Bagan et ses 2000 pagodes

L’une des images qui revient le plus lorsqu’on parle du Myanmar, c’est sans conteste le survol des temples de Bagan par des montgolfières au lever du soleil. Passage obligé dans ce pays, nous y avons fait un petite halte et ramené des décors de cartes postales dans nos mémoires…

lever de soleil avec montgolfiere bagan Myanmar 3

Arrivée à Bagan

Pour y arriver, nous avons pris un bus de nuit depuis Mandalay, qui nous a déposé à 4 heures du matin au milieu de nul part… Bon, on avait déjà eu le coup en arrivant à Mandalay en plein milieu de la nuit d’être à plusieurs kilomètres du centre ville, on avait donc fait du stop pour rejoindre ce dernier. Mais là, la musique est tout autre. Autant Mandalay est une grosse ville où le stop peut marcher facilement, autant Bagan se compose de trois petites bourgades principalement dédiées au tourisme. Sitôt descendus du bus, on se fait accoster toutes les deux secondes par des chauffeurs de taxi ou autres pick up qui nous annoncent des prix allant de 2 000 à 10 000 khiats pour faire 7km… Sachant que la veille, nous avions payé 2 000 pour faire 2 heures de pick up, on avait un peu du mal à dire oui. On a donc décidé de commencer à marcher pour voir si on ne trouvait pas moins cher plus loin. Et effectivement, au bout d’à peine 15 minutes, un pick up s’arrête à notre niveau et nous propose 1 000 khiats. C’était certes cher en comparaison des autres pick up que nous avions pris, mais à 4h du matin après une nuit à ne pas dormir dans un bus, nous n’avions plus la foi de marcher plus.

Une fois en ville, nous trouvons enfin une Guest House qui ne nous fait pas payer de supplément pour le reste de la nuit que l’on allait passer jusqu’au matin et on s’étale sur nos lits…

Paysan Bangan Myanmar

Une ville de pagodes

Déjà qu’on en croise énormément au Myanmar, mais alors là, on peut dire que la pagode est reine à Bagan !! Après à peine quelques heures de sommeil, nous sortons pour voir un peu les environs. Première visite de pagode, celle de Schwezigon qu’on prétend être la plus belle du pays. Et c’est vrai que franchement, elle est plutôt pas mal :)

Temple Bagan Myanmar

Temple Bagan Myanmar 2

Des cigares à Bagan…

On avait entendu parler d’une fabrique de cigares dans la ville, nous sommes donc partis à sa recherche. Perdues dans une petite ruelle en terre battue, nous avons été invité à y entrer. Tout y est fait main et les ouvrières étaient toutes contentes de nous montrer leur art. On a même eu droit à deux petits cigares !! Bon, on ne fume pas mais ça fera toujours plaisir à des proches :)

Bagan fabrique de cigare Myanmar

Fabrique de cigare Bagan Myanmar

Une fois cette petite visite terminée, on décide de marcher un peu en direction des premières pagodes situées à la sortie de la ville. A peines quelques centaines de mètres de parcourus que nous nous trouvons déjà entourés de ces temples en vielles pierres. Partout où notre regard se porte, il en croise. Ce qui frappe c’est qu’elle sont vraiment disposées de partout mais sans rien autour. Dans les autres lieux que nous avions visité au Myanmar, on voyait quelques pagodes isolés, mais on avait toujours une ou deux habitations pas très loin. Ici, rien, nada, que des pagodes à perte de vue !!!

Temple Bangan Myanmar 4 temple bagan Myanmar 3 Temple Bagan Myanmar 9

Il y en a vraiment de toute taille. De la petite pagode de quelques mètres de haut, au grand temple à plusieurs étages que l’on peut visiter !! On se risque donc à l’intérieur de l’une d’elle, mais déjà quelque chose nous interpelle. Alors que depuis le début de notre séjour nous n’avions pratiquement jamais été confronté aux signes d’un tourisme de masse, ici, on retrouve un grand nombre d’échoppes vendant des souvenirs, des rafraîchissements, etc… Dès l’entrée des gros temples, on vient nous aborder pour qu’on vienne dans telle ou tel échoppe, on nous saute un peu dessus pour nous vendre des photos, des cartes postales ou tout autre choses… Le tourisme commence à faire son effet ici…

Temple et fleurs Bagan Myanmar

Temples Bagan Myanmar 9

Notre premier coucher de soleil sur une pagode

L’heure du crépuscule approchant, nous décidons d’aller voir le coucher de soleil sur l’une des pagodes que l’on peut gravir. Nous prenons place et admirons la descente de l’astre diurne et les changements de couleurs qui lui succèdent. À la vue de tout ça, on a déjà hâte d’être au lendemain matin pour pouvoir admirer l’aube naissante.

coucher de soleil Bagan Myanmar

coucher de soleil Bangan Myanmar 2

coucher de soleil Bangan Myanmar 3

Réveil difficile mais qui vaut le coût !!

