5 jours à El Chalten

C’est parti pour 24h de bus de Bariloche à El Chalten

Nous sommes partis de Bariloche aux alentours de 13h et sommes arrivés à la même heure à El Chalten le lendemain. Vous ne rêvez pas… 24h de Bus!!

Alors au départ ça peu paraître angoissant, pénible ou insurmontable comme épreuve mais au final tout c’est très bien passé et je peux même dire que nous n’avons pas vu le temps défiler… C’est pour dire !!!

Après je pense que notre choix de siège dans le bus à contribué à rendre ce trajet plus agréable. En effet, avec Adri nous avons choisi de prendre les deux premières places en haut du bus afin de profiter de la vue panoramique sur la route et le paysage !!

D’habitude nous ne prenons jamais ces places là car Adri n’a pas tellement de place pour ses jambes, alors pourquoi les avoir pris cette fois-ci surtout pour une durée aussi longue me diriez-vous ? Tout simplement parce que nous savions que pendant 24 heures nous allions rouler sur la Ruta 40 et que les paysages allaient être magnifiques !! Chose que nous à confirmé l’hôtesse de l’agence où nous avons acheté nos billets de bus. Les places étant libres nous, nous sommes jetés dessus.

Comme dit Adri « tant pis pour les jambes on va en prendre plein les yeux » et puis c’est pas tous les jours qu’on traverse la Patagonie !!!

En plus l’hôtesse nous rassure en nous disant que le bus ne serait pas plein donc au moment de dormir on pourra changer de siège, ce qui c’est révélé être vrai par la suite.

ruta 40 Argentine Patagonie

Traverser la Patagonie sur la Ruta 40

Et alors ? Est-ce qu’on en a pris pleins les yeux ? La réponse est OUI, la route était magnifique et nous sommes passés par des paysages tous différents les uns des autres entre lacs, montagnes et grandes plaines désertiques.

Sans oublier tous les animaux que nous avons pu voir au bord de route comme les ñandús (sorte d’autruche), les guanacos (de la famille des lamas), les vaches, les lapins et même des renards… oui oui oui oui oui… TOUT Ça !

ruta 40 Argentine

ruta 40 coucher de soleil Argentine Patagonie

ruta 40 Argentine

1er Jour: Arrivée à El Chalten

Nous arrivons donc après 24 heures de trajet dans le charmant petit village d’El Chalten. À peine arrivés on se dirige directement vers le centre d’informations touristiques qui se trouve dans la gare. On leur demande où l’on peut trouver un logement à moindre prix, quelles sont les ballades à faire dans le coin, quelle sera la météo pour les prochains jours et enfin nous leur demandons une carte des alentours afin de visualiser un peu plus la ville et les alentours.

Si nous avons demandé la météo tout de suite en arrivant c’est parce que nous sommes arrivés sous le mauvais temps, on ne voyait aucun sommet de montagne tellement les nuages étaient bas et le ciel menaçant!! De plus on voulait savoir si le temps changerait le lendemain afin de savoir s’il était possible de se lancer dans une petite randonnée sans se prendre un litre d’eau sur la tronche. La rando sous la pluie on a donné au Pérou donc si on peut éviter on évite !

 El Chalten Argentine

Recherche d’hébergement

Au centre d’informations on nous avait indiqué une auberge avec un prix imbattable pour la Patagonie c’est à dire 100 pesos/pers pour un lit. Nous y allons donc et effectivement le prix est bien correct, nous demandons alors à voir la chambre. Il s’agit d’un dortoir de quatre personne, pas bien grand mais ça ce n’est pas grave. Ce qui me turlupine en revanche c’est que je crois que je n’ai plus envie de partager ma chambre avec des étrangers. J’en parle à Adri et lui dit que je préfère camper quitte à payer plus cher (oui bizarrement au camping c’était 120 pesos/ pers, il y a des choses qui ne s’explique pas) mais au moins on sera que tous les deux dans notre tente pour finir 2015 tranquillement. Adri est entièrement d’accord avec moi donc nous décidons d’aller au camping planter notre tente.

