommes que tous les deux sur le site. Nous voulions continuer le chemin pour descendre près des cratères mais un fossé nous a empêché de continuer. Nous voyons qu’il est possible de descendre de l’autre coté mais cela veut dire rebrousser chemin pour faire la rando dans l’autre sens afin de pouvoir descendre. Etant donné que nous voulions voir et visiter d’autres choses aux alentours, nous avons abandonné l’idée et puis nous en avions déjà bien profité de là haut ;)

Adri rando Bajawa île,de Flores Indonésie

Village authentique

Les alentours de Bajawa regorgent de villages traditionnels qui ont comme particularité des maisons en bois ou en bambous avec des toits de chaume. L’architecture des maisons vaut vraiment le coup d’oeil, elles possèdent pour la plupart des sculptures et des peintures sur la devanture.

Ce sont dans ces villages que certains rituels animistes sont encore pratiqués à l’occasion de naissances, décès, mariages, nouvel an …

À l’arrivée au village, les touristes doivent signer un registre et faire un don pour la communauté.

Nous sommes passés devant tout un tas de petits villages très animés où les enfants courraient partout et où les « hello » résonnaient dans tous les sens. A nouveau des gens très accueillants qui n’hésitaient pas à venir nous parler.

 Nous continuons à descendre la route et tombons sur un village, qui lui pour le coup nous à laisser échappé un petit « waou » de nos bouches. Non pas que le village était grand et hyper beau mais la vue…. Aïe aie aie . Le village est dominé par l’Inerie, ce volcan en impose vraiment beaucoup et pour une fois il ne se cache pas dans les nuages.

Volcan Inérie île de Flores Indonésie

Adri Bajawa île de flores Indonésie Ade Bajawa île de Flores Indonésie

Le village de Bena

Marcélino nous avait dit que si il y avait un village à voir, c’était bien celui-ci car il était vraiment très beau.

Effectivement il ne nous a pas menti. Bon, par contre bons petits français que nous sommes en arrivant devant nous avons eu tous les deux la même réflexions. « Oh on dirait un petit village de Gaulois comme dans Astérix et Obélix » Référence culturelle bonjour ;)

Village Bena de Bajawa île de Flores Indonésie

Le village nous a vraiment scotché car tout est vraiment resté très authentique, c’est apparemment le village Ngada le plus traditionnel de la région.

Les maisons sont intactes, les peintures un peu effacées mais nous distinguons encore les dessins.

En arrivant nous avions un peu peur du piège à touristes, du style que le village n’est pas habité et que les gens sont là juste pour de la figuration et pour vendre leurs produits. Mais finalement nous avons été agréablement surpris. Les villageois nous souriaient, venaient nous dire bonjour mais ne nous demandaient même pas de venir voir leurs échoppes où d’acheter quoi que ce soit. À la place, certains faisaient leurs lessives, d’autres faisaient à mangé car il était déjà midi et encore d’autres faisaient la sieste à l’ombre. On a limite même été choqué que personne ne soient insistant avec nous et que le village soit aussi calme. Il parait même désertique car pendant que certains étaient au travaille dans les rizières ou les champs, les autres restaient pour la plupart tous dans leurs maisons à vaquer à leurs activités.

La plupart des maisons ont des figurines sur leur toit et les porches sont décorés de cornes et de mâchoires de buffle, signe de prospérité.

village Bena île de Flores Indonésie Village Bena île de Flores indonésie
Village Bena île de Flores Indonésie Village Bena île de Flores Indonésie

Tout au fond du village il est possible de monter à un petit sanctuaire chrétien où trône une petite vierge Marie entourée de canettes de soda (les offrandes évoluent avec les années :) ). Mais passons ce n’est pas ce qui nous à le plus marqué. Non ce qui nous a vraiment plu, c’est la vue qu’on a pu avoir de ce sanctuaire. Une vue imprenable sur la vallée et la mer au loin. Très appréciable car en plus nous étions seuls.

Oui pour notre plus grand plaisir Bena en saison des pluies ne grouille pas de touriste.

Nous sommes repassé devant le village plus tard dans la journée et là c’était déjà beaucoup plus animé. Un gros match de volley ball était en train de se jouer. Dans chaque village il y a un terrain et tous les dimanche après-midi ils organisent des matchs.

Adri point de vue village Béna île de Flores Indonésie

Le village de Wogo et les mégalithes de Old Wogo

C’est dans ce village que nous avons fait une très jolie rencontre.