Debout à 5 heures du matin pour être sûr de ne rien manquer, nous louons des vélos pour nous rendre au même temple que celui sur lequel nous avions profité du coucher de soleil la veille. Sur place, pas grand monde, juste un couple, nous prenons donc place. Mais plus les minutes passent, plus cela se rempli. Les premières lueurs du jours commencent à pointer et nous dévoilent petit à petit la grandiosité du site. Des pagodes à perte de vue qui commencent à sortir de la pénombre.

Ad's en vélo Bagan Myanmar

Il est environ 6h30 lorsque le soleil montre le bout de son nez et avec lui ce que nous attendions tant !! Au loin, nous voyons se gonfler peu à peu les montgolfières qui vont bientôt s’élever dans le ciel pour leur ballet céleste.

Lever de soleil Myanmar 2

coucher de soleil bagan Myanmar

lever de soleil avec Montgolfiere Bagan Myanmar 6

Un spectacle magique

Une, deux, trois, quatre, … en tout, 17 montgolfières prennent leur envol dans le ciel de Bagan. Elles avancent au gré du vent et celui-ci est plutôt clément avec nous puisqu’il les dirigent dans notre direction !! Certaines passent juste au dessus de nos têtes, les autres reste vraiment proches pour que nous puissions vraiment en prendre plein les yeux. Vraiment féérique. Elles suivent leur route en montant, descendant, remontant et ainsi de suite, donnant l’impression de danser au dessus des pagodes.

lever de soleil avec montgolfiere Bagan Myanmar 4

lever de soleil Montgolfière Myanmar Bagan

Lever de soleil ave Montgolfiere Bagan Myanmar 6

Lever de soleil avec Montgolfiere Bagan Myanmar 7

 Cela nous a tellement enchanté, qu’alors que nous avions prévu de partir de Bagan le soir même, nous décidâmes d’y rester une nuit de plus afin de profiter une nouvelle fois de ce spectacle !!!

Une journée à pédaler

Après un bref retour à la Guest House, petit déjeuner oblige (on reste tout de même les Ads !!), nous enfourchons de nouveau nos vélos et partons découvrir Bagan plus en profondeur.

Ade vélo Bagan Myanmar Adri vélo Bagan Myanmar
Adri Bagan Myanmar Ade Bagan Myanmar

Plus on pédale, plus les pagodes se succèdent… On se demande d’ailleurs si des gens les visitent toutes et combien de temps cela leur prend !! Nous nous arrêtons dans le vieux Bagan pour voir le fleuve qui borde le site. On peut d’ailleurs accéder à Bagan depuis Mandalay via un bateau d’une quinzaine d’heures qui emprunte ce fleuve.

Temple bagan Myanmar 5

bord de fleuve Bagan Myanmar

 De retour sur la route, première avarie pour Adeline : alors que sa pédale branlait depuis le matin, elle finie par lâcher en plein milieu de la route. :) 

Bon, au passage, il faut aussi préciser qu’avec sa poisse internationale, elle avait réussi à se cogner le doigt de pied sur une brique d’une pagode le matin même, le faisant ressembler à un orteil d’alien !!

Ade pédale de vélo pied Ade

Le soir venu, nous retournons sur la pagode de la veille (et du matin d’ailleurs) pour revoir le coucher du soleil. Qui nous avait tant plu la veille.

Bagan, suite et fin :)

Dernière journée à Bagan et de nouveau, réveil à 5h pour revoir ce qui nous avait tant plu la veille !! Mais cette fois, on ne vous le cache pas, nous n’avons pas eu le même emballement… Alors que la première fois nous avions 17 montgolfières devant les yeux, seulement 8 prenaient leur envol ce matin là et le vent étant bien moins généreux avec nous, elle s’éparpillèrent beaucoup plus sans pour autant passer très proche de nous. Tout ça reste relatif hein, c’était quand même un superbe spectacle, mais rien à voir en comparaison de celui que nous avions vu la veille.