Le camping el Relincho

Il y a trois ou quatre campings à El Chalten je sais plus, en tous cas nous en avons vu trois et avons choisi de séjourner à El Relincho. Il nous paraissait plus grand que les autres avec des sanitaires propres et surtout il avait une grande pièce commune avec un coin salon et plusieurs tables ainsi qu’une grande cuisine. C’est un très bon compromis parce que ça permet de ne pas rester dans sa tente lorsque l’on rentre le soir ou lorsqu’il pleut. Bref, le camping est très bien équipé et l’accueil franchement sympathique, rien à redire, on ne regrette absolument pas notre choix. Surtout que l’emplacement était vraiment Top, nous étions au milieu d’un très beau décor, on vous laisse juger par vous même.

1. Camping El Chalten

 vue du Camping Argentine

camping El Chalten Argentine

Après midi OFF

Le temps de passer au centre d’informations, de chercher un camping, de monter la tente et de manger nous étions déjà en milieu d’après-midi et la pluie décidant de faire son apparition, nous avons décidé de ne rien faire de la fin de journée. Juste nous reposer et planifier la journée du lendemain.

2ème Jour: Les miradors de los Condores, Las Aguilas et la Chorrillo del Salto

Aujourd’hui est un autre jour car le soleil est parmi nous !!! Notre interlocuteur au centre d’information ne s’était pas trompé sur la météo et c’est donc complètement rassurés que nous partons pour nos premières ballades.

Nous avons opté pour 3 petites ballades histoire de se remettre en jambe avant d’attaquer de plus grosses journées.

Mirador de los Condores (1km aller)

Ce sentier démarre au Sud de la ville et le départ se situe au niveau du centro de visitantes, qui lui aussi, tout comme l’office du tourisme de la gare, donne beaucoup d’informations sur l’état des sentiers, les randonnées à faire à la journée ou sur plusieurs jours, la météo et tous un tas d’autres informations utiles. Ce centre est d’ailleurs plus complet que celui de la gare en ce qui concerne les treks.

Ce sentier n’est pas bien long car au bout de 20 minutes (annoncé 30) nous arrivons au mirador, de là nous avons une vue panoramique sur El Chalten et Monsieur le Fitz Roy!

El Chalten Argentine

Et clou du spectacle, nous avons la chance de voir des condors passer juste au dessus de nos têtes d’où le nom de la ballade, Mirador de Los Condores !! Si je dis que nous avons eu de la « chance » c’est parce que les condors ne sont pas tout le temps là, il arrive de ne pas les voir de la journée , nous n’en avons d’ailleurs plus recroisé après avoir vu ceux-ci.

 condor El Chalten Argentine

Mirador La Aguillas (2km aller)

Nous redescendons ensuite un peu afin de prendre un autre chemin qui nous mènera à un autre sentier, celui de Las Aguilas. A nouveau la marche n’est pas bien longue car nous atteignons le mirador au bout de 20 minutes. Mais cette fois-ci changement de décor, il n’est plus question de ville, nous avons une vue panoramique sur le lac Viedma et la steppe environnante. Le spectacle est magnifique, on en prend pleins les yeux et on décide même de se poser une bonne grosse demi heure pour admirer ce paysage de fou.

 point d evue Las Laguillas El Chalten Argentine

3. Point de vue mirador las aguilas Argentine El Chalten

 point de vue LAs laguilas El Chalten Argentine

Après en avoir pris plein les mirettes nous redescendons car la troisième ballade de la journée ne se situe pas au même endroit, il faut retraverser toute la ville pour accéder au départ. Et qui dit retraverser la ville dit s’arrêter grignoter un petit casse-croute en chemin. Tout comme à l’aller, le chemin retour est de toute beauté car nous avons vue sur le Fitz Roy et les autres sommets durant toute la descente.

