4 jours entre le Salar d’Uyuni et le Sud Lipez

Notre passage en Bolivie aura été vraiment court puisqu’après deux nuits sur l’Isla del Sol, au milieu du lac Titicaca, puis une journée passée dans la capitale La Paz, nous reprenons un bus de nuit en direction de notre dernière destination dans le pays : Uyuni et son célèbre salar

Le Salar d’Uyuni

Alors première chose : qu’est-ce qu’un salar ? Un salar mes amis, c’est un désert de sel, ici, dut à l’évaporation d’un lac salé, le Lago Minchín. Résultat, on a un désert d’une blancheur immaculée, formé exclusivement de sel. En quelques chiffres, le salar d’Uyuni c’est plus de 1 582 km², à 3 650 m d’altitude, une épaisseur moyenne de sel de 7 mètres, ce qui en fait la plus grande réserve mondiale de sel. Bref, vous l’aurez compris, c’est quelques chose d’hors du commun et de vraiment grandiose. C’était d’ailleurs ce que nous attendions le plus dans le pays.

désert de sel Uyuni Bolivie

Le groupe prend forme

La visite du salar se fait à bord d’un 4X4 pour 6 (voir 7 mais franchement ça fait serré) personnes. Lors de notre visite au Machu Picchu, quelques jours plus tôt, nous avions retrouvé par hasard Dorothée et Pascal, un couple de belges rencontré presqu’un an plus tôt en Thaïlande. Restant toujours en contact et ayant un itinéraire similaire, nous décidons de le faire tous ensemble.

Une fois arrivés à La Paz, nous recevons un mail d’un autre couple de belges tourdumondistes (décidément la Belgique s’exporte bien), qui nous suivaient depuis quelques mois. Venant de voir une vidéo que nous avions publié quelques jours plus tôt dans laquelle nous expliquions que nous ne voulions pas faire grand chose en Bolivie à part le salar d’Uyuni, ils nous expliquent être dans le même cas et nous proposent que nous le fassions ensemble !! Après un échange de mail, le rendez-vous est pris pour tout le monde à Uyuni !! 

113. départ Uyuni

Uyuni, notre point de départ pour le salar

La ville d’Uyuni en elle-même, n’a franchement rien d’exceptionnelle, il n’y a d’ailleurs pratiquement rien à y faire à part des départ pour visiter le salar. Nous n’y passons donc qu’une nuit histoire de prendre le temps de faire le tour des agences proposant les tours.

Uyuni est le point de départ privilégié pour la majorité des visiteurs du salar, mais il y a également d’autres alternatives. La ville de Tupiza, au sud-est d’Uyuni, propose également des tours qui sont d’ailleurs en général plus réputés et plus tranquilles car moins empruntés. Au départ, nous avions prévu de commencer de là-bas, mais en nous renseignant, nous avons vu qu’il n’était pas possible de passer la frontière avec le Chili en partant de Tupiza, sans rater beaucoup de choses durant l’excursion. Notre choix c’est donc arrêté à Uyuni.

Si vous venez du Chili, sachez qu’il est possible de faire le tour du salar depuis San Pedro de Atacama, mais que le prix est bien plus élevé dans ce sens.

drapeaux uyuni Bolivie

Choisir son agence pour le tour

C’est là le choix primordial que vous allez devoir faire si vous voulez faire la visite du salar. La ville fourmille d’agences et de rabatteurs en tous genres et le choix va être assez dur à faire. Premier conseil : évitez si possible les agences qui vous proposent beaucoup moins cher que toutes les autres. Certes, les paysages traversés seront les mêmes, mais d’une agence à l’autre, beaucoup de choses vont varier. L’état du véhicule (et franchement c’est très important d’avoir quelques chose d’assez récent et en bon état pour le confort car c’est dans le 4X4 que nous allons passer beaucoup de temps pendant ce tour), la qualité du chauffeur qui est aussi cuisinier et guide (on ne compte plus les histoires entendues sur des chauffeurs complètement bourrés) et ce qui est compris dans votre tour (eau, repas chaud ou froid, etc…).