Nous étions en train de flâner dans le village quand notre chemin à croisé celui de Maria. Une femme qui parle très bien anglais, même mieux que moi, en même temps il n’y a pas de mal :s . Depuis notre arrivé à Bajawa nous avons remarqué que beaucoup ne comprennent ou ne parlent pas l’anglais.

Maria nous propose alors de rentrer chez elle pour nous expliquer comment se constitue une maison traditionnelle. Nous acceptons tout de suite.

Elle nous explique que quasiment toutes les maisons sont composées de deux chambres, d’un salon, d’une cuisine et d’une pièce où loge les invités qui sert aussi de chambre quand il n’y a personne. Au centre du salon et juste devant la porte de la pièce pour les invité il y a un « repose gorge » pour les boeufs en bois sculpté. Elle nous explique qu’ils s’en servent lorsqu’ils font des sacrifices. Et que celui-ci posé dans le salon amène le pouvoir dans la maison.

Elle nous explique qu’ils font des sacrifices lors du nouvel an le 6 ,7 et 8 Janvier. A l’occasion chaque village tue 3 boeufs.

Les sacrifices sont fait dans l’ancien village de Wogo, le « old wogo ». C’est là qu’il y a les mégalithes, regroupement d’énormes pierres sur le sol qui représente des tombes ancestrales. Ils s’en servent encore pour certaines cérémonies.

Old wogo village Bajawa île de flores  Indonésie

Elle nous informe qu’ils sont 300 habitants dans le village et que pour la plupart les villageois sont fermiers. Avec sont mari ils ont d’ailleurs des rizières et lorsqu’ils plantent ou font la récoltes ils logent dans une petite maison en bambous qu’ils ont a coté. Leur maison principale reste celle du village de Wogo.

Maria très gentille, nous propose de gouter son jeune maïs fraichement récupéré au champs et nous dit qu’elle cultive aussi la menthe. Elle nous a fait un thé qui était vraiment succulent. C’est avec pleins de gentillesse qu’elle nous propose même de nous faire à manger. Mais nous avons décliné l’offre de peur de trop abuser de sa gentillesse et puis pour une fois nous n’avions pas tellement faim.

Nous sommes vraiment épatés par son niveau d’anglais, elle nous apprend qu’elle a appris sur le tas grâce aux touristes. Les tours opérateurs organisent souvent des visites de villages traditionnels en saison sèche. Elle profite alors de la forte influence pour ce perfectionner. Elle nous dit qu’elle connait déjà deux, trois mot de français mais qu’elle voudrait apprendre encore plus.

Au moment de partir, on attend qu’elle nous demande quelque chose mais rien ne vient. On se sent un peu gêné et on lui demande si on peut lui acheter quelque chose mais elle refuse. Elle voulait simplement nous recevoir de la manière la plus simple et la plus gentille qui soit, sans arrière pensée. Elle nous dit juste que les touristes peuvent faire une donation au village et que souvent le montant s’élève à 10 000 roupies / pers (0,70€ environ…)

Nous lui proposons de prendre des photos et elle conclue par un « Thank you » , le monde à l’envers je vous le dis. Elle est heureuse de prendre une photo avec moi et qu’on prenne sa maison en photo alors que c’est elle qui nous a donné tout un tas d’infos et qui nous a accueillie chez elle. On lui dit que c’est nous qui la remercions grandement.

Village Wogo île de Flores Indonésie

village Wogo île de Flores Indonésie Cuisine habitation village de Wogo île de Flores Indonésie
intérieur maison traditionnelle village Wogo île de flores Indonésie Maison traditionnelle village Wogo île de flores Bajawa

Visite du village de Nage…ou pas

Etant très curieux nous décidons de voir un encore un autre village. cette fois nous jetons notre dévolu sur Nage.

Au final ça aurait été du vite vu car à peine arrivé au village, les enfants, qui d’habitudes nous disent « hello, hello » nous disent ici « money,money » Mouais….On a vite été blasé donc nous avons rebroussé chemin surtout que sur la route nous avons rencontré un groupe de jeune qui nous proposaient de se baigner avec eux aux Hot spring….alors pourquoi pas ??

Les Malanage Mata Air Panas : Hot spring

On redescend donc la route et les jeunes indonésiens rencontrés plus tôt étaient tous en train de se baigner. Je met alors ma main pour toucher l’eau et là OUTCHHH…. je me brule limite. Je dit alors à Adri que c’est impossible, je ne pourrai jamais me baigner car ce n’est pas chaud mais bouillant.