 El Chalten Argentine

randonnée Las aguilas El chalten Argentine

El Chalten Argentine

Notre cantine d’empanadas

La veille n’ayant rien à mangé et ayant la flemme de se préparer un bon petit plat nous sommes partis à la recherche de quelque chose à manger sur le pouce. Et c’est à ce moment que nous avons trouvé une cafétaria, boulangerie qui fait les meilleurs empanadas de la ville !

Etant vraiment tombé sous le charme de ses petites choses nous décidons d’y retourner aujourd’hui. Le temps étant toujours au beau fixe nous choisissons de les déguster tranquillement en terrasse avant d’entamer notre 3ème ballade de la journée. 

J’avoue avoir complètement fondue devant les épinards-oignons et fromage-oignons, quant à Adri en plus de ceux-là il a adoré le jambon-fromage et celui à la viande bien évidemment!

Empanadas épinards El chalten Argentine

El Chorillo del Salto (3km aller)

Le départ de la ballade se fait au Nord de la ville où nous marchons sur la route tout en longeant le río Las Vueltas jusqu’à un petit sentier. J’avoue que ça fait du bien de quitter la route pour se retrouver à nouveau en pleine nature. Nous passons dans une petite forêt et nous nous émerveillons devant la couleur de chaque montagne que nous voyons au loin.

 El Chalten Argentine

Montagne El Chalten Argentine

C’est après 40 minutes de marche que nous arrivons à la cascade, le débit est très fort et une chose est sûr, nous ne sommes pas tout seul… La cascade étant accessible en voiture beaucoup de familles s’y donnent rendez-vous pour un petit pic-nic où pour passer l’après-midi dans ce petit endroit paisible tout simplement. Il ne faut pas oublier non plus que c’est les grandes vacances des argentins, donc qui dit vacances dit du monde un peu partout, c’est le jeu…!

 Cascade EL Chalten Argentine

3ème Jour: Loma del Pliegue Tumbado (12km aller)

On se réveil sous un ciel bleu magnifique, nous hésitons donc sur le choix de notre ballade, soit aller voir le Fitz Roy soit aller à un mirador où l’on peut avoir une vue d’ensemble sur la laguna Torre, le Fitz Roy et les autres montagnes avoisinantes ! On hésite, car beaucoup disent que le mirador vaut vraiment le coup quand il fait beau. On fini par choisir cette option en se disant que de toute façon nous verrons quand même le Fitz Roy de loin et comme ça s’il fait moche les autres jours nous aurons pu avoir un aperçu globale sur tous les sommets.

Le départ tout comme les balades du premier jour se fait au niveau du centro de visitantes au Sud de la ville.

Il faut en fait suivre le même chemin que la Laguna Toro et bifurquer ensuite. De toute manière le chemin et tellement bien balisé qu’on ne peut pas se perdre.

Nous voilà donc partis pour 3h de marche assez tranquille dans un décor magnifique avec des couleurs de folies. La marche n’est pas très difficile, enfin pour nous en tous cas.

Nous avons une vue sur le sommet du Fitz Roy tout du long, ce qui comble déjà toutes nos attentes.

Au camping, en discutant avec d’autres voyageurs, on nous explique qu’un couple étant parti le jour de notre arrivé était resté 8 jours à El Chalten sans avoir pu voir une seule fois le Fitz Roy !! On se dit qu’on a vraiment beaucoup de chance car depuis le 2ème jour nous ne voyons que lui !!!

Fitz Roy EL chalten Argentine

Fitz Roy EL chalten Argentine

Arrivée au mirador… Ou pas

Au bout de 3 heures de marche nous arrivons au mirador. La vue est magnifique on ne nous a pas menti. Nous pouvons admirer le Cerro Torre et le glaciar Grande qui se jette dans la lagune.