Nous en avons fait plusieurs et avons finalement opté pour l’agence Blue Line, qui nous paraissait sérieuse. Elle est en tout cas la seule à nous avoir dit qu’elle passait des contrats avec leurs chauffeurs qui stipulent que si ceux-ci boivent ou ont un comportement dangereux, ils sont immédiatement renvoyés. Nous avons également consulté des avis sur internet qui nous ont confortés dans notre choix.

Nous étions 6, le 4X4 était donc rempli rien qu’avec nous, mais attention, sachez que si vous prenez un tour dans une agence A et que la voiture n’est pas pleine, vous vous retrouverez certainement dans celle d’une agence B pour la compléter, même si vous avez payé votre prestation plus cher… Vérifiez donc bien ça avant de prendre vos billets pour éviter les mauvaises surprises.

83. 4x4 uyuni Bolivie

1er Jour: Départ pour le salar

Notre tour réservé, il ne nous reste plus qu’à attendre le lendemain pour le départ de l’excursion. En règle générale, les départs se font à 10h30, mais il est possible de partir à 10h pour éviter les groupes sur les premiers spots de visite. Nous avions donc convenu d’un départ anticipé avec notre agence, mais le jour du départ, surprise, le chauffeur n’avait pas été mis au courant !! Ça commence bien !! Après un petit coup de téléphone, ce dernier arrive donc et nous chargeons nos sacs sur le toit du 4X4. C’est finalement donc vers 10h20 que nous partons, en direction du premier site : le cimetière de trains.

Le cimetière de trains

À quelques kilomètres de la ville, nous arrivons très vite dans un coin du désert où le temps semble s’être arrêté. Une ancienne ligne de chemin de fer reliant des mines situées dans des montagnes quelques dizaines de kilomètres plus loin, au Chili est désormais le lieu de repos éternel de tout un tas de locomotives et wagons en tous genres. Le temps et la pluies ayant fait leur œuvre, la rouille les recouvre presque intégralement. On peut ainsi évoluer au milieu de ces carcasses métalliques qui semblent attendre l’éternité.

 Train Salar d'Uyuni Bolivie

18. Adri Uyuni Bolivie 16. Train uyuni Bolivie

20. Adri uyuni Bolivie

19. Ade uyuni Bolivie

17. Train uyuni Bolivie

Passage par un village « traditionnel »

Nous remontons ensuite dans le 4X4 pour quelques minutes de piste avant de nous arrêter dans un village « traditionnel », comprendre un enchainement de maisons en adobe devant lesquelles des étals proposent toutes sortes de souvenirs pour les touristes.

 Voiture Uyuni Bolivie

Entrée sur le salar

Quelques kilomètres plus loin, un drôle de sculpture se dresse devant nous. Il s’agit de la silhouette à l’effigie de la course Paris-Dakar qui passe par l’Amérique latine depuis quelques années et notamment par ici. La statue est faite en briques de sel extraites du salar où nous arrivons déjà. Nous prenons notre premier repas tous ensemble avant de nous y aventurer plus profondément. Le spectacle est saisissant. Nous nous retrouvons au milieu d’une immensité plane et blanche avec en arrière-plan, des volcans qui semblent sortir d’une mer de nuages.

Salar d'Uyuni Bolivie

Séance photos en perspective

Passage obligé pour toute personne visitant le salar, nous avons droit à notre petite séance de photos en perspective. Là, nous laissons libre court à notre imagination et notre chauffeur nous donne lui aussi quelques conseils tirés de sa longue expériences avec des groupes dans le salar. Il joue même les réalisateurs en nous montant un petit scénario pour un film :) .

Ad's Uyuni Bolivie

53. Adri Uyuni Bolivie Ade Lama Uyuni Bolivie

Ad's uyuni Bolivie

29. Ad's Uyuni Bolivie

salar d'Uyuni

Première nuit dans le salar

En fin d’après-midi, nous nous rapprochons du volcan Thunupa au pied duquel nous allons passer notre première nuit. À l’entrée du village, nous voyons nos premiers flamants roses en train de manger dans les petites étendues d’eau qui font le joint entre le salar et le volcan.