Une jeune fille ayant vue ma réaction (je suis très douée pour les grimaces), vient nous voir et nous explique qu’il y a une source chaude sur la droite et un cour d’eau froide sur la gauche et que le mélange des deux donne un bain chaud et supportable. Ha oui…. On comprend mieux comment tout le monde arrive à se baigner.

On se jette à l’eau et là croyez moi on c’est fait des potes. Ils venaient tous vers nous, nous posaient tout un tas de questions et voulaient tous faire des photos avec nous. A chaque photos ils nous disaient « thank you » . Pour eux c’est comme un honneur d’être pris en photo par les touristes. Ils nous demandent tous si on parle indonésien et malheureusement nan. Dans un moment comme ça on aurai bien voulu partager encore plus. Mais bon avec les gestes ça permet de rigoler aussi pas mal :)

Adri Hot spring Bajawa île de Flores Indonésie Hot spring Bajawa île de Flores Indonésie
Hot spring île de Flores Indonésie Adri Hot Spring île de Flores Indonésie

 La cascade d’OGI

Pas très loin de Bajawa se trouve la plus grande cascade des alentours. Marcelino nous a précisé qu’en saison des pluies elle vaut le coup d’oeil. Nous sommes donc partis voir ça par nous même. Juste avant d’y accéder nous avons eu droit encore une fois à un très jolie tableau made in Flores. Des montagnes, du ciel bleu, des rizières et des villageois hyper souriants. Je passe sur le fait que toutes les filles ont envoyé des « I LOVE YOU » à Adri. :)

rizière Bajawa île de Flores Indonésie Rizières Bajawa île de Flores Indonésie
Rizières île de Flores Indonésie Bajawa rizière Bajawa île de Flores Indonésie

La cascade fait 30 mètres de haut et l’eau tombe dans un bassin qui permet par la suite l’irrigation des cultures en contre bas grâce à un barrage.

Cascade D'OGI Bajawa île de Flores Indonésie

Le volcan Inerie

On ne voit que lui aux alentours,enfin lorsque le ciel est dégagé ce qui plutôt rare en saison des pluies. Il est possible de gravir cet imposant volcan de 2 245 m d’altitude en 4 heures de marche. Le soucis c’est qu’il n’était pas prévus au programme à la base et donc nos chaussures de rando sont restées à Luanbo Bajo. N’ayant que nos baskets et les sentiers étant très boueux en ce moment nous n’avons pas voulu nous y risquer surtout que ma cheville est encore très fragile car je me la suis tordue il n’y a pas longtemps. Elle m’envoie encore quelques douleurs donc je n’ai pas voulu tenter le diable et préféré la préserver pour les randos en Nouvelle Zélande.

Ce n’est que partie remise… Et en attendant on a pu en profiter avec les yeux. C’est déjà pas mal :)

Volcan Inerie île de Flores Indonésie

Et alors la ville de Bajawa elle même ??

Et bien la ville n’a rien d’exceptionnel mis à part le fait que nous avons manger le meilleur Bakso de notre voyage là bas avec les meilleurs Tempes de ma vie.

La ville possède une mosquée et une église juste en face l’une de l’autre ainsi que pleins de petites échoppes.

Nous sommes tombés sous le charme d’un « mini marché » dans une ruelle avec de très beaux légumes et des vendeuses très souriantes. On a profité pour acheter tomates, concombres, citrons, échalotes et avocats pour se concocter une super salade. C’est la pleine saison des avocat en ce moment et il est vrai qu’ils sont vraiment très bons.

Les marchandes nous on fait des super prix et nous on même offert des fruits, des tamarillos. Encore une fois nous avons passé un super moment. On est reparti du marché avec le smille devant tant de gentillesse.

Marché île de Flores Indonésie Bajawa

Infos pratiques pour vous futurs voyageurs ;)

Marcelino Homestay :

Prix: 150 000 roupies la chambre double

Petit déjeuner: Inclus

Sanitaires: Communs à l’extérieur de la chambre, eau froide

Pour vous y rendre, le mieux c’est de demander aux habitants, beaucoup le connaissent.

Marcelino Homestay Bajawa îlede Flores Indonésie Marcelino Homestay Bajawa île de Flores
Chambre Marcelino Homestay îled e Flores Indonésie Mie Goreng île de Flores Bajawa indonésie

Donation Village Béna: 20 000 roupies / pers

Donation Village Wogo: 10 000 roupies/pers