On en revient pas tellement c’est beau et on est vraiment heureux d’avoir choisit cette randonnée aujourd’hui. Nos ventres réclamant un petit quelque chose on s’assoit et mangeons des petits biscuits face à ce paysage de fou !! Ce moment là, croyez moi je vais m’en souvenir longtemps… On était trop bien installé pour notre petit goûté du matin :)

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Et puis un moment on tourne la tête et on s’aperçoit que d’autres personnes continuent le chemin encore plus haut. On se dit alors que le mirador n’est peut être pas l’endroit où nous sommes finalement. On se regarde, on se dit qu’on est bien installé et qu’on n’a pas spécialement envie de monter plus haut. Et puis tout d’un coup je dis à Adri « c’est quand même dommage de pas aller plus haut si ça se trouve le panorama est dingue ». En sachant que nous sommes déjà comblé ici je me dit que là-haut ça doit être encore plus fou.

DCIM104GOPRO

Le vrai mirador

Finalement on se motive et on part pour une petit grimpette de 30 minutes. Au fur et à mesure que nous prenons de la hauteur le panorama se révèle et nous marchons même juste à coté de la neige. Le chemin se fait dans la caillasse et la poussière, il n’y a plus du tout de végétation.

Ça ne fait que monter donc on fait marcher les cuisses, les mollets et le popotin. Mais franchement comme on dit le jeu en vaut la chandelle car arrivé là haut c’était juste … WAHOU….

Quand certains disent que c’est la plus belle vue de la région je leurs donne entièrement raison.

Nous arrivons à 1 490 mètres d’altitudes avec un panorama enivrant à 360° où l’on peut voir le lac Viedma, la vallée d’El Chalten, le glaciar Grande qui se jette dans la laguna Torre et le Fitz Roy. Que demander de plus ???

Il y a beaucoup de vent en haut mais une fois les bonnets et les capuches sur la tête on profite de la vue à 100 % .

On se dit même que s’ il ne fait pas beau demain c’est pas grave parce qu’au moins au aura eu une vue d’ensemble sur la région.

Allez on tourne ensemble pour voir tout ça!

 Montagne EL chalten Argentine

 Mirador El Chalten

10. Mirador El Chalten

Mirador El Chalten

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Et…NOUS :)

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Fin de journée tranquille

Après avoir fait une longue pause pour contempler toute la beauté du paysage nous redescendons doucement.

Le chemin du retour nous parait bizarrement beaucoup plus long qu’à l’aller on ne se souvenait pas d’avoir marcher autant. :)

Nous avons été agréablement surpris car nous n’avons pas rencontré énormément de personnes sur le sentier durant la journée. Vu que c’est les vacances et que nous sommes en bonne saison pour les randonnées nous pensions croiser énormément de monde mais au final pas du tout. C’était vraiment calme et tranquille.

Ade El Chalten Patagonie

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

4ème jour: La laguna de los Tres (10 Km aller)

Dernier jour de l’année 2015… On se lève sous un ciel radieux pour ce 31 Décembre, ça nous met du baume au coeur de voir que le soleil est encore au rendez-vous et ça nous motive donc à nous préparer rapidement pour partir profiter de cette dernière journée de l’année.

Nous choisissons de faire la randonnée de la laguna de los Tres afin de découvrir la lagune du Fitz Roy que nous n’avons pu vu la veille en haut du mirador car elle était caché par le reste du décor.

Le départ s’effectue au Nord de la ville, il faut prendre la même direction que pour la cascade et ensuite c’est indiqué par une grosse entrée en bois sur laquelle est écrit FITZ ROY en gros, bref, on ne peut pas se tromper de chemin.

Le mirador du río de las vueltas

Au bout de 30 minutes, voir un peu moins nous arrivons à un premier mirador, celui du río de las vueltas. La vue est magnifique, comme à chaque fois vous me direz. Non loin de nous il y a un groupe avec un guide qui leur explique que d’habitude à cet endroit il y a énormément de vent donc qu’aujourd’hui nous avons beaucoup chance !!!