Quelques mètres plus loin, nous avons droit à un troupeau de lamas. Inutile de vous préciser qu’Adeline était aux anges.

Lamas uyuni Bolivie

lama Bolivie Uyuni Bolivie

31. Volcan Uyuni Bolivie

Après cette première bonne journée où nous sommes déjà conquis par tout ce que nous avons vu, nous rentrons manger dans notre hôtel qui a la particularité d’être construit en brique de sel. Le sol est lui aussi recouvert de grains de sel.

chambre uyuni Bolivie

Pas mal le premier coucher de soleil !!

39.Coucher soleil Uyuni Bolivie

2ème jour: Toujours dans le Salar

Vue du mirador et visite d’une grotte aux momies

Le lendemain matin, nous commençons notre journée par monter à un mirador sur le flanc du volcan qui donne une superbe vue sur le salar en contrebas.

C’est aussi ici de là que nous allons faire notre petite visite historique de la journée, une grotte où ont été retrouvés des momies datant de plusieurs millénaires (10 Bs /pers).

40. momie uyuni Bolivie

L’Isla del Pescado et ses cactus millénaires

En début d’après-midi, nous remontons dans le 4X4 direction cette fois l’île au cactus. Il s’agit d’une petite montagne située en plein milieu du salar qui sort de ce dernier telle une île au milieu de cette mer de sel. Ici, c’est le domaine des cactus qui ont recouvert la quasi-totalité de l’espace. Lorsqu’on sait que ceux-ci ont une croissance de 1 cm/an, on imagine l’âge de certains qui dépassent allègrement les 5 mètres.

Cactus Uyuni Bolivie

De là, nous montons tout en haut afin d’avoir une vue panoramique sur le salar qui nous entoure. On se sent comme au-dessus d’une mer de nuages.

Mais très vite, le soleil tapant fort, nous redescendons afin de reprendre le chemin de notre hôtel du soir, dans le petit village de San Juan, que nous atteignons au bout de deux heures de « route ». Comme la veille, la bâtisse est en brique de sel et comme la veille, la douche étant payante, ce sera lingette pour tout le monde !! :)

50. île aux cactus uyuni Bolivie

3ème jour: Direction le Sud Lipez

Aujourd’hui s’annonce comme notre journée la plus chargée. Nous avons effectivement beaucoup de choses à voir, on ne traine donc pas et nous nous mettons en route. Au bout de quelques dizaines de minutes, Renaldo, notre chauffeur, nous propose de nous arrêter dans un salar. On se regarde tous et après avoir passé deux jours dans celui d’Uyuni, on veut voir un peu autre chose et on lui dit donc de continuer jusqu’au prochain stop.

Encore un train à l’abandon à la frontière chilienne

Nous arrivons au bout d’un moment à l’un des points de postes frontière avec le Chili où nous pouvons une fois de plus voir un train laissé complètement à l’abandon. On en profite donc pour se refaire une session photo et sauter de wagon en wagon comme des gosses.

Ade Uyuni Bolivie

Vue sur les volcans

Remontant dans le 4X4, nous partons en direction de notre prochain spot, le mirador du volcan Ollagüe, 5865 m et toujours actif, qui abrite une mines de soufre les plus hautes du Monde. Tout autour de nous, des volcans, pour la plupart éteints se dressent. Le spectacle est magique. Nous nous arrêtons un moment dans un champ de lave qui offre des formations géologique totalement inédites pour nous. L’occasion, une fois de plus, pour faire le plein de photos !! :)

61. Volcan Uyuni Bolivie

64. Uyuni Bolivie 62. Uyuni Bolivie

65. Pascal Adri Jump

La lagune aux flamants roses

Prochain stop, la laguna cañapa où se trouve le premier cadeau de la journée pour Adeline : une multitude de flamants roses !!! On hallucine complètement en voyant leur nombre et surtout à quel point ils ne sont pas farouches. Nous sommes sur le bord de la lagune et certains s’approchaient à un ou deux mètres de nous à la recherche de nourriture. De quoi faire de très belles photos !! Malheureusement, la pause est un peu trop courte à notre goût, mais nous avons tellement de choses à voir que nous devons repartir.