Le reste de la journée se passe plus tranquillement que la veille. Nous ne visitons que peu de pagodes (au bout d’un moment, trop de pagodes tue la pagode ) et faisons plutôt le grand tour en vélo en raliant le vieux Bagan, le nouveau Bagan et enfin Nyaung-u où se trouve notre auberge.

Bagan Myanmar Temple et Montgolfiere statue temple Bagan Myanmar Temple Bagan Myanmar 8

Une bonne douche et nous embarquons pour un nouveau bus de nuit, direction Kalaw et un trek de troisjours vers le lac Inlay !!!

Nos impressions sur Bagan

Qu’avons nous pensé de ce bref séjour à Bagan ?? Les pagodes à perte de vue offrent vraiment un spectacle hors du commun et l’envol des montgolfières avait réellement quelque chose de féérique. Le fait de pouvoir se déplacer en vélo et d’être libre nous a également beaucoup plu.

En revanche, on ne peut vous cacher que c’est un lieu hautement touristique et que l’ambiance n’est pas du tout la même que dans les autres coins que nous avions visité. Tout y est plus cher et on vous harcèle souvent pour vous vendre tel ou tel souvenir ou on vous réclame de l’argent pour tout et n’importe quoi. Marque visible dans le paysage de cette attraction touristique, une tour construite au milieu du site, pour offrir (contre 10$) une vue panoramique sur l’ensemble des lieux. S’élevant tel un furoncle au milieu de la beauté de ces vielles bâtisses, elle a d’ailleurs coûté au site son entrée au patrimoine mondial de l’UNESCO…

On se rend donc bien compte qu’il est presque déjà trop tard pour visiter les lieux de la même manière qu’on a pu visiter le reste du pays…

ombrelles bagan Myanmar

 

Infos pratiques pour vous futurs voyageurs ;)

Arriver à Bagan :

Depuis Mandalay il existe plusieurs solutions :

Le bus, que nous avons pris pour 8 000 khiats par personne (+ 1 000 khiats pour le trajet jusqu’à la gare routière), 7 heures de trajet et qui vous dépose dans la gare de bus, complètement excentrée des lieux dortoirs et où on vous proposera donc des prix vraiment abusés pour vous emmener en pick up.

Le bateau, qui met entre 12 et 15 heures. Pour avoir rencontrer des gens qui l’ont fait, leurs avis étaient plutôt mitigés. D’un coté les abords de Mandalay et de Bagan son vraiment sympas apparemment, mais d’un autre, c’est vraiment très, voir trop long comme trajet et on peut vite s’y ennuyer…

Hébergement :

Ici plus qu’ailleurs, lieux hautement touristique oblige, les hébergements coûtent très cher. En arrivant vers 4 heures du matin, la majorité de ceux qu’on trouvait voulaient nous faire payer une nuit de plus (à 30€ la nuit on n’a pas trop trainé chez eux). La seule qui ne nous l’a pas demandé était la moins cher de celle que nous avons croisé (15 000 khiats la nuit petit déjeuner inclu) : Pyinsa Rupa. Vu l’état de la chambre, on ne pensait y passer qu’une seule nuit, mais lorsque nous avons vu le petit déjeuner qu’elle proposait, nous avons décidé de prolonger. Bon pour ce prix, on était dans une cellule de prison avec barreaux à la fenêtre, vitre inexistante, peinture décrépie, odeur de moisi et sanitaires communs défoncés et sans eaux chaude… On vous la vend bien hein ??!! :)

guest house bagan Myanmar chambre guest House bagan Myanmar

Location de vélo :

L’immensité du site implique un moyen de transport autre que vos guiboles si vous voulez en profiter pleinement. Vous trouverez un grand nombre de stand louant des vélos, électriques ou non et des scooter électriques. Sportifs que nous sommes, nous avons pris l’option forçage de mollets pour 1 000 khiats par personnes. Si vous n’avez pas forcément l’envie de pédaler toute la journée, les vélos à assistance électrique peuvent être une bonne option, surtout que ça aide quand même pas mal dans les chemins qui mènent aux pagodes qui sont souvent sablonneux…

La fabrique de cigares :

Pour la trouver, ce n’est pas très compliqué :  À Nyaung-U, repérez le restaurant Fuji, puis prenez la petite ruelle qui fait l’angle. Une fois dans celle-ci, il vous suffit de demander aux habitants, ils connaissent.