Mirador El Chalten Argentine

C’est Disneyland au Fitz Roy

On sent que les gens qui arrivent à El Chalten viennent essentiellement pour faire la randonnée du Fitz Roy car d’une, tout le monde en parle et de deux, quand on voit le monde qu’il y avait on se dit que c’est vraiment THE RANDONNÉE du coin. Il y a des passages où c’était vraiment en file indienne, nous étions à la queuleuleu. Rien à voir avec la randonnée de la veille. Tu sens que c’est vraiment l’attraction du coin.

Mirador ou lagune ??

Après 1h de marche nous arrivons à une bifurcation où 2 choix s’offrent à nous, soit nous prenons le chemin de gauche qui nous fait passer par une lagune soit nous prenons le chemin de droite qui nous amène à un mirador pour admirer le Fitz Roy. A savoir que les deux chemins se rejoignent par la suite.

Nous choisissons de prendre la direction du mirador et de se garder la lagune pour le retour.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

En tout depuis le départ de la ville il faut compter en moyenne 1h30 pour atteindre le mirador. La vue était vraiment sympas mais en continuant notre chemin plus loin on s’est aperçu que la vue était encore plus dégagée et plus jolie qu’au Mirador donc un conseil, ne vous éternisez pas car quelques mètres plus loin c’est encore plus grandiose.

On ne pouvait pas espérer mieux pour ce dernier jour de l’année. Du soleil, du ciel bleu, un décor magnifique, de la bonne humeur, bref, le cocktail gagnant !!!

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Arrivée au Camping Poincenot

Après 2h30 de marche nous arrivons à un camping , le camping Poincenot. C’est un camping qui est gratuit au milieu de la forêt. Pourquoi ce nom français ? Tout simplement parce que c’est le nom du premier français (Cocoricoooo) membre de l’expédition à avoir escaladé le Fitz Roy. Beaucoup campent ici afin d’assister au coucher ou au lever du soleil sur le Fitz Roy. Il faut croire que nous n’avons pas eu la motivation de le faire préférant faire notre randonnée à la journée sans se trimballer la tente et compagnie.

Après ce camping les choses sérieuses commencent car jusqu’à présent c’était un peu une promenade de santé mais là c’est partie pour la grimpette !!!

Il faut compter environ 1h de montée sur un sentier caillouteux et assez pentu avant d’atteindre le graal.

Quelques paysages croisés en cours de route

 El Chalten Argentine

El chalten Argentine El Chalten Argentine

9. EL chalten Argentine Fitz Roy

Arrivée devant le Fitz Roy et sa lagune

C’est un peu comme la veille, arrivé en haut on est complètement récompensé de ses efforts tellement le panorama est extraordinaire sur le Fitz Roy (3 441m) et sa lagune!!!

En plus ça tombe bien il est passé midi c’est donc l’heure du casse croûte face à cette vue de dingue !!

On en revient toujours pas de la chance qu’on a eu niveau météo… Il fait tellement beau. 

 Lagune du Fitz Roy El Chalten Argentine

 fitz Roy El Chalten Argentine

La lagune Sucia

Une fois avoir bien digéré notre repas nous décidons de passer sur la gauche  en contournant le monticule de pierre afin de voir une deuxième lagune, la lagune Sucia en contrebas. De ce côté-ci aussi la vue est grandiose ! On en prends décidément plein les yeux aujourd’hui. La lagune est d’une couleur turquoise magnifique qui nous rappel énormément celles que nous avions croisé lors de nos treks au Pérou dans la Cordillère Blanche.

19. El Chalten

Lorsque l’on se tourne de l’autre côté on peut admirer le paysage sur la vallée et toutes ses lagunes.

EL Chalten Argentine Fitz Roy

Une petite pause relaxante

Nous décidons ensuite de descendre au bord de la lagune du Fitz Roy. Les gens étant tous agglutinés en haut il n’y a pas grand monde en bas ce qui donne un effet reposant. On en profite pour s’assoir, s’allonger, se relaxer et jouer à celui qui lancera le plus loin les cailloux dans la lagune… Autant dire qu’ Adri est beaucoup plus fort que moi à ce jeu.