76. uyuni Bolivie

Flamant rose uyuni Bolivie 70. Flamants roses uyuni Bolivie

68. Flamants roses uyuni Bolivie

78. Flamats roses uyuni Bolivie

 volcan Uyuni Bolivie

Une pause pic-nic tout aussi sympa !!

On se console néanmoins lorsque notre Renaldo nous explique que nous allons manger au bord d’une autre lagune dans laquelle se trouvent également des flamants roses !! Nous avons donc tout le loisir d’en profiter. En revanche, le repas est un peu gêné par le fort vent qui règne ici.

80. Uyuni Bolivie

SONY DSC

Entrée dans le parc national

Après s’être rassasié, nous poursuivons notre chemin en passant par des paysages totalement lunaire et une 3ème lagune. Nous sommes bien au-dessus de 4 500 m d’altitude et la végétation ici a totalement disparu ce qui renforce le sentiment que nous avons d’être sur une autre planète.

12. lagune uyuni

Nous arrivons finalement devant d’étranges formations géologiques. De gros blocs de pierre aux formes totalement biscornues sortent d’un désert de sable. L’un d’eux fait d’ailleurs penser à un arbre de pierre, ce qui lui a d’ailleurs value le nom d’Arbol de Piedra. On commence sérieusement à se croire sur une autre planète dans ce type de décors :) .

13. arbre pierre uyuni

La Laguna colorada

Après une petite séance photos, nous mettons le cap au sud, en direction de la Laguna colorada que nous atteignons en quelques dizaines de minutes. Là encore, nous avons la bonne surprise de pouvoir observer un très grand nombre de flamants roses. C’est d’ailleurs ici que nous en voyons le plus, sans doute grâce au fait qu’ici, nous n’avons pas le droit d’approcher du bord et que cette règle est faite respecter par des gardes qui veillent au grain.

Etant donné que nous sommes en fin de saison sèche ici, la lagune a un niveau bien bas mais nous pouvons tout de même admirer sa particularité à laquelle elle doit son nom : sa couleur d’un rouge rutilant due à la présence de plancton.

14. uyuni

85. laguna colorada Uyuni bolivie

Un autre angle sur la lagune

La lagune étant immense, il existe plusieurs miradors depuis lesquels nous pouvons l’observer. Nous nous rendons donc au second et là, nouvelle surprise pour Adeline, nous y rencontrons plusieurs lamas en liberté !!! Oui, on peut dire que c’était vraiment sa journée :) . Nous en profitons donc un maximum avant de repartir, cette fois pour notre auberge qui nous accueillera ce soir.

C’est donc fatigués de cette journée bien remplie que nous arrivons à notre étape journalière. Pour ce dernier repas dans le désert bolivien, nous avons même droit à une petite bouteille de vin rouge. Bon, pas le meilleur cru, mais on a quand même apprécié.

90. Uyuni Bolivie

89. lamas uyuni Bolivie 88. Lama Uyuni Bolivie

91. Lama Uyuni Bolivie

9. Lama uyuni

87. uyuni Bolivie

4ème jour: Réveil pour les geysers

Le lendemain matin, le réveil fait mal puisqu’il sonne à 4h15… Nous devons être partis à 5h pour pouvoir admirer des geysers qui sont beaucoup plus actif au lever du jour. On prend donc notre petit déjeuner puis nous voilà partis avec nos frontales à charger la voiture puis à y monter. Une petite heure plus tard, nous arrivons devant plein de fumeroles qui se dégagent du sol. Renaldo nous explique que nous nous trouvons dans le cratère d’un volcan, ce qui explique toute cette activité.