En tout nous sommes restés 3h à contempler ce magnifique paysage.

Nous serions bien resté un peu plus mais il fallait penser au retour. Et oui, il y a encore 4h de marche qui nous attendent pour retourner en ville!!

 Lagune Fitz Roy EL Chalten Argentine

Ade devant le Fitz Roy El Chalten Argentine

EL Chalten Fitz Roy Argentine

Une vue d’ensemble pour finir!!

 Fitz Roy Argentine El Chalten

La lagune Capri

Cette fois-ci nous prenons le chemin de la lagune lors de l’intersection vu que nous avons pris le chemin du mirador ce matin.

Il n’y a pas grand monde sur ce chemin, c’est très calme. Une fois arrivé à la lagune on en profite pour prendre une petite pause d’une trentaine de minutes et on repart direction la ville.

EL Chalten Argentine

 EL Chalten Argentine

Un 31 très rapide: Des picadas, un coca et au lit !

Ayant marché toute la journée, soit entre 8 et 9h c’est complètement fatigués que nous regagnons la ville. Mais là journée ne s’arrête pas là puisque nous n’avons rien à manger pour ce soir, il faut donc aller faire les courses !!

Alors qu’on se le dise, c’est un peu comme à Noël, on ne voulait pas forcément se faire un truc ultra élaboré car étant vannés de notre journée nous ne comptions pas la faire tard le soir. En gros on voulait juste trouver quelque chose à se mettre sous la dent qui nous fasse plaisir. Et c’est dans le seul supermarché encore ouvert (oui le 31 ils fermaient tous plus tôt :s ) que nous avons trouvé notre bonheur !!

Deux belles boites de picadas, voilà notre menu pour ce soir. Alors les picadas c’est quoi ? C’est tout simplement un assortiment de jambon, fromage, saucisson et chorizo dans une boite. C’est un peu la boite apéro du coin !!

N’ayant mangé que très très très rarement du fromage ou du saucisson durant ce voyage on s’est dit que c’était l’occasion de se faire un petit plaisir surtout après cette journée de folie.

Le coca était encore de sorti car un soda bien frais nous faisait vraiment envie, il y a des fois comme ça… Je ne suis pourtant pas une grosse buveuse de sodas mais après avoir marché longtemps un bon coca frai me fais toujours rêver!

Une fois arrivé au Camping nous buvons, nous mangeons et alors là… GROS COUP DE FATIGUE ! On se prend le contre coup de notre journée en pleine face. On décide de prendre nos douches et on part se coucher dans nos duvets bien douillets !!

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

La petite anecdote

Au lit vers 22h30, on ronflait tout les deux à 23h. On s’est réveillé en pleine nuit pour aller faire pipi, la tente n’étant pas bien grande, dès qu’il y en a un qui se lève, ça réveille l’autre. C’est donc lors d’un petit pipi nocturne que nous nous sommes dit BONNE ANNÉE car minuit était passé ! SO CUT :) !

Ad's El Chalten Argentine

5ème jour: Le mirador de La laguna Torre (3 Km aller)

Aujourd’hui le temps s’est un peu dégradé, il y a du vent et les nuages sont au rendez-vous.

Au départ nous voulions aller marcher jusqu’à la laguna Torre, soit environ 3h de marche pour 9Km donc 6h de marche aller-retour. Vu le temps et vu notre manque de motivation du jour nous avons finalement choisi de n’aller qu’au Mirador soit 1h15 de marche pour 3km.

La laguna Torre nous l’avion déjà vu lorsque nous étions monté au Mirador de Loma del Pliegue Tumbado, donc on se dit que ce n’est pas grave si nous n’allons pas plus loin.

Et puis franchement ça ne sert a rien de se forcer quand la motivation n’est pas là. Nous avions déjà bien marché ces derniers jours et en avions bien profité. Alors pour ce premier jour de l’année ce sera tranquille.

Après quelques minutes de marche, en levant les yeux nous croisons des chouettes posées tranquillement sur une branche d’arbre. Je n’en avait encore jamais vu donc j’étais telle une gosse en train de dire à Adri toutes les 5 minutes « c’est trop chouette », à bas tiens, c’est le cas de le dire ;) !

Chouette EL Chalten Argentine

Chouttes EL Chalten Argentine

 Chouette EL Chalten

Après une heure de marche nous atteignons le mirador. Le temps étant très nuageux nous ne voyons pas les sommets du Torre mais ce n’est pas grave car nous les avions vu les jours précédents.

On se pose au mirador et on profite du paysage avant de redescendre en ville.

5. Cerro Torre El chalten Argentine

Le glacier du Cerro Torre

Cerro Torre EL Chalten Argentine

Et la ville dans tout ça

La ville d’El Chalten n’est pas bien grande, on y a très vite fait le tour et quand on la regarde du dessus, on dirait une petite maquette entre d’énormes montagnes. Ce lieu a été construit il n’y a pas si longtemps que ça pour développer le tourisme dans la région car beaucoup de randonnées partent d’ici. D’ailleurs cette ville est essentiellement visitée par des randonneurs ou des alpinistes contrairement à El Calafate, le tourisme n’est pas le même.  Plus les années passent et plus les infrastructures se développent, vous n’aurez pas de mal à trouver de quoi vous loger et de quoi vous restaurez. Dans l’ensemble la ville est vraiment calme, nous avons bien aimé y séjourner.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Ville d'El Chalten Argentine

 Ville El Chalten Argentine

Ça sent le départ…On vous donne notre ressenti

Voilà, 5 jours c’est déjà pas mal donc on décide de s’arrêter là et de ne pas faire d’autres randonnées afin de continuer notre chemin et de descendre un peu plus au Sud de la Patagonie pour rejoindre la ville d’El Calafate.

Nous garderons un très bon souvenir de notre passage dans cette petite ville et surtout nous repartons avec plein de belles images dans la tête. Nous attendions la Patagonie avec impatience et franchement pour le moment nous ne sommes pas déçus.

Pour ce qui est des randonnées, nous avons trouvé que tous les sentiers étaient très bien balisés et vraiment bien entretenus. Pour une fois nous n’avons pas vu de déchets de toutes sortes autour de nous et ça franchement, ça fait plaisir ! Le centre d’informations de la gare ainsi que le centro de visitantes de la ville donnent vraiment de bons conseils, vous pourez préparer vos randonnées en toute sérénité. Bref, vous l’aurez compris on a du mal à trouvé des défauts à El Chalten.

Pour ce qui est du camping il faut savoir qu’il est possible de camper hors de la ville et que ces camping sont gratuits! Ils se situent milieu de plusieurs sentiers. Donc il est possible de prévoir assez de nourriture et de partir sur plusieurs jours afin d’enchainer chaque randonnée sans retourner en ville. Quant à l’eau, elle est potables dans la plupart des point d’eau (lagune, torrent, etc…). Etant en fin de voyage, nous sommes beaucoup plus fatigués et nous n’avons plus la motivation de marcher avec un gros sac sur le dos, donc nous avons opté de faire toutes les ballades à la journée en payant nos nuits de camping en ville. 

 Ade Fitz Roy El Chalten Argentine

Infos pratiques pour vous futurs voyageurs ;)

En Décembre 2015 1 euros = 13,80 pesos argentins

Hébergement:

Nom: Camping El Relincho

Prix: 120 pesos/pers avec sa propre tente (avant le 1er Janvier, Après les prix augmentent)

Sanitaires: Propres, eau chaudes

Cuisine: Oui

Pièce commune: Oui

Wifi: Non

Barbecue: Oui

Transport:

  • Bus Bariloche- El Chalten

Prix: 1 780 pesos/pers

Durée: 24 heures

Nom: je me souviens plus de la compagnie mais de toute manière il n’y avait qu’un guichet pour acheter les billets

  • Bus El Chalten- El Calafate

Prix: 370 pesos/pers

Durée: 4 heures