En revanche, on doit dire que nous n’avions pas la même définition des geysers… On s’imaginait plutôt de grands jets d’eau brûlante à plusieurs mètres de hauteur, mais à la place nous trouvons des fumeroles et quelques bassins où de l’eau boueuse est en ébullition. On attendra l’Islande ou Yellowstone pour en voir comme on les imagine, mais ce sera pour un prochain voyage ;)

11. Geyser uyuni

95. geyser Sud Lipez Bolivie 94.Geyser  sud Lipez Bolivie

10. geyser uyuni

Des bains dans les sources d’eau chaude… ou pas

Direction ensuite une zone d’eau chaude où a été aménagé un bassin dans lequel il est possible de se baigner. Mais premièrement, en voyant le nombre de personnes qui s’y trouvaient déjà, on était moyennement tenter pour faire un plouf dans une soupe de gens et en plus, on nous demandait de payer pour y entrer certes, pas grand-chose, mais après avoir déboursé 150 Bs pour l’entrée au parc la veille, nous n’avions pas très envie de repasser à la caisse. Nous poursuivons donc notre chemin sans plus tarder.

Le désert de Salvador Dali

Quelques kilomètres plus loin, nous arrivons dans un décor qui semble irréel. Une fois de plus, pas de végétation ici, l’altitude est trop élevée pour cela mais les couleurs qu’on trouve font que nous nous sentons plus sur Mars que sur Terre :) . On appelle cet endroit le désert de Salvador Dali en référence au peintre espagnol dont certaines toiles peuvent faire penser à ce lieu.

82. Volcan Uyuni Bolivie

Laguna verde

Dernière étape de notre tour, la Laguna Verde, à l’extrême sud de la Bolivie. Au pied du volcan Licancabur, à 5 990 m d’altitude, une nouvelle fois une merveille de la nature. Comme pour la Laguna colorada, la fin de la saison sèche fait que son niveau est assez bas, nous n’avons donc pas droit à un magnifique reflet du volcan en arrière-plan. Ici, c’est à l’arsenic que l’on doit la couleur émeraude, mais apparemment, celle-ci est encore plus prononcée lorsqu’il y a du vent. Pas de bol pour nous, c’est le calme plat. On en profite néanmoins un moment avant de partir pour l’ultime arrêt du tour : la frontière chilienne.

99. laguna verde Uyuni Bolivie

Départ pour le Chili

Cette fois ça y est, nous y sommes, notre tour dans le salar d’Uyuni et le sud Lipez prend fin au poste frontière. Nous faisons la queue pour pouvoir faire tamponner notre passeport. On nous demande 15 Bs de taxe pour sortir du pays puis nous montons dans notre bus qui nous amènera à notre première étape de ce prochain pays : San Pedro de Atacama.

frontière bolivie

Notre avis sur ce tour

Magique, époustouflant, irréel, merveilleux, …

Les mots manquent pour définir ce que nous venons de vivre et de voir. Les paysages étaient totalement différents de ce que nous avions vu jusqu’alors, un sentiment d’être perdus au milieu de nulle part nous habitait sans cesse. A aucun moment nous n’avons regretté d’avoir choisi cette agence pour le faire, car même si nous avons payé un peu plus cher que certains autres, la qualité était au rendez-vous. Nous avions toujours de bons hébergements, notre chauffeur/guide/cuisinier était au top et la voiture était vraiment confortable, ce qui est loin d’être un détail lorsqu’on y passe la majeure partie de nos 4 jours.

Bref, des souvenirs inoubliables pour l’une des plus belles choses que nous ayons fait durant notre Tour du Monde.

63. uyuni bolivie

Infos pratiques pour vous futurs voyageurs ;)

En novembre 2015, 1€ = 7,5 Bs

Transports :

Bus La Paz -> Uyuni :

Compagnie : Omar

Prix : 150 Bs/pers

Hébergement Uyuni :

Nom : Hotel Avenida

Prix : 80 Bs la nuit/ ch double

Sanitaires : Commun, eau chaude

Wifi : Oui

Excursion dans le salar d’Uyuni :

Agence : Blue Line

Chauffeur : Renaldo

Durée : 4 jours + passage de frontière avec le Chili et bus jusqu’à San Pedro de Atacama

Prix : 1 050 Bs/pers tout compris

Passage de frontière avec le Chili : 15 Bs